MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

La sensation que je stagne ...

40 ans Au pays des cigognes ~ 1629
Voilà, ça commence à faire plusieurs séances, que j'ai la sensation de ne plus avancer. J'ai discuté de beaucoup de choses avec mon psy, on a creusé beaucoup de terrains,  
j'ai cette sensation que tout est à découvert, mais rien n'est approfondi. J'ai la sensation désagréable que les questionnements que j'ai actuellement sont les mêmes que j'avais quand je l'ai consulté la première fois. C'est toujours autant le bordel dans ma tête et cette peine sur mon âme ne s'éloigne jamais vraiment, je m'apaise au mieux quelques jours. Du coup je remets tout en question, ai-je vraiment avancé dans ma thérapie? Suis je vraiment prête à remuer mon passé? Je me suis même posé la question si c'était pas un "mode opératoire" de la psychanalyse, de laisser les choses un peu se poser quand il y' a eus beaucoup d'émotions dans certaines consultations?
Je suis en examen, peut être que mon psy me "ménage"?
Et vous dans vos thérapies, vous avez eus la sensation de stagner? Voir de régresser?
53 ans Out of Africa... 4355
La psychanalyse m'a posée problème parce que c'est très intellectuel et j'en ai très vite senti les limites.. compréhension intellectuelle des problèmes mais pas moyen d'aller mieux pour autant.
Oedipe & co c'est bien joli mais bien éloigné de la réalité du vécu (d'ailleurs quand j'ai lu la légende d'oedipe, j'ai été fort étonnée de l'interprétation qu'en a fait Freud ! :? )

Pour ma part, j'ai laissé tombé et je me suis sentie bien mieux avec une (très) bonne thérapeute qui travaille plus sur l'émotionel et le "langage" du corps : du coup, j'avance bcp plus vite et je me sens vraiment mieux.
54 ans 251
Oh oui ça m'est arrivé pleins de fois de stagner.
Je me sentais aussi mauvaise analysante, je me disais que je ne faisais pas bien mon "travail".
Ça fait 10 ans que je suis en analyse, alors j'en ai eu un paquet de périodes comme ça. J'ai hésité pleins de fois à continuer. Et puis j'ai bien fait car au bout d'un moment j'ai recommencé à trouver des terrains à creuser.
D'ailleurs là je stagne, j'ai loupé des rendez vous, quand j'y vais je n'ai plus rien à dire, je me dis qu'il est sans doute l'heure d'arrêter. Mais la routine ...
B I U