MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

besoin d'un témoignage

41 ans bretagne 133
Bonjour,

Je suis maman célibataire d'un petit garçon de 5 ans.

Je n'arrive pas à refaire ma vie (avoir un homme dans ma vie) par ce que mon loulou n'accepte pas que  
j'ai un homme. Il est méchant, fait des crises de jalousie, me fait du chantage. Si bien que les hommes finissent par fuir. je n'ai pas réussi à avoir une relation de plus de 3 mois depuis les 3 ans que je suis séparée de son père.

J'aimerais avoir des témoignages de maman célib qui ont réussies à refaire leur vie, comment cela c'est passé, comment elles ont géré par rapport à leurs enfants.

Je suis à bout, je commence à croire que jamais je ne referais ma vie, et cela m'engoisse particulièrement.

Merci de m'avoir lu, et merci à celles et ceux qui voudront bien me répondre.

Bises
40 ans Au pays des cigognes ~ 1629
louloute290 a écrit:

Je n'arrive pas à refaire ma vie (avoir un homme dans ma vie) par ce que mon loulou n'accepte pas que j'ai un homme.
:shock:
Je me devais de répondre là!
Tout d'abord salut toi ;p, j'me permets de poster car je voudrais comprendre.
D'OU EST CE QUE C'EST A LOULOU DE DECIDER D'UN HOMME DANS TA VIE OU PAS???!!
Excuse moi mais le petit boy il a 5 ans, c'est un enfant, laisse lui sa place d'enfant et non de l'homme de la maison. Content ou pas content le mister il va falloir qu'il se fasse à l'idée que sa maman veut faire sa vie de femme.
Je sais que je suis un peu abrupte mais je ne comprends pas qu'on donne le droit à son enfant de décider de sa vie.
Oui nos enfants on les aime, oui on les a voulu, oui ils nous apportent force, grand bonheur et tout un tas de petits et gros soucis parce que nous sommes inquiets de bien faire ou de leurs bonheurs. Mais ce ne sont QUE nos enfants. Nous les aimons, ils nous aiment, mais nous avons une vie avant/pendant et après eux.
Attention je veux bien me faire comprendre, je ne te dis pas " on s'en fiche de son avis" mais caprices/crise de jalousie et touticuiti ça va vite se gérer si tu lui présentes les choses sous un autre angle. Si tu abondes dans son sens quand un homme traverse ta vie/lit/porte, que tu vas céder de suite à son comportement grognon quand tu es avec un chéri, bien sûr que ton petit boy il va prendre toute la place. Maman lui file de toute façon!
J'me permets de te dire tout ça car j'ai été maman solo pendant quelques lustres et que tout comme toi j'me suis posée les mêmes questions,la solitude qu'on éprouve le soir quand Junior est au lit, manque de tendresse etc etc.
Sauf que voilà, quand j'ai rencontré moitié, j'ai pas fait dans la demi teinte, j'ai eus une discussion avec ma fille et je lui ai expliqué que cet homme était important dans ma vie, qu'il me rendait heureuse et que je savais qu'il serait attentionnée avec elle. Les premiers temps, il y'a eus une "phase d'observation" des deux cotês (d'ailleurs j'me rapelle m'être souvent marrée à regarder ce balai de regard curieux et intrigué), puis une "phase d'apprivoisement" pour finir par la "phase tu appartiens à ma famille". Au début je pense que le principal est de donné à chacun sa place.
Partager des loisirs tout les trois ensemble, dans les jeux, les ballades, les discussions. Garde quand même des temps toi seule avec ton fils, pour qu'il ne ressente pas qu'on lui "vole" sa maman. Ensuite du temps toi seule avec ton (futur) homme, sans parler de ton fils ou de l'avoir dans tes jupes. Et ensuite, et là il faut savoir faire confiance et déléguer (chose assez compliqué pour les maman solo) laisse ton futur chéri passer du temps seul avec ton fils. Que tout les deux s'apprennent l'un l'autre, que ton fils se rendent compte à quel point "c'est cool un mec et faire des trucs de mecs" et que ton âme soeur s'imprègne petit à petit face à la responsabilité d'être le "beau père" et d'aimer aussi le petit parce que c'est le petit et non parce que c'est ton fils.
Ensuite, ce n'est que mon avis, mais tu n'as pas à te culpabiliser parce que tu as un chéri. Ce n'est pas une infidélité à ton fils hein ;p
Si tu veux en papoter tu peux me mp quand tu le souhaites.
Bises
E
99 ans Occitanie 3854
J'ai été par deux fois une maman solo...

