MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

J'hallucine

37 ans Belgique 867
Katcal a écrit:

C'est vrai qu'un clavier à grands caractères, c'est une solution pratique, et c'est idiot que ce soit aussi cher, comme tout un tas de matériel  
utile, mais c'est effectivement une chose dont il pourra apprendre à se passer, surtout s'il commence jeune. Je ne sais pas ce qu'en pense Street, mais je sais que pour certains handicapés, quel que soit leur handicap d'ailleurs, ils préferent pouvoir vivre aussi "normalement" que possible, et se passer du maximum d'outils qui les font "sortir du lot"...

Je pense que c'est justement les outils qui nous font "sortir du lot" qui nous apprennent à vivre aussi normalement que possible...Apprendre le clavier est une bonne chose mais le faire par coeur sans clavier adapté ou sans autocollants, ça va prendre beaucoup plus de temps qu'avec le matériel adapté... Faut pas croire que dés qu'on a du matériel spécialisé, on choisit la solution de facilité :roll: , c'est justement une base pour apprendre à se servr du clavier. Avec la pratique et mon clavier plein d'autocollants, j'ai appris très vite à taper sans utiliser mes yeux et sans pour autant utiliser la méthode contraignante de la dactylo.
37 ans Belgique 867
J'ai oublié une partie de phrase.

Faut pas croire que dés qu'on a du matériel spécialisé, on choisit la solution de facilité et qu'on va toute notre vie regarder les touches, même les "bien voyants" ne le font pas
45 ans Dans ton cul :D 616
StreetSpirit a écrit:
Devilman a écrit:
Ray Charles n'a pas attendu qu'on fasse des pianos pour aveugles que je sache :roll:

Heu compare ce qui est comparable, stp, un malvoyant n'est PAS un aveugle (même si le langage bien pensant a tendance à les confondre) et n'ont pas les mêmes besoins...


Ray Charles n'est pas né aveugle non plus, je crois que c'est d'ailleurs à qque chose comme 9 ans qu'il l'est devenu, il n'avait donc pas les facultés développées qu'ont les aveugles de naissance et était probablement dans une mouise encore plus grande que celle d'un mal-voyant...

Citation:
J'ai fait 5ans de piano et même si j'avais des repères avec l'habitude, j'étais bien contente de me repérer avec les touches blanches et noires... Et puis visuellement parlant c'est bien moins difficile de jouer du piano que taper sur un clavier...


Que tu tapes au clavier ou sur un piano, quand tu as l'habitude, même si tu regardes le clavier, tu ne regardes pas touche par touche (à moins d'être une quiche :D), tu regardes l'ensemble juste pour te repèrer dans l'espace... ce qui compte, c'est de voir l'ensemble, pas de regarder le détail, c'est comme partout, la musique, la conduite, l'informatique etc... si l'enfant voit assez pour appréhender la silhouette du clavier et celle des touches, il lui faudra pas longtemps pour apprendre à se placer :)

Citation:
Dis t'en as pas marre de jouer les pères la morale qui savent mieux que tout le monde, y compris les personnes conernées, ce qui est gratifiant ou pas pour un malvoyant alors que tu ne connais rien à ce sujet?


Et toi, t'es qui pour me dire que j'y connais rien sur le sujet ou que je ne suis pas concerné ? :P

Et puis, j'ai pas besoin d'avoir un bras coupé pour savoir à quel point ça serait chiant d'avoir un bras coupé, tout comme je n'ai pas besoin d'avoir un bras coupé pour savoir ce que je pourrais faire ou pas faire avec un bras coupé :D

Ceci dit, j'en ai pas marre :D

Citation:
Ce que tu appelles une solution de facilité est justement une base pour appliquer ta technique


Une base discpensable, c'est plus difficile sans, mais c'est faisable quand-même, c'est tout ce que je dis...

Citation:
ne scies pas la branche sur laquelle tu es assis... :roll:


Je suis assis sur une chaise :lol:

Citation:
Ok fais le toi même alors, mets des gouttes pour dilater les pupilles... Tu peux même te bander les yeux, on verra si c'est si facile...


Ben je t'assure que c'est facile, je regarde peu le clavier quand je tape, juste un coup d'oeil après qques mots pour me resituer, et je ne regarde pas les touches en ce qui concerne les lettres, je ne regarde que pour les touches de fonction ou de ponctuation...

Et si flemmard comme je suis, j'en suis arrivé là, c'est vraiment que c'est à la portée de n'importe quelle personne qui veut se donner un minimum de peine...

Citation:
Faut pas croire que dés qu'on a du matériel spécialisé, on choisit la solution de facilité et qu'on va toute notre vie regarder les touches, même les "bien voyants" ne le font pas


Je ne dis pas le contraire, mais comme j'ai dit plus haut, ce n'est pas indispensable, c'est juste plus difficile sans, mais c'est franchement très faisable, c'est pas comme si un unijambiste voulait faire du foot quand-même :D
37 ans Belgique 867
Bon j'spère que mes quotes ne vont pas foirer cette fois ci...
Devilman a écrit:


Ray Charles n'est pas né aveugle non plus, je crois que c'est d'ailleurs à qque chose comme 9 ans qu'il l'est devenu, il n'avait donc pas les facultés développées qu'ont les aveugles de naissance et était probablement dans une mouise encore plus grande que celle d'un mal-voyant...

