MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Vos pires coupes...

5031
alors, apres les coupes de l'été je pose cette question:

Quelles ont été vos vos pires coupes ou vos plus grands ratages en matiere de coiffure??

pour ma part: des meches blondes  
ratées quand j'avais 15 ans chez J*** L*** D**** .... :evil: ou encore une coupe casque horrible juste avant que je rencontre mon homme :evil:
et bien sur la coupe mireille mathieu quand j'etais gosse! :evil:
39 ans montpellier 518
des photos! des photos! non??? bon ok je :arrow:

sinon moi c'était les cheveux gaufrés à l'entrée en sixième, quand je revois les photos :roll:
36 ans Baiona City 876
Les cheveux courts, courts coupés à l'arrache par la coiffeuse de ma mère alors que je lui avais dit que je voulais pas courts... J'en ai pleuré pendant des jours et pourtant j'avais 17 ans! Je suis restée traumatisé de la coiffeuse et je ne me fais toucher les cheveux que par une seule personne, une de mes meilleures amies qui a son salon à elle et je m'en fous de devoir faire 130 km pour y aller, je prefere ça à un suicide capillaire.

Ah si et aussi juste avant mon oral du bac (soit quelques mois plus tard), l'assistante de la coiffeuse mentionnée ci-dessus qui m'a fait des meches rouges, seulement elles les a décolorés mais pas depuis la racine; et ensuite elle m'a coloré en rouge mais encore en décalage...ce qui fait que sur mes mèches j'avais qq mm de ma couleur naturelle, qq mm de blond décoloré et le reste en rouge... Les pires mèches de ma vie...

Autant vous dire que je n'ai plus jamais fréquenté ce salon (c'etait la coiffeuse de ma mother)sous peine de meurtres mais rassurez-vous elles sont toutes deux à la retraite now et c'est mon amie en question qui a repris le salon y a quelques mois... Dire qu'elle etait plus douée et à l'écoute meme en apprentissage que ces deux ******* en 40 ans de métier
A
36 ans Nice 21965
un carré long sur des cheveux bouclés, une catastrophe merci maman mes cheveux n'ont plus jamais ete les memes apres

une coupe courte faite durant une expo, elle avait fait un super truc à la base puis a voulu coupé encore plus je suis retrouvé avec les cheveux courts courts et une nuque super longue :roll:

les meches blondes sur un blond cendré franchement berukoum quoi
M
37 ans Lille 35
Je crois que j'ai eu que 2 gros ratages dans ma vie capillaire :

--> au collège, soit à l'âge où on croit tout savoir et même qu'on est sur qu'une coupe qu'on sait pourri va quand même nous aller, résultat, cheveux noirs (bon ça c'est normal, c'est ma couleur naturelle), frange, jusque là, ça va, mais ... frange décolorée, soit un truc entre le jaune, le verdâtre et le blond platine, bon ça a pas l'air horrible comme ça, mais j'vous jure que quand je regarde les photos, j'me dis que j'aurai mieux fait de me couper la langue le jour ou j'ai demandé (avec une GRANDE insistance) à ma coiffeuse d'opérer .

--> au lycée, j'avais l'habitude de me faire un carré plongeant très court à l'arrière (au point de raser une petite partie), j'adorais cette coupe, qui d'ailleurs m'allait très bien, puis, je suis partie en vacances en Algérie, et comme chaque année, j'ai eu droit à la corvée du mariage pas prévu dans mon planning glandouille, comme mes cheveux avaient trop repoussé, ça ressemblait plus à grand chose, et que je voulais pas passer pour le balai brosse de la soirée j'ai donc osé le coiffeur local, y'avait pas grand chose à reprendre, bah finalement, il m'a tout repris, plus de carré plongeant, ni de carré tout court, la moitié de la tête rasée, une frange immonde de 3 cm, bref un réelle catastrophe

J'ai des photos mais pour le bien de ma santé mentale, je ne partage pas :P
40 ans Nantes 500
Etant frisée de nature, mes proches adôooooooooooorent mes frisettes !
Et si moi je commence seulement à les apprécier aujourd'hui, j'ai eu le parcours du combatant avant ça... :?

