MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

1ere FIV au mois de juin ?

49 ans quelque part sur la route du bonheur 621
Bonjour les filles,

me revoilà. Les news. Je sais pas si vous vous en rappeler, j'aivais un kyste sur l'ovaire suite au décapeptyl et des règles qui ne voulaient pas revenir  
après la ménopause artificielle.

Le kyste a disparu, mes règles sont revenues cette semaine, 2 jours après la visite chez le gynéco de pma. Donc lundi dernier, on ne tentait rien avant octobre. Hier coup de fil de la gynéco après résultat de prise de sang : rdv mardi, on tente le protocole sur ce cycle (ou l'autre ?).

Elle m'a dit que de toute façon elle commencait le protocole à j21 du cycle.... donc à priori FIV sur cycle prochain donc au mois de juin ? Je me trompe ?

Dites, va falloir que je m'habitue ? Les jours se suivent et ne se ressemblent pas en pma ?

Desespoir lundi avec entre autre "perdez 15 kilos en 4 mois avec un régime hyperprotéiné" et jeudi "c'est super vous avez vos règles, on commence ok ?"

Bon, je reste raisonnable j'ai une écho cet aprem pour vérifier les follicules antraux et l'accessibilité des ovaires.

ca se bouscule dans ma petite tete : entre excitation, peur, angoisse. Du coup je viens ici papoter avec les anciennes et nouvelles.

A +
108 ans 6176
:lol: oui la pma c'est un peu ça. Pour ça que c'est aussi difficile a gérer. Tu peux ne rien faire un jour et le lendemain tu commences les traitements.

bon t'es plutot veinard tout de même, car en général c'est plutot l'inverse. On programme voir on démarre les traitements, et on doit tout arrêter faute de résultats ou d' hyperstimulation.

On te souhaite que la tentative se passe bien. tiens nous au courant et n'hésites pas à nous solliciter si necessaire ;)

ps: pour la tentative oui ça devrait plutot donner juin mais en fonction de ton protocole et du nombre de jours de stimulation, ça peut etre plutot fin juin que mi juin.Impossible de plannifier ça par avance, ce sera comme ton organisme le voudra bien.
49 ans quelque part sur la route du bonheur 621
Merci Triss pour ta réponse.

C'est vrai que je m'attends encore à plein de changement. J'ai rdv mardi pour déterminer avec elle le protocole .... sauf que je viens de faire l'écho pour compter les follicules antraux, et le résultat est pas bon 4 à droite 3 à gauche avec un kyste en plus.... rrrr

En meme temps, je crois pas que mon cycle ai vraiment repris après le décapeptyl, j'ai des règles de privation après lutényl (ce qui ne m'empeche pas de douiller par ailleurs), ma courbe de température n'a jamais confirmer d'ovulation puisque j'ai pris lutényl avant une quelconque ovulation....

Donc .. qui vivra verra. C'est vrai que j'ai peur de l'insuffance ovarienne, non pas tellement à cause de mon age (les femmes dans ma famille ont eu des enfants assez tard quoique comme je suis pas du tout comme elles, j'pourrais bien ajouter ça à la liste des mal-façons) mais surtout à cause de l'endométriose qui est une des causes des insuffisances ovariennes.
Bon j'arrête là mon discours.

Bon we
Bises
108 ans 6176
pour l'endométriose, j'ai la chance de ne pas en souffrir ; je ne pourrais donc pas t'aider mais je suis sure que certaines ici pourront te rassurer sur le sujet.
37 ans Au milieu des champs de l'Oise 1596
Bonjour,

après avoir pris le décapeptyl, il est normal que les follicules soient peut nombreux et petits. (c'est la fonction même du déca.) Avant de commencer la stimulation, il faut que tes ovaires soient au point mort!

J'ai toujours trouvé ça paradoxal d'ailleurs...

Tiens nous au courant de la suite des évènements ;)
42 ans brest 3644
ahh ça commence à ce débloquer pour toi... Tu dois te sentir un peu soulagée!!
49 ans quelque part sur la route du bonheur 621
Coucou les filles,

oui soulagée, angoissée, excitée, pleine d'espoir mais aussi de peurs.

Tout ça est bien complexe, hein ? Mais c'est pas à vous que je vais expliquer ça ;)

Kristel, c'est vrai j'espère que c'est ça. Mais ma piqure de décapeptyl remonte à décembre. Tu imagines, 5 mois plus tard, mon cycle était toujours bloqué. La gygy m'a dit que ce n'était pas rare. Alors que j'étais encore sous effet du décapeptyl,elle a du me remettre une dose de lutényl ... alors je me dis que c'est peut-être pour ça que j'ai peu de follicules antraux, parce que j'étais sous méga contraception. Et j'ai le sentiment d'avoir des règles de privation. Mais j'essaye peut-être de me rassurer. :cry:

Ha toutes ces questions, ces craintes, sans cesse renouvellées, une disparait une autre vient la remplacer :roll:

Toi aussi discogrenouille tu chemines tu en es où ?

