MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

penser, sans cesse

44 ans 1805
Hello,
Je ne sais pas trop ou mettre ce post. Alors je le mets là par déduction.

Voilà, je vous expose un petit souci: je suis sans cesse en train de penser,  
de réfléchir.
Jusque-là vous me direz ou est le problème?
Le problème est que cela est excessif, je pense et repense (comme manger d'ailleurs).
Cela m'empêche souvent de dormir.
Je me refais la journée, ou d'hier, ou encore d'avant. Je réfléchis tout le temps, sans cesser de penser.
C'est épuisant, je m'épuise mais je suis ainsi.
Je ne sais pas si j'arrive à vous expliquer correctement mon ressenti. Ce n'est pas une blague hein cela devient presque une souffrance.

Et vous êtes-vous comme ça aussi?????
46 ans à côté de Rouen ;-) 5361
C'est le problème de base des anxieux et des angoissés!!

Moi, c'est surtout la nuit, si j'ai le malheur de me réveillé, je pense à tous pleins de choses et pas moyen de me rendormir!!

Mais si ça te "bouffe" la vie à ce point, peut-être devrais-tu en discuter avec ton médecin? Il pourrait te donner des pistes ou des solutions pour t'aider.
40 ans Pontcharra 413
Jsuis un peu comme ca aussi... souvent le matin je me reveille au aurore et la ... le ptit vélo dans ma tete se met en route et c'est finit je ne me rendors plus... je pense...

Ca m'arrive beaucoup moins depuis la naissance de ma puce, épuisée je me rendors aussi sec !

J'avoue que c'est parfois pénible...
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Penser ou se masturber l'esprit, je connais que trop bien !!!!!!

Je réfléchis non stop aussi !
J'imagine même tout plein de solution/cause à quelque chose qui me préoccupe. Mais comme je suis une angoissée, plein de chose me préoccupe, alors qu'au final, je me prends la tête pour rien.

Sinon je vais même parfois à me demander comment ce serait si c'était plutôt comme ça, pourquoi tel truc est comme ça. Bref, un truc sans fin et c'est épuisant psychologiquement ...

Comme le dit Petronille, c'est le lot des angoissés !

La solution ? Je ne l'ai malheureusement pas. J'essaie de relativiser un petit peu plus à chaque fois, parfois ça marche, parfois moins.

A côté de ça, je viens de faire connaissance avec une psy pour tout un amas de chose. On verra si ça m'aide.
B
44 ans 87
je suis comme ça aussi, ça s'appelle ruminer ! mais je me soigne : méditation, relaxation, respiration....

y a des exercices pour ça dans le magazine psychologies du mois de juillet mais je l'ai pas avec moi là...

tu serais interessée ?
52 ans ville de Québec 20
Je connais bien ce problème. C'est comme un petit hamster dans sa roulette qui tourne à toute vitesse. J'avais de problèmes de sommeil à cause de ca et je me torturais la vie. Avec le temps j'ai appris que de penser trop à l'avance ne donne rien puisque les choses arrivent rarement comme on les imagines. Penser à hier? on ne peut rien y changer. J'ai appris peu à peu à vivre le moment présent et quand le petit hamster essaie encore de faire des siennes, je prends un bon livre ou me concentre sur ce que je suis en train de faire. C'est pas facile au début, mais à la longue on y gagne une certaine tranquilité d'esprit.
35 ans Bruxelles 1116
Une aide possible : des cours de sophrologie...
Un peu comme du yoga, mais non physique.
On apprend à se détendre, et on apprend des techniques de visualisation et de détente mentale concrètes ...
Ça a pas mal marché pour moi, et quand je me retrouve à cogiter cogiter cogiter, je me force à faire mon petit exercice mental et hop, je m'endors comme un bébé en 10 minutes.
2630
Oui oui, et mille fois oui.

Je pense à ce que je vais faire, ce que j'ai fait, ce que j'aimerais faire ...
Et quand je n'ai rien à penser, je m'imagine des histoires, ou je me ressasse des passages de ma vie en imaginant que je les raconte à quelqu'un :?
109 ans Bretagne 1920
Je cogite sans arrêt : sur le boulot, la maison, la famille, l'argent... Tout prend de grosses proportions avec moi, je suis un véritable aimant à émotions, et je suis très vite angoissée par des petits riens :?

Même quand tout va bien, je ne peux m'empêcher de faire des plans où j'imagine le pire, ou revivre des scènes où je me dis que j'aurais du dire ceci ou faire cela, c'est épuisant à la longue.

J'ai heureusement un conjoint très compréhensif, c'est un amour d'arriver à me supporter :?

J'ai pris un rendez-vous chez une psy pour