MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Influence des parents sur la confiance ne soi..

35 ans 1248
hier j'ai été mangé avec mes parents.. vu qu'ils vivent à l'étranger je ne les avais pas vu depuis un bout de temps..

Et bien eux qui pendant mon adolescence m'ont  
fortement reproché d'avoir pris énormément de poids (au maximum 68 kgs pour 1.72..), m'ont dit hier que j'étais trop mince avec mes 54 kgs..

Mon père m'a même dit qu'à 68 kgs c'était pas si vilain finalement..

Bref ca m'a fait un choc quand même qu'on me reproche d'être trop mince.. ca doit venir d'une bonne intention mais ca m'a vraiment fait bizarre..

J'ai l'impression que je ne serai jamais assez bien à leurs yeux.. si ce n'est que ma maman adore frimer devant ses copines en racontant le parcours universitaire si génial de sa fille...

Bref est ce que j'en fais tout un plat pour rien? est ce que les parents sont juste comme ca et que je dois trouver un moyen d'être indifférente à toutes les critiques sur mon poids?
L
36 ans Bruxelles 1086
Tes parents s'inquiète sans doute aussi.
Peut-être que tu n'as pas l'air si peu mince que tu pensais.
J'explique ma phrase, tu dis souvent que tu as du ventre et que tu n'as pas l'air "maigre" et bien peut-être qu'eux te voit ainsi et donc s'inquiète.
Surtout si tu leur as dit comme à nous vouloir perdre encore.
52 ans Région nîmoise 1567
Pour moi, ça montre simplement que tes parents t'apprécient quel que soit ton poids et c'est le principal, nan ? Maintenant tu devrais être rassurée de savoir que le problème ne vient pas d'eux et que tu pourrais refaire tes 68 kg qu'ils ne t'apprécieraient pas moins. C'est ton regard qu'il va falloir modifier, et je persiste à penser qu'il faudrait vraiment que ton chéri t'encourage au lieu de te plomber.
35 ans 1248
Ben je voulais pas tant perdre que de remodeler un peu mon corps.. comme toutes les femmes il y a des petits trucs qui ne me plaisent pas! donc j'ai repris le sport et c'est vrai que j'ai perdu un peu de poids du coup.. sans changer mon alimentation si ce n'est plus ou moins controler les grignottages.

mais maintenant que je me sens bien comme ca je comprends pas pourquoi ils remettent le sujet sur le tapis.. ca veut dire que je dois regrossir?

je sais pas peut être qu'en fait en général je n'aime pas les remarques sur mon poids.. quelles qu'elles soient!

Sandidydou moi je l'ai plutôt pris dans le sens ils ne sont jamais contents de ce que je fais :) mais peut être qu'en fait tu as raison et que je dois le prendre bien!

Pour ce qui est de mon chéri ca fait 3 semaines qu'il voyage pas mal et qu'on a pas trop eu le temps de se voir ou de parler.. donc ce dossier là est un peu en stand by!
31 ans 940
Je ne pense pas que tu fasses tout un plat pour rien, mais ta réaction est juste significative de ton manque de confiance en toi sur ce point-là, à mon avis.
Je trouve tout à fait normal que cela t'ait fait bizarre: d'un côté tes parents ont dénigré ton apparence lors de ton adolescence, de l'autre ils te disent qu'à présent tu es trop mince: alors, sur quel pied danser? Comment leur plaire (puisque si j'ai bien compris, tu es toujours dans l'ombre de ta soeur)??
Sans compter que leur "tu es trop mince" entre en contradiction avec le "tu as du bide à perdre" de ton copain... Donc, à qui plaire?

En même temps, si cela faisait un moment que tu n'avais pas vu tes parents et que tu as mincit entre temps, leur "tu es trop mince" veut peut-être juste dire qu'ils s'inquiètent pour toi, pour ton confort, pour ta santé. Après bien sûr, la formulation était maladroite. Est-ce que tu as essayé de savoir ce que ce "tu es trop mince" pouvait signifier, au-delà du sens premier?

Enfin... pour répondre à ta question, j'aurais tendance à dire qu'il te faut devenir indifférente, en ce sens que ce qui compte c'est ton propre regard sur toi-même. Ce qui compte, c'est que TOI, TU te trouves belle et bien dans ton corps et que tu te sentes bien dans ta vie.
Point, barre, à la ligne. Personne n'a le droit de te dire quoi faire de toi-même (même si je sais bien que c'est difficile d'essayer de faire abstraction des avis de ceux qu'on aime/de ceux dont ou souhaite l'amour et la reconnaissance).
31 ans 940
(ahem, entre le moment où j'ai lu le poste et où j'ai répondu, deux nouvelles réponses ont été postées, donc si navrée si je suis à côté de la plaque sur certains points...)
35 ans 1248
non non ta réponse était très bien.. je pense qu'il faut effectivement que j'arrive à me détacher de l'avis de mes proches..

et me demander ce que moi vraiment je veux...mais en fait moi je veux qu'on m'aime.. donc quelque part le poids et l'apparence c'est un espèce d'instrument pour moi..

je sais pas si ca veut dire quoi que ce soit ce que je raconte! :D
31 ans 940
Si si c'est très clair!
Et c'est intéressant: le fait que tu aies envie qu'on t'aime (et que cet amour passe selon toi par une certaine apparence) est quand même révélateur, non?
ça explique pourquoi cette remarque parentale t'a autant touchée: tu as eu l'impression qu'ils t'aimaient moins lorsque tu étais plus ronde, et maintenant que tu mincit et que tu espères leur plaire ils te trouvent trop mince... "damned, mais que faire de mon corps alors!".

