MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Dérives possibles de la RA?

35 ans 1248
J'essaie d'intégrer les principes de la RA mais y a deux choses qui me turlupinent..

COmme on ne doit manger que jusqu'à ce qu'on n'ait plus faim je me suis mise  
à peser les aliments.. ce que je ne faisais pas avant. Pas pour surveiller ce que je mange mais plutot pour etre sure de ne pas faire de trop grosses portions et de devoir jeter..

Mais je me demande si c'est une bonne idée et si psychologiquement ca peut être vicieux?

Ensuite je me demandais.. si on peut manger ce qu'on veut quand on a envie, si on a tendance à manger gras et sucré et qu'on n'est pas fan des fruits et légumes par exemple ou de certains aliments (ce qui n'est pas mon cas) ne risque-t-on pas à terme des carences..

La promotion des repas équilibrés, bien que moralisateur permette d'éviter les carences à mon sens?

Ou je me trompe?

Merci de vos réponses!
53 ans 14650
Pour le premier point tu peux mettre tes restes dans des tupperware comme ca il n'y a pas de perte

Moi perso ce que je mange pas va soit au frigo soit à la poubelle. Je n'ai plus de culpabilité de le faire. Je prefere mettre quelque choses à la poubelle plutot d'etre moi le poubelle et de manger quelque choses par obligatoire ou culpabilité

2eme point- Ton corps sait ce qu'il a besoin et je peux de dire que meme si au debut tu mange gras, sucré etc au bout d'un moment tu va manger des legumes, des fruits et des choses "neutre".

Il y a meme un exercise interessant à faire ou tu mange un aliment qui pour toi etait un aliment taboo pour tout tes repas. Par exemple tu mange du chocolate et uniquement du chocolate chaque fois tu as faim...tu va rapidement vouloir manger d'autre choses et l'aliment sera decupabiliser

D'autres personnes vont venir l'expliquer mieux que moi mais ca c'est en gros le principle ;)
47 ans 76 10598
Tout comme Pickles_Cat, tous les restes vont dans des tupperwares. ;)

Pour ta question sur les carences, si tu écoutes vraiment les besoins de ton corps, il te réclamera forcément ce dont il a besoin.
Au début, surtout si tu as eu l'habitude de te restreindre, tu vas fatalement aller vers des aliments que le vacabulaire des régimes qualifie de " plaisirs", ceux-là même qui t'étaient interdits.
Mais tu peux me croire, si tu ne varies pas et ne ange que des frites par exemple, tu vas vite rêver de légumes verts ou de fruits. ;)

Un exemple avec mes filles : pendant des vacances, on allait souvent au restaurant. Dans le menu enfant, le choix est souvent entre frites et frites.
Bref, elles ont magé des frites jusqu'au moment où elles n'ont plus pu en avaler une et nous ont demandé du melon, des haricots etc... ;)
35 ans 1248
J'ai encore du mal à me dire que pour aller au bout de la démarche il faudrait que je fasse plusieurs repas que de chocolat...

ce genre de truc me fait très très peur! je pense que je vais déjà commencer à essayer de ressentir la satiété..

Je me demande si c'est un point ou une bande.. enfin je vous explique..

est ce que la satiété c'est à la 26e bouchée (par exemple) et après ce serait trop manger.. ou est ce que la satiété c de la 22e à la 28e bouchée? donc qu'il y a une marge pour la satiété, et après ben on passe dans le trop et puis le beaucoup trop..

je suis pas sure que ce soit très clair comme question, mais poru le moment j'ai l'impression que la satiété dépend plus de ce qu'il y a dans mon assiette (disons les 3/4 de mon assiette) que de mon corps...
60 ans Au bord de la mer 15536
Si si c'est clair !

J'aurais tendance à dire qu'au début on pense que c'est une bande
Et qu'on s'aperçoit finalement que c'est un point.

