MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

La mode du concubinage

H
53 ans Paris 900
Bien que le mariage revienne à la mode, encore beaucoup de monde préfère vivre en concubinage, "à la colle", comme on dit couramment.
Vivre en concubinage, je trouve que cela a  
les mêmes vertus que le mariage et je ne suis ni pour ni contre le fait de vivre ensemble sous le même toit sans être marié. Cependant, force m'est de constater que les personnes qui vivent ainsi ont tendance à prendre la poudre d'escampète au premier soucis. Il apparaît être beaucoup plus facile de quitter quelqu'un quand on est pas passé devant Monsieur le Maire. Mon point de vue est que de nos jours, on quitte son compagnon aussi facilement que l'on change de chaussettes. "La robe rouge que tu as mis aujourd'hui ne me plaît pas, je te quitte"! Puisqu'il n'y a rien en commun, pas de mariage, pas d'enfants, alors on peut prendre la porte et la refermer à tout jamais! Quand il y a des enfants, c'est également aussi facile de quitter car marié ou pas, on a les mêmes droits sur les enfants. Quand on est marié, la chose se complique car il faut quand même payer un avocat!
Tout ça pour dire que les valeurs se perdent ; les jeunes se mettent en couple sans vraiment réfléchir, ils se séparent pour un rien. Ils s'abandonnent les uns les autres...
Le mariage pourrait-il être une valeur sûre? De quelle manière pourrait-on prendre enfin ses reponsabilités quand on veut vivre à deux?
Les tribunaux sont engorgés de personnes mariées ou pas, qui demandent le divorce ou la garde des enfants...Sur 5 mariages, 3 couples divorcent. Nous vivons dans des temps modernes mais moi, je crois que je n'aime pas cette évolution. Les gens n'ont plus de repères, ils perdent le respect d'autrui. Les gens sont passionnés et ils font souvent les choses trop rapidement.
Et vous, vous en pensez quoi?
38 ans Montreal (la ou qu'i fait chaud maintenant et que les gens i ont un accent marrant) 1067
Oui les moeurs ont changés, on ne se marie plus avec la première personne qu'on a fréquenté comme souvent le faisaient nos grands parents mais les expériences se multiplient et on ne se marie pas forcément une fois le partenaire idéal trouvé.

Et ce n'est pas plus mal. Je trouve justement que cette attitude est plus réfléchie que la façon d'avant ou les gens restaient ensembles, bon gré, mal gré parce que ça ne se faisait pas de se séparer, et ce en dépit de violences conjugales ou de frustration de ne pas être avec la bonne personne.

Je n'aime pas par ailleurs le terme 'concubinage', il est souvent opposé au mariage et a toujours la connotation de couple non abouti, un peu illégal (voir dans le pêché pour les intégristes), alors que je ne vois pas en quoi le mariage est plus noble. C'est juste la célébration publique d'une histoire d'amour qui pour moi relève du domaine du privé, et je ne vois pas l'utilité d'un mariage pour se jurer fidélité. C'est vrai qu'il y a des couples dont la relation est fondée sur des liens plus ou moins solides (histoire de cul, utilité, peur de se retrouver tout seul...) et d'autre fondées sur un amour très solide. Ces dernières, si vraiment les personnes s'aiment et ont plaisir à vivre ensembles au quotidien et sont assez équilibrées pour ne pas se quitter au moindre différent, ont tout autant de chances de durer très longtemps, bien plus longtemps que des couples mariés (car on se marie peut-être pour de mauvaises raisons, comme faire la fête, avoir une belle ro-robe, faire plaisir à la famille, pour payer moins d'impôts -quoique ce peut être la moins mauvaise des mauvaises raisons, c'est l'état qui n'a qu'a changer les lois-....bon, c'est vrai, je suis vicéralement contre le mariage alors je vais avoir tendance à trouver que toutes les raisons de se marier sont mauvaises).
Et quand au problème des enfants au milieu, la c'est sur que les gens devraient vraiment réfléchir sérieusement avant de lancer un gnôme en route, et savoir si c'est vraiment l'envie de se lancer dans l'épreuve à longue haleine d"élever un enfant épanoui jusqu'à l'âge adulte ou alors simplement le plaisir égoïste de concevoir un enfant pour jouer à la poupée, pouponner, parce que c'est mignon les bébés et tout ça.