C'est normal de vouloir être aimée et appréciée, mais peut-être te faut-il prendre davantage confiance en toi. Et si en plus tu te sens bien maintenant, c'est ce qui compte le plus finalement, non?
Tes parents sont certes tes parents, mais ce sont aussi des adultes, tout comme toi. Ma foi, s'ils sont bornés, stupides, superficiels (ce sont des exemples hein, je ne dis pas que tes parents le sont!), ce n'est pas de ta faute. C'est normal de vouloir leur plaire, mais pas au détriment de ton bien-être à toi.

(Exemple: ado, mon père m'a souvent fait des allusions à propos de mon physique - pas aussi sportif que celui de ma soeur -, ben le jour où j'ai pris conscience qu'il avait été élevé selon le proverbe "le sport c'est la santé!", j'ai arrêté de me prendre la tête. Je ne suis pas assez sportive et mince pour lui? Ben tant pis, moi j'ai d'autres centres d'intérêt que le sport dans la vie, na.)
53 ans Out of Africa... 4355
OxyJane a écrit:
.

mais maintenant que je me sens bien comme ca je comprends pas pourquoi ils remettent le sujet sur le tapis.. ca veut dire que je dois regrossir?



Tu peux leur signifier, avec tes mots à toi, que tu n'es plus leur petite fille mais une femme adulte qui se passe volontier de leurs remarques vécues comme désobligeantes.
Pour celà, poses toi en tant que femme face à eux et non en tant que petite fille (pas facile hein ;) je sais !)
35 ans 1248
Héhé Caline tu cernes toujours très bien les choses!

Je suis effectivement malgré mes 23 ans, la petite fille de mes parents..

malgré le fait qu'ils vivent à des milliers de kms.. ils m'appellent tout le temps pour me dire de ne pas prendre ma voiture car il va neiger, de ne pas conduire la nuit car c'est dangereux, de ne pas boire avant de conduire et de ne pas rentrer chez moi après 20h en semaine!

Ils m'ont même interdit d'aller faire mon jogging en forêt car c'est trop dangereux (faut voir la forêt, c'est plutôt un bosquet!).. or j'en ai besoin ca me permet d'exterioriser tout le stress du boulot.

donc ils ne me considèrent pas du tout comme une femme, ca c'est sur.. je suis une petite fille et donc ils donnent leur avis sur TOUT ce que je fais...
37 ans 1307
ah..effectivement..

ça va pas forcément être évident de faire évoluer votre relation, ça va sans doute prendre un peu de temps, mais je pense que ça doit venir de toi.
31 ans 940
Oui, voilà. C'est ce que je voulais dire en disant que vous étiez les trois des adultes mais que vous étiez pourtant toujours dans une relation parents-enfants, mais Câline l'a dit de façon plus claire ;).
Du coup, comme ils donnent leur avis sur tout ce que tu fais, tu as déjà essayé de leur dire que t'étais grande maintenant, ou pas du tout?
53 ans Out of Africa... 4355
OxyJane a écrit:
Héhé Caline tu cernes toujours très bien les choses!

...


Bah, 20 ans de plus dans la rotule, ça compte hein :lol: :lol: (faut bien que ça serve à quelque chose de vieillir namédéfois !)

Il va te falloir apprendre à être ferme : dès que tes parents se montrent trop intrusifs, tu stoppes la conversation
- "stop ! Je suis grande, je sais ce que j'ai à faire"
- "oui mais heu, on est tes parents heu, on s'inquiète heu..."
- "peut être mais je suis grande et je trouve plutôt insupportable que vous me fassiez des remarques comme si j'avais 10 ans."
-" oui mais heu.."
-"non, pas de mais heu.... j'ai 23 ans, faites moi confiance et laissez moi prendre MES décisions. Si j'ai besoin de vous, je me permttrai de vous appeler..etc.. Si vous continuez, je raccroche (je m'en vais, etc...)."

Un truc dans le genre quoi ! Ca ne se fera pas en un jour, mais si tu es réellement ferme et si c'est réellement ce que tu souhaites, ça devrait aller assez vite ! ;)
35 ans 1248
Ben oui mais disons que jusqu'à il y a 3 mois j'étais dépendante d'eux financièrement et je vivais dans leur maison (même si eux vivaient à l'étranger)..

et la philosophie de mon père c'est: celui qui paie à tous les droits.

Bon là ca fait 3 mois que j'ai un salaire et du coup j'ai emménagé avec mon chéri.. donc je me dis que cela va pouvoir arranger les choses et que je vais pouvoir plus facilement les envoyer ballader si ils sont un peu trop sur mon dos!

Je pensais attendre un petit peu, pour voir..
53 ans Out of Africa... 4355
OxyJane a écrit:


et la philosophie de mon père c'est: celui qui paie à tous les droits.

..


:shock: :?

J'appelle ça "abus de pouvoir"

Les parents ont des DEVOIRS envers leurs enfants bien plus que des DROITS de par la postiion et de statut des enfants.
Devoirs ne voulant pas dire sacrifice, truc super lourd, etc...

Est-ce que ton père estime que son patron à tous les droits sur lui puisqu'il lui verse un salaire ?
Et si ton père exerce une profession libérale, estimes t'il que ses clients ont tous les droits sur lui puisqu'il paie ses services ?
B I U