MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

le stéréotype de la grosse qui s'empifre : c'est moi !

33 ans là bas, au loin 1705
bonsoir

cela fait un bon bout de temps que je ne suis plus venue sur le forum, ça fait du bien de vous relire :)

j'avais aussi envie de poster, car ces  
derniers temps, je me sens très mal dans mon corps :roll: et vous savez quoi : ça me fait gagner des kilos!

vous avez tous sans doute déjà vu un quelconque film où l'on montrait une fille ronde qui s'empiffre, une fille laide qui dégoute les autres personnages du film. eh bien cette fille là c'est moi. avant d'avoir cette "révélation", je m'identifiais plus à la belle jeune fille mince qui rêve de prince charmant, et un jour, je déjeunais et il y avait un miroir à côté de moi. j'ai eu le malheur de me retourner, et je me suis vue, la bouche pleine, le gras qui déborde de partout, la bouffe dans l'assiette, et cela m'a profondément dégouté.

depuis, ça ne va pas et ça se voit : j'ai pris plus de kilos ces derniers temps. je m'interdis de manger plus, et en même temps, ça me dégoute.

désolée pour mes lamentations, mais fallait que ça sorte. Quand en plus tout le monde me dévisage dans la rue. l'horreur quoi .. Je suis laide et grosse et je ne l'accepte pas du tout
33 ans là bas, au loin 1705
Pardon je rectifie une erreur :

simplement_lulu a écrit:

... je m'interdis de manger, et en même temps, je ne peux pas m'en empêcher, ça me dégoute..


comme quoi, toujours relire avant de poster :lol:
34 ans Plus loin vers l'ouest 3057
comme je te comprends, j'ai souvent cette image de moi, c'est par période en faite et là je suis en plein dedans depuis quelques semaines (c'est la première fois que ça dure aussi longtemps d'ailleurs) et plus je suis mal, plus je mange même si je sais que ça empire ls choses enfin bref...

Quelle image avais tu de toi avant celle ci?
c'est depuis cette image que tu as vu dans un miroir que tu te sens mal?
40 ans 77 5703
bon sang je ressens exactement la même chose ces temps ci !!!


je mets une energie folle à arriver à maintenir la tête haute, le sourire, le "merci" d avoit cette bénédiction d être en vie et puis bim jme croise dans un mirroir et je me dis que c est pas possible, que je dois être cinglée pour en être arrivée là!
je ressors un peu après m acheter un dwich (j etais pas chez moi, frigo vide et seule toute la nuit, contrariée d ailleurs...) je voulai un truc avec des crudités, comme je les aime et rien dans le coin, sauf un kebab;
la viande kebab, j ai du mal mais y avait kefta, cool. sauce blanche, bien sur.
je pensai à pas grand chose, il fesait beau, c est agréable la ville à la nuit tombée l été, je marche gaiement avec du son dans les oreilles et BIM jme vois avec de la sauce blanche qui degouline et une frite dans le bec.

machinalement j ai baissé les bras, puis les yeux et je suis rentrée comme une bossue.


je guettai le dwich et je l ai mangé comme si je ne pouvai faire autrement...

et ça m obsède, ça tourne dans ma tête, c est pénible.
33 ans là bas, au loin 1705
effectivement, c'est pénible. C'est vrai que chez moi aussi, c'est par périodes : des fois je vais super bien, et des fois non. Juste avant d'avoir cette image là de moi, je me sentais "normale", ni mince, ni ronde, juste normale. je n'y pensais plus, je mangeais sans culpabiliser les choses qui me faisaient envie (sorbet à l'orange maison et salade de crudités, miam miam ^^ ). et j'arrivais même à rencontrer des gens sans penser un instant "tu es grosse, on ne va jamais t'aimer". bien au contraire, un homme m'avait même fait des avances une fois dans un train :lol:

pourtant, ... lorsque je me suis rendue compte de tout ce gras, on recevait chez nous des cousins à moi le temps d'un weekend. pas vraiment le genre de personnes obsédées par leur apparence, bien au contraire. Pourtant, je me suis sentie si maaaal, j'avais honte, voilà. j'avais honte de me montrer "ainsi".

