MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Inhumation ou incinération ?

49 ans Belgique 3287
Plastinisation : j'suis une stakhanoviste moi, j'veux que mon corps continue à travailler dans une école d'art après ma mort. Je l'envisage comme un don à l'art exactement comme ceux  
qui font un don à la science.

Pour célélbrer ça je vois bien un happening, avec mes musiques préférés, des petits fours et du champagne en souvenir du bon vieux temps des vernissages d'artistes :)
57 ans à la campagne 771
Nous avons notre caveau de famille depuis 12ans maintenant. En effet,au décès de notre fils aîné, nous n'avons pas pu supporter l'idée d'une incinération. Nous reposerons donc à ses côtés.
5030
J'étais pour l'incinération.
Mais dernièrement, la mère à mon homme est décédée, et a été incinéré. Et j'avoue que ça m'a pas mal retourné.
Finalement je me dis qu'il ne reste rien, seul reste des cendres...Ca me dérange un peu.


Enfin bref, c'est confus en moi tout ça. :?

Sinon, je peux vous dire que même si normalement on ne peut plus faire ce qu'on veut des cendres, ici c'est pas vraiment "surveillé".
On a dispersé une partie des cendres dans la mer, dans la ville où on a notre maison de vacances.. Et le reste est à la maison. (alors que je crois que ce n'est plus possible non? )


Je pense que j'aurai encore bien l'occasion de me poser cette question et de faire un choix et surement voir les choses différemment
5031
une fois que les organes auront été prélevés je ne sais pas encore ce que je choisirai.

Je suis hindouiste, je me réincarnerai donc en fait le sort de mon enveloppe corporelle actuelle m'importe peu. je ne voudrai rien de trop couteux et je souhaite surtout que mes proches fassent un bon repas après le traitement de ma dépouille.
45 ans 17521
anijo a écrit:
karen a écrit:


Pour ma part, je suis assez mitigée... pour plusieurs raisons :

- J'étais archéologue, et j'ai bien du fouiller dans les 500 squelettes dans ma carrière... et je ne suis pas sure d'aimer l'idée qu'on me déterre éventuellement un jour... :lol:


Dis donc Karen, en tant qu'archéologue, tu devrais penser aux petits "jeunes" - vu le nombre de cremations actuellement, ils auront pas grand chose a fouiller :lol:


Les incinérations, ça se fouille aussi... on retrouve des urnes (ou vases) avec les inci à l'intérieur... mais c'est vachement moins rigolo que les tombes entières... :mrgreen: parce qu'un corps incinéré, faut pas oublier que c'est pas réellement de la cendre, contrairement à ce qu'on croit souvent, ce sont des esquilles d'os, plus ou moins fines... carles fours modernes consument plus "finement" les corps que les buchers antiques ...
38 ans Genève 217
J'aimerais être incinérée, ça c'est sur, j'aime pas trop l'idée du corps en décomposition dans une boîte en bois. Après je sais pas, pourquoi pas une partie de cendres dans le caveau familial a Rio et une partie dans la mer. Dans tous les cas ce qui sera le moins prise de tête pour mes proches à ce moment.
36 ans 5932
Pour moi ce sera incinération. Comme pour ma mère, en fait. Ceci dit, ce n'est pas parce que c'est ma mère, hein, c'est juste qu'on voit ça de la même façon. On est du genre à se passer volontiers de ce qu'on appelle la "mascarade" (la cérémonie religieuse, les grandes phrases très creuses au final, les gens qui sont plus là pour savoir qui est venu ou non et ce qu'on fait plutôt que pour la cérémonie en elle-même, les pleureuses qui viennent te faire un gros calinou à la fin, etc). Du coup, je compte bien épargner ça à ceux qui resteront.
Même principe pour la tombe. Avec la famille de mon beau-père on l'a vu : c'est plus une occasion de dire "ah tiens, Machin n'a rien déposé" ou "il est petit leur bouquet" et autres joyeusetés. Je m'en passe bien de mon vivant alors je ne suis pas d'accord pour qu'on se serve de ma tombe pour jouer à ça. Z'ont qu'à se trouver un bac à sable !

Pour mon beau-père, par contre, je sais que ce sera cérémonie, enterrement et tout le tremblement. Question de tradition familiale plus que de religion, je crois. Bon, c'est vrai qu'ils sont catholiques et qu'on est athées mais je crois que pour le coup c'est vraiment juste une histoire de tradition familiale, d'avoir ou non sa place dans le caveau de famille et dans lequel etc (tiens, au dernier enterrement il y a eu un truc avec ça : sa mère voulait aller dans le caveau de sa partie de la famille alors que tout le monde s'attendait à ce qu'elle préfère celui de son mari... ou l'inverse... bref, encore une raison de jaser après les dernières volontés des gens quoi).

