MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Récit d'une nouvelle by-passée

32 ans Dans mon Antre 632
Bonjour à toutes et à tous,

Me revoila, aprés une semaine d'hopital.
Je suis rentrée lundi dernier, alors que mon opération était prévue mardi matin.
L'opération c'est plutôt bien déroulée, il s'agissait donc  
d'un bypass et d'une ablation de la vésicule biliaire, elle a durée 5h30, presque 6, quand même...

Jusque là tout allait bien jusqu'à ce que je m'apperçois que j'avais une jambe complétement endormie, du moins du mollet jusqu'au pied, et des fourmillements constants...
Pendant l'opération et à cause de la position, un de mes nerfs à été écrasé et pour le moment il ne réagit plus, je suis donc presque handicapée puisque je me déplace avec une béquille...

Le soir même de l'intervention on m'a donné de la morphine, ce qui a provoqué chez moi une violente réaction. J'ai fait une intolérance qui m'a valut des tremblements, des vomissements, des sueurs, des douleurs que je ne peux même pas d'écrire...

Le lendemain de l'opération n'a pas été génial non plus, j'ai vomit toute la journée, me suis sentie mal, etc...

C'est à partir du second jour post op que j'ai commencé à me sentir mieux. Jusque là, j'avais regrétté de m'être fait opérer et ai bien cru être entrain de creuver à cause des douleurs.
J'ai donc pu me lever tout en boitant et en trainant la patte.

Vendredi j'ai eu droit au TOGD qui est véritablement de la torture... 40minutes à boire sans cesse un liquide immonde qui a le goût de ricard pur pour qu'au final ils n'arrivent à rien voir sur les radio. Mon chirurgien a quand même réussi à voir qu'il n'y avait aucun soucis.
J'ai donc eu le droit de boire la journée, et le soir même de manger un yaourt. A un quart du yaourt j'étais rassasiée.

Le lendemain, tout en me laissant les perfusions, ils ont commencé à me ré alimenter avec des yaourt et des compotes. ça c'est bien passé, j'ai réussi à manger un peu sans douleur. Par contre l'eau me fait mal car elle a tendance à couler un peu vite.

Dimanche j'ai continué à me ré alimenter mais j'ai eu droit à de la purée. Ils ont augmenté les quantités et j'ai pu manger davantage.
Le soir j'ai passé une nuit horrible, les drains (car j'en ai eu deux) me faisait super mal et l'infirmière ne voulait rien faire sauf me donner des calmants, alors qu'elle aurait pu les bouger puisqu'ils avaient commencé à les sortir. Bref, douleurs atroce dans le ventre, pas de morphine possible, juste du paracétamol qui n'a eu aucun effet. Le chirurgien me dit le lendemain matin que le drain a du me déchirer un muscle à l'intérieur... Ce la aurait très bien pu être éviter si l'infirmière avait daigné surmonter sa flemme et me bouger le drain.

Lundi, donc hier, j'ai enfin pu prendre une douche, parceque toute la semaine ça a été au gant la toilette... Et je suis sortie en début d'aprés midi, avec ma béquille donc et ma jambe qui me fait attrocement souffrir. D'ailleurs ils ne m'ont même pas proposé de me masser, ou d'envoyer un kiné m'osculter...

De retour chez moi, à 16h, je prend ma collation, un yaourt, qui est passé sans problème. Le soir je me suis cuisiné une purée un peu plus sympa que ce qu'ils nous donnent à l'hopital (sur autorisation de la diététicienne bien sur). A peine deux cuillères plus loin j'ai fait une sorte de blocage, qui m'a fait pas mal souffrir. J'ai vomit direct aprés, ainsi que toute la nuit, de la salive...
J'ai une impression de débordement, d'être pleine jusqu'à la gorge alors que je n'ai plus rien dans l'estomac.
Ce matin, toujours des difficulté à boire, j'ai tenté un yaourt que j'ai aussitôt vomit et qui m'a fait vomir toute la matinée...
J'ai appelé le chirurgien, qui était au bloc opératoire et qui n'a donc pas pu m'orienter.
Je n'ai donc rien mangé aujourd'hui a part mes deux cuillères de yaourt, et j'ai du mal a boire car ça me provoque les même réactions.
Tout passait pourtant bien à l'hopital...
Je suis donc un peu paniquée, j'ai mal à l'estomac et tout est donc loin d'être rose...

Le bilan de mon opération est donc très mitigé car même si l'opération en soir c'est très bien déroulé, j'ai tout ces désagréments à côté qui me font souffrir et qui m'effraie aussi... Tout en sachant, en plus, que je ne sais pas quand je pourrait me réalimenter.
Pour le moment je me contente d'eau.

