MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

J'ai l'impression de me faire "bouffer" par mon en

109 ans 2475
Aujourd'hui rien ne va plus. Je crois que j'en suis arrivée à un point où j'ai envie de tout envoyer promener. Ce que j'ai commencé à faire hier soir...

J'ai toujours  
la sensation que mon entourage me "bouffe" et j'arrive pas à mettre les hauts là. Gentille, c'est le mot que tout le monde me balance sans arrêt "oui mais toi t'es gentille". Ben la gentille, elle en a marre d'avoir les problèmes des autres.

:arrow: Ma famille :
Mes parents, je me demande ce qu'ils font encore ensemble. Ils passent leur temps à s'engueuler. Mon père est dépressif depuis des années et souffre (à mon avis) d'une grave paranoïa. A l'écouter, faudrait mettre des bombes partout parce qu'on vit dans un monde de cons, il s'en prend à tout et tout le monde tout le temps. Un raleur né. Quant à ma mère, au lieu d'ignorer ses sautes d'humeur, elle en rajoute, remettant le sujet de discorde sur la table encore et encore... Et bien sûr, on me mèle à tout ça. Je suis à chaque fois prise à témoin et même si je refuse de m'en méler, ça me retombe dessus. :evil: En plus ma mère a tendance à me faire culpabiliser en me disant des trucs genre "tu es ma bouffée d'oxygène, au moins quand t'es là et que je sors avec toi, ça me fait des vacances avec ton père". Je m'en rends compte, elle me manipule, mais voilà, je me laisse faire quelque part...

:arrow: Mes ami(e)s :
Dès qu'ils ont un petit bobo, c'est moi qu'on appelle. "maman Anne" est mon surnom pour beaucoup. Un problème de fric, de coeur, paf, c'est pour moi. On fait une soirée mais on sait pas cuisiner : "allo maman Anne, tu peux m'aider et faire tel ou tel plat ?". Et comme une conne, je le fais. J'arrive pas à dire ce petit mot de 3 lettres tout simple : NON !

:arrow: Mon copain :
Il change sans arrêt d'avis. Tu viens passer le week-end avec moi, tu viens plus, si tu viens, non tu viens plus. On se marie, on se marie plus, on se marie peut-être... Tout le temps... :? Une relation à distance c'est tellement compliqué. Et puis depuis un mois on avait prévu un long week-end de 5 jours ensemble. De vendredi soir à Mercredi. Et hier soir il me dit qu'il a pas envie que je vienne, que pour lui c'est pas le moment (pourquoi, alors là, impossible de savoir), qu'en Août il bosse 10 heures par jour, que j'ai qu'à attendre Septembre pour venir... :shock: Je lui dit non, ça ne me convient pas, qu'en plus j'ai pas la pêche et que ça me ferait du bien de le voir. Il me dit que ça change rien, que c'est lui qui décide. Là, mon sang n'a fait qu'un tour. Accumulation de beaucoup de choses, sûrement, mais je lui ai dit que c'était fini entre nous, que je le quittais.

Je me sens au bout du rouleau. J'ai envie d'envoyer bouler tout le monde, mais j'y arrive pas (enfin, à part avec mon cher et tendre :cry: ). J'ai l'impression de ne pas vivre pour moi.

Voilà, désolée pour le pavé, mais j'avais besoin de parler de tout ça.
109 ans 2475
Arf, le titre est mangé... C'était :



J'AI L'IMPRESSION DE ME FAIRE BOUFFER PAR MON ENTOURAGE...
40 ans Nord 717
wow, j'ai l'impression d'entendre ma mère il y a un mois...
Je dis il y a un mois car depuis elle a appris à dire "non" et à vivre sa vie pour elle-même.
Je suis aussi du genre bonne poire, mais je suis tellement froide quand je me rends compte que j'ai été manipulée et j'y mets tellement de mauvaise volonté la fois d'après que les abus ont cessé.

En ce qui concerne ton copain, j'approuve ta réaction, tu n'as pas à être à ses ordres, mais si tu craques et te remets avec lui, fais-lui le même coup qu'il vient de te faire : week end prévu, et c'est toi qui décommande.


