MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

TCA et punissions..

35 ans 1248
Je sais que certaines personnes qui souffrent d'hyperphagie culpabilisent énormément et se dégoutent même d'avoir autant mangé..

Je me demandais s'il arrivait ou était arrivé à certaines d'entre vous de vous  
"punir" pour votre écart, et si oui comment?

Je m'explique je ne fais pas d'hyperphagie.. mais quand j'estime que je mange trop ou que j'ai pris du poids (même qques centaines de grammes) je me punis en m'imposant un jogging intensif (entre 1h30 et 2h00)..

ce qui est fou c'est que je viens de me rendre compte qu'en fait c'était ca.. je ne fais pas du sport pour ses bienfaits, mais bien pour me punir, histoire d'évacuer ma culpabilité..

Ce qui montre bien que je suis bien loin d'avoir réglé mes problèmes de de gérer ma RA..

est ce que je suis la seule à me punir vis à vis de la nourriture? je ne le pense pas mais j'attends vos réponse.

J'avais même lu une fois que certaines s'insultaient.. ce qui pour moi est une autre forme de punition..
L
71 ans 7508
Ca remonte un peu à loin pour moi puisqu'à l'époque j'étais encore à l'école mais effectivement quand je mangeais trop je me punissais en ingurgitant (je ne veux pas donner de détails) de quoi évacuer le méfait. Je devais me néttoyer de l'intèrieur...
A cet époque le fait de ne pas être parfaite influait complètement sur mes émotions et donc mon comportement. D'ailleurs je faisais des crises de maniaquerie (je ne sais pas si l'on dit comme ça.
D'ailleurs là aussi, il fallait tout recommencer à zéro et faire donc un ménage du printemps.
Ce qui est marrant c'est de constater que j'ai gardé longtemps ce tic de remise à zéro.
Je commence seulement à m'en défaire.
35 ans 1248
AAAh quelle horreur..

hier je devais être fatiguée car quand j'ai vu le titre de mon sujet ce matin ca m'a fait bondir..

désolée pour la faute monumentale :S

Je voulais bien entendu dire TCA et PUNITIONS!
2812
@ OxyJane : Ce que tu nommes "punition" s'appelle "compensation" en langage clinique. Ce phénomène de compensation existe chez les boulimiques et pas chez les hyperphagiques, d'où la prise de poids pour ces derniers.
35 ans 1248
En fait dans ma conception la compensation est une forme de punition mais pas la seule.

Et ce phénomène de punition peut se retrouver aussi chez les hyperphagiques par ex. via une certaine violence qu'ils peuvent manifester envers eux même (se déprécier, s'insulter en se traitant de bon à rien), voir éventuellement se faire du mal physiquement..

j'avais une copine qui extériorisait son mal être lié à ses TCA avec un cutter...
41 ans 04 5576
Calista09 a écrit:
@ OxyJane : Ce que tu nommes "punition" s'appelle "compensation" en langage clinique. Ce phénomène de compensation existe chez les boulimiques et pas chez les hyperphagiques, d'où la prise de poids pour ces derniers.


Faux. Les hyperphages ont aussi des périodes de "punition" qui ne sont pas ponctuelles comme pour les boulimiques.

www.troublesalimentaires.org a écrit:

Et comme le dit Oxyjane, la punition n'est pas seulement de type "action pour perdre du poids".
2812
Private a écrit:
Calista09 a écrit:
@ OxyJane : Ce que tu nommes "punition" s'appelle "compensation" en langage clinique. Ce phénomène de compensation existe chez les boulimiques et pas chez les hyperphagiques, d'où la prise de poids pour ces derniers.


Faux. Les hyperphages ont aussi des périodes de "punition" qui ne sont pas ponctuelles comme pour les boulimiques.

www.troublesalimentaires.org a écrit:

Et comme le dit Oxyjane, la punition n'est pas seulement de type "action pour perdre du poids".