Voila, désolée pour le gros pavé, mais je pense que le récit de mon opération montre bien que ce n'est pas une simple intervention comme celle des amygdale. Elle est douloureuse pour certain d'entre nous et provoque des complications...
L
71 ans 7508
Je suis ravie de ton retour mais en même temps navrée qu'il y ait eu toutes ces complications.
J'espère que tu auras des nouvelles très rapidement de ton chirurgien. Il est vrai qu'au début notre estomac réagit très facilement mais là c'est beaucoup tout de même.
Je me rappelle qu'à l'hôpital j'ai frôlé voir quasi fait un dumping avec des vitamines ou du paracématol (me rappelle plus trop bien) juste parce que c'était un peu sucré.

Si ça ne t'embête pas trop tiens nous au courant, j'aimerai savoir que ça s'est arrangé et merci de nous faire partager.

Bon courage et je te souhaite que cela s'améliore rapidement pour toi.
:kiss:

Puis tu sais où se trouve mon mp :D
37 ans 4079
Aïe. En esperant que ce soit à cause des premiers jours toutes ces complications, et que cela se resorbera avec le temps...

Bon courage à toi.
32 ans Dans mon Antre 632
Merci Yubaba et merci Ohio. Sans problème je vous tiendrai au courant des évolutions.
Je sais pas si on peu parler de complications mais j'espère que ces petites péripéties montreront au futur opérés que ce n'est pas comme on peut l'entendre à tout va que "ce n'est que du bonheur" et que ça dissuadera les personnes qui foncent tête baissé sans prendre en considérations les possibles "risques".

Bon, j'ai eu des nouvelles de mon chirurgien qui m'a conseillé pour le moment de n'avaler que du liquide. Pour lui, si le liquide ne me fait pas vomir ce n'est pas grave.
Je suis d'autant plus rassurée que j'ai bu ce soir du lait avec u cacao et du jus d'orange et que ça a l'air de passer impeccablement.

Si malgré tout je vomis, il me prend en urgence demain et me refait passer un TOGD... et selon les résultat optera pour une nouvelle hospitalisation...

Malgré tout ça, je me sens plutôt bien, j'ai le moral, j'arrive à marcher un peu malgrè ma jambe folle et je n'ai pas de douleur particulière, juste un peu de fatigue.

D'après le medecin se serait une irritation de l'estomac dû au fait que j'ai soit manger trop vite, trop chaud, ou quelque chose que je ne supporte pas.
J'ai totalement confiance en lui et l'impression qu'il se soucis vraiment de mon sort, ça me rassure car je me dit que quoi que je puisse avoir je serai en de bonne main.

Je reprend donc à zéro pour ce qui est de la ré alimentation tout en étant un peu rassurée.

Merci encore pour vos gentils messages.
44 ans 383
Bon courage en tous cas!! :P :P :P
230
Navrée des suites de ton opération.

Normalement, après l'opération, c'est la règle des "5 + 5 + 5" !!! A savoir :
- 5 jours liquides (eau, thé, tisanne, soupe)
- puis 5 jours semi-liquide (eau, thé, tisanne, bouillon + compote, yaourt, soupe)
- et enfin 5 jours mixés (eau, thé, tisanne, bouillon + compote, yaourt, soupe + tous les alimentés très mixés).
32 ans Dans mon Antre 632
Bon... apparement ce serai un oedeme sur l'anastomose de l'estomac et c'est pour ça qu'il n'y a que le liquide qui passe...

Il devrait se résorber dans une semaine environ, donc une semaine encore au liquide...
J'en peux plus... et j'ai la tête qui tourne à ne rien manger.

Quelqu'un aurait des idée de chose à boire et qui nourissent un minimum?
Pour le moment je me limite à l'eau, jus de fruits, lait/cacao.
37 ans 4079
PaTaPouuuf a écrit:
Bon... apparement ce serai un oedeme sur l'anastomose de l'estomac et c'est pour ça qu'il n'y a que le liquide qui passe...

Il devrait se résorber dans une semaine environ, donc une semaine encore au liquide...
J'en peux plus... et j'ai la tête qui tourne à ne rien manger.

Quelqu'un aurait des idée de chose à boire et qui nourissent un minimum?
Pour le moment je me limite à l'eau, jus de fruits, lait/cacao.


Soupes diverses et variées... Pour les vitamines tu as ce qu'il faut ?

Pas de problemes de dumping syndrome avec le sucré ?
32 ans Dans mon Antre 632
j'ai pensé aux soupes mais le chaud m'est interdit pour le moment, et à peine tiède c'est bof...

Au niveau des dumping je ne sais pas, je n'ai pas testé le sucres encore mais je crois que je vais attendre.
Les jus de fruit et le cacao que je bois sont sans sucres.
Je pense éssayer les choses du genre actimel ou yop si je trouve sans sucre.
Et la soupe, je tenterai peut être tout de même.
37 ans 4079
PaTaPouuuf a écrit:
j'ai pensé aux soupes mais le chaud m'est interdit pour le moment, et à peine tiède c'est bof...

