MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Harcèlement moral

322
Coucou,
voila je viens vers vous parce que je flippe a mort. Ca fait des mois que je subit un harcelement moral de la part de ma patronne. Je suis éducatrice  
et je suis sous l'autorité d'une institutrice. Elle commet fautes professionneles sur fautes, me harcèle parce qu'elle ne supporte pas mes remarques. Elle me cache des infos fondamentales a mon travail, fait preuve de rascisme envers des enfants handicapés etc. Alors il y a deux jours j'ai prevenu l'inspection et il y a confrontation demain a 13h. Quand je l'ai fais j'étais sûr de moi, puis depuis qu'elle sait qu'elle est convoquée a cause de moi elle me fais vivre un enfer. Elle a reussi a monter les parents d'élèves et le représentant des éducateurs contre moi. Meme si j'ai murement preparé cette confrontation et que je suis sûre dde n'avoir commis aucune faute, je me suis morte de peur
Alors juste.... help!! :cry:
40 ans Toulouse, ou pas très loin 3982
Si tu as murement réfléchis ta décision, si tu es sure de toi, si c'est dans l'interet des enfants; va au bout de ton action !
Au fait, que dit le directeur de l'etablissement de tout ca ??
En ce qui concerne les parents d'elèves, il faut les convaincre, par des arguments précis et sans s'enerver que c'est pour le bien de leurs enfants, tout simplement.
Bon courage

Tendresses
je ne peux que te souhaiter bon courage...
1125


Je te soutient "collège"...ne te laisse pas abattre...ne lache rien...fonce... Tu fait très bien ton job... ne laisse rien passer car au vue de ton témoignage...ce que cet "instit" fait est absolument inqualifiable.... :(

ai confiance en toi..."qui ose gagne"... :x

COURAGE et aussi félicitation pour ton sens humain du boulot....un très bel exemple à suivre...
tu nous tient au courant dès que tu peut...

chti & coquinette...
39 ans Toulouse 639
Tu n'a rien à te reprocher, et tu as fait une bonne action .

C'est à elle d'avoir peur, pas à toi .

Je te souhaite du courage, tiens nous au courant comment ca c'est passé !

Bizz
B
37 ans 3449
Elfia...

Pour avoir exactement la même situation chez moi (ma mère est victime de harcélement moral). Je ne saurais trop te conseiller de réunir certaines preuves en attendant que la procédure soit lancée : si tu tiens un journal exhaustif où tu relates les faits avec les dates, si tu as des témoins de l'attitude de cette femme envers toi, tout ce qui pourrait appuyer la véracité de tes propos sera le bienvenu.

Je sais que c'est une chose difficile à faire, mais tu fais le bon choix, ne serait-ce que pour les enfants.

Courage !
M
42 ans craponne 295
Tout a fait d'accord avec badine mais n'oublie pas de te faire assister par quelqu'un .Demande conseil aupres d'un syndicat.Par contre tu aurais du prendre conseil aupres d'un syndicat avant de prevenir l'inspection de facon areunir assez de preuves car il faut se mefier des personnes qui sont d'accord avec toi mais qui pour se proteger sont capables de faire de faux temoignages contre toi.Merde pour cette apres midi tu en auras besoin.Dis nous comment ca c'est passé.bises [/img]
322
Bonjour,
Voila ca y est c'est fait. Ca c'est pas fait sans mal. J'ai tenu bon, je me suis défendue. Ca c'est pas bien passé du tout. On m'a coupé la parole, je me suis fais insulté, le representant des éducs a fait plus de mal qu'autre chose en voulant régler ca a l'amiable sans faire de vagues. Finalement quand j'ai compris que tout ça n'était qu'une grosse farce. J'ai déclaré : "Vous me faites tous chier, puisque vous ne voulez pas entendre, ni comprendre ca se reglera avec les instances supérieures" et l'institutrice de me répliquer : "si t'est si sûr de toi t'a qu'a porter plainte contre moi" et a mon tour : "j'y avais pas pensé mais en effet je vais y aller de ce pas!"
Et la je peux vous dire qu'elle faisait pas la maligne. J'ai dis au représentant des éducs qu'il aurait mon arret de travail sur son bureau lundi car il était hors de question que je retourne bosser avec elle.
Je suis rentré chez moi en larmes et dégoutée d'avoir été si naïve.
Et 2h apres la fin de la réunion coup de théatre, le représentant des éducs m'appelle pour me dire qu'il avait pas compris a quel point la situation était grave et critique. Il m'a donc affecté sur un poste semblable mais dans une autre école pour la fin de l'année.

A mon avis, il a surtout eu peur que je signale son incompetence mais bon!!! Au moins je n'aurais plus a la supporter!

