MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Anneau gastrique et IMC

41 ans Lyon 3
Bonjour à toutes !!
Je suis nouvelle sur le forum, j'ai commencé à vous lire mais j'avoue ne pas encore avoir eu le temps de TOUT lire concernant l'anneau gastrique.

Je me  
présente: Lili, 30 ans. Mariée et maman d'une petite fille de 2 ans. Je vis à Lyon.
Je mesure 1m63 pour 80 KG.
Voilà presque 10 ans que je me bats avec mes kilos et que je fais le yoyo.

Ma grossesse, en 2007, m'a donné beaucoup de fil à retordre après une prise de poids de 22KG (la veille de l'accouchement, j'était à 98KG), que j'ai tout de même réussi à reperdre (au jour d'aujourd'hui, je me demande bien comment j'ai réussi!!).
Comment beaucoup, j'ai essayé plein de régimes différents et aujourd'hui, plus que le chiffre indiqué par la balance, je suis catastrophée par ma silhouette!! :(

J'ai beaucoup de ventre (on peut appeler ça un "bourlet" car ça pendouille donc c'est vraiment moche), j'ai chopé des vergetures blanches dans l'intèrieur des bras et je ne vous parle pas de mes fesses.

AU début, j'ai tout de suite pensé à la chirurgie plastique pour me sculpter une nouvelle silhouette mais à quel prix??
Puis j'ai pensé à l'anneau gastrique. L'anneau apparait, pour ma part, comme une solution naturelle de perdre du poids (en dehors des régimes qui n'ont d'effet qu'à court terme), et de maintenir le poids idéalement retrouvé.

Cependant, après calcul de mon IMC, je ne suis qu'à 30.
Est-il vraiment impossible de pouvoir prétendre à l'anneau en dessous d'un IMC de 35 ??
Je trouve cela vraiment injuste qu'en dessous de 35, les personnes rondes (car je pense en faire partie) doivent se contenter de stagner dans des régimes inefficaces et s'enfoncer encore plus dans leur malaise.

J'ai contacté le chirugien de la Clinique de la Garde à Lyon, pour avoir son avis et ses conseils (dont je suis en attente).

Lorsque j'ai rencontré mon mari (en 2000), je pesais 63 KG.
Aujourd'hui, nous sommes au bord de la crise à cause de ce p****n de problème de poids qui, je l'avoue, nous tue à petit feu!! Il aimerait retrouver sa femme d'avant et je ne peux pas lui en vouloir pour ça.
Nous passons beaucoup de temps à nous engueuler parce que je mange trop à ses yeux et malgrè beaucoup de volonté, je n'arrive plus à me concentrer sur un régime.

J'ai déjà accepté l'idée d'une intervention chirurgicale et ai discuté avec un de mes amis anneauté.

S'il y a des lyonnaises dans mon cas, je serais ravie d'en discuter avec vous en MP.

Merci de m'avoir lue et j'attends vos avis et conseils ^_^
48 ans Lorraine 4326
l'anneau c'est pas du tout une solution magique, il doit etre posé quand la vie est en jeu. je ne pense pas que ce soit ton cas si ?
un anneau avec un IMC à 30 :roll: Si tu trouves un chirurgien qui accepte de te le poser, tu sauras immediatement que c'est un medecin malhonnete qui ne le fera que pour le fric.

l'anneau n'est pas le dernier régime à la mode. et ce n'est pas injuste de le refuser aux imc < 35 . Il a a des raisons valables à ceci ! c'est une operation, sous anesthesie generale donc avec les risques que cela comporte.

Desolée si je parais séche mais bon , un anneau à un IMC de 30...
L
71 ans 7508
Complètement d'accord avec ladybuguette surtout que une opèration bariatrique est dans le but de faire descendre à un imc 30 à la base.

Je suis aussi d'accord avec le fait que cela doit être en dernier recours or c'est souvent loin d'être le cas.
De plus on aurait tendance à croire que un échec avec plusieurs régimes signifient qu'on a tout tenté alors qu'en fait il faudrait faire une rééducation alimentaire avec un médecin conventionné gros.org si possible couplé avec un suivi psy pour dire qu'on a tout essayé. Surtout que c'est un suivi qui est utile après si l'on finit par avoir besoin d'une chirurgie et duquel dépend aussi la réussite à long terme d'une opération bariatrique.
230
Une opération de l'obésité est acceptée à partir d'un IMC de 40. La sécurité sociale peut prendre néanmoins en charge pour un IMC entre 35 et 40 si et seulement si on peut prouver des complications liées à l'obésité (douleurs, mauvaises analyses de sang ...).