Au niveau des dumping je ne sais pas, je n'ai pas testé le sucres encore mais je crois que je vais attendre.
Les jus de fruit et le cacao que je bois sont sans sucres.
Je pense éssayer les choses du genre actimel ou yop si je trouve sans sucre.
Et la soupe, je tenterai peut être tout de même.


Tu peux faire des soupes froides : concombre, courgettes, avocats, tomates ( mais je crois que la tomate est trop acide et n'est pas conseillée ).

Sinon soupes de fruits aussi, et les smoothie, milk shake...

Enfin bref, le blender est ton ami :)
32 ans Dans mon Antre 632
Coucou tout le monde,

Voila, j'ai un petit problème... ou plutot l'impression d'en avoir un...

J'ai l'impression de "trop" manger... Tout est relatif bien sur, mais j'entends certaines by passée dire qu'elles ne peuvent avaler que deux cuillères par repas, alors que moi...

Ben moi je mange évidemment moins qu'avant, mais pour vous donner un exemple, j'arrive à manger en un repas, 2 petits poisson panés, une bonne cuillère de purée de carottes et un petit morceau de melon...
C'est pas énorme mais j'ai l'impression que c'est beaucoup pour une nouvelle opérée, non?
Et je ne mange pas particulièrement doucement sans pour autant faire de blocage...

Le liquide c'est pareil... Je le bois doucement mais en grande quantité. Je peux avaler 3 verres d'eau à la suite...

En bref, je me demande si j'ai un grand confort alimentaire, ou si j'ai un problème... ou si tout simplement c'est normal et que je me fais des films...

Pourriez vous témoigner de ce que vous mangez ou mangiez à environ 1 mois post op?
543
tout dépend des jours et des aliment

mais les moules ca passe tout seul et j arrive en en manger une assiette de resto sans blocage par contre il y a des jour ou une seul fourchette de quelque chose et je blok
L
71 ans 7508
Un mois post-op je pense que c'est normal et que c'est plutôt bon signe puisque cela indique que ton estomac se remet de l'opération.

Je me rappelle que cela m'avait perturbé aussi et pendant un bon bout de temps en plus je ne sais pas pour toi mais moi je n'avais pas de sensations de faim ni de satiété. Qu'en est-il des tiennes?
Puis il y avait aussi la différence quantité cerveau/estomac.

Avec le temps mes quantités ce sont modifiés aussi je trouve que je mange moins qu'il y a quelques mois.
32 ans Dans mon Antre 632
ça me rassure...

En effet, je ne ressent ni la satiété ni la faim. Pourtant, je m'écoute, enfin j'éssaie. Je ressens le vide de mon estomac mais pas la faim, alors qu'avant l'opération je n'avait aucun problème à ce niveau là.

C'est assez destabilisant de manger "autant" car au final, on s'attend à être privé, alors que non.

Mon estomac c'est bien remit oui, malgré l'oedeme du début. Aujourd'hui j'ai un grand confort alimentaire et c'est un peu effrayant.

Et, en effet, j'ai aussi du mal à juger des quantités et je constate un écart entre mon cerveau et mon estomac.

Je trouve ça étrange que tu manges moins maintenant qu'au début de ton intervention Yubaba, tu arrives à l'expliquer?

Bref, je suis un peu rassurée de voir que c'est "normal".
Merci pour vos réponses.
L
71 ans 7508
J'ai aussi ce grand confort y compris le fait de pouvoir tout manger même le ventre vide sauf ces derniers temps les gâteaux et les biscuits trop secs ou denses me font mal. Je me dis aussi parfois et à tort je sais que j'aurai peut-être préféré un estomac un peu plus capricieux comme tant d'autres car je me retrouve trop rapidement à mon goût à gérer mes soucis pré-op. Oui c'est une honte jamais on est assez content.:lol:

J'ai retrouvé mes sensations alimentaires depuis peu vers les 6 mois et à force de les écouter, la faim et la sensation tendent à devenir de plus en plus un réflexe donc je ne vais pas penser à manger tant que je n'aurai pas faim et j'ai tendance à me sentir mal si je dépasse un peu ma satiété. C'est la seule explication qui me semble plausible ou en tout cas que je ressens comme tel.
Avant, la faim c'était un peu au pif à partir du moment où j'avais des envies de manger et la satiété elle était physique.
Il fallait aussi que je comprenne mes quantités pour pouvoir caser un dessert au même temps que le repas car au début je loupais souvent mon dessert que je remettais à plus tard, besoin de sucré oblige :D

J'ai vraiment dû réapprendre à zéro mes sensations alors que je suis une vétérante de la RA. Ca prend du temps mais on retrouve des sensations elles sont différentes mais bel et bien là.
B I U


Discussions liées