Il m'a également dit qu'il avait informer l'inspection académique de ce qui se passait et m'a vivement conseillé de leur faire un courier pour dénoncer tout ça!!

Voila , je peux dire ce soir que je suis tres soulagée et plus que motivée ala dénoncer et me battre. J'ai contacter les syndicats et la medecine du travail. C'est en tres bonne voix. Meme si je ne vais pas jusqu'a porter plainte au moins elle sera grillée au niveau de son travail et ne fera plus de mal a personne.

Merci de m'avoir lu et de tout votre soutien.

Biz
S
36 ans 95 121
;) Moi je t'admire, c'est très bien de dénoncer ce genre de bavure,si on laisse faire ça va continuer et ce sera pire.Tu sis meme si ça n'aboutit ps comme tu l'espérais,dis toi qu'au moins tu n'es pas resté là à la regarder faire,en tout cas bats toi jusqu'au bout.
K
42 ans Hettange Grande, Lorraine 5130
BRAVOOOOOO !!!

Je suis contente de savoir que tout s'est bien terminé, même si ça a été dur, tu es arrivée au botut de ton action, et même si tu ne portes pas plainte, je pense qu'elle est désormais consciente que tu peux le faire et avec un peu de chance, ça l'aura p'tet même fait un peu réfléchir (on ne sait jamais, hein !)

En tout cas Félicitations à toi !
40 ans Toulouse, ou pas très loin 3982
Bravo !!!
Je sais que cela demande beaucoup de courage pour dénoncer quelqu'un dans son travail.
Continue comme ça... le summum ce serait que cette personne se voit interdire de travailler avec des enfants comme ca tu pourrais dire que tu as réellement fait une tres bonne action !

Tendresses.
322
Merci beaucoup de votre soutien. Meme si ej suis satisfaite que ce soit passé, je n'ai pas pu reprendre le travail. Crise d'angoisse, de larmes, fièvre, courbatures etc... Verdict de mon medecin : deprime avec réaction psycho-somatiques. Je suis en arret de travail pour deux semaines, et j'en peux deja plus. Je n'arrete pas de pleurer, je m'ennuie, mes petits bouts me manquent mais je me vois pas retourner au travail pour l'instant. Je dors tres mal, je fais beaucoup de cauchemars et ma vie de couple en patit. Meme si mon chéri me soutient, il ne sait pas quoi faire pour m'aider. J'en deviens invivable. Le contre coup est plus rude que je croyais.

J'en peux plus.
61 ans Montpellier 56
Tiens bon !
Un conseil : évite le dépôt de la plainte...sinon il te faut un dossier en béton avec témoignages écrits...au minimum.
Tu peux faire faire un certificat par le toubib qui t'a arrété...
Essaye également de réunir un max de preuves écrites et renseigne toi sur le cadre du "Harcèlement moral au travail"
Je peux te dire par expérience que le fait de ne pas te donner des infos indispensables à ton boulot ou te les donner au dernier moment est un signe du harcèlement (conscient ou inconscient de la part de celui qui l'exerce) Il faut néammoins le prouver.
Quand aux propos racistes (beaucoup plus grave...car puni par la loi) la aussi il te faut des témoignages.
Essaie de voir aussi si on n'essaie pas de t'isoler de tes collègues, de te dénigrer ou dévaloriser ce que tu fais, ce qui est un signe. Là encore, témoignages écrits.
Pense également que ta chef connait peut-être du monde dans le cadre de ton travail. Donc fais confiance uniquement aux gens dont tu es certaine de l'honnêteté.
Farfouille également sur le net pour te faire une idée sur le harcèlement...
Mon épouse s'est fait canarder pendant 4 ans comme celà et je te parle par expérience...
Alors sois forte ! et n'aies pas peur de ta chef. Ce genre de personnage ne s'attaque pas à n'importe qui, alors fais toi respecter!
Quand à l'inspection d'académie, dis toi qu'ils n'aiment pas les vagues, c'est comme l'armée...la grande muette. Alors ils essaieront toujours de ménager la chèvre et le chou.
Courage. Redl
42 ans en haut à gauche 74
tu peux également porter ton dossier à l'inspection du travail, en général ça les fait flipper quand tu les prévient !! Ils font chier ses petits chefs qui vous prennent pour je ne sais quoi . Si tu dois à nouveau te retrouver face à elle pour une "confrontation" il te faut absolument un tiers neutre, car sinon c'est ta parole contre la sienne. Mais si j'étais toi, j'en parlerai à quelqu'un de l'inspection du travail, si en plus tu as un arrêt de travail pour ça ... Tu peux également demander à un medecin de la médecine de travail de venir constater kl'ambiance, ce qui jouera en ta faveur si besoin !!
Bon courage à toi !!
B I U


Discussions liées