Mais c'est justement ce que je dis :lol: un aveugle de naissance, un malvoyant de naissace, qqun qui devient aveugle ou malvoyant n'ont pas la même "vision" des choses...

Citation:

Que tu tapes au clavier ou sur un piano, quand tu as l'habitude, même si tu regardes le clavier, tu ne regardes pas touche par touche (à moins d'être une quiche :D), tu regardes l'ensemble juste pour te repèrer dans l'espace... ce qui compte, c'est de voir l'ensemble, pas de regarder le détail, c'est comme partout, la musique, la conduite, l'informatique etc... si l'enfant voit assez pour appréhender la silhouette du clavier et celle des touches, il lui faudra pas longtemps pour apprendre à se placer :)

Oui ce qui compte, c'est l'ensemble, mais avant d'avoir l'ensemble, il faut apprendre les touches 1 par1, c'est quand même la base du truc que ce soit pour la musique ou le piano. La vue d'ensemble et les automatisms viennent par après... Par contre pour la conduite, ce serait plutôt dangereux de se conduire ainsi, sinon bonjour les accidents :lol:

Citation:
Et toi, t'es qui pour me dire que j'y connais rien sur le sujet ou que je ne suis pas concerné ? :P

Je l'ai déduis d'après tes pots... bon je suis peut être allée un peu trop loin, mais l'idée qu'"un malvoyant ou un handicapé en général choisit la solution de facilité, ce qui est dommage parce qu'avec quelques efforts ils pourraient ne pas avoir besoin d'aide" ça a toujours le don de m'énerver. Les "ya qu'à" aussi ça m'horripile. J'estime avoir le droit de vire ma situation comme je veux sans que d'autres (en général des gens totalement à coté de la plaque qui pensent qu'il faut claquer du doigt pour avoir quelque chose) me dise quoi faire (d'ailleurs je te raconterai une petite anecdote plus bas) Mais si ce n'est pas ce que tu as voulu dire, j'en suis désolée.

Citation:
Et puis, j'ai pas besoin d'avoir un bras coupé pour savoir à quel point ça serait chiant d'avoir un bras coupé, tout comme je n'ai pas besoin d'avoir un bras coupé pour savoir ce que je pourrais faire ou pas faire avec un bras coupé :D

Désolée de le dire mais... t'as faux :mrgreen:
Bon ben entendu que tu sais que c'est chiant d'avoir un handicap, ça ya pas besoin d'être Einstein pour le savoir mais... savoir ce qu'on peut ou ne pas faire ça non.... C'est dangereux parce que c'est la porte ouverte à plein de présupposés... Quand j'ai parlé de mon problème de vue pour la 1ère fois dans un autre forum, je me suis fait traitée de mytho, car c'est bien connu, un déficient visuel (aveugle ou malvoyant) ne va pas sur internet :roll: . Certains pensent même que les aveugles ne peuvent pas se laver tous seuls :roll: . Et quand je sors en boite avec ma canne blanche, je sens direct les regards du genre "mais qu'est ce qu'elle fout là, elle s'est gourée d'endroit pour rentrer chez elle".
C'est un peu comme les gens qui disent que les rondes ne savent pas faire de sport, finalement c'est dans le même style...

Quant au fait de savoir ce que ça représente, même mes parents ne savent pas.... oui, ils connaissent mes aptitudes et mes difficultés vis à vis de ça mais ils ne sauront jamais vraiment ce que c'et tout simplement parce qu'ils n'ont pas mes yeux et qu'ils ne peuvent pas se faire une image mentale de ce que je vois... je suis achromate, je ne sais pas distinguer les couleurs et ce depuis ma naissance. Donc jamais je ne saurai ce que c'est de voir les couleurs.... Ben pour mon entourage c'est la même chose en sens inverse. Disons qu'ils ont une connaissance abstraite de la chose.

Citation:

Une base discpensable, c'est plus difficile sans, mais c'est faisable quand-même, c'est tout ce que je dis...

Oui bien sur mais à choisir tu vas quand même pas prendre la solution +difficile, t'es pas maso quand même :D

Citation:
Je ne dis pas le contraire, mais comme j'ai dit plus haut, ce n'est pas indispensable, c'est juste plus difficile sans, mais c'est franchement très faisable, c'est pas comme si un unijambiste voulait faire du foot quand-même :D

Ce n'est peut être pas indispensable pour toi, mais pour moi ça l'a été, du moins au début... Ce n'st pas parce que quelque chose peut être faisable sans aide qu'on n'a pas le droit d'en utiliser. Imagine que tu dois résoudre un calcul du style (attention je tape au hasard sur mon clavier numérique) 4520751+24972071056, tu pourrais très bien utiliser le calcul écrit, c'est faisable (non non j'ai pas essayé :mrgreen:) mais ça ne t'empêchera pas de te ruer sur la première calculette qui passe... On va dire que oui c'est indisensable pour ne pas perdre trop de temps ;)
Et au fait qui te dit qu'un unijambiste ne pourrait pas faire du foot :P .