Pour revenir aux conportements des couples d'aujourd'hui, oui, certainement les gens se mettent ensembles trop rapidement, sans vraiment se connaitre (certains gardent longtemps le comportement des jeunes ados qui sortent ensemble au collège-lycée et accumulent les relations de quelques jours, quelques semaines, quelques mois...et pas forcément uniquement pour des question de fesse.

Mais je ne vois pas en quoi la revalorisation du mariage pourrait changer quelque chose à tout ça, et changer tout ça en mieux.Peut-être que le mariage est une valeur qui se perd, mais est-ce vraiment grave? (Enfin moi je dis:non, c'est pas grave, alors là non alors!)
46 ans 3697
Je vis en concubinage et nous avons deux enfants pour l'instant( le troisième est en route). Nous avons acheté une maison ( qui est au deux noms) et avons plein d'autres achats en commun. En fait, on vis exactement comme un couple marié.

Si un jour on décidait de se séparer, çà ne se ferait pas en claquant des doigts, on devrait passer devant un juge et le peu qu'on ne soit pas d'accord, il nous faudrait quand même un avocat.

Je ne vois donc pas l'intêret de me marier.
56 ans 91 25732
Personnellement j'aurais tendance à dire que le concubinage est plutôt une bonne chose.

Lorsqu'on décide de vivre avec qq'un, on est en général plutôt jeune et on ne se connait pas bien soi-même. Alors prétendre connaître l'autre et vouloir rester avec toute sa vie... Ca me parait bien utopique. Je dirais donc que le concubinage est un moyen de tester la vie à deux avant de s'engager si on le souhaite. Et puis souvent l'amour, le vrai, arrive plus tard qu'on ne le croit.

Quant à dire que les couples de concubins se séparent plus facilement que les couples mariés... Juridiquement c'est indéniable ! Un divorce c'est pénible, ça coûte cher, il faut prendre un avocat, mêler des gens qui ne vous connaissent pas à votre vie privée, alors c'est sûr, ça fait réfléchir. Mais ça n'empêche pas 7 couples sur 10 de divorcer.

Je n'ai pas le sentiment que les couples qui vivent en concubinage se séparent plus facilement que les couples mariés. J'aurais tendance à dire que lorsqu'un couple doit se séparer, il le fera, quelque soit son statut.

Savoir ce qu'il faudrait faire pour s'engager de façon plus "sérieuse" ? Sincèrement je n'en sais rien. Ce que je sais c'est qu'il y a des cas de divorce où je comprends la situation (des couples qui ne s'entendent plus, des gens qui se sont mariés trop tôt et qui ont envie d'autre chose...) et des situations où je suis plus réservée (le monsieur de 40 ans qui laisse femme et enfants pour une femme plus jeune et plus jolie, celui qui abandonne un conjoint en difficulté...).

Après... Je ne me permettrais pas de juger. La vie est suffisamment complexe et bien souvent elle n'évolue pas de la façon dont on l'avait prévu. Alors il faut bien s'adapter et faire des choix. Parfois ce sont les bons, parfois ce sont les mauvais, souvent ce n'est ni l'un ni l'autre : c'est simplement le meilleur pour soi, ou plutôt le moins mauvais choix pour chacun...
40 ans haute vienne 52
La notion du mariage de nos jours??????
Pfff...c'est du n'importe quoi maintenant, les gens se marie trop rapidement parce qu'ils croient que c'est pour la vie et puis 5 ou 10 ans plus tard c'est le divorce..ces gens ne se rendent pas compte de ce que signifie ce mot mariage maintenant!!!!!
Du temps de nos grands parents ca ne se passer pas comme ca c'est sure, maintenant on pourrais presque changer le mot aimer car la aussi c'est autre choses..certaines personne croient s'aimer pour la vie mais non ce n'est qu'ephemere..
Dans un cas similaire au concubinage vous avez aussi le pacs qui n'est pas seulement reserver aux homosexuels,c'est un peu comme un contrat de mariage avec moins de paperasse et plus de liberte tout en restant dans le raisonnable du couple.. et puis il y a aussi le courage de vouloir s'engager jusqu'au bout..et ne pas briser cet engagement car malheureusement la peur de vouloir se reserver a une seule personne pendant le reste de sa vie fais tres peur a certains hommes qui se croirait emprisonnes..les pauvres :lol:
B I U