la première fois mon fils n'avait que 2 ans et ça s'est très bien passé...

La deuxième fois donc avec zhom, Medhi avait déjà 11 ans... et ça a été beaucoup plus dur. Sauf que je n'ai rien laché... qu'il fasse ses caprices si il veut, mais dans sa chambre. Bon faut dire que zhom a beaucoup aidé. Je crois qu'il faut aussi un homme plutot compréhensif pour supporter cette phase. Il a beaucoup discuté avec Medhi.

Mais bon y a aussi le fait que j'ai jamais laissé prendre à Medhi la place de l'homme de la maison, même si pour ça il a fallu que je le reprenne plusieurs fois.

Même sans homme à la maison, il n'a jamais eu le droit d'être l'homme de la maison

Alors pas de secret... une bonne dose de patience des deux côtés, et rester ferme sur ses positions.

Ah si... lui présentait que le bon et pas ceux qui ne feront que passer... enfin à mon avis (même si c'est dur de savoir avant je te l'accorde :lol: )... je pense que ça donne plus de poids pour dire... je l'ai choisi, je veux que ça se passe bien... alors mets y du tien... si on lui dit pour un homme, que si on doit lui dire pour un défilé d'homme :lol:
53 ans Out of Africa... 4355
Enlèves toi déjà de la tête que ton enfant est "méchant".
Regardes la situation actuelle : ton fils voit il son père ? A t'il de bon contact avec lui ? Comment s'est passé la séparation ? Comment son vos rapports aujourd'hui Conflictuels ? Harmonieux ? Votre enfant peut il vous aimer chacun librement ? Est il épargné par d'éventuel conflits que vous pourriez avoir ? Et si le père est "absent" comment le vit ton fils ? Penses t'il être responsable de votre séparation ?
Après la séparation, t'es tu "appuyé" sur ton enfant ? (parfois inconsciemment) Lui as-tu donné toute la place a un moment donné ?

Il est aussi possible qu'il ait peur que tu ne l'aime plus si jamais tu rencontre un homme, ou que tu n'aies plus de temps pour toi. Tu peux le rassurer sur sa place d'enfant, lui dire et redire que tu l'aimeras toujours autant, qu'il restera TOUJOURS ton enfant
Il peut aussi avoir peur qu'un autre homme "vole" la place de son papa ; c'est à dire qu'il perdre son papa actuel si un autre homme prend sa place (dans sa tête !) Il peut aussi croire qu'il n'aura plus le droit d'aimer son papa. Là aussi tu peux le rassurer.


Dans tous les cas, il ne s'agit pas de te juger. Il n'y a aucune raison pour que tu ne refasses pas ta vie. Ton petit bonhomme a peut-être juste besoin que tu communique avec lui, que tu le rassures. N'hésites pas à te faire aider par une tierce personne si tu ne trouves pas les mots.
Bon courage !
Et n'oublies jamais que ton petit bonhomme partira faire sa vie un jour, même s'il ne le sait pas encore. Alors ne sacrifie pas ta vie pour lui : tu lui en voudrais et lui se sentirai coupable, plus tard.
53 ans Out of Africa... 4355
Câline a écrit:

Il est aussi possible qu'il ait peur que tu ne l'aime plus si jamais tu rencontre un homme, ou que tu n'aies plus de temps pour toi. .