Bon allez ppour terminer ce post, petite anecdote.
Je sors du train pour aller à l'univ, une dame que je ne connais pas me parle et me pose des questions sur mon handicap (le principal sujet de conversation des inconnus que je croise). En chemin je monte quelques volées d'escaliers. D'un coup, elle me demande: au fait, vous vavez le nombre de marches de l'escalier? Moi: ben non j'ai jamais compté...
Voilà que c'est limite si elle m'engueule et me dit: "Mais enfin, vous devez quand même compter les marches sinon vous allez tomber! C'est dangereux ce que vous faites..."
Moi: ben non, je sens les escaliers, y compris la dernière marche avec ma canne, c'est facile,ça fait des années que je le fais...
Elle: Oui mais quand même, si jamais vous vous trompez...
Moi (agacée): vous savez, avec votre système, je pourrais très bien faire une erreur de calcul. Au revoir!

Ya vraiment des gens sans gène :roll:

Désolée d'avoir été longue ;)
46 ans Jura 2256
:shock:
Et bien je n'imaginais pas que mon post allait susciter tant de réponses et tant d'échanges !
Pour en revenir à l'apprentissage du clavier, je ne trouve pas que ce soit si facile que ça, j'en connais qui même au bout de plusieurs années d'utilisation, continuent à chercher leurs touches. Tout le monde n'est pas future dactylo, et si quand on est enfant on retient (soit-disant) plus facilement, je conçois difficilement qu'un enfant de 9 ans puisse utiliser un clavier sans regarder les touches, aucun des enfants que j'ai connu et utilisant un clavier ne tapait avec plusieurs doigts, encore moins à deux mains, et TOUS sans exception regardaient le clavier pour chercher les lettres. Mais bon. Chacun pense ce qu'il veut :roll:
Cela dit, je continue de penser qu'un clavier avec des gros caractères lui faciliterait la vie. Mais bon, à moins que je gagne au loto, et il faudrait que je joue, ce n'est pas moi qui lui en offrirai un :( Comme le dit si bien Mina, c'est à croire que c'est un luxe d'avoir un handicap :roll:
Merci StreetSpirit pour ton témoignage :) , grâce à toi je comprends encore un peu mieux son quotidien.
45 ans Dans ton cul :D 616
StreetSpirit a écrit:
Bon j'spère que mes quotes ne vont pas foirer cette fois ci...
Devilman a écrit:


Ray Charles n'est pas né aveugle non plus, je crois que c'est d'ailleurs à qque chose comme 9 ans qu'il l'est devenu, il n'avait donc pas les facultés développées qu'ont les aveugles de naissance et était probablement dans une mouise encore plus grande que celle d'un mal-voyant...

Mais c'est justement ce que je dis :lol: un aveugle de naissance, un malvoyant de naissace, qqun qui devient aveugle ou malvoyant n'ont pas la même "vision" des choses...


J'ai jamais dit le contraire :D

Citation:
bon je suis peut être allée un peu trop loin, mais l'idée qu'"un malvoyant ou un handicapé en général choisit la solution de facilité, ce qui est dommage parce qu'avec quelques efforts ils pourraient ne pas avoir besoin d'aide" ça a toujours le don de m'énerver.


Je sais, je suis énervant, mais tu t'y feras :P

Sérieusement, je ne remets pas en cause le fait que les outils sont là, donc, forcément, pkoi ne pas s'en servir ?

Mais si cet outil n'est pas indispensable et trop cher, vu que c'est la base du sujet, autant faire sans et tirer une double fierté d'avoir su se débrouiller tout en faisant des économies :lol:

Citation:
Les "ya qu'à" aussi ça m'horripile.


Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka Yaka :twisted:

Citation:
Quand j'ai parlé de mon problème de vue pour la 1ère fois dans un autre forum, je me suis fait traitée de mytho, car c'est bien connu, un déficient visuel (aveugle ou malvoyant) ne va pas sur internet :roll:


Ben une de mes amies est albinos (entre autres problèmes), et de ce fait, elle est aussi malvoyante (je ne sais plus quel est le rapport, mais c'est paraît-il répandu chez les albinos), et elle passe son temps à causer avec moi sur le net :D

D'ailleurs, elle a pas eu besoin d'un clavier adapté :P

Citation:
Certains pensent même que les aveugles ne peuvent pas se laver tous seuls :roll:


Ca existe des gens comme ça ? :lol:

Ils se sont jamais lavés dans le noir ou koi ? :D

Citation:
Et quand je sors en boite avec ma canne blanche, je sens direct les regards du genre "mais qu'est ce qu'elle fout là, elle s'est gourée d'endroit pour rentrer chez elle".


J'en suis pas là, t'inquiète pas, contrairement à beaucoup de personne, je ne parle jamais sans refléchir un minimum, d'ailleurs, lis-moi un peu partout sur le forum, tu verras que je ne stygmatise jamais personne ;)

Citation:
C'est un peu comme les gens qui disent que les rondes ne savent pas faire de sport, finalement c'est dans le même style...