Pour tes amis, il faut que tu apprennes à dire non, t'es pas la cuisto en chef, et je suis sure que pour les problèmes de coeur, tu écoutes tout le monde mais personne ne t'écoute. Si "non" est trop dur à dire, invente des excuses, style "pas le temps", "ah non, là je dois partir, j'ai un rendez-vous", "fatiguée" --> c"'est ce que j'appelle mettre de la mauvaise volonté, et puis si vraiment tu cèdes, fais -les choses d'un air maussade.

Pour tes parents, hélas tu ne les changeras pas, mais qui t'oblige à sortir avec ta mère? Tu as 37 ans, tu as ta vie, et surtout tu n'as rien à faire dans leurs problèmes de couple!

Enfin, voilà mes petits conseils d'ex bonne poire :p
J'ai envoyé boulé pas mal de monde, mis les points sur les i avec mon copain (je refuse de faire certaines choses à sa place), et depuis je suis tout de même mieux!
44 ans 93 1174
Salut ma belle

Dis non, dis leur que tu n'es pas une bonne poire, et que tu en as marre d'être toujours là.

Vis pour toi et seulement pour toi.

Allez un bisou de réconfort, et le copain il rappellera mais pose lui TES conditions.
31 ans ardennes 340
avec ton copain tu as bien reusi a dire non .. tu verras ce qui en resortiras mais ca a du te faire du bien ...

tes parents me rapelle mes grands parents ... c'était l'horreur ...

le fait d'ecouter ses amis oui... si ils font la meme chose.. sinon non ca marche pas l'amitié faut que ca va dans les deux sens!!

moi aussi des copines m'appellent quans faut faire de la cuisine mais en echange je sais que je peux les appeller quand je fais de la déco... on s'entraide :)
60 ans Au bord de la mer 15536
Je crois que ta décision de t'éloigner d'eux n'est pas étrangère à tout ça non plus ;)

Et oui, la gentille toujours disponible, elle se fait toujours bouffer par les autres, les sans scrupules, ou ceux qui ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez.
Si encore de temps en temps ils s'inquiètent de toi, de savoir si tu vas bien ou si tu as besoin de quelque chose... mais c'est rare.

Le problème c'est qu'ils ont été mal habitués....
C'est gratifiant d'être forte, de savoir faire, d'aider, de gérer, d'être toujours là.
Mais le jour où on craque il ne comprennent pas.

Ce qu'il faut arriver à faire c'est craquer "sans heurt".
Dire, sans animosité, bon ben sur ce coup-là il ne faudra pas compter sur moi.
C'est dommage d'en arriver à s'énerver, alors qu'en disant les choses au fur et à mesure, quand elles se présentent, les réactions peuvent être différentes. Mais il n'est pas donné à tout le monde de pouvoir parler ainsi.
38 ans Dresde 4
Salut,

Nous devons avoir les mêmes parents!!! Je ne savais pas que j'avais une soeur ;)

Personnelement j'ai pris les choses en mains... j'ai déménagé à plus de 1000 km. Bon, c'est sûr c'est radical, mais à l'époque c'était la seule solution que j'avais trouvé pour me protéger. Bien sûr, je ne te conseille pas de faire ça ;)

Je crois (ce n'est que mon avis) qu'il faut que tu romptes ce cercle vicieux avec tes parents. Leur vie c'est leur vie, ta vie c'est ta vie. Tu n'es pas responsable de leurs problèmes, tu n'as pas à ressentir de culpabilité. Il faut que tu penses enfin à toi, que tu écoutes tes sentiments et tes besoins...