aujourd'hui je me sens encore plus mal parce que pendant toute cette journée, je n'ai pas arrêté de repenser à toutes ces personnes qui m'ont fait du mal dans ma vie. J'étais sortit marcher un peu dans mon quartier, lorsque j'avais une oppressante sensation de revoir ces personnes là autour de moi dans la rue. en rentrant, j'ai pris une douche, et je me suis regardé de partout dans mon miroir, j'ai l'mpression que mon corps ne ressemble qu'à un amas de gras. Alors qu'avant, j'avais réellement l'impression d'être assez jolie.

oui, ce n'est peut être qu'une étape passagère finalement. Mais en attendant que ça passe,j'ai envie de manger !
35 ans Bruxelles 1116
Pareil...

J'ai pris une dizaine de kg en trois mois (gros stress dans ma vie), j'étais consciente de manger de façon anarchique et grasse, mais je ne me suis jamais pesée et je ne remarquais rien dans la glace (ou ne voulais pas remarquer??...

Puis, il est vrai que j'ai machinalement repris les pantalons taille au dessus que j'avais relégués au fond du placard...)

Puis, un matin, je monte sur la balance. BHAAAMM!!! Help! c'est pas possible! le chiffre du milieu n'était pas celui-là la dernière fois!...

Puis, toute nue, je vais dans la chambre à coucher, je passe devant la glace... Et je me dis "m'enfin, ça va quoi, c surement la balance qui a un problème!"...

Je m'habille et je vais retrouver mon frère en ville. Là, je passe devant des vitrines et j'ai le choc : je me vois en vrai, en grand, habillée, telle que les gens me voient! et là, s'imposent à ma vision mon ventre quasi pareil à celui d'une femme enceinte, mon double menton, mes grosses cuisses, .... Heeeeeeeeeeeeeeeeeelp ...

C'était il y a une semaine. J'ai passé la soirée à m'empiffrer par dépit, puis j'ai pris mes bonnes résolutions et depuis je mange denouveau sainement et je vais à la piscine tous les matins (aucun mérite, je suis en congé...).

Des fois, j'ai l'impression que la BD "TAMARA" a été écrite pour moi... lol :D

Courage les filles... On est des belles plantes quand même ;)
33 ans 77 629
olalala je peux vous dire que je connais cela, moi aussi j'ai l'impression que des fois j'ai tout le temps envie de manger, je suis une gourmande née, et bon il faut dire quand même qu'il y a énormément de choses délicieuses à déguster ! Mais heureusement il n'y a pas de miroirs face à moi !

Mais les filles je ne pense pas que l'on doit se dénigrer, je pense que cela ne nous arrive pas tout le temps, alors ne nous faisons pas du mal
35 ans 31
TOUT les jours je suis malade à l'idée de me voir quelque part, d'ailleurs je fuis les miroir! Je suis fiancée et ne veux pas me marier car je ne m'assumerais pas en robe de mariée! ( jvous dit pas c'est le pied pour mon fiancé lui qui veut se marier et avoir un enfant c'est du beau) Des fois je me dit que je ne suis pas normale tant de fille reve de trouver l'amour et moi qui l'ai je me freine pour une question de physique :-s LOL Mais bon faut dire aussi qu'a notre rencontre je faisais 30 kg de moins :-( Je ne supporte plus mon poids DU TOUT ! Alors biensur j'ai voulu faire une chirurgie pour cela :? MAIs Mauvaise idée de ma part, donc j'ai tenté par moi meme un régime Maisss ct l'horreur je ne faisais que des bétises et là mnt je suis suivie par une diet, je fais mon régime malgré que de temps en temps je fais un ptit écart (jpeux pas m'en empécher) je perds mais pas des masses forcément et cela me décourage mais je n'ai pas le choix! C'est dur pour moi le régime au point de vue que je suis une grosse mangeuse MDR il m'en faut tjs +! et Ici mon régime par la diet me tracasse car lorsque je fais des écarts je culpabilise et vomis ( c'est deg jsais bien ). Je n'ai pas envie de rentrer dans la spirale de la boulimie mais c'est plus fort que moi... Que faire? dois-je en parler à ma diet?

sinon les filles tout comme vous, je m'imagine belle a certains moment et puis quand je croise un miroir ou un simple regard de personne je réalise ... :oops: :oops: :oops:
35 ans Bruxelles 1116
Disons que si tu vomis par culpabilité d'avoir fait un écart, tu es dans la boulimie ma belle...