Wé, la prochaîne fois, demande-leur "et toi, tu fais koi comme sport ?" :P

Maintenant que j'y pense, les filles les plus sportives que j'ai connus étaient toutes au minimum plutôt fortes :D

Citation:
Oui bien sur mais à choisir tu vas quand même pas prendre la solution +difficile, t'es pas maso quand même :D


Je suis obligé de répondre ? :D

P't'ête ben qu'si :oops:

Citation:
Ce n'st pas parce que quelque chose peut être faisable sans aide qu'on n'a pas le droit d'en utiliser.


Je ne dis pas le contraire, je dis juste que si t'as pas les moyens, autant faire sans si c'est faisable :)

Citation:
Imagine que tu dois résoudre un calcul du style (attention je tape au hasard sur mon clavier numérique) 4520751+24972071056


Tu insultes mon intelligence là, t'aurais au moins pu avoir la décence de sortir une multiplication ou une division :P

Citation:
Et au fait qui te dit qu'un unijambiste ne pourrait pas faire du foot :P


Personne, mais ça doit franchement pas être facile, déjà que pour un type qui a deux jambes, c'est dur de garder ses appuis, son équilibre, de sortir les bons gestes au bon moments, alors pour un type qui en a qu'une, même avec une très bonne protèse, ça doit pas être facile, mais bon, j'ai pas dit que c'était impossible :)

Citation:
Bon allez ppour terminer ce post, petite anecdote.
Je sors du train pour aller à l'univ, une dame que je ne connais pas me parle et me pose des questions sur mon handicap (le principal sujet de conversation des inconnus que je croise). En chemin je monte quelques volées d'escaliers. D'un coup, elle me demande: au fait, vous vavez le nombre de marches de l'escalier? Moi: ben non j'ai jamais compté...
Voilà que c'est limite si elle m'engueule et me dit: "Mais enfin, vous devez quand même compter les marches sinon vous allez tomber! C'est dangereux ce que vous faites..."
Moi: ben non, je sens les escaliers, y compris la dernière marche avec ma canne, c'est facile,ça fait des années que je le fais...
Elle: Oui mais quand même, si jamais vous vous trompez...
Moi (agacée): vous savez, avec votre système, je pourrais très bien faire une erreur de calcul. Au revoir!


Ca me fait penser à une anécdote qui n'a presque rien à voir :lol:

Dans un immeuble, les ascenceurs étaient en panne et il y avait pas de lumière dans l'escalier, une dame attendait l'ascenceur quand-même et je lui ai dit qu'il fallait prendre l'escalier, et elle m'a sorti "mais je vais tomber !" comme si c'était une loi cosmique, j'étais plié, mais bon ça n'a aucun rapport :lol:

A part peut-être la morale de l'histoire : les inconnus qu'on croise sont souvent très cons :D

Ceci dit, t'aurais dû lui répondre une connerie du type "c'est pas paske vous compter les voitures sur la route que vous éviterez l'accident", même qu'il pourrait y avoir un rapport direct de cause à effet (d'ailleurs, y a toujours un rapport de cause à effet, c'est la LOI cosmique, tout effet à pour cause ce qui l'a provoqué, mais ceci est une autre discussion) :D

Citation:
Ya vraiment des gens sans gène :roll:


Boudiou, c ben vrrrrrrrai ça ma p'tite dame ! :)

Citation:
Désolée d'avoir été longue ;)


Ca va, ça va, mais que ça ne se reproduise plus, hein :D
13610
Devilman a écrit:

A part les secrétaires professionnelles, pratiquement personne ne le fait, mais c'est comme ça qu'on se place sur un clavier, et si on apprend ça à l'enfant dès son plus jeune âge, il pourra facilement taper sans même regarder ses mains :)


Effectivement, je suis secrétaire et je fais ça. Je le fais parce que je l'ai appris à l'école MAIS, ce n'est pas une excuse.
Cet enfant à autant le droit que les autres à avoir un clavier adapté à lui sans pour autant le payer la peau des fesses :?
45 ans Dans ton cul :D 616
Ambre a écrit:
Cet enfant à autant le droit que les autres à avoir un clavier adapté à lui sans pour autant le payer la peau des fesses :?


Ben bien sûr, je dis pas le contraire, mais vu que malheureusement, ça coûte la peau des fesses, ben mieux vaut faire sans si c'est possible (surtout si on a pas les moyens) :)

Citation:
je conçois difficilement qu'un enfant de 9 ans puisse utiliser un clavier sans regarder les touches, aucun des enfants que j'ai connu et utilisant un clavier ne tapait avec plusieurs doigts, encore moins à deux mains, et TOUS sans exception regardaient le clavier pour chercher les lettres. Mais bon. Chacun pense ce qu'il veut


Ben c'est bizarre, paske j'ai justement eu mon premier ordinateur plutôt jeune (genre 7-8 ans), ainsi que certains de mes cousins, et on a tous évolué exactement pareil, au début, on regardait, et après de moins en moins, c'est comme tout, faut être patient, on faisait même des conneries genre programmation en basic (vraiment des trucs de merde, mais c'était quand-même déjà ça), faut pas sous-estimer les enfants non plus, ils sont moins limités qu'on ne veut bien le penser :)

Après la question, c'est à quel niveau il utilise son ordinateur, évidemment, si le gosse tape une demi-heure toutes les deux semaines, c'est clair que ça rentrera pas terrible, mais s'il l'utilise quotidiennement, ben ça finit par rentrer, c'est automatique :)
2309
Devilman a écrit:
Ambre a écrit:
Cet enfant à autant le droit que les autres à avoir un clavier adapté à lui sans pour autant le payer la peau des fesses :?


