MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Conflit avec la nourriture

A
36 ans 3124
Bonjour !

J'aimerai me livrer sur ce qui me pèse un peu, parce que c'est difficile, et je n'ai pas vraiment l'impression d'être comprise...en même temps, c'est pas évident de comprendre  
pourquoi une personne réagit de la sorte.

Alors depuis toujours, j'ai un problème avec la nourriture et ça fait une dizaine d'année que je fais des crises de boulimie.

Crises qui n'ont pas de fréquences régulière, mais je "bouffe" mes émotions.

Je peux très bien passer 6 mois sans faire aucune crise, et passer les 6 autres mois à faire crises sur crises, c'est très aléatoire, ça dépend vraiment de mon état d'esprit, de mon contexte de vie, des événements en fait...

Je constate que mes crises surviennent quand je suis seule à l'appart, quand je ne vais pas bien, quand je m'ennuie, quand je stresse...

Je suis consciente que me faire vomir n'est pas bon en plus, parfois la montée d'acide est forte et me brule l'œsophage et les muqueuses :? , mais c'est plus fort que moi...des que je "craque", je mange tout ce qui me passe par la main, apres je suis dans un état de culpabilité enorme, j'ai peur de prendre du poids encore et toujours, mais j'ai la "flemme" de vomir, donc souvent j'attends le dernier moment et du coup, j'ai de plus en plus de mal à faire sortir les aliments ( désolé pour les détails et bon appetit les zamis :lol: ), puis ça m'épuise et me détruit moralement ces crises...je me sens souillée, sale et encore plus mal dans ma peau.

Depuis un moment, je n'ai plus une alimentation normale, je grignote beaucoup et je jongle avec mes crises, mais par exemple là je n'ai toujours pas manger et je n'ai pas faim, il y a beaucoup de moment ou je n'ai pas faim aux heures de repas et j'ai faim vers 18H car j'ai rien avalé donc je prend les premiers trucs qui me passent sous la main, c'est étrange...

Mais j'ai de moins en moins faim et quand j'ai faim, j'ai la flemme de me faire à manger.

Encore une chose de plus à parler au psy que je compte voir, mon problème de TCA qui me bouffe la vie...

Merci de m'avoir lu
45 ans Paris 9866
à propos de ce passage:

"Depuis un moment, je n'ai plus une alimentation normale, je grignote beaucoup et je jongle avec mes crises, mais par exemple là je n'ai toujours pas manger et je n'ai pas faim, il y a beaucoup de moment ou je n'ai pas faim aux heures de repas et j'ai faim vers 18H car j'ai rien avalé donc je prend les premiers trucs qui me passent sous la main, c'est étrange... "

Ne pourrais-tu pas essayer de préparer ton repas à l'heure "normale" puis le mettre de côté... pour le manger seulement plus tard quand tu auras faim (par ex à 18h) en le réchauffant éventuellement au micro-ondes?
Cela te permettrait de faire un vrai bon repas préparé (pas du grignotage toujours insatisfaisant) tout en mangeant seulement quand tu as faim et rapidement (sans avoir rien à préparer)... qu'en penses-tu??
A
36 ans 3124
C'est pas bête du tout ce que tu me propose poupoule !

C'est vrai que je pourrais faire ça, me préparer mon repas et le manger quand la faim se fera ressentir, bonne idée :) .

Le problème, c'est que je ne sais même pas si c'est la faim qui me tenaille ou une compulsion, j'ai du mal à différencier :? , car j'ai vraiment l'impression d'avoir de moins en moins faim...

Parfois je passe une journée sans manger et hop à 22H, une pulsion et je dévore, même si j'en peux plus, c'est terrible quand même :?

Mais je ne sais pas, en ce moment, je ne prend plus de plaisir à me nourrir, alors ça m'échappe.
45 ans Paris 9866
Même si c'est une pulsion et pas vraiment de la faim, je pense que ça peut te faire du bien que ce soit un repas plus "structuré"... genre assiette, plat préparé, etc.
On arrive mieux à gérer les quantités je trouve quand la nourriture est présentée sous cette forme (et, bien sûr, essaie au début de t'obliger à manger un peu lentement... genre je pose la fourchette au bout de 3 bouchées, etc.).