Pour "lui" bien sur :D
41 ans bretagne 133
Câline a écrit:

ton fils voit il son père ? A t'il de bon contact avec lui ?

Oui mon fils voit son père à chaques vacances scolaire, il a de bon contacts avec lui (appel tout les mercredi soir)

Comment s'est passé la séparation ? Comment son vos rapports aujourd'hui Conflictuels ? Harmonieux ?Votre enfant peut il vous aimer chacun librement ? Est il épargné par d'éventuel conflits que vous pourriez avoir ?

La séparation à été difficile mais ayant recentré les priorités nous avons mis de l'eau dans notre vin avec son père. tout ce passe bien, pas de prise de tête, nous sommes là tout les deux pour notre fils.

Et si le père est "absent" comment le vit ton fils ?

Mon fils est triste lorqu'il rentre de chez son père (normal chez son père c'est les vacances pas de contraintes)

Penses t'il être responsable de votre séparation ?

Je ne pense pas.

Après la séparation, t'es tu "appuyé" sur ton enfant ? (parfois inconsciemment) Lui as-tu donné toute la place a un moment donné ?

Oui

Il est aussi possible qu'il ait peur que tu ne l'aime plus si jamais tu rencontre un homme, ou que tu n'aies plus de temps pour toi. Tu peux le rassurer sur sa place d'enfant, lui dire et redire que tu l'aimeras toujours autant, qu'il restera TOUJOURS ton enfant

Je lui ai déjà parlé de tout ça et essayé de le rassurer.

Il peut aussi avoir peur qu'un autre homme "vole" la place de son papa ; c'est à dire qu'il perdre son papa actuel si un autre homme prend sa place (dans sa tête !) Il peut aussi croire qu'il n'aura plus le droit d'aimer son papa. Là aussi tu peux le rassurer.

Il n'y a pas de tabou au sujet de son père quand il dit qu'ilm aime son père je ne le contredis pas, quand il demande si on l'aime, je lui dit que oui même si avec son père on est plus ensemnle on l'aime tout les deux.

Dans tous les cas, il ne s'agit pas de te juger. Il n'y a aucune raison pour que tu ne refasses pas ta vie. Ton petit bonhomme a peut-être juste besoin que tu communique avec lui, que tu le rassures. N'hésites pas à te faire aider par une tierce personne si tu ne trouves pas les mots.
Bon courage !
Et n'oublies jamais que ton petit bonhomme partira faire sa vie un jour, même s'il ne le sait pas encore. Alors ne sacrifie pas ta vie pour lui : tu lui en voudrais et lui se sentirai coupable, plus tard.

Voui je sais bien tout ça, mais je me sent tellement larguée, je ne sais plus quoi faire.
49 ans strasbourg 6049
elfeline a écrit:
Alors pas de secret... une bonne dose de patience des deux côtés, et rester ferme sur ses positions.


voilà y'a rien d'autre à dire. si ton fils sent que tu ne tiens pas ta position il va en "profiter". c'est la seule méthode...
53 ans Out of Africa... 4355
Mon fils voit son père tous les soirs, et il lui arrive aussi d'être triste. C'est normal, les enfants vivent dans le présent et n'ont pas notre recul. Je le console, je le prends dans mes bras, je le rassure aussi (sans me sentir coupable, le gros morceau quand même :lol: )

