MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

les "bases" d'une relation amicales, pro, etc ?

41 ans 04 5576
Bonjour,

bon mon titre est très pourri mais je ne sais pas comment synthétiser le "problème" autrement.

Voilà : j'ai été longtemps "obsédée" par un homme, folle amoureuse de lui.  
Je travaille avc lui et nous avions une relation un peu étrange :
C'est quelqu'un qui a beaucoup de mal à communiquer, il est très renfermé, pas associal mais il a du mal à la création de liens. Je "portais quasiment toute la relation : quand on avait un soucis, je l'aidais à en parler, je lui facilitais au maximum les discussions. Par contre, quand j'étais en colère contre lui ou que j'avais besoin de prendre des distances, et que je m'éloignais, c'est lui qui cherchait à renouer le contact, et les efforts -maladroits - qu'il faisait m'amenaient toujours à recommencer à lui faciliter la tâche et à renouer le contact.

On se voyait aussi et on discutait en dehors du boulot, la plupart du temps chez moi, et il bricolait dans la maison ou me rendait des services chaque fois que j'en avais besoin.

Mais voilà, recement les choses ont changé: je ne sais pas trop si j'ai pris conscience qu'il n'était que l'incarnation de l'homme que je voulais, ou si, même en étant amoureuse, ce serait trop difficle d'être avec lui, à cause de son incapacité à communiquer, mais toujours est il que... je ne me vois plus trop avoir autre chose qu'une relation de travail, cordiale, certes, mais pas plus poussée, avec lui.

Et il ne comprend pas ce revirement. Il ne l'a pas dit, mais je le sens un peu paumé, il lance beaucoup de perches et se rend compte que je ne les saisis plus. Vendredi, au boulot, je ne savais pas qu'il était là mais en fait si, et on s'est retrouvés à dejeuner à 4 avec deux autres collègues. Au début du repas il était gai mais à la fin, il était plutôt sombre.

Ca me fait de la peine pour lui, mais je n'ai pas envie de recommencer ce petit jeu. Je ne sais pas trop comment lui faire comprendre que j'ai besoin qu'il définisse sa relation avec moi, ce qu'il attend de moi et ce que je peux en attendre en retour, et que si lui ne le fait pas, moi je le ferai en me contentant d'une relation professionnelle.

C'est moi qui me prend trop la tête ou vous aussi vous avez besoin de bases claires et solides pour l'ensemble de vos relations ?

(désolée pour le pavé)
41 ans 04 5576
J'oublais : ce qui me gène le plus, quand je "fais le bilan" de cette relation c'est qu'il n'y a pas beaucoup d'échange possible avec lui, dans le sens où il donne tout (services, appui, ecoute etc etc) mais n'accepte rien (et rien de rien) en retour.

Cela me perturbait et me pertube beaucoup, j'ai l'impression d'avoir accumulé une longue liste de dettes envers lui et de ne pas savoir comme les payer...

Avez vous aussi ce besoin avec vos amis ?
A
36 ans 3124
Bonjour Private,

Je peut comprendre que l'absence de communication peut être un frein pour te jeter à l'eau car une relation, quelle soit amicale ou amoureuse, est basée sur l'échange, le partage, la confiance mutuelle et c'est vrai que pour ma part, j'ai du mal à concilier la relation sans ça.

As-tu essayer de comprendre son absence de communication?
Car ça à l'air plus sérieux quand même, il à l'air de rien vouloir devoir à personne en refusant en plus tes services.

As t-il toujours été comme ça?
est-ce de la timidité ou est-ce le fruit de déceptions?

Peut être qu'en ayant une bonne discution sur le problème, tu y verrais plus clair et ainsi, tu pourra le rassurer...
41 ans 04 5576
Merci de ta réponse, Iseult.

Je ne sais pas si c'est de la timidité ou des deceptions. Ca peut être autant l'un que l'autre, et lui en parler ? pas possible, il n'est pas capable d'avoir ce genre de discussions, avec moi en tout cas.

De toute façon là n'est pas la question. Ca fait trop longtemps, bien trop longtemps que ça dure et je trouve cela... stérile sur le long terme, c'est pour cela que je ne veux plus m'investir autant dans cette relation.

Ma question portait plutôt sur le fait d'avoir besoin de cadrer une relation. Je me demandais si c'était encore une de mes névroses ou si tout le monde était comme moi et avait besoin de savoir ce genre de choses...
45 ans Suisse 768
D'une manière générale, que ce soit en amour ou en amitié, ou même pour une simple relation professionnelle, s'il y a déséquilibre, une discussion s'impose, et je ne me suis jamais fait jeter par quelqu'un à qui j'ai exprimé mon besoin de clarifier/recadrer les choses. C'est plus confortable d'attender et d'espérer que ça se résolve tout seul, mais parfois cela n'arrive jamais. Il faut donc respirer un grand coup et se jeter à l'eau... Perso ça peut me prendre des semaines, donc je ne me poserai pas en donneuse de leçons... ;)

Dans ton cas plus particulièrement, je pense que c'est indispensable... Tu ne peux pas, après cette relation ambigüe de plusieurs mois (années, même, me semble-t-il me souvenir) espérer qu'il comprenne tout seul (c'est un homme, ne l'oublions pas) et s'adapte au changement de mode de fonctionnement sans avoir eu une conversation avec lui.

