MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Bypass selon Scopinaro - Soutien recherché

45 ans 15
Bonjour à tous et à toutes !

Ma conjointe vient de subir la chirurgie du bypass selon Scopinaro. J'ai bien fait le tour du forum afin de trouver des  
posts récents sur le sujet, et plûtot sur les échanges entre personnes ayant subies cette chirurgie, sans grand succès.

Nous avons été dirigé pour cette opération ne sachant pas exactement les effets et carences découlant de cette aventure. Nous avons attendu 7 ans sur liste d'attente ici au Quebec pour pouvoir enfin guérir son problème d'obésité. Ma conjointe n'avait qu'un IMC de 41 et maintenant, le nuage noir d'avoir une vie remplie de faiblesse, de carences, etc lui fait broyer du noir, voire même regretter cette chirurgie.

La chirurgie s'est déroulée le 3 juillet 2009 sur une période d'environ 6 heures, sans complications outre que l'épidurale n'a pas fonctionnée. Ma conjointe a été hospitalisée durant 11 jours, recevant les soins les plus adéquats (7e étage Notre-Dame : =D> ) Dès son retour, elle ne pouvais pas manger ses quantités totales de purée (elle mangeait de 30 à 60 ml, 3 a 4 fois par jour). Elle se plaignait de mal de ventre instantanément apres la prise de nourriture. Les diarhées ont commencées et se sont poursuivies durant deux semaines à raison de 4-5 par jours. La nourriture n'étant pas bien tolérée, elle s'est mise à avoir de lourds symptomes de déshydratation et des douleurs musculaires. Sa faiblesse s'est agravée depuis.

Nous avons bien tenté le gatorade (G2 30 calories) pour la réhydratation, la prise d'eau constante, la priorité au proteines avec les legumes et autres... sans succès à date.

Ce soir, elle dort à l'hopital... j'ai du la conduire ce matin en chaise roulante tellement elle n'avait plus de force.

Si quelqu'un a subi cette chirugie, avec la technique Scopinaro (sans le switch) et qui mene une vie active et heureuse, une communication serait grandement apprécié !Votre soutient apaisera sans doutes nos craintes...

Ma conjointe sera aussi disponible pour converser sur Skype, dès sa sortie de l'hopital. Moi j'alimenterai le sujet ici ;)

Merci !
33 ans Dans mon Antre 632
Bonjour,

J'ai subit un bypass classique (mais je connait la technique de scopinaro) le 16 juin dernier.
Chaque personne réagit à ce genre d'intervention d'une façon qui lui est propre.

Au début de ma convalescence j'étais à peu près dans le même état que ta conjointe à savoir très faible, je ne pouvais rien manger, j'ai eu ces fameuses diarrhées, et j'ai fait une deshydratation.
J'ai envie de dire que c'est presque normal...
Il ne faut pas s'inquiéter outre mesure.

Il est logique que pour le moment elle ne puisse presque rien manger et il ne faut pas forçer au risque de la dégouter.
Lorsque rien ne passait chez moi on m'a conseiller de boire des boissons hyperprotéïnées achetée en pharmacie pour que ce que j'arrivais à avaler soit un minimum nourrissant. Ce fut le cas!
Les diarrhées s'amélioreront lorsque sont alimentation sera plus consistante, il ne faut pas s'inquiéter de ça, ça ne va pas durer.
Le plus délicat est en effet la déshydratation, que j'ai aussi connut et qui à tendance à beaucoup affaiblir. Mais j'ai bien peur que la seule solutions soit dans celles que tu as énnoncés, c'est à dire boire tout le temps, ce qui n'est pas facile après l'opération...
Moi je suçais des glaçons et mangeais beaucoup de glace à l'eau...
Mais je suppose que si elle est retournée à l'hôpital ils vont se charger de la réhydrater par perfusion.

La fatigue aussi est normal, en plus de la fatigue d'être déshydraté...
Au début je ne tenais quasiment pas debout, ne pouvais pas marcher plus de 10 mètres,...
Mais maintenant, à un peu plus d'un mois après l'opération, je vais beaucoup mieux! et je ne suis presque plus fatiguée.