Ben bien sûr, je dis pas le contraire, mais vu que malheureusement, ça coûte la peau des fesses, ben mieux vaut faire sans si c'est possible (surtout si on a pas les moyens) :)


Bha bien sûr et c'est avec ce genre de raisonnement que finalement on ne fait rien pour les populations qui ont un désavantage. Les aveugles ou mal voyants ne voient pas les lettres sur les touches d'un clavier classique ? Alors qu'ils achetent un clavier adapté à 290 € ! C'est trop cher pour la plus part des gens ? Alors ils se démerdent et apprennent le clavier par coeur !!! Même si ce n'est pas pour faire carrière dans l'informatiqque et que c'est juste pour pouvoir écrire un mail une fois par semaine à tata :roll: :roll:
Je ne trouve pas normale que parceque l'on ait un désavantage on doivent toujours s'adapter, faire avec, se demerder ! NON !! Il faut aussi que la socièté soit consciente des limites qu'imposent certains handicaps à une certaine partie de la population et qu'elle s'adapte pour être le plus praticable possible.
En pensant comme toi, Devil, il n'y aurait pas de trotoires rabaissés pour les fauteuilles, pas de rampe d'accés... Le devoir de tous ce n'est pas de laisser les désavantagés dans la merde, mais d'essayer de gommer les désavantages.
46 ans Jura 2256
Devilman a écrit:

Ben c'est bizarre, paske j'ai justement eu mon premier ordinateur plutôt jeune (genre 7-8 ans), ainsi que certains de mes cousins, et on a tous évolué exactement pareil, au début, on regardait, et après de moins en moins, c'est comme tout, faut être patient, on faisait même des conneries genre programmation en basic (vraiment des trucs de merde, mais c'était quand-même déjà ça), faut pas sous-estimer les enfants non plus, ils sont moins limités qu'on ne veut bien le penser :)

Après la question, c'est à quel niveau il utilise son ordinateur, évidemment, si le gosse tape une demi-heure toutes les deux semaines, c'est clair que ça rentrera pas terrible, mais s'il l'utilise quotidiennement, ben ça finit par rentrer, c'est automatique :)


Ah ouais mais attends, les premiers ordinateurs, c'était les amstrad CPC 464 et les suivants, pas de souris, tout se faisait au clavier (puis arrivèrent les MO5 et leur stylo optique lol), j'ai connu ça aussi. D'ailleurs si mes souvenirs sont bons les claviers c'était des qwerty (pour les amstrad), et pas des azerty (aucun rapport, je sais). J'avais une dizaine d'années, et je regardais le clavier pour taper ! Et j'utilisais l'ordi tous les jours (enfin du moins j'essayais, quand mon frère voulait bien le libérer un peu).

Cela dit, les gamins ont aussi autre chose à faire. Ils vont à l'école, ils jouent, regardent la TV, font leurs devoirs, enfin tout ce qu'un enfant doit faire. Le soir ils vont se coucher. Pas comme nous pauvres adultes qui avons le loisir (ou le devoir) de passer plusieurs heures par jour devant nos écrans. Donc ce n'est pas comparable. Sans aller dans l'extrème (1/2 heure par quinzaine), même une heure par jour, il faudra du temps pour que ça rentre, parce qu'un enfant reste un enfant, et qu'il va difficilement accepter de rester une heure planté à taper sur les touches, il aura peut-être envie aussi de faire autre chose ! Par exemple des jeux, et pour un enfant malvoyant, les jeux il les préférera à la souris, parce que si tu lui demandes de taper sur telle lettre puis sur telle autre, le temps qu'il les trouve, il aura perdu, et pour lui le but du jeu ce sera de gagner !

Et ne me dis pas qu'il faut lui expliquer que c'est pour son bien, parce que ce n'est qu'un enfant ! Il ne saisira pas forcément le pourquoi du comment. Apprendre par contrainte, bof. Il faut que ça vienne de lui. Et pour le moment l'idée elle vient de moi, pas de lui, donc je ne vais pas le forcer à apprendre à taper au clavier sans le regarder. Mais je trouve sympa l'idée qu'il puisse écrire ses mails tout seul, il y a peut-être des choses qu'il aurait envie de me dire sans pour autant les dicter à sa maman :)

Pour moi la discussion est close, oui c'est vrai peut-être qu'il pourrait apprendre à taper au clavier mécaniquement, comme une secrétaire, oui c'est vrai ça lui serait certainement utile toute sa vie, mais il apprendra en temps voulu. Pour le moment, puisqu'un clavier adapté coûte trop cher, et bien on continuera comme on a commencé. J'avais juste lancé ce post pour dire que j'étais révoltée par les tarifs pratiqués sur le matériel adapté, pas pour qu'on me dise qu'il y avait d'autres solutions, il y en a toujours c'est sûr. J'avais juste envie de lui faciliter un peu la vie, parce que la sienne n'a pas été facile jusqu'à présent et qu'elle ne le sera pas plus dans l'immédiat, c'est tout.