Donc un suivi psy s'impose, et oui, tu devrais en parler à ta diététicienne...
35 ans 31
ça me fait peur j'ai honte de moi ! en ce qui concerne la psy j'ai pas envie de lui parler pcq je vais pleurer ... :oops:
48 ans Villebon sur Yvette (91) 606
Le meilleur moyen d'exorciser la peur, c'est d'en parler, et a psy, d'une part c'est son boulot, d'autre part, ce n'est pas quelqu'un de proche qui te jugerais comme quelqu'un de ta famille.
Tu as bien osé en parler ici, et personne ne t'a condamné pour ça ! :)
Et seule la psy pourra t'aider à trouver le pourquoi, chose indispensable pour arrêter.

En gardant les choses pour toi, tu entres dans une spirale de dévalorisation, qui peut tourner à l'autodestruction si tu n'en sors pas rapidement.

Courage !
35 ans 31
oui j'en doute pas mais derrière un pc c'est plus facile :oops:
36 ans Paris 1810
Ahlala... Ca fait mal au coeur de lire ce genre de témoignages... Le mal qu'on peut se faire, parfois...

Pour celle qui a lancé cette discussion :

Tu dis que jusque là tu te trouvais plutôt jolie ; quelle misère de passer ainsi du tout au rien!! J'imagine qu'il y avait des raisons pour que tu te trouves pas mal, n'est-ce pas? Et je ne pense pas que toutes ces raisons (de beaux yeux? une belle poitrine? une belle peau? un charmant sourire? etc...) se soient envolées comme par magie (noire! :lol: ) parce que d'un coup tu as croisé ton reflet dans le miroir.

Alors c'est vrai que parfois, on peut ne pas se rendre compte qu'on a bien bien grossi. Lorsque j'étais au poids maximum que j'ai pesé dans ma vie, je ne me rendais pas du tout compte de ma véritable silhouette. J'avais l'impression d'être pulpeuse, sans plus. Mais les fois où j'avais le malheur de me voir sur une photo prise à mon insu, j'hallucinais complètement. "Putain je peux pas être comme ça, quand même!" me disais-je... Et ça me coupait l'appétit jusqu'à ce que, démoralisée, à bout, je me tape une bonne grosse crise d'hyperphagie.

Comme pour donner raison à l'image sur la photo.
Comme pour devenir ce cliché de la grosse qui baffre.

Aujourd'hui encore, et malgré mon poids lambda, j'ai du mal à manger de la junk food devant quelqu'un d'autre que mon fiancé. L'impression que l'on va me juger, que les gens vont se dire "elle n'en a pas besoin! elle ferait mieux de bouffer une salade!".

Mais bordel, quelque soit notre poids, on a le DROIT de manger. Le droit de se taper un cornet de frites dans la rue. Le droit de boulotter du pop corn au cinoche.

Car au fond, ce n'est pas vraiment ça qui te fera prendre 4 tailles de vêtements. Ce sont les tcas que tu te provoqueras à cause de ta mauvaise image de toi.
La preuve : tu as culpabilisé de ton reflet dans le miroir, et c'est depuis ça que tu as pris du poids. Alors même que, peu de temps avant, tu ne semblait pas répugner l'homme du train ;)

C'est impossible de faire du bien, d'embellir un corps que tu détestes, il faut que tu te le tiennes pour dit.

Alors réfléchis à ce que tu trouvais joli chez toi avant cet incident, et tu verras que rien de tout ça n'a disparu ;)
B I U