Au tout début il m'est aussi arrivé de "regretter" l'opération, mais c'est simplement la douleur et la fatigue de tout cet inconfort qui rend amer. Patience est le seul mot d'ordre.

Bref, il faut la rassurer en lui disant que c'est un passage normal et que a ne va pas durer.
Mais il faut quand même faire attention que tout ces problème n'est pas une cause plus grave.
Dans quelque temps elle se sentira mieux et sera sur pieds!
Et pour ce qui est de l'alimentation il faut qu'elle boit des choses nourrissante ainsi que beaucoup d'eau...

Je vous souhaite en tout cas beaucoup de courage!
45 ans 15
Merci PaTaPouuuf,

Je lui transmet ton message des aujourd'hui !
C
68 ans 1
j'ai moi aussi subi l'intervention de scopinaro il y a 4 semaines e cmme vous le decrivez si bien ,beaucoup de fatigue au debut,diharées,lourdeur,ect.
mais il faut de la patience et un moral d'acier,aujourd'hui je me sent mieux ,je fais de la marche,j'ai encore du mal a manger ,mais je sent que petit a petit ca va mieux.
je voudrais dire que j'ai 58 ans et le fait d'avoir perdu *kl en * semaines me donne une peche d'enfer,mais attention cette opération n'est pas aprendre a la légère et quil faut beaucoup réfléchir avant de la faire.
voila vous pouvez me joindre sur skype en allant sur annuaire au nom de soligon christine pour toute question concernant cette operation
L
71 ans 7508
Bonjour,
Je suis d'accord avec ce qui a été dit surtout l'imprévisibilité des réactions de chacun à une telle opération ni bien sûr le temps pour chacun de s'en remettre, tout est assez aléatoire et sans garanti.
Ma question se porterait plutôt sur son suivi. A t elle était suivi avant son opération et donc peut-être préparé à ce genre d'éventuelles difficultés? Est-elle actuellement suivi par une équipe justement pour la soutenir de ce qu'elle vit au ce moment?

Il s'avère aussi qu'une dépression post opératoire existe. Je l'ai trouvé pour ma part très ressemblante à mon baby-blues. En général elle n'est pas longue mais tout comme pour le baby-blues elle peut durer au delà du délai surtout lorsque l'on rencontre des délais.
D'où ma question de prise en charge?
L
71 ans 7508
Bon je vais me faire un café :lol:

Je voulais dire :

Il s'avère aussi qu'une dépression post opératoire existe. Je l'ai trouvé pour ma part très ressemblante à mon baby-blues. En général elle n'est pas longue mais tout comme pour le baby-blues elle peut durer au delà du délai surtout lorsque l'on rencontre des difficultés.
45 ans 15
Bonjour Zeniba !

Merci d'avoir reposté dans cette discussion.

Ca tombe pile, j'ai vraiment besoin de parler. Excusez ma rage, mesdames... Comprenez que son (notre) cauchemard dure depuis le 1er juillet 2009. D'ailleur, s'il y a des scénaristes dans la salle, on peut discuter pour tourner un excellent film d'horreur...

Pour celle qui s'apprêtent à avoir la chirurgie bariatrique, je ne tiens pas a vous faire peur. Seulement vous mettre en garde de deux éléments essentiels : SUIVIS PSYCHOLOGIQUE / NUTRITIONNEL POST-OP et NARCOTIQUES.

Pour une histoire courte, n'ayant jamais eu de suivis psychologique ni de medecins limitant les narcotiques, et d'autres facteurs ma conjointe est présentement (encore) hospitalisée, depuis debut février. Elle sort du coma, ne peux plus utiliser ses jambes (plus aucune force), souffre de dépression majeure, devenue narcomane, est completement dénutrie... Mais elle a perdu au moins 55kg, quelle consolation ! :(

L'histoire longue s'en vient... Je vais prendre le temps de la raconter ici en détails comme un exutoire. Qui sait un jour, la lumiere viendra peut-etre au bout du tunnel.

Restez à l'écoute...
45 ans 15
Si un modérateur peut supprimer le chiffre de perte de poids... Merci !
B I U


Discussions liées