Et kristel comment vas-tu depuis maintenant 2 semaines ?

merci à toutes de me répondre, on se sent moins seule. Et c'est vrai que c'est un sentiment très présent dans ce parcours. Hier j'avais peur de commencer la FIV, et une des peurs était celle de devoir affronter seule tout cela. Alors que chouchou sera là. Mais on est tjs seule face aux piqures, à la douleur, etc ... Mais lui a le sentiment d'être invisible face au médecin inexistant. Chacun a son ressenti

Je suis explosée de fatigue, minouchette va faire dodo :lol:
37 ans Au milieu des champs de l'Oise 1596
minouchette2007 a écrit:

Ha toutes ces questions, ces craintes, sans cesse renouvellées, une disparait une autre vient la remplacer :roll:
Tu as tout résumé!

minouchette2007 a écrit:
Et kristel comment vas-tu depuis maintenant 2 semaines ?
ça fait déjà 2 semaines?! :shock: Je vais beaucoup mieux merci (il en était temps apparemment!!! :oops: )

minouchette2007 a écrit:
Mais lui a le sentiment d'être invisible face au médecin inexistant.
J'ai le même ressentiment que ton chéri! Le gynéco du centre PMA est tombé amoureux de zhom!, donc je suis complètement transparente à ces yeux! Mais je m'en fiche, l'essentiel est que j'ai les réponses à mes questions (que je charge à monsieur de poser parce que sinon je me fais malmener!) Enfin bref...

minouchette2007 a écrit:
Je suis explosée de fatigue, minouchette va faire dodo :lol:
Bon dodo Minouchette ;)
42 ans brest 3644
minouchette2007 a écrit:
Toi aussi discogrenouille tu chemines tu en es où ?


mes règles viennent d'arrivée (une chance qu'elles aient de l'avance, je pars mercredi à Paris, j'étais coincée pour la pds) donc normalement le traitement commence dans 20 jours.

Mais j'ai un autre problème, Maxou a fait son spermo et analyse d'urine, nous avons rdv avec le biologiste dans 10 jours, mais Maxou n'est pas sûr de pouvoir venir à cause du travail!
Il vient d'avoir 2 jours d'arrêt pour une angine, alors reprendre une demie journée encore... il est en CDD, il ne voudrait pas que son contrat ne soit pas renouvellé à cause de ça. Ils sont débordés au boulot!

ça m'énerve, c'est pour parler des résultats, mais on les connais déjà!

Ma chef me parle de me promouvoir adjointe du magasin, mais elle m'a fait comprendre qu'elle avait besoin de quelqu'un de disponible, que les FIV, ça pouvait durer des années... (comme si je ne le savait pas!)

la poisse! :evil:
49 ans quelque part sur la route du bonheur 621
Je vois que la situation est compliquée de ton coté discogrenouille... et forcement déprimante.

Il faut faire des choix. Facile à dire quand c'est les autres qui doivent les faire. Ta chef est rude. Ton compagnon est obligé d'être là ? C'est vrai que le rdv avec le biologiste est obligatoire pour les deux. C'est la merde. On a l'impression de jongler à longueur de temps. Des vrais gens du cirque, qui gardent le sourire meme quand ça va pas.

De mon coté je dois passer un concours interne en juin, je suis débordée de travail, et je me marie en septembre.... hein, je fais comment ? Mon futur mari m'a dit "t'es sure que tu dois le passer ton concours ? toute façon tu l'auras pas, t'as qu'à laisser tomber, tu peux pas tout faire"

C'est difficile tout cela. Je pleurs toutes les larmes de mon corps dès que je suis seule. J'ai des envies suicidaires. En clair je ne vais pas bien. Je suis perduadée d'être en insuffisance ovarienne. Et là y'a plus rien à faire, meme pas la FIV, à part celle avec Donneuse.

Je l'ai évoqué avec mon mari, j'ai vu une lumière dans ses yeux qui voulait dire "j'aurais un enfant de moi", et il a ajouté "et il serait un peu de toi, comme tu le porterais"... sauf que, sauf que c'est pas si simple pour moi.

Alors je me fais peut-être des plans, peut-être que je ne suis pas en IOP, mais j'ai un méchant pressentiment. J'suis vieille, j'ai une endométriose, peu de follicules antraux, un cycle qui a raccourci depuis 3 ans (avant 27-29 jours, maintenant 24-26 jours), des kystes fonctionnels à chaque cycle sur l'ovaire qui ovule... on verra demain.