Ceci dit, à mon avis c'est de la faim quand même car tu décris plusieurs heures de jeûne qui précèdent ce moment... seulement ça doit être une faim vécue sur un mode très nerveux car rien mangé depuis longtemps, besoin de manger vite, pas envie de préparer, tristesse, anticipation de ce qui va se passer, etc.

Essaie qques jours le coup de l'assiette préparée à l'avance et tiens-nous au courant! ;)
A
36 ans 3124
Merci poupoule ! je vais me préparer une salade desuite !

D'ailleurs, ce qui m'inquiète c'est que tous les apports nutritionnels dot le corps à besoin pour être bien, je ne lui fournis pas, ça fait des lustres que j'ai pas mangé un légume ou un fruit, alors que c'est 5 par jour normalement :?

Des que je mange un truc, je culpabilise...enfin, hier j'ai mange un paquet de chips c'était horrible, je l'ai mal vécu.

Il y a aussi autre chose, la RA est inconcevable pour moi, car je me sens toujours dans l'obligation de finir, par exemple j'ouvre un paquet de gâteau, je dois le finir, je dois finir mon assiette etc, je supporte pas le gâchis, ça me perturbe !
45 ans Paris 9866
Vas-y par étapes! tu verras plus tard pour le côté "jeter la fin de l'assiette ou du paquet quand la satiété est arrivée"...

Commence à mon avis par restructurer un peu le contenu de ton alimentation (assiette préparée mais mange-la à l'heure que tu veux) et ne te focalise par sur les histoires d'équilibre, de nutriments et de 5 fruits et légumes!

Demande-toi juste ce que tu mettrais de bon au goût dans cette salade à déguster plus tard, ce que tu n'as pas mangé depuis longtemps et qui te fait envie, etc.

Bon courage! :D
60 ans Au bord de la mer 15536
Il ne faut surtout pas te focaliser sur la qualité de ce que tu manges, et oublier cette idée de 5 fruits et 5 légumes par jour.
Pour le moment tu dois réapprendre à t'écouter, à reconnaitre tes sensations.
Le reste viendra plus tard, naturellement, si tu arrives à ne manger que quand tu as faim.
35 ans 1248
Je me reconnais beaucoup quand tu dis que tu n'aimes pas le gachis.. moi je suis comme ca également, je me sens obligée de finir mon assiette et de ne rien jeter.

même si cela part d'une bonne intention c'est une mauvaise excuse! Moi j'ai mes petits trucs pour essayer de limiter la casse!

- essayer d'acheter des portions individuelles, même si c vrai que c'est plus cher..
- si tu as trop préparé, mets au frigo et mange pour le prochain repas; ca fait des économies! et pratiquement tout se garde encore un jour!
- je traque dans le rayon viande et poissons les morceaux les plus légers.. moins cher et comme ca j évite de me forcer à finir un steak trop gros!

Enfin si cela ne suffit pas, je me dis que je ne dois pas me rendre malade pour être bien élevée et finir mon assiette. Pour ce qui est des chips et gateaux, ils se garderont encore très très bien quelques jours de plus dans ton placard..

Enfin mon astuce ultime c'est aussi de me servir ma portion.. et de mettre ce qui reste dans l'assiette de mon chéri! qui mange comme il veut sans grossir :D
A
36 ans 3124
Merci les filles !

Oui, il faut que je fasse les choses par étapes.
C'est grave de ne pas manger à heures fixes et que deux fois par jour par exemple, non?

Il semblerait que 'sauter' des repas justement c'est pas bon, car le corps stock les graisses.

Sinon, je me suis fais une bonne salade avec de la salade verte, des concombres, des tomates, du mais, du blanc de dinde et des dés de gruyère et je l'ai manger à 15H par contre, c'était bon, mais je n'ai pas pris du plaisir plus que ça.Pourtant j'aimais manger, mais j'ai l'impression de ne plus aimer trop ça, de manger par mal être, pas pour me nourrir.La nourriture est devenue une ennemie, donc son côté plaisir m'est devenu complètement inconnu.

