MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Inhumation ou incinération ?

Cette façon de voir les choses me plaît aussi beaucoup mais en quoi l'incinération empêche-t-elle d'agir ainsi ?
Il est possible d'organiser un déjeuner familial autour de la photo d'un proche  
disparu et de le mettre à la place d'honneur, de lui parler, de chanter à sa mémoire, il sera tout aussi présent que si on allait le visiter au cimetière non ?
A moins que ce lieu ne représente une symbolique que je n'ai pas compris ?
En tout cas, tout ce qui peut permettre de se sentir proche de la personne défunte est à respecter quelle qu'en soit la forme :D
35 ans Dans une ville dynamique 49
Apres ma mort, je fait don de mes organes sauf les yeux (je sais pas pourquoi mais c'est quelque chose qui m'est cher).
Je veux un petite messe, que tout soit blanc puis avec des ballades rock style Jeff Buckley, Freddie Mercury, Beatles.

Un cercueil blanc dans lequel je finirais a jamais.
J'aimerais être près de mon père eternellement.

Puis aussi je voudrais qu'on debranche tout si jamais je suis entre la vie et la mort, autant pour le futur que ça m'offrirais que pour la peine de devoir faire vivre ces instants a mes proches.
40 ans Au pays des cigognes ~ 1629
fleurdeglace a écrit:
Cette façon de voir les choses me plaît aussi beaucoup mais en quoi l'incinération empêche-t-elle d'agir ainsi ?
Il est possible d'organiser un déjeuner familial autour de la photo d'un proche disparu et de le mettre à la place d'honneur, de lui parler, de chanter à sa mémoire, il sera tout aussi présent que si on allait le visiter au cimetière non ?
A moins que ce lieu ne représente une symbolique que je n'ai pas compris ?
En tout cas, tout ce qui peut permettre de se sentir proche de la personne défunte est à respecter quelle qu'en soit la forme :D


Disons que par la symbolique, me recueillir devant une urne, une pierre tombale ou une momie ça revient au même.
Le jour où j'ai incinéré un ami, en sortant du funérarium j'ai rien trouvé de mieux à faire qu'en le transportant en voiture, le mettre à coté de moi et attacher la ceinture (non,non je ne suis pas folle >.<), mais le fait que c'était une petite urne là, ça m'a déstabilisé. J'imaginais cette personne (plus grande que moi à la base) tenant dans ce petit truc, je peux pas expliquer ça, ça m'a vraiment pas paru euh ... je sais pas comment l'expliquer T_T, on réagit sûrement bizarrement face à la mort peut être.
Puis les cendres généralement sont dispersés quelque part, c'est comme si la personne s'évaporait avec, pour moi ... je ne sais pas comment mettre des mots là dessus. Je préférerais encore garder l'urne et faire un espèce de petit jardin pour cette personne quelque part. Un petit lieu de culte où je pourrais venir à ma guise.
Le cimetière ou ailleurs peu importe du moment que j'ai un petit bout de quelque chose qui me permets de me "rapprocher" de la personne disparue.
Oui oui je comprends ce que tu veux dire, pourquoi pas un emplacement dans le jardin où l'urne serait déposée auprès d'un parterre de fleurs, un lieu à l'écart où on peut venir parler avec le défunt, lui faire ses confidences :?:

J'aime beaucoup l'idée, cela me fait penser aux autels des anciens dans la symbolique orientale (chine et japon).
42 ans 4830
je vote aussi pour l'incinération, après une petite messe avec le cureton du village (et j'espère que l'église sera bien remplie!).
je ne veux pas finir dans un cimetierre.. je ne vais pas me recueillir sur la tombe de mes proches, et ce n'est pas pour ça que je ne pense pas à eux. ce n'est pas un bout de croix ou de marbre qui changera quelque chose.
donc, incinération, après avoir bien vérifié que je suis morte! et après, les cendres, je m'en fiche.
comme disait l'autre, on est poussière, on retourne à la poussière...

d'ailleurs, quelque chose me dit qu'il arrivera un jour où la crémation sera obligatoire pour tout le monde.. c'est que des corps décomposés, ça prend de la place (au moment ou le prix de l'are est de plus en plus cher pour caser tout le monde), sans compter la pollution que ça occasionne...
29 ans D63 251
Malgré le fait que je sois assez jeune, j'y ai énormément réfléchis [certains évènements font que c'est venu naturellement...]. Pour moi, j'aimerais que se soit un passage à l'hôpital, pour le don d'organes, puis, l'incinération. Pas de passage à l'église car n'étant pas croyante je n'en voit pas l'intérêt. Ce que j'aimerai c'est que mes cendres soient dispersées dans la mer, mais bon c'est interdit...
35 ans Devant mon ordi au Québec :P 1147
Katalaina a écrit:
Ce que j'aimerai c'est que mes cendres soient dispersées dans la mer, mais bon c'est interdit...