Ma mère aimait mes bouclettes et me trouvait "trop mignone avec" alors elle me les coupait courts > les photos de mon enfance se rapprochent d'un reportage sur les Jackson Five ! :lol:

Au collège, j'ai décidé de les laisser pousser... Et j'ai tenté une couleur prune/violet (c'était la mode) sur mes cheveux bruns foncés > résultat : j'avais des reflets bordeaux caca et le reste était normal ! Gros loupé !^^"

Pis je sais pas ce qui m'a pris, à 17 ans j'ai écouté ma famille qui me disait que les femmes frisées avec une coupe garçonne c'était joli ! (j'ai même eu droit aux photos de coiffures, etc...) bref, convaincue par leurs discours j'ai tout coupé court. > sortie du coiffeur j'avais l'air d'une star des magazines ! J'étais super fière ! ça n'a pas duré longtemps... :lol: quelques jours après, impossible de me recoiffer comme la coiffeuse l'avait fait ! :?
Ce fut un vrai calvaire pendant toute une année pour avoir une longueur potable et ne plus avoir l'impression d'être un mouton ou une mafalda en puissance...

Maintenant, j'en rie mais sur le moment, c'était moins drôle !
Ce qui est sûr, c'est que je me méfie des coiffeurs comme de la peste ! Et j'e les vois quand je n'ai plus d'autres solutions. ;)
35 ans Sud-Gironde 236
Un jour, j'ai voulu couper mes jolies anglaises, qui faisaient trop "bébé" à mon goût... mais qu'est-ce qui m'a pris!!!

J'ai passé toutes mes années collège avec la coupe "casque"...la coiffeuse de ma mère, si elle faisait de jolies choses sur les cheveux raides, a fait un désastre sur mes cheveux épais et bouclés: courts derrière et sur le côté, avec davantage de longueur sur le dessus...mais toutes mes bouclettes avaient disparu, on avait l'impression que mes cheveux poussaient à la verticale puis s'affaissaient à partir d'une certaine longueur!
Les photos de l'époque sont maintenant classées secret défense ;)

Au lycée, j'ai voulu changer de coupe... c'était pas pire, mais pas beaucoup mieux: un espèce de carré long, que je faisais tenir par d'immenses (et hideuses) barrettes sur les côtés. Ce qui m'a valu le ravissant surnom de "barette", jusqu'à ce que je me décide à m'en débarasser!

Je vous passe les détails de la coiffeuse qui m'a désépaissi à mort tout en laissant la longueur, et celle qui m'a fait une tête de caniche...

Il y a quelques années, j'ai trouvé LE coiffeur qui arrivait à maîtriser mes boucles, le seul d'où je ne sorte pas en pleurant! Même après mon déménagement, je ne vais que chez lui, j'attends d'être en vacances à Bordeaux pour aller le voir.

Une seule angoisse: il n'a plus que 2-3 ans avant la retraite... :P
49 ans strasbourg 6049
:lol: :lol: :lol:

ah y'en a des terribles :)

allez à mon tour :

à 6 ans ma mère a eu l'excellente idée de me faire la coupe mireille mathieu. quand les dames à l'entrée de l'école me disait mon garçon je pleurais.

à 11 ans j'étais fan de nikka costa (si si) et je voulais les mm boucles qu'elle. sauf que moi... j'ai les cheveux raides ;) alors ma mère m'a payé une permanente parce que j'avais eu des supers notes :) donc... permanente boucles et tout. je suis passé de cheveux longs à la taille avec frange à boucles dégradées aux épaules. une HORREUR. et bien entendu ca m'a tué les cheveux qui ont mis environ 4 ans à retrouver leur souplesse normale (pendant 4 ans on m'a tiré les cheveux, en me demandant si ct une perruque).

après... j'ai eu la bonne idée de les couper aussi court qu'un mec. je voulais une brosse. mais... mes cheveux ils ont décidé de friser en étant très court. donc je faisais le mouton au lieu de la brosse.

ensuite j'ai eu la période fan de kim wilde. sauf que la coupe au départ était loupée et faisait plus mac gyver loupé qu'autre chose.

et puis y'a eu tous les ratages de coupage : frange tellement courte qu'on aurait dit un bandeau, trous dans les côtés coupés courts puis rasés, crète pas droite... bref :)

je le dis : le ridicule ne tue pas, sinon je serais morte depuis longtemps :lol:
36 ans 5932
LE truc qui m'a traumatisée depuis toute petite (et qui explique que je ne peux avoir que les cheveux longs maintenant) c'est la coupe à la garçonne. Je voulais les cheveux longs (comme une fille, quoi, puisque les autres filles de l'école avaient des cheveux au minimum aux épaules puis plus longs) et ma mère avait décidé que court, c'est mieux. Plusieurs fois de suite elle m'a fait le coup. Maintenant c'est long ou rien (enfin, c'est long, quoi ^^)

