MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Helphelphelp

34 ans 4
Hi Everybody.

Bon c'est pas facile d'écrire sur ce sujet, parce que je suis très pudique, mais je vais profiter de ne connaitre personne encore ici pour essayer.

Je suis avec mon  
copain, O. depuis bientôt un mois. Il est absolument génial, tout ce que j'attendais chez un mec en condensé, vraiment c'est le bonheur.

Dès le deuxième soir je pense on a dormi ensemble. je dis bien dormi, nous n'avons pas fais l'amour.
Je n'ai pas une grande expérience sur le sujet. En fait, j'ai eu une expérience, qui en soit ne s'est pas mal passée, mais le mec avec qui j'étais a été un parfait connard dans les jours qui ont suivit, et durant ces 4 années qui ont passées après ça, j'ai plus fais confiance au mecs du tout lorsque qu'il s'agissait de plus que de l'amitié... C'est assez atroce je veux bien le croire mais tous ceux qui ont croisés ma route jusqu'à O. ne faisaient que confirmer ce sentiment.

O. quant à lui a approximativement autant d'expérience que moi, ce qui a fait que quand on en a ressentie une grande grande envie, on s'est retrouvés assez... gauches on va dire xD

En plus de ça, il se trouve que O. est sujet à l'éjaculation appelée "ante portas", donc éjaculation avant même la pénétration. Il me l'a avoué avec beaucoup de mal, tellement il était gêné.

Le truc c'est que depuis un mois, on dort ensemble presque un soir sur deux et nous n'avons toujours pas fais l'amour. Caresses, calins, massages, bisous et tout et tout, mais pas de sexe.
je n'appellerai pas ça un problème, puisque ce qu'on ne connait pas ne peut pas nous manquer, mais s'en est un quand même parce qu'on en a tous les deux très envie, mais que lui se bloque. Il a régulièrement éjaculé précocement, mais c toujours débrouillé pour le cacher, s'enfuir dans la salle de bain ou autre trucs détournés. je sais pas s'il pense que je ne m'en rend pas compte où qu'il a trop honte pour en parler.

Moi, ce n'est pas une histoire de honte, ça me bouffe que ça le mette mal, même s'il le montre pas, mais je ne sais pas mettre des mots sur le problème. Ce qui est fou c'est qu'on peut parler de tout avec lui, c'est extraordinaire.
Mais notre inexpérience sur le sujet du sexe et sa gène, me rend vraiment timide (?) par rapport à ça, et je sais pas du tout comment lui en parler.

Je ne suis pas frustrée, du tout, j'aime tous les moments intimes ou non passés avec lui et tout mais je le sens mal et j'aimerai l'aider, sans savoir comment... Sans compter que même sans être frustrée ou en manque, j'ai vraiment envie de faire l'amour avec lui.

Voilà, jsuis un peu navrée d'avoir déballé ma vie comme ça :$ mais j'ai besoin d'aide...

Merci :)
Margot*
46 ans Bayonne 1323
je peux que conseiller d'en parler avec lui, le rassurer, car il doit se mettre la pression tout seul et hop ça par tout seul ça aussi, je comprend que se soit pas facile de parler de se sujet quand on est "novice",
je vais me répéter mais le rassurer, lui faire comprendre qu'il n'y a pas que ça même si vous avez envie (ce qui se comprend aisément)
36 ans 5932
Effectivement, en parler avec lui, le rassurer, me semble aussi être une bonne solution.

Tu peux peut-être lui dire ce que tu nous as dit : que tu aimes tous les moments passés avec lui, que tu n'es pas frustrée, mais que tu aimerais l'aider à se sentir mieux.

Comme vous n'êtes pas très expérimentés tous les deux, que vous ne savez que faire ni comment en parler (sinon vous en auriez parlé, n'est-ce pas ?), peut-être que vous devriez en parler à un professionnel (un sexologue) qui pourrait vous donner des conseils pour pallier ce souci. Après tout, vous ne seriez ni les premiers ni les derniers à consulter pour ça.

(au fait, bienvenue parmi nous)
C
109 ans 438
Le sujet m'a fait sourire car j'ai ton âge, mon chéri s'appelle O. aussi et a(vait) le même problème que le tien.

Au début, j'ai été assez surprise car j'avais pas mal d'expérience par rapport à lui et ça ne m'étais jamais arrivé. Alors on en a parlé en rigolant au début pour dédramatiser le truc. Et puis je me suis renseignée (seule) car il était hors de question pour lui d'aller voir un sexologue.

J'ai repéré les positions qui font durer le rapport (particulièrement quand je suis dessus) mais là ça dépend un peu des personnes. Et puis nous avons commencer à utiliser des préservatifs retardateurs (ils sont un peu plus cher que les classiques mais ça fonctionnent très bien).

Aujourd'hui grâce à ce genre de technique nous avons des relations sexuelles très épanouies et bon même si pour certains le préservatif est une contrainte pour nous c'est devenu un instrument de plaisir.

Donc je pense que tu dois ammener la chose délicatement et surtout lui dire que tu comprends et que ça ne te gène pas et que malgré tout tu as du plaisir. Il ne faut pas qu'il se sente coupable et ça c'est assez difficile si votre relation est solide, il aura confiance en toi.

Donne nous des nouvelles!
B I U