Bonne nuit à tous et toutes.
45 ans Dans ton cul :D 616
Lil'Kitty a écrit:
En pensant comme toi, Devil


Bien malin(e) celui (ou celle) qui pourra prétendre savoir comment je pense, je suis le premier à pester (et tu pourras demander confirmation à ma compagne, DiamondDust) sur le fait que la France est une honte en ce qui concerne l'accessibilité pour les handicapés :D

Citation:
il n'y aurait pas de trotoires rabaissés pour les fauteuilles, pas de rampe d'accés... Le devoir de tous ce n'est pas de laisser les désavantagés dans la merde, mais d'essayer de gommer les désavantages.


Faut pas tout mettre dans le même panier, apprendre un clavier, c'est pas une souffrance comme devoir faire un effort physique démesuré paske rien n'est fait justement pour simplifier la vie des handicapés (voire mêmes des non-handicapés parfois)...

Qu'un type en fauteuil soit obligé de monter 36 marches partout où il va, ça je trouve ça inadmissible, c'est une vraie entrave à la liberté, à la vie, tout simplement, qu'un enfant doit apprendre un clavier par coeur, ce qui d'une part est plutôt utile, et d'autre part, n'est pas une torture chinoise non plus, ça me touche déjà moins...

En poussant le bouchon, je pourrais dire que s'il veut dire bonjour à sa tata, ben y a le téléphone ou alors il envoit une lettre papier, il a le choix s'il veut pas apprendre le clavier ou si sa maman n'a pas les moyens, l'handicapé qui veut se deplacer, lui, n'a pas cette liberté de choisir (bon, tu m'diras aussi que quitte à pousser le bouchon, autant dire qu'il a qu'à rester chez lui :lol:)...

Un accordeon diatonique comporte 148 touches alignées, sans AUCUNE indication (sauf une encoche qui indique le "sol"), ça n'empêche personne d'apprendre à en jouer, qu'on soit voyant, mal-voyant ou non-voyant... un clavier standard, c'est grosso-modo 108 touches, à la position facilement mémorisable et dont certaines ont une formes particulière et facilement identifiables, c'est quand-même pas comme si on essayait d'apprendre le chinois à un poisson rouge :D
G
41 ans 744
290 € pour un clavier !!!! :shock: :shock: :shock:

Même les réveils vibreurs et flashs pour sourds sont moins chers... :?

Ceci dit, pour le clavier, pourquoi ne pas passer un coup de correcteur blanc sur les touches et redessiner les lettres en plus gros avec un bon feutre noir ?
K
44 ans Hettange Grande, Lorraine 5130
StreetSpirit a écrit:
Katcal a écrit:

C'est vrai qu'un clavier à grands caractères, c'est une solution pratique, et c'est idiot que ce soit aussi cher, comme tout un tas de matériel utile, mais c'est effectivement une chose dont il pourra apprendre à se passer, surtout s'il commence jeune. Je ne sais pas ce qu'en pense Street, mais je sais que pour certains handicapés, quel que soit leur handicap d'ailleurs, ils préferent pouvoir vivre aussi "normalement" que possible, et se passer du maximum d'outils qui les font "sortir du lot"...

Je pense que c'est justement les outils qui nous font "sortir du lot" qui nous apprennent à vivre aussi normalement que possible...Apprendre le clavier est une bonne chose mais le faire par coeur sans clavier adapté ou sans autocollants, ça va prendre beaucoup plus de temps qu'avec le matériel adapté... Faut pas croire que dés qu'on a du matériel spécialisé, on choisit la solution de facilité :roll: , c'est justement une base pour apprendre à se servr du clavier. Avec la pratique et mon clavier plein d'autocollants, j'ai appris très vite à taper sans utiliser mes yeux et sans pour autant utiliser la méthode contraignante de la dactylo.


Ben si tu lis bien le reste de mon premier post, je propose bien qu'il apprenne avec les autocollants, hein ! Mais comme il a déjà été signalé, ces autocollants ne tiennent pas bien et ne durent pas... J'utilise aussi le clavier quasiment sans regarder, sans pour autant utiliser la technique dactylo qui est effectivement très chiante...
Je ne dis pas qu'utiliser du matériel adapté est une solution de facilité, je dis que c'est parfois un choix. Si j'ai pris cet exemple, c'est surtout par rapport à un ancien collègue à moi, qui avait de graves problemes de vue, mais qui tenait absolument à ce que ça se voit le moins possible, alors à part un écran plus grand que la moyenne, et des logiciels d'agrandissement d'écran, il n'avait aucun matériel spécial... Après, pour les handicapés comme pour les valides, les histoires de goûts et de préférences...
37 ans Belgique 867
Oulà ya de la matière à réponse...
Tout d'abord, Katcal, je parlais pas pour toi mais de manière généérale.