C'est quelqu'un qui ne communique pas, ok, mais il a des oreilles, non?
Rien ne t'empêche donc de lui expliquer, gentiment, sans ressentiment, et avec clarté, qu'à partir de dorénavant, tu as fait des choix, etc... bref, tout ce que tu nous as fort clairement exposé plus haut.
A
36 ans 3124
Pour répondre à ta question private, je suis comme toi, j'ai besoin de communication, de partage, d'échange pour tisser des liens, enfin c'est le propre de la relation Humaine...

Comment veux-tu envisager quoique ce soit avec une personne fermée, qui refuse tout?

Il à l'air de tout de même d'avoir envie d'avoir un lien avec toi, au vu des perches qu'il te lance, mais il refuse de s'engager dans quoi que ce soit apparemment.

Mais l'un pour l'autre, vous êtes quoi concrètement?
C'est là que c'est difficile à cerner et son absence de communication et autre doit être déstabilisant.

C'est difficile de se lâcher avec une personne comme ça, je le sais, mon ex est comme ça, fuyant la moindre discution, très peu porter sur le partage.

Il ne faudrait pas que cette "relation" vienne à t'affecter personnellement..enfin, je pense que ton détachement vis à vis de lui est aussi une façon de te protéger.
40 ans 77 5703
de même j ai un gros besoin de communication avec mes amis ou relations, je suis dependante affective, quoi qu il arrive.

je rejoins les réponses mais j ajouterai un truc qui va surement paraitre bidon et un autre, plus net...

le bidon : t as une relation compliquée avec ton Père? (oui je sais ça fait Freud à deux balles) parce que moi je m attarde souvent sur les relations ou l echange est compromis et l histoire en elle même compliquée et quand j arrive enfin, tres perseverante à voir les choses tourner comme je le voulai depuis le debut (relation qui bascule dans l amour pour faire court)et ben je me stoppe, je n y trouve plus l interet tant désiré. et j en reste à cette relation comme "père fille", qui me manque.

le plus net : tu aurais peur de l echec peut être? totu se que tu racontes de votre relation m a l air construit, carré, mais pas sans effort venant de toi, peut être as tu peur de mettre un trait sur tout cela construit en relation amicale si en relation amoureuse ça fonctionne pas...


bon ça fait psy chelou tout ça
A
36 ans 3124
Je ne vois pas quel type de relation pourrait s'abstenir de communication en fait...à part une relation purement sexuelle, je trouve ça tout de même primordial...
48 ans IDF près de Paris 213
C'est à cause de cette relation que tu voulais quitter ton travail et déménager ?

Alors tu as décidé de rester finalement ?
41 ans 04 5576
merci à tous de vos avis, j'en prend bien note ;)

Citation:
le plus net : tu aurais peur de l echec peut être? totu se que tu racontes de votre relation m a l air construit, carré, mais pas sans effort venant de toi, peut être as tu peur de mettre un trait sur tout cela construit en relation amicale si en relation amoureuse ça fonctionne pas...


non cette relation n'a à mon sens pas évoluée depuis pas mal de temps. elle est très loin (et d'ailleurs définitement éloignée) de se transformer en amitié.

Citation:
Mais l'un pour l'autre, vous êtes quoi concrètement?

bonne question que j'ai régulièrement posée, sans avoir de réponse..

Will_Munny a écrit:
C'est à cause de cette relation que tu voulais quitter ton travail et déménager ?

Alors tu as décidé de rester finalement ?


non, pas forcément, il n'y a avait pas que cette relation à mettre dans la balance. Je continue à réfléchir et à prospecter sur le sujet...
40 ans 2506
Je pense qu'à partir du moment où il y a des sentiments (surtout amoureux) dans une relation, c'est forcément compliqué.

Je suis d'accord avec Bluekat, une discussion s'impose, ne serait ce que pour définir votre relation, et toi de pouvoir dire ce que tu ressens...

Franchement, tu ne te sentirais pas mieux si tu savais à quoi t'en tenir ? je sais que c'est difficile, que c'est aussi prendre le risque de changer votre relation, mais visiblement avec le recul que tu as pris elle a déjà changé.
49 ans Belgique 3287
Ben mon p'tit crapaud, si c'est pas de l'amitié et qu'il vient te donner (services, toussa) c'est quoi votre relation ?

Remarque, une relation avec qq'un c'est pas du donnant-donnant hein ! En amitié, tu donnes à X et tu reçois de Y en retour, parfois des années après. Les comptes d'apothicaire n'y ont pas leur place... (Remarque je fonctionne comme ça en amour aussi finalement et même dans mes simples relations...)

Finalement, les chats c'est plus facile hein :p
B I U