Mais faut du temps ;)
45 ans Paris 9866
Tout d'accord avec les filles, mais j'insiste sur qques points:

- c'est très important de ne PAS peser tes portions
- il faut absolument jeter un peu au début (tout ce qui est au-delà de ta faim) puis tu apprendras à mieux calculer et tu pourras toujours ranger tes restes au frigo
- si cela te pose un pb de faire plusieurs repas d'affilée seulement composés de chocolat, c'est le signe que tu es la candidate mûre pour l'exercice!
- bande ou point? la satiété commence après la 1ère bouchée puisque le plaisir décroît à chaque nouvelle prise (cf. première gorgée de bière...). Mais on a clairement "encore bien envie" pendant quelques bouchées, puis on pose sa fourchette, puis on en reprendrait bien, puis on sent vraiment que ça serait "de la gourmandise"... et là c'est clair que ce n'est plus par faim. Enfin c'est comme ça que je le ressens. Et, en effet, plus tu fais attention à tes sensations, plus la satiété devient une bouchée précise donc un point, comme lorsque tu es malade ou as la nausée et que tu ressens clairement qu'une bouchée de plus et ce serait l'écoeurement.
52 ans Région nîmoise 1567
Je n'ai jamais fait de RA mais d'après mon endocrino, ma façon de m'alimenter en est très proche, aussi je te livre mon opinion. Quand tu auras vraiment cessé de "diaboliser" certains aliments (ou l'acte de manger en général) et que tu les considéreras tous comme une option possible pour un repas, tu te rendras compte que ton corps a des désirs très équilibrés car ils correspondent à des besoins précis.
Perso, quand je suis repue, tu peux me mettre n'importe quel aliment sous le nez, je suis limite dégoûtée. L'envie de manger n'apparaît plus qu'avec la sensation de faim et c'est un des buts de la RA je crois.
Il me semble qu'à moins de parer un aliment d'une valeur symbolique particulière, on n'a pas envie de manger la même chose tous les jours. Ainsi, depuis que je mange ce que je veux, je réalise qu'il y a de moins en moins souvent de chocolat chez moi (là, j'ai pas du en acheter/manger depuis un mois environ, je sais plus) alors qu'au plus fort d'une des mes périodes "régime" d'il y a 20 ans, j'en achetais 100g par jour et me faisais une journée à 1200 Kcal dont 600 de chocolats !!!
La RA c'est une liberté retrouvée, comme quand on arrête de fumer : tu vas vers quelque chose par choix et non par obsession.
35 ans 1248
Pfff ce qui est difficile pour moi de lâcher prise.. j'ai peur de perdre le contrôle.. la balance pour moi, la mini balance pour les aliments.. j'ai l'impression que c'est un moyen de garder le contrôle.

En fait ma RA "à ma sauce" même si je sais que c'est pas bien c plutôt de manger de tout mais de faire attention aux quantité car je ne sais pas ce qu'est la satiété!

En plus j'ai lu / ou entendu que le signal de satiété (que j'entends pas bien moi en plus) le corps nous le donne 30 min après qu'on ait assez mangé...

Alors je comprends pas trop comment on peut "anticiper" un signal qui arrive 30 min après..

c'est pour cela que ma RA dérive je pense!
52 ans Région nîmoise 1567
Citation:
En fait ma RA "à ma sauce" même si je sais que c'est pas bien c plutôt de manger de tout mais de faire attention aux quantité car je ne sais pas ce qu'est la satiété!