Excusez-moi de ne pas savoir de quoi je parle.

J'ai seulement 20 ans d'hyperphagie derrière moi. :arrow:
41 ans 04 5576
Calista09 a écrit:


Excusez-moi de ne pas savoir de quoi je parle.

J'ai seulement 20 ans d'hyperphagie derrière moi. :arrow:


et tu crois peut être être la seule ?

moi de même.
35 ans 1248
Non mais ton témoignage est très intéressant Calista..

Ce n'est qu'une question de terminologie.. personne n'a tort!

Pour moi punition, englobe des phénomènes plus larges que la compensation, c'est pourquoi il me semble que c'est un terme qui se prête également à l'hyperphagie.

mais on est bien d'accord dans mon cas il s'agit bien de compensation, ce qui montre que je n'ai pas des tendances hyperphages mais plutôt boulimiques - anorexiques - je ne sais pas trop :?
53 ans 14650
Ancienne hyperphage je suis plus du coté de Calista au moins pour sa premiere phrase

Je trouve que de faire du sport, evacuez la nouriture par tous les moyens se pret plus à la boulimie

Je gardais tout et j'en prennais d'avantage pour me punir pour ma faiblese

Par contre je suis d'accord avec la citation de Private sur le controle.

Cette controle est vital pour moi et je me haissais quand je la perdais , mais pas avec du sport ni l'evacuation d'une facon ou d'autre
35 ans 1248
Citation:
Je gardais tout et j'en prennais d'avantage pour me punir pour ma faiblese


Cela montre bien Strega que si le terme Compensation est à associer avec la boulimie, le terme punition touche plus largement les TCA, hyperphagie comprise.
53 ans 14650
OxyJane a écrit:
Citation:
Je gardais tout et j'en prennais d'avantage pour me punir pour ma faiblese


Cela montre bien Strega que si le terme Compensation est à associer avec la boulimie, le terme punition touche plus largement les TCA, hyperphagie comprise.


Tu peux faire dire ce que tu veux avec les mots, comme tu veux, mais la francais n'est pas ma langue maternelle et je prefere sorti la avant que je parle trop et c'est mal tourné
L
71 ans 7508
En fait je crois qu'on est tous d'accord c'est juste qu'une question de termes et Strega tu as très bien compris et synthétiser les deux donc ne part pas!

Je suis d'accord pour le fait que si l'on englobe le sens large du terme ça reste une punition.
Pour avoir connu les deux (20 ans d'expérience aussi) on se punit même si l'état d'esprit est différent.
35 ans Lyon 51
Je crois qu'il est essentiel de voir la différence entre la compensation en tant que telle et la punition. Mais après c'est plus le comportement qui est derrière qui est intéressant plutôt que le terme qu'on utilise!

Si je prends mon exemple, je ne compense pas. Lorsque je fais une crise, je mange, je mange, et jamais je ne vomis ou je fais du sport pour perdre ou je ne sais quoi.

En revanche, je punis mon corps et mon esprit après une grosse crise. Que ce soit en me forçant à voir les dégâts par les emballages, le calcul des calories que j'ai ingurgité, la lacération des bras, le pincement de la graisse et j'en passe. Ca ne change rien à l'apport calorique que j'ai eu, mais psychologiquement c'est très fort...

Enfin ça c'était avant, depuis quelque temps j'ai appris à accepter les crises qui sont déjà en tant que tel une punition, vu la violence de ce que je fais subir à mon corps. Et j'ai remarqué que si j'accepte ce que je fais, que j'essaie de le faire consciemment, la crise s'atténuera plus vite.
35 ans 1248
Héhé Figolune c'est exactement ce qui m'intéresse..

punition, compensation.. les mots m'importent peu.. ce qui m'intéressait dans le poste c'était surtout la violence que l'on pouvait s'infliger, quelle que soit sa forme, en relation avec nos TCA.
B I U