Devilman, tu parles d'une copine qui est albinos et malvoyante (dans la plupart des cas si pas la totalité les 2 vont de paire à cause d'une absence de pigmentation de la rétine). Comment a t'elle fait pour utiliser le clavier? En utilisant la méthode dactylo qui tu as développé +haut dans le post?
Quoi qu'il en soit, les combinaisons d'adaptations à faire sont différentes selon la "pathologie" qu l'on a... Dans mon cas, les personnes qui m'ont suivie (ophtalmos, ergothérapeutes,...) se sont arrachés les cheveux parce que je n'entrais pas dans une pathologie particulière. Et pour cause: j'en ai plusieurs qui se recoupent... Et aussi j'ai des symptomes qui ressemblent à ceux de certaines pathologies mais au final ya un élément que je n'ai pas et donc ça casse le diagnostic...
Bon soit, mon problème initial pour le clavier, était moins la taille des lettres que leur "étroitesse". Je ne distingue pas les couleurs et je ne vois que par contraste. Or quand des éléments sont top étroits par rapport à un support plus large (lettre sur une touche de clavier) je dois me mettre de très près pour visualiser le contraste... sinon j ne vois que les touches du clavier et pas les lettres.
Bon vous suivez toujours? :mrgreen:
Enfin tout ça pour dire qu'il y a des malvoyants qui pourraient très bien voir le clavier, d'autres qui voient moins bien, d'autres qui ne voient pas et ce pour différentes raisons... je pense qu'il y a autant de caractéristiques qu'il n'a de malvoyants...
De plus, tout dépend aussi du temps que le fileul de Narima passe sur son ordi. Moi j'ai appris plus vite tout simplement parce que je restais longtemps.

Katcal a dit:


Citation:
Je ne dis pas qu'utiliser du matériel adapté est une solution de facilité, je dis que c'est parfois un choix. Si j'ai pris cet exemple, c'est surtout par rapport à un ancien collègue à moi, qui avait de graves problemes de vue, mais qui tenait absolument à ce que ça se voit le moins possible, alors à part un écran plus grand que la moyenne, et des logiciels d'agrandissement d'écran, il n'avait aucun matériel spécial...

Alors là y a plusieurs possibliités... Et parfois ce n'est pas un "vrai" choix basé sur la vraie volonté de la personne.
Peut être que déjà s'il utilise ce matériel c'est justement parce qu'il n'a pas besoin de plus, tout simplement ;) , j'ai le même équipement chez moi et crois moi ça fait des miracles ;)

Mais s'il pense au fond de lui qu'autre chose l'aiderait il pourrait ne pas l'utiliser pour d'autres raisons:
- Faut pas se voiler la face, ça coute cher... Et comme dit Lil Kitty, si t'as pas de fric, tu te démerdes et tu te plains pas...C'est aussi une des principales raisons pour laquelle beaucoup de malvoyants qui ont toutes les capacités pour suivre l'enseignement dans une école normale avec quelques adaptations, se retrouvent au final dans une école spécialisée (donc avec des aveugles ou des polyhandicapés aussi).

- Faut pas croire que la matériel s'obtient comme ça en claquant du doigt. Il faut prouver à l'organisme s'occupant du remboursement du matériel pour handicapés (ici l'AWIIPH) que l'on est bien dans les conditions, dans les "standards" du handicap, parfois il faut refaire des examens médicaux rien que pour ça. Et bien entendu il y a toutes les paperasseries qui vont avec... Pour mes 2 vidéo loupes, j'ai mis 1an pour les avoir à cause de ça...
Et c'est encore pire pour avoir le soutien de personnes.. A l'univ, j'ai une accompagnatrice qui m'aide à trouver des livres en bibliothèque (je fais les recherches sur internet, et elle me trouve les livres en rayon), à mettre certains cours sur cassette audio, à organiser des examens adaptés pour mon handicap... Bref, une aide précieuse!
Pour obtenir cette aide, non seulement il y a eu les paperasses d'usage, mais j'ai du "passer des examens"... Mais quel genre d'examen? Je vous le donne en mille... Un test de QI! La dame qui me l'a fait passer me l'avait donné sous un autre nom (barbare, dont je ne me souviens plus), mais je sais très bien que ce sont les mêmes questions... En effet, quand tu t'amènes pour faire ça et que la 1ère question, c'est: quelle est la capitale du Danemark (ou autre pays européen), alors quie tu as très bien réussi tes humanités (oui parce qu'on leur a aussi donné une copie de mon bulletin), ça fout une claque :roll: . Alors quelques semaines après t'as un rapport du style "Aurélie est apte à"..., Aurélie a plus de difficultés pour..." (et ils n'ont pas donné mon QI hein, puisque-je-vous-répète-que-c'st-pas-un-test-de-qi mais un test d'aptitude à...)
D'ailleurs, chose intéressante, là où "Aurélie a quelques difficultés pour...", c'était justement les questions posées à la fin (c'est à dire 2-3h après le début du test) pr une fonctionnaire énervée de passer sa matinée à poser des questions, questions qui comme par hasard sont celles auxquelles on doit le plus réfléchir (style: combien de litres doit on remplir, sachant que...)...
En ressortant de ce truc, j'étais à 2 doigts de pleurer, je ne savais plus si c'était un test pour avoir une accompagnatrice pédagogique ou pour passer l'examen d'entrée pour l'asile....