L'autre chose, quelle que soit la coiffure, qui a toujours été un ratage, pour moi, c'est à chaque fois que les coiffeurs ont fait ce qu'ils voulaient avec mes cheveux sans tenir compte de la longueur ou de la coupe demandée. Bon, parfois on veut des choses qu'on ne peut peut-être pas nous faire (ce n'est pas parce que c'est beau sur les autres que c'est possible sur nous), mais la moindre des choses c'est d'expliquer. J'ai toujours eu horreur des types (parce que souvent c'étaient des mecs) qui font ce qu'ils veulent et après ils te disent "et voilà !" fiers comme pas possible. Et toi devant le miroir tu fais "il me semble qu'entre ça [en remontrant la photo] et ça [en montrant la tignasse] il y a une légère différence" et on te répond "mais c'est bien mieux comme ça !" ou "oui mais il fal-lait ab-so-lu-ment que je coupe au moins 10 cm de plus !". Excuse-moi de penser que 10 cm de plus ou de moins ce n'est pas la même chose :lol:

Heureusement que j'ai une super coiffeuse maintenant ! Du coup, je la laisse faire à son idée, tant qu'elle respecte la longueur que j'ai demandée. Et, en la laissant faire, j'ai eu droit à une jolie frange pas ratée (youpi !) et à une couleur qui me va comme un gant. Comme quoi, il s'agit juste de trouver la perle rare :D
5031
moon-against-the-world a écrit:
Je crois que j'ai eu que 2 gros ratages dans ma vie capillaire :

--> au collège, soit à l'âge où on croit tout savoir et même qu'on est sur qu'une coupe qu'on sait pourri va quand même nous aller, résultat, cheveux noirs (bon ça c'est normal, c'est ma couleur naturelle), frange, jusque là, ça va, mais ... frange décolorée, soit un truc entre le jaune, le verdâtre et le blond platine, bon ça a pas l'air horrible comme ça, mais j'vous jure que quand je regarde les photos, j'me dis que j'aurai mieux fait de me couper la langue le jour ou j'ai demandé (avec une GRANDE insistance) à ma coiffeuse d'opérer .


une collègue a eu le meme délire cet hiver... noir corbeau avec la frange jaune pipi-vert.. une horreur :lol: :lol:
5031
j'adoooore Louis-Cypher! :lol: t'imagine bien avec la brosse bouclée et pas droite :lol: :lol: :lol:

en effet il y en a des pas mal! :?
1007
Les grands classiques (les mères doivent communiquer entre elles c'est pas possibles)
:arrow: la permanente sur cheveux courts (alors que j'avais les cheveux très raides) qui m'a valu le gentil surnom du "mouton"
:arrow: la coupe Mac Guyver alias brosse sur le dessus et longueurs raides.
:arrow: la brosse avec la queue de rat

Ma mère qui, durant toute mon enfance, ne jurait que par les cheveux cours pour sa fille, en vient à dire que, finalement, c'est bien que je laisse pousser mes cheveux (qui sont devenus souples entre temps) :lol:
Comme quoi....
30 ans 136
alors là je me fais plaisir car personne ne peux me battre
(d'ailleurs je les avais déjà mises dans tissage catastrophique)





à force ils vont devenir collectors! :lol:
A
36 ans Nice 21965
ah j'ai oublié le tout court avec une espece de touffiasse sur le dessus on aurait dis une ruche

ou la frange faite maison pas droite :lol:
37 ans Isère 1171
La pire que j'ai pu avoir... J'étais en 2nde, en internat en plus, donc des moqueries 24/24.

Je voulais une coupe comme la nana dans la série L'immortelle. Résultat, coupe à la tondeuse, plus que quelques millimètres sur la tête et trop jeune pour dire quoique ce soit à l'assassin capillaire... Ca a mis du temps pour repousser, avec tous les stades de la repousse qu'on ne sait pas quoi faire de ses cheveux... Mes camarades m'appelaient GI Joe, l'horreur!

Mais quand je revois les photos, c'était pas si vilain que ça finalement :lol:
B I U