Comme le disait si bien le grand-père de mon mari :

"C'est légal tant que tu ne te fais pas pogner" :P :P :P

tu diras ça à tes enfants et petits-enfants itou :P :P
49 ans finistere 416
pour moi,incinération aussi,je ne suis pas croyante ,alors ce sera sans messe,et mes cendres jetées à la mer,avec mon papa chéri,et mon grand-pere paternel parti il y a 2 ans aujourd'hui(ils sont ensembles).

leurs cendres ont été jetées à la mer,nous n'avons jamais eu de soucis.

J'ai prévenu mon mari que je ne voulais pas d'acharnement thérapeutique,pareil, si je deviens un légume avec encore toute ma tête,je ne veux pas vivre emprisonnée dans ce corps mort,ni être une charge pour les autres(tout ceci est murement réfléchi depuis 5 ans.
51 ans Hyères 83 64

L'incinération, me renvoi au four crématoire avec l'impact effroyable, inhumaine et barbare des camps de la mort...pour la memoire des miens, et pour toutes les victimes, de la follie nazis: c'est impossible, pour moi!!
La terre, la nature que j'aime, et ses " locataires "serait ma dernière demeure paisible et sereine...
Pas de marbre, juste un jardin miniature, composé de fleurs blanches et de plantes avec si possible, la douce compagnie des chats errants...en clin d'oeil à ma passion terrestre!!
Bon, le plus tard possible :D
58 ans 220
eliette a écrit:
[i]
L'incinération, me renvoi au four crématoire avec l'impact effroyable, inhumaine et barbare des camps de la mort...pour la memoire des miens, et pour toutes les victimes, de la follie nazis: c'est impossible, pour moi!!

Je n'avais pas fait le lien avec les fours crématoires , mais ton intervention me touche vachement. Je ne suis pas Juive (enfin , pas "officiellement" , car il est possible qu'il y ait eu des conversions "forcées" en des temps reculés dans ma famille ,des sépharades espagnols peut être obligés de se convertir au catholiscisme )et ma famille est à moitié Juive par alliance (2ème mariage de mon grand père avec une sépharade Espagnole également.)
Peut être qu'inconsciemment , ces "racines" s'expriment dans mon sentiment plus que mitigé vis à vis de l'incinération.



La terre, la nature que j'aime, et ses " locataires "serait ma dernière demeure paisible et sereine...

Oui , le retour à [b]la terre
:roll: (si je puis m'exprimer avec un brin de légèreté sur le sujet) me "parle" fort aussi

Pas de marbre, juste un jardin miniature, composé de fleurs blanches et de plantes avec si possible, la douce compagnie des chats errants...en clin d'oeil à ma passion terrestre!!

Moi dans le désert ou dans la forêt ,profondément enfouie parmi les racines des vieux arbres ! :) ou dans la mer , dans les grandes profondeurs !
35 ans Fontaine-le-Comte 1677
Pour commencer, je donnerai mes organes. Prendre ce qui est bon à prendre. Si je peux me rendre utile c'est bien...

Ensuite une petite cérémonie à l'église. Quelque chose de simple de préférence.

Et ensuite l'incinération.

Je n'ai pas envie de me faire grignoter par des petits asticots... parce que j'aime pô les bbêêêêêteessss ! :lol:

Je voudrais que mes proches fassent la fête et ne sois pas triste mais ça ne va pas être facile...
55 ans strasbourg 2204
Salut "les belles plantes",

Je viens rajouter ma pierre à l'édifice.

J'ai voté pour l'incinération. Comme beaucoup d'autres ici, je trouve les concessions très onéreuses et les "vivants" ont autre chose à faire que de venir me rendre visite toutes les semaines.
J'ai horreur de tout ce qui est insecte et je préfère nettement être à l'état de poussière tout de suite plutôt que de servir de repas à toutes ces petites bestioles!

Je précise que j'ai ma carte de donneur d'organes depuis de nombreuses années et que je suis totalement contre l'acharnement thérapeutique. (pour moi en tout cas!)