Quant à mon homme, lui, il s'en cogne. Il dit "je m'en fous, ils [ceux qui resteront] auront qu'à choisir". :)
49 ans strasbourg 6049
je voulais me faire plastiner mais je crois que ma fille piquerait une crise :lol: donc ca sera comme prévu : incinération. et pas de cérémonie religieuse, de préférence : un fête.

dans ma famille il est de tradition de se faire enterrer avec une messe qui généralement se finit en quelqu'un qui se jette sur le cerceuil... donc ma mère a déjà fait son testament obsèques car elle ne veut pas que ca se passe comme ca. elle veut être incinérée et elle veut que je garde les cendres avec moi. alors ca par contre ca va pas être possible je la garde pas fans mon salon. va falloir que je trouve une soluce.
34 ans Orgrimmar 6511
Moi je ne sais vraiment pas...
Je suis claustrophobe, donc ni le fait de me retrouver enfermée dans un crematorium ni celui de rester dans une boite ne m'attirent...
50 ans Paris 176
Le jour où : Zou dans le caveau de famille !

Avec mes parents tout est dejà prévu pour eux comme pour moi et il y a meme une place pour mon ami lol.

L'incinération est excluse pour moi car j'ai trop été traumatisée par une incinération d'un très proche.

Le fait d'avoir comme on dit "une dernière demeure" c'est la solution que nous avons tous choisie.

J'aime quant à moi allez sur les tombes de mes "anciens" cela m'apaise.

Mais pour moi , dans mon coeur ... ils sont toujours vivants et proches.

La mort ne me fait pas peur car elle fait partie du cycle de vie.
R
32 ans 15
pour moi c'est l'incinération direct l'idée de pourrir lentement en étant manger par les vers beurkkk , et puis depuis que j'ai vu la serie six feet under j'ai vite fait mon choix :lol:
35 ans Devant mon ordi au Québec :P 1147
J'ai dit je m'en fou mais en fait

Je préfèrerai comme pour ma soeur...pas d'exposition juste une urne, une super belle photo et de beaux souvenirs en mémoires (les chanceux...j'ai vu le corps de ma soeur et bon ce n'est pas vraiment de beaux souvenirs...:? :?)

Ma soeur est décédée du cancer et elle avait tellement perdu de poids que ce n'était plus elle...(oui c'était encore elle..mais vous voyez ce que je veux dire)

Aussi, j'ai comme une petite mentalité de "si les personnes veulent me voir, ils viendront me voir avant que je meurs"

Après, ils feront ce qu'ils veulent de mes cendres ! Si ils veulent s'en servir pour "nourrir" leur jardin bien soit :P :P :P

et l'inhumation ...à l'idée d'être victime d'un nécrophile et celle de me faire bouffer par des vers...brrrrrr..Aussi ça coute cher !
48 ans Ici-là 1730
très vaste question pour moi...
J'aurais beaucoup aimé être inhumée à la malgache, et dans le caveau (isolé) de la famille de mon père, dans un patelin retiré, comme la plupart des caveaux là-bas. J'aurais aussi aimé être honorée comme on honore les anciens là-bas, et on s'en souvient longtemps.
Mais voilà, j'habite en Europe, je suis mariée (et pas à un malgache), alors normalement, je suis "rattachée" la famille de mon mari. L'idée d'être seule dans une tombe ne m'est pas naturelle (ceci dit, quand je serai morte, je serai morte et pas là pour ressentir et penser). En même temps, je suis sûre que mon mari n'est pas contre mon désir d'être avec ma famille. Il se peut même que lui en ait envie aussi :)
Faire don de mon corps à la science ne me paraît pas si saugrenu (il y aura de la matière à étudier :D ) mais faire un don d'organes, ce serait peut-être pas trop sympa pr le receveur.
Crémation, je ne l'envisage pas vraiment.
49 ans paris 928
Tous comme Provence , incinération et les cendres jeté en mer car c'est le seul endroit ou je me sent vraiment très bien .
Et avant je donne mes organes si c'est possible et qu'il trouve quelque chose de bon .
C
109 ans 438
Inhumation sans trop hésiter, mes parents veulent la même chose. Mes proches ont été enterré de cette façon, je n'ai vu qu'une crémation et j'ai trouvé ça assez horrible en fait.

L'inhumation, j'ai fait ce choix, il y a 4 ans. Mon grand père est décédé, nous étions très proche, je le voyais toutes les semaines. Lors de son décès j'étais en voyage au Tchad, impossible de me prévenir et donc impossible de rentrer pour l'enterrement. Quand je suis revenue (1 mois plus tard) j'avais beaucoup de mal à ne plus le voir, le deuil n'était absolument pas fait de mon côté. je suis allée au cimetière et ça m'a apaisée de le savoir là. J'y vais régulièrement le voir, lui, ma grand mère et mon oncle enterré au même endroit. Je leur parle, ça peut paraître bizarre mais bon voilà, je crois réellement que leurs âmes sont encore là. Le fait d'aller au cimetière me permet de les sentir présent et c'est important pour moi.

Ensuite j'ai toujours aimé les cimetières je trouve que ce n'est pas lugubre, c'est juste calme et apaisant. Et puis l'idée de retourner dans la terre me plait bien, je sais ça peut paraître égoïste de vouloir laisser une trace de moi à mes proches mais bon j'assume ce choix. Je précise que je suis croyante même si je n'avais jamais fait le rapprochement entre vouloir être enterré et la religion.
B I U