Je comprends ton mal être mais l'opération de l'obésité est un dernier recours ... d'ailleurs 7 patients sur 10 sont refusés par mon chirurgien. Par ailleurs, il faut voir un nutritionniste et un psychiatre qui donneront leur avis.

Enfin, il faut savoir qu'une opération de l'obésité n'est en aucun cas un miracle ! Ce n'est qu'une béquille d'aide, mais il faut un régime alimentaire et énormément de sport.

Voici un site que je te conseille de consulter pour avoir plein d'infos : http://www.obesite-solution-chirurgie.com
41 ans Lyon 3
Merci de donner vos avis et conseils, je pense vraiment que c'est utile !
Effectivement, je pense que je considèr être arrivée au bout de tous les moyens pour pouvoir perdre du poids naturellement. Je consulte une nutrionniste. Résultat: 45 euros pour m'entendre dire qu'il faut que je mange équilibré ... oui, merci: je sais !
J'ai conscience de l'importance d'une telle opération, mais en soi, je ne trouve pas qu'elle présente plus de risques qu'une chirurgie plastique. Peut être que je suis à 10 000 lieues de la réalité ...
47 ans 76 10598
chibi_fr a écrit:
J'ai conscience de l'importance d'une telle opération, mais en soi, je ne trouve pas qu'elle présente plus de risques qu'une chirurgie plastique. Peut être que je suis à 10 000 lieues de la réalité ...


As-tu songé que tu ne pourras plus manger comme avant? Que tu seras rassasier avec 3 cuilières à soupe? Que certains aliments te seront interdits? Que si tu manges une micro bouchée de trop, tu te tordras de douleur? Que tu risques de perdre tes cheveux, de souffrir de carences? Que l'opération peut échouer? Que ton estomac peut ne jamais se remettre ? etc...

Oui, je brosse volontairement un portrait noir mais j'ai vraiment le sentiment que tu prends cela à la légère, comme la méthode miracle pour perdre du poids vite et bien. Ce n'est pas ça, absolument pas.

De toute façon, vu ton IMC, je doute que tu trouves quelqu'un de sérieux pour t'opérer.
L
71 ans 7508
En fait pour déterminer cet imc, on compare les risques dû au surpoids avec les risques liés a une telle opération et donc il s'avère qu'ils sont plus important avec une chirurgie qu'avec juste un surpoids.

En fait ici je ne sais pas si tu connais bien le forum, on est un forum anti-régime car les régimes ne marchent pas mais par contre nous sommes pour la rééducation alimentaire qui aide pas mal pour déjà se reconcilier avec soi et l'alimentation et éventuellement maigrir.
Je te recommande notre partie du forum qui s'appelle Rééducation alimentaire ainsi qu'un site de l'association www.gros.org
Le but n'est pas de manger sain, équilibré comme ci ou comme ça mais de manger quand on a faim et de s'arrêter quand arrive la satiété. Je pourrais te raconter des tonnes à ce propos mais le mieux pour toi est de te faire ton idée.
D'ailleurs le site www.gros.org si on leurs demande, ils fournissent des adresses de praticiens qui sont en accord avec cette association.
Je dirais même c'est peut-être même plus important de plutôt faire un suivi psy que nutri. Nous sommes beaucoup à avoir pratiquer la RA sans suivi et qui ont fait un vrai travail sur soi. Il arrive juste parfois que ça soit plus compliqué qu'on ne le pense.

La réalité veut aussi que toutes ces opérations ne sont pas aussi comment dire efficaces qu'on pourrait le croire enfin quand je dis ça je parle surtout à long terme parce qu'en fait oui c'est très efficace mais sur court terme mais à la longue si on est pas vigilante, si l'on ne fait pas le fameux suivi et bah il y a beaucoup de risques de revenir au point zéro. D'ailleurs rien qu'à voir le nombre croissant de conversions anneau/by-pass, je trouve que c'est assez significatif.
L
71 ans 7508
Je ne peux que confirmer ce que dit ChloeeCamille.
C'est des choses qui font partie même du quotidien pour certaines d'entre elles sans oublier que tout le monde ne réagit pas pareil et qu'en plus il a des risques liés à l'opération.
B I U


Discussions liées