Voilà, bon courage :)
37 ans 13
moi c t le cas avec mon ex.
je devais m'habiller, me coiffer comme il voulait, écouter la musique, lire les livres ou regarder les films qu'il aimait lui et toute ma personnalité, mes goûts à moi ... c'était de la m*rde, quoi.
quant il était mal ou malade je fonçais le voir (il habitait à 1h30 de chez moi) mais quand c t moi ... "il était pas motivé"

et puis un jour, j'ai dis "non" et "stop".

c'est hyper dur, j'ai culpabilisé, alors bon hein je te dis pas de réagir comme moi et de tout plaquer, mais franchement, dis non, quoi.

on a qu'une vie, et elle t'appartient de plein droit, il faut en profiter au maximum.
les gens vont se demander ce qui se passe peut-être mais le but n'est pas d'être méchante, juste de t'affirmer un peu plus.
et un de ces 4 les gens (qui te bouffent actuellement) vont te dire "tiens, tu as + confiance en toi en ce moment".

ta mère, elle est adulte, si elle veut s'oxygéner "elle a qu'à ouvrir la fenêtre" (ça c une citation du film Tanguy! lol!!)
tes amis? mais ya des tonnes de recettes sur le net, et puis ya des plats surgelés super classes et bons. le fric? non tout simplement. les bons comptes font les bons amis.
ton mec ... oula. non, ce n'est pas lui qui décide des choses. c'est tout. une relation, à distance ou pas s'entretient à deux et régulièrement. pas juste quand on s'ennuie.

courage, c'est dur les transitions dans la vie. mais franchement, celle là en vaut la peine.
109 ans 2475
Mon dieu que c'est difficile de dire non !

Mes parents ont l'habitude que je mange avec eux chaque mercredi et chaque samedi... Ben là, j'ai dit non pour ce midi parce que j'ai décidé d'aller au restaurant avec mes collègues. Réponse maternelle : ben c'est pas grave, viens jeudi. Ben non, désolée, trop de boulot. Elle a un peu fait la tête, mais j'irai pas avant samedi. Et j'ai bien l'intention de mettre fin à ces rituels, même si je le fais délicatement pour l'instant.

Les ami(e)s : ce week-end j'avais 4 jours (vive le pont du 14 juillet !). Je suis sortie au musée le dimanche. Une de mes amies a voulu me rejoindre et je lui ai répondu que j'avais rien contre sa compagnie, mais que je la prévenais que 1) au musée, moi je reste des heures et 2) elle se paye l'entrée elle-même. Bah ça va, ça s'est bien passé.

Le lundi, avec cette même amie, on est allé faire les boutiques sur Lille. J'ai flashé sur des chaussures à talons violettes. Quand elle les a vues, elle m'a dit qu'elle aurait bien voulu les mêmes. Restait plus qu'une paire en 39. J'ai pris sur moi, et je lui ai dit "trop tard je les prends". Avant je me serai écrasée, et pour faire plaisir j'aurai laissé ma copine prendre ces chaussures. J'avoue avoir eu super mauvaise conscience, mais apparemment, elle s'en fout.

Comme quoi, je crois que c'est de ma faute tout ça. Toujours en train d'essayer de faire plaisir. Mais et mon plaisir à MOI dans tout ça ? Alors voilà, je crois avoir pris la bonne route. J'espère avoir la force de continuer dans ce sens, parce que j'ai vraiment l'impression d'aller à l'encontre de ma nature.
37 ans 13
ouiii!! c'est bien, franchement c'est un super début!
oui c'est difficile mais là c'est nécessaire! pense à toi, fais toi plaisir, chouchoute toi, les gens ne t'aimeront pas moins au contraire.

bisou!
60 ans Au bord de la mer 15536
Tout ça d'un coup Ossiane ? :shock:
Bravo :D
Et avec un peu de recul, toujours de la culpabilité ou quand même un peu de fierté d'avoir réussi à dire non ?
109 ans 2475
:oops:

Bah non, je ne me sens même plus coupable, puisque je me suis rendue compte qu'elle s'en fichait de pas les avoir ces chaussures...

C'est fou comme ça fait du bien ! Même à mon ex qui hier m'a demandé de venir le voir ce week-end j'ai su dire non... Je m'épate ! :lol: Arf, je vais devenir une accro du "NON !"... :lol:
49 ans strasbourg 6049
bravo :) ah parfois faut être un peu plus "égoiste" ;)
37 ans 13
ossiane59 a écrit:
Je m'épate ! :lol: Arf, je vais devenir une accro du "NON !"... :lol:



non lol mais par contre, du coup, tu risques d'apprécier les moments ou tu dira oui! parce que ça correspondra vraiment à ton envie et ça ne te pèsera plus.
B I U


Discussions liées