Je ne suis pas très religion non plus et je n'ai pas l'intention d'obliger ma famille à assister à la crémation, donc une toute petite cérémonie dans une petite chapelle et ensuite tout le monde réunit autour d'une bonne bouffe pour parler gentillement de moi.

Chez moi, j'ai pleins d'objets qui ont appartenus à mes chers proches trop tot disparus.
C'est avec ces objets ou en regardant des photos que je me recueille devant eux. Je n'ai pas besoin d'une tombe avec un nom dessus et finalement, plus rien dessous après quelqes années.

Faut juste que je pense encore à l'endroit ou j'aimerais que l'on disperse mes cendres car hors de question que quelqu'un garde mon urne chez lui.

Je respecte fortement le choix de chacun, mais il est hors de question que quelqu'un de ma famille revienne sur ma décision après ma mort et n'en fasse qu'à sa tête. Je veux que l'on respecte mon choix.
55 ans strasbourg 2204
Salut "les belles plantes",

Je viens rajouter ma pierre à l'édifice.

J'ai voté pour l'incinération. Comme beaucoup d'autres ici, je trouve les concessions très onéreuses et les "vivants" ont autre chose à faire que de venir me rendre visite toutes les semaines.
J'ai horreur de tout ce qui est insecte et je préfère nettement être à l'état de poussière tout de suite plutôt que de servir de repas à toutes ces petites bestioles!

Je précise que j'ai ma carte de donneur d'organes depuis de nombreuses années et que je suis totalement contre l'acharnement thérapeutique. (pour moi en tout cas!)

Je ne suis pas très religion non plus et je n'ai pas l'intention d'obliger ma famille à assister à la crémation, donc une toute petite cérémonie dans une petite chapelle et ensuite tout le monde réunit autour d'une bonne bouffe pour parler gentillement de moi.

Chez moi, j'ai pleins d'objets qui ont appartenus à mes chers proches trop tot disparus.
C'est avec ces objets ou en regardant des photos que je me recueille devant eux. Je n'ai pas besoin d'une tombe avec un nom dessus et finalement, plus rien dessous après quelqes années.

Faut juste que je pense encore à l'endroit ou j'aimerais que l'on disperse mes cendres car hors de question que quelqu'un garde mon urne chez lui.

Je respecte fortement le choix de chacun, mais il est hors de question que quelqu'un de ma famille revienne sur ma décision après ma mort et n'en fasse qu'à sa tête. Je veux que l'on respecte mon choix.
55 ans strasbourg 2204
Navrée, mon pc à bugger!
Provence a écrit:
:
Pas besoin d'un lieu pour se souvenir de moi, ceux qui m'ont aimées me garderont dans leur tête, et c'est bien comme ça.


Je me suis permise de quoter la miss Provence, car je ne suis pas du tout d'accord avec elle sur ce point. Comme je l'ai expliqué dans d'autres post, mon frère est un enfant mort-né, que je n'ai pas pu connaître. Lors de l'autopsie du corps, celui-ci ne nous a jamais été rendu, donc, aucun lieu où se recueillir. Et je pense qu'a cause de ça, ni mes parents, ni moi n'ayons vraiment fait le deuil de ce petit ange. En ce qui me concerne, je pense qu'un lieu de sépulture m'aurait permis de mieux vivre la perte, ne pas ressentir un vide inexpliquable que, même encore maintenant, je ne sais pas comment combler, pouvoir mettre une image sur ce petit trésor. Ma réponse est un peu confuse, mais il est dur de mettre des mots sur cette souffrance.

Pour ma part, ça sera inhumation car je trouve une incinération trop dure pour les proches. Lors du décès de ma grand-mère chérie, elle s'est faite incinérer, et ça m'a profondément choquée: faire un dernier adieu au corps le matin, et quelques heures plus tard, voir juste une petite urne à mettre en terre, j'ai trouvé ça extrêmement dur: se dire que tout ce qui reste de la personne aimée tient dans 20cms me fait énormément plus de mal que de mettre le cercueil en terre. Et même si ça fait plusieurs années que c'est arrivée, j'en suis encore choquée, et rien que d'écrire ces lignes les larmes me coulent. Pour cette raison, je suis contre l'incinération, que je considère comme choquante pour les personnes survivantes. Mon avis n'est pas parole d'Evangile bien sûr, et je n'incite personne à penser comme moi, je ne veux pas faire de propagande "anti-incinération"
B I U