Moi aussi j'ai donné toute la place à mon fils lors de la séparation et il l'a prise, tu penses bien ! Il ne supportait même pas que je sorte avec mes copines et m'appelait sans cesse ! Je culpabilisais énormément !
Et j'étouffais tout en étant RESPONSABLE (et non coupable) de la situation.
Alors un jour je lui ai dit : "ce soir je sors, je ne répondrai pas au téléphone". Et je m'y suis tenue, bien que pas très fière :lol:
Ensuite, ça a été quand son père a rencontré une femme. Il ne voulait pas, et refusait d'aller chez son père ! Tu penses bien, pour lui ça voulait dire que plus jamais papa et maman se remettrait ensemble ! (c'est qu'ils s'y accrochent à cet espoir les malins ! :D ) Je pense que pour eux, il y a une forme de deuil à faire : papa et maman en couple c'est terminé, fini et ça doit être dur à vivre.
Pour autant, inutile de culpabiliser là aussi. Comprendre l'enfant permet de l'aider à dépasser sa souffrance.
Aujourd'hui, tout se passe au mieux. Ca ne s'est pas fait en un jour : il y a eu des colères, des petits chantages. J'ai dit à son père de ne pas se laisser faire sans être dur pour autant (un truc du genre qu'il a dit à notre enfant : "je comprends ta peine, tu voulais que je me remette avec ta mère. Mais ce n'est pas possible. C'est terminé, ma femme aujourd'hui c'est I., par contre ta mère c'est toujours M.)

J'aurais donc envie de te dire que la réaction de ton fiston est normale tout comme l'est ton besoin d'être en couple. Au contraire, ça montre à mon avis que tu es saine. Donc prends confiance en toi, et tu arriveras à te positionner face à ton enfant tout en le laissant exprimer ses colères.
Courage
E
99 ans Occitanie 3854
Tu sais pour avoir du le vivre je sais comme la situation n'est pas facile...

Alors avec ma fille s'est par contre passé comme une lettre à la poste.. elle avait 4 ans

Alors oui on culpabilise du coup en général on cède sur certains points... et c'est là qu'on perd. Alors y a pas va falloir que tu tiennes bon, même si c'est dur

Maintenant je suis avec zhom depuis 1an1/2 et ça se passe très bien ... euh même quand zhom rentre chez lui (on en est resté au chacun un chez soi) les gamins ralent et demandent quand il revient :lol:
41 ans bretagne 133
Bonsoir,

Je vous remercie pour vos témoignages et vos encouragement!!!

Je souhaite de tous mon coeur arriver à refaire ma vie, pouvoir enfin construire une vrai vie de famille. Je me sent tellement mal quand je pense à ma vie, j'aimerais tellement que tout se passe bien. Je vais faire des efforts sur moi même, pour éviter de faire subir à mon entourage, ma peur de tout faire capoter. Peût être que je n'ai pas assez confiance en moi, et qu'inconsciemment je le fait ressentir à mon fils et à l'homme qui partage ma vie.
53 ans Out of Africa... 4355
louloute290 a écrit:
Peut être que je n'ai pas assez confiance en moi, et qu'inconsciemment je le fait ressentir à mon fils et à l'homme qui partage ma vie.


Tu peux vraiment faire confiance à tes ressentis : ta lucidité t'aidera à surmonter ton problème et petit à petit, les "choses" rentreront dans l'ordre.

Surtout, pas de culpabilité vis à vis de ton enfant. Oui c'est dur pour eux quand on se sépare de notre MARI/COMPAGNON (leur père, pour eux) et non ce n'est pas sain de rester en couple uniquement pour les enfants.
Mais ça, il y a un âge pour le comprendre et pour le moment ton Loulou est encore jeune.
Tu peux peut être lui répéter souvent que le couple parental, différent du couple conjugal, lui existera toute la vie (papa/maman ça ne changera jamais)en employant le mot "mari" (ou compagnon) : "je me suis séparée de MON mari, pas de TON père"

Pour te rassurer aussi, dis-toi qu'en construisant un (nouveau) foyer - quand tu auras rencontré la bonne personne - c'est aussi un "service" que tu vas rendre à ton fils :
- 1/ une présence masculine au quotidien et et l'image d'un couple heureux (important pour lui plus tard quand il aura à construire sa propre vie = l'amour ça existe, le bonheur ça existe, etc...).
2/ pas de culpabilité le jour où il voudra s'envoler. "Maman est heureuse avec un homme, je peux vivre ma vie peinard" :lol:
B I U