Ben, c'est assez logique puisque tu n'expérimentes pas la quantité qui te permettrait d'arriver à satiété !
Si tu manges de tout mais en limitant par avance les quantités, c'est aussi un régime. Hé oui ;) Puisque ce n'est pas ton corps qui te dit d'arrêter mais que tu t'arrêtes parce que tu as défini auparavant ce que tu allais ingurgiter. C'est une limitation quantitative.
Par ailleurs, j'ai cru comprendre (dites-moi si je me trompe) que le but de la RA, c'est de manger en fonction des besoins de notre corps. Donc, on peut prendre du poids en faisant une RA, surtout si on faisait un régime auparavant ; la RA, c'est pour sortir des TCA, hors le GROS considère les régimes comme des TCA ! A lire ton parcours, il semble que tu as fait au moins un régime important dans ta vie. La RA servira à te faire sortir des TCA que tu pourrais avoir mais elle peut aussi t'amener à constater que ton set-point n'est pas forcément là où tu as envies qu'il soit. Je crois que la RA permet d'avoir un rapport sain à la nouriture, de s'alimenter sans excès, mais pas d'être aussi mince que ce qu'on le voudrait.
S'écouter, c'est aussi manger plus lentement et en mangeant lentement, je sens très bien quand arrive le moment où je n'ai plus faim.
35 ans 1248
Et oui c'est indéniablement un fait.. actuellement je fais mon poids idéal, le poids ou je me trouve enfin jolie..

Mais je pense bien que mon poids de forme est en dessus de ce poids idéal..

Je ne suis pas sure d'être prête à faire le deuil de mon poids idéal en fait..

donc soit je fais attention toute ma vie et je peux peut être réussir à le garder, soit j'apprend à écouter mon corps et je fais le deuil de ce poids?
52 ans Région nîmoise 1567
J'ai envie de dire que tu as tout résumé, à mon avis, dans ta dernière phrase.
Mais peut-être as-tu un métabolisme particulier, un pb de santé qui t'a fait prendre du poids à l'époque ?
Ce à quoi je pense, c'est que tu es mince et qu'il ne faudrait pas que tu prives trop ton organisme en voulant rester à un poids X alors que peut-être ton set-point est 5 à 6 kg plus haut (poids auquel tu serais toujours mince). Tu es la seule à avoir la réponse à cette question et je suis bien mal placée, avec mon histoire, pour te donner des leçons. La seule chose que je sais, c'est qu'en privant trop l'organisme à ton âge, tu risques par la suite d'abaisser considérablement ton métabolisme. Ah, c'est pas simple tout ça.
35 ans 1248
J'ai pris du poids en déménageant à l'autre bout du monde et en laissant tous mes amis.. et là j'ai déprimé grave et j'ai compensé avec la nourriture.

En fait dans mes 18 premières années je n'ai jamais vécu plus de 4 ans dans le même pays... mais le déménagement que j'ai vécu à 15 ans était le plus douloureux, car j'étais adolescente et que du coup les relations sociales sont plus importantes qu'à 5 ou 10...

J'ai perdu quand je me suis installée définitivement dans un pays et que j'ai pu reconstruire ma vie sans peur de devoir tout lâcher pour repartir...

par contre je n'ai pas réglé mes problèmes relationnels avec la nourriture...
60 ans Au bord de la mer 15536
OxyJane a écrit:
Et oui c'est indéniablement un fait.. actuellement je fais mon poids idéal, le poids ou je me trouve enfin jolie..

Mais je pense bien que mon poids de forme est en dessus de ce poids idéal..

Je ne suis pas sure d'être prête à faire le deuil de mon poids idéal en fait..

donc soit je fais attention toute ma vie et je peux peut être réussir à le garder, soit j'apprend à écouter mon corps et je fais le deuil de ce poids?

Qu'est-ce qui te fait dire que ton poids de forme est supérieur à ton poids actuel ?
Je ne pense pas qu'on puisse savoir ça.
35 ans 1248
ben Heu je sais pas... parce que j'ai l'impression de devoir faire attention, pas excessivement mais quand même pour ne pas prendre de poids?
60 ans Au bord de la mer 15536
Tu veux dire que si tu manges normalement, à ta faim, en suivant les principes de la Rééducation Alimentaire, tu grossis ?
Tu l'as expérimenté ou tu le penses seulement ?
Je ne mets pas ce que tu dis en doute, j'essaie juste de comprendre, et de réfléchir avec toi ;)
B I U