- Parfois, on refuse de l'aide par fierté... Mais aussi par peur que les autres pensent qu'on profite de la situation... Après tout, si les gens croient que les malvoyants et les handicapés en général sont des super héros qui préfèrent refuser de l'aide et se débrouiller fièrement tous seulc, a contrario, ça voudrait dire que quelqu'un qui se fait aider est un paresseux qui profite des gens... Oui j'ai déjà refusé de l'aide par pression (surtout en secondaire), oui je refusais d'aller voir des profs pour demander de réexpliquer un graphique complexe et je n'osais pas demander qu'est ce que cette ligne verte dont le prof de maths parlait depuis 1/2h, de peur que les autres voient dans cette question une tentative de chouchoutage...
Une fois j'ai été voir ma prof d'anglais (je ne sais plus pourquoi) et voilà que ces ptits cons pensaient qu'elle m'avait donné les questions d'examen :roll: .
Ca aurait pu me faire rire.... Si je ne m'étais pas fait taper dessus à la récré d'après...

Alors bon c'est bien beau de dire que c'est souvent gratifiant d'utiliser le moins d'aide possible mais faut voir aussi d'autres raisons, moins faciles à entendre :roll:
K
44 ans Hettange Grande, Lorraine 5130
En ce qui concerne mon collègue, le matériel était "offert" par l'entreprise, et je doute que dans ce milieu là, quelqu'un puisse penser qu'un clavier spécial soit du favoritisme, d'ailleurs, d'après sa réponse, c'était surtout une question de fierté personnel, plutôt la fierté d'avoir pu apprendre à s'en passer qu'un refus par orgueil... (il me semble qu'il avait justement appris, lui aussi avec ce genre de matériel, et que c'était pour lui un accomplissement personnel de pouvoir utiliser un clavier "comme tout le monde") mais comme je disais, les personnes, leurs caractères, leurs parcours, ça peut changer le point de vue du tout au tout, et lui n'est qu'un exemple...

En fait, pour en revenir au probleme initial de ce petit bout et de son clavier à 290€, je pense que le probleme n'est pas tant le prix (certes, là c'est quand même exorbitant, vu le matériel proposé) mais plutôt le nombre de démarches et le peu de réactivité des organismes et de l'état... C'est CA qui me révolte, moi, surtout ayant vu les systèmes à l'étranger (bon, la france n'est pas la pire, mais est très loin d'etre la meilleure !)... La question n'est pas tant s'il doit ou non apprendre le clavier par coeur ou pas, ça, c'est son choix à lui et à ses parents... La question c'est pourquoi ne peut-il pas avoir un vrai choix, puisque le clavier lui est financièrement inaccessible ?

Les prix du matériel sont elevés, et c'est normal... Avant que Kitty ne me lapide sur la place publique, je m'esplike : Ce sont non seulement des produits qui seront fabriqués en toute petite série (par exemple, les claviers à 15€, eux sont fabriqués par millions, et donc le matériel de production est rapidement ammorti, alors qu'un clavier adapté sera fabriqué à quelques dizaines de milliers d'exemplaires, et encore) et nécessitent donc un matériel de production des pieces spécifique, un assemblage adapté, et surtout, beaucoup de recherches, d'essais, de tests d'ergonomie, l'invention parfois d'un procédé nouveau, et bien sur, le support après vente, bref, tout ça, ça coute cher, mais c'est nécessaire d'avoir tout ça pour obtenir un produit de qualité... Sachez que les sociétés qui ne font que du matériel spécial handicap ne font pas des tonnes des bénéfices, d'autant plus s'ils ne les commercialisent qu'en france...

Ce qui n'est pas normal c'est le fait que les personnes handicapés, quel que soit leur handicap, soient autant pris pour des c... en France... Je connais plusieurs personnes en France avec différents niveaux d'handicap, et les quelques anecdotes que j'ai pu entendre par-ci par-là me laissent encore completement sur le cul, tout comme ceux de Street... Déjà, ne serait-ce que l'accessibilité aux batiments publics, sensé etre obligatoire depuis des années, ben rien n'est fait la plupart du temps... Les parcours de combattants qu'il faut parfois faire pour obtenir ne serait-ce qu'une allocation de base, alors pour le matériel spécialisé... Bref, il y a encore un très long chemin à faire pour que la France arrive à la cheville de certains de ses voisins européens...

Et quand je vois, après ça, que certains se déclarent invalides et touchent une pension sans rien foutre de leur journée, alors qu'ils sont tout à fait capables de travailler, j'vous jure, ça me sort par les yeux !!!
B I U