Je ne sais pas trop faire à manger en fait, à part faire cuire des pâtes, du riz, je ne suis pas douée.

J'ai d'ailleurs une cuisinière, et je me suis jamais servi du four, c'est dommage. :oops:

(Provence, hier j'ai discuté avec le mari de ma voisine qui est psy, ça m'a fait du bien, il a d'ailleurs halluciné quand je lui ai dit que le psy des urgences que j'avais vu m'avait dit au bout d'une heure que j'étais peut être Maniaco depressive, pour lui un diagnostique ne se pose pas en si peu de temps)
60 ans Au bord de la mer 15536
Ce qui est important, c'est de manger si tu as faim, quand tu as faim.
Donc si tu n'as pas faim tu ne manges pas. Je saute régulièrement des repas, si j'ai dépassé ma satiété au repas précédent. J'attends que la sensation de faim revienne.

Donc l'heure et le nombre ont peu d'importance.

Je t'engages vivement à lire la partie RA du forum. Je pense que tu pourras y trouver de l'aide pour essayer de remettre tout ça à plat et de repartir sur d'autres bases.

C'est bien que tu aies pu discuter avec un psy, même comme ça, en voisin. Tu as de la chance d'avoir des voisins sympas ;)
A
36 ans 3124
En fait, si j'écoutais mon corps, je crois que je ne mangerais pas :?

Pour la salade là, je me suis un peu forcée, car il parait que l'appétit vient en mangeant...

Mais bon encore une fois, j'ai conscience d'avoir un réel problème avec la nourriture, le plus inquiétant est que je m'esquinte les organes, en plus je fume, donc si j'me retrouve pas avec un truc à l' œsophage ou à la grge, j'aurais de la chance :? .

Pour la partie RA, je l'ai lu plusieurs fois, mais je m'en sens incapable...manger des petites quantité et m'arrêter quand je n'ai plus faim, je ne sais plus faire.

OxyJane (très beau pseudo), c'est exactement ça.
Je n'aime pas le gâchis, mais en plus ça me perturbe.
J'ai ce besoin de tout engloutir tout de suite.
Mais je vais essayer de suivre tes conseils.
60 ans Au bord de la mer 15536
Acide-Lyrique a écrit:

Pour la partie RA, je l'ai lu plusieurs fois, mais je m'en sens incapable...manger des petites quantité et m'arrêter quand je n'ai plus faim, je ne sais plus faire.

Je comprends bien. Je ne pensais pas te dire de faire ça dans l'immédiat. Mais lire, y réfléchir, peut déjà t'apporter des réponses à tes questions.
A
36 ans 3124
Je vais bien relire, et aller sur le site du GROS, peut être que ça m'aidera.
60 ans Au bord de la mer 15536
Tu peux essayer ;) de toutes façons c'est toujours profitable.
Les question que tu posais (sauter un repas, etc....) mes réponses viennent de là.

Il faudrait que tu arrives à cerner un peu mieux ce conflit que tu as avec la nourriture.
Mais bon, je pense que tu ne peux pas le dissocier du reste ;)
35 ans 1248
Merci pour le compliment :oops:

En fait je ne suis pas sure que tu saches encore reconnaître quand tu as faim de quand tu n'as pas faim vu le rapport compliqué que tu as avec la nourriture.. Pour toi c'est ton ennemie.. c'est pour cela que tu estimes que tu n'as pas faim à mon avis.

mais si après tu craques plus tard c'est bien parce que ton corps se venge, à mon avis, de cette privation.

Est tu sure que l'absence d'appétit n'est il pas imposé par ton cerveau à ton corps?

Je pense que tu dois redécouvrir le plaisir de manger, je sais que tu n'es pas une grande cuisinière, mais il y a sur le net des milliers de recettes simples et savoureuses..

Comme toujours plus facile à dire qu'à faire! Mais courage :)
B I U