J'ai l'impression qu'elle va me dire que tout compte fait on ne fait rien....
I
38 ans 133
minouchette2007 a écrit:
Je vois que la situation est compliquée de ton coté discogrenouille... et forcement déprimante.

Il faut faire des choix. Facile à dire quand c'est les autres qui doivent les faire. Ta chef est rude. Ton compagnon est obligé d'être là ? C'est vrai que le rdv avec le biologiste est obligatoire pour les deux. C'est la merde. On a l'impression de jongler à longueur de temps. Des vrais gens du cirque, qui gardent le sourire meme quand ça va pas.

De mon coté je dois passer un concours interne en juin, je suis débordée de travail, et je me marie en septembre.... hein, je fais comment ? Mon futur mari m'a dit "t'es sure que tu dois le passer ton concours ? toute façon tu l'auras pas, t'as qu'à laisser tomber, tu peux pas tout faire"

C'est difficile tout cela. Je pleurs toutes les larmes de mon corps dès que je suis seule. J'ai des envies suicidaires. En clair je ne vais pas bien. Je suis perduadée d'être en insuffisance ovarienne. Et là y'a plus rien à faire, meme pas la FIV, à part celle avec Donneuse.

Je l'ai évoqué avec mon mari, j'ai vu une lumière dans ses yeux qui voulait dire "j'aurais un enfant de moi", et il a ajouté "et il serait un peu de toi, comme tu le porterais"... sauf que, sauf que c'est pas si simple pour moi.

Alors je me fais peut-être des plans, peut-être que je ne suis pas en IOP, mais j'ai un méchant pressentiment. J'suis vieille, j'ai une endométriose, peu de follicules antraux, un cycle qui a raccourci depuis 3 ans (avant 27-29 jours, maintenant 24-26 jours), des kystes fonctionnels à chaque cycle sur l'ovaire qui ovule... on verra demain.

J'ai l'impression qu'elle va me dire que tout compte fait on ne fait rien....


Bonjour;

je voulais juste avoir de tes nouvelles et voir où en es tu avec tes analyses et tous ça!!!

Bisou
49 ans quelque part sur la route du bonheur 621
Bonjour,

c'est gentil de me demander de mes nouvelles.
Et bien, je suis en phase de blocage. La gynéco ne pas prescrit décapeptyl, mais provamès qui visiblement évite les problèmes de kystes contrairement à décapeptyl. Pour l'insuffisance ovarienne, je n'ai pas posé la question en fait, tout simplement parce que par expérience, la gygy n'aurait pas pu m'apporter de réelle réponse, donc elle n'aurait pas pu me rassurer.

Si elle accepte de tenter la FIV c'est qu'elle a estimé que j'avais assez de follicules antraux (4 de chaque coté, c'est pas bcq, en meme temps je suis encore ménopausée, cela va faire 7 mois).

Je fais l'écho de controle le 17 juin pour voir si mes ovaires sont bien bloqués, et si la réponse est oui, on commence les piqures de stim. 7 jours après re controle, et en fonction des résultats je continue le puregon(ajustement des doses) et je commence un anti agoniste pour bien bloquer mes ovaires (orgalutran.

Elle m'avait demandé de maigrir, mais je n'y arrive pas, je suis boulimique, j'ai essayé, et malgré les privations, pas un kilos en moins, je pense que la ménopause n'aide pas, les médocs non plus.

Je stress, mais c'est normal, bcq des questions, sans réponses pour l'instant (vais-je être bien bloqués, vais-je bien répondre à la stim, si non, va-t-on tout arrêté en mettant ça sur mon poids, meme si ça peut etre le cas, vais-je réussir à faire mes piqures seules, vais-je produire assez d'ovocytes, vais-je gérer la peur de la ponction, les douleurs, la FIV va-t-elle marcher, vais-je etre enfin enceinte ??????????? vais -je etre à la hauteur de tout ça ? Mon couple va-t-il survivre à tout cela, etc)

C'est une période étrange, je me sens fragile, lundi je me disais que je n'aurais pas le courage d'affronter tout ça, et puis je repars, je continue. Nous avons décidé avec mon mari que je devais laisser tomber le régime (je fais attention quand meme pour ne pas prendre de poids) car je ne pouvais pas tout gérer, je venais de faire une crise de boulimie, j'étais en pleurs. Faut-il faire une enfant à tout prix ??

Voilà, et toi, je suppose que tu es aussi dans ce parcours ?

Je ne pense pas avoir vu ton histoire.

Je pense aussi à disco, qui a fait sa piqure de decapeptyl, j'espère qu'elle n'a pas trop d'effets secondaires... je l'imagine dans le meme état d'esprit que moi.

Voilà je crois une réponse circonstanciée ;) :lol:
B I U


Discussions liées