MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Inhumation ou incinération ?

29 ans Lille 898
Lunatic a écrit:
J'étais pour l'incinération.
Mais dernièrement, la mère à mon homme est décédée, et a été incinéré. Et j'avoue que ça m'a pas mal retourné.
Finalement je  
me dis qu'il ne reste rien, seul reste des cendres...Ca me dérange un peu.


Idem, j'étais pour l'incinération. Puis la semaine dernière j'ai assisté à l'incinération de mon beau-père, et je me suis dit que non c'était encore une étape à subir pour la famille. J'ai été vraiment tourneboulé...

Sinon, dans ma famille ils sont très cathos, donc tout le monde au cimetière, mais si je décède après eux, ce qui est sauf cas contraire l'ordre naturel des choses, et bien je ne respecterais pas, j'ai pas envie d'être enterrée, quand je vois le nombre de fois qu'on va voir papy alors qu'il était très cher à nos yeux, mais on a simplement pas le temps. Alors comme Provence, je préfère qu'on se rapelle de moi, pas de besoin de sépulture où se recueillir.

Tout bonnement, je ne sais pas quoi faire de mon corps lorsque la mort viendra me chercher... Ptêt une dispersion dans la mer. J'avais pensé aussi, si je suis propriétaire de ma maison, me faire enterrer au fond du jardin, à condition que ce soit mes enfants qui gardent la maison, et pas la vendre à n'importe qui.
53 ans 14650
Inhumation mais dans un Green cementary avec un ceremonie simple,cercueil biodegradable etc

Je ne veux pas un pierre tombale et tout la tra la qui va souvent avec. Je n'ai pas de famille pour l'entretir après donc je prefere l'idee que je vais nourrir des plantes et des arbres :)
48 ans Nice 591
Bonjour, pour ma part, don d'organes et sans doute don du corps à la science. Du coup, je ne sais pas ce qu'ils en ferons...
49 ans strasbourg 6049
le fait de donner ses organes n'est pas incompatible avec l'incinération et/ou l'inhumation... (enfin je crois)
39 ans Lyon 45
Pour moi, ce sera comme pour Soslan... don d'organe puis don à la science.

Et je crois qu'une fois qu'ils ont "utilisé" les corps, ils sont soit incinérés en masse si la famille ne veut pas récupérer les cendres, soit incinéré seul et la famille récupère les cendres.

C'est ce dont je me rappelle, ma mère ayant donné son corps à la science (enfin, comme c'est une période assez vague de ma vie, je ne suis pas vraiment sure)
Pour moi c'est "incinération"

Je me suis toujours dis qu'en étant incinérée il sera impossible que je me réveille coincée dans un cercueil, six pieds sous terre. (ben oui mon neurone isolé à encore frappé et je suis claustrophobe, :lol:)

Auparavant, j'ai signé les documents pour le don d'organes et ma famille tout comme mes enfants sont au courant de mon choix.
Je ne fais pas don de mon corps à la science car il faut payer (j'avais demandé les papiers) et j'ai trouvé cela indécent.

Drôle de conversation pour un dimanche ;)
58 ans 220
Je ne sais pas trop en fait :-k Je suis agnostique (tendance qui-va-faire-brûler-des-cierges-en-lousdé !:oops:)mais en affinité avec les Religions du Livre , c'est clair.
Par exemple ,je n'ai pas du tout le "feeling" avec la pensée Bouddhiste , ainsi qu'Hindouiste d'ailleurs (pour des raisons enfouies en moi et sur lesquelles j'aurai bien du mal à poser des mots :shock: ),qui "préconisent" la crémation.
Il y a un truc qui me "dérange" avec le fait d'être incinérée , mais je n'arrive pas à définir quoi ...
(Ma mère , qui est catho pratiquante , a déjà tout prévu pour son incinération ... Evidemment , je respecterai ses dernières volontés , mais il y a qd mm un truc qui me gêne là dedans ... )
Allez savoir le pourquoi du comment !
45 ans 17521
fleurdeglace a écrit:

Auparavant, j'ai signé les documents pour le don d'organes et ma famille tout comme mes enfants sont au courant de mon choix.
Je ne fais pas don de mon corps à la science car il faut payer (j'avais demandé les papiers) et j'ai trouvé cela indécent.

Drôle de conversation pour un dimanche ;)


La mère de mon chéri a apparemment pris ses dispo pour le don de son corps à la science, et effectivement, j'avais été très surprise d'apprendre qu'il fallait payer pour ça.. :shock: franchement, déjà on leur file un corps, en plus faut payer ? j'ai du mal à comprendre la logique de la chose...

Ben dimanche ou un autre jour... :lol:
Tigrette a écrit:
Il y a un truc qui me "dérange" avec le fait d'être incinérée , mais je n'arrive pas à définir quoi ...


Peut être un sentiment de "définitif" qui n'apparaît pas avec l'inhumation ?
La destruction par le feu d'un corps est une vision plus violente que son enterrement.

D'autre part, dans la religion judéo-chrétienne, la résurrection ne suppose-t-elle pas un corps intact plutôt que des cendres ?

En tout cas, le libre arbitre de chacun pour cela comme pour beaucoup de décisions doit être respecté. ;)
54 ans 251
Dans le film "Gloria" de John Cassavetes, les parents du jeune héros sont morts, tués par la mafia, et le gamin est en fuite avec une femme (sa voisine) jouée par Gena Rowlands. Cette femme, Gloria, se rend dans un cimetière qu'elle trouve beau et apaisant, et demande au gamin de choisir une tombe qui lui plait et là de prendre son temps et de penser à ses parents.
J'aime bien cette idée d'un lieu calme, le lieu de leur choix, pour ma famille, où ils pourront se recueillir, mais qui ne soit pas forcement là où seront mes restes.
J'ai répondu que j'aimerai être incinérée, mais en fait ils feront comme ils voudront, je leur ai déjà dit ça.
Pour moi être incinérée c'est plutôt pour ne pas déranger, ne pas prendre de place. Mais que vont ils faire de l'urne ? Je vais les déranger, là. J'aimerais qu'il y ait un jardin au crématorium où on peut vider l'urne. C'est possible ça ?
Dans les funérariums il y a des murs où peuvent être déposées les urnes funéraires.
On peut aussi demander à sa famille de récupérer l'urne et de vider les cendres dans un endroit de son choix.
Ainsi, pour moi, j'ai écrit dans mon testament et j'ai dit à mes enfants et à mon conjoint, que je souhaitais que mes cendres soient éparpillées dans la Garonne. Je rejoindrais ainsi Gaïa notre mère nature.

Alors, n'hésite pas à faire un choix que tu aimes et à en parler à ta famille ;)
G
49 ans la marne 51 361
pour les personnes qui choisise l'incinération mais que la famille ne c'est pas quoi faire de leur cendre il y a des colombariums dans les cimetieres
45 ans 17521
gege51 a écrit:
pour les personnes qui choisise l'incinération mais que la famille ne c'est pas quoi faire de leur cendre il y a des colombariums dans les cimetieres


Il y a aussi ce qu'on appelle les "jardins du souvenirs", qui sont un carré de pelouse sur lequel un répand les cendres, y a pas de plaque ni rien, mais on peut y planter un rosier... c'est une autre alternative encore...
45 ans 17521
Le lien de la Fédération française de créamtion

Ainsi que la partie "crémation" du site de l'AFIF (Association Française d'Information Funéraire)

ça devrait répondre à pas mal de questions... ;)
109 ans Bretagne 1920
Pour la crémation, sans hésiter. J'ai travaillé dans le domaine funéraire, j'ai eu le temps de me faire ma petite idée.

Attention âmes sensibles :En étant incinéré, on ne risque pas d'être exhumé un jour ou l'autre parce que la concession est arrivée à échéance et que la mairie reprend le terrain, ou parce qu'un petit neveu a décidé de faire mettre les restes de tatie dans un reliquaire pour faire de la place dans le caveau. J'ai assisté à plusieurs exhumations et je peux vous assurer que c'est assez ignoble (même quand les fossoyeurs font leur travail correctement et traitent les restes du défunt avec respect).



Pour celles qui ont été traumatisées par la crémation d'un proche, peuvent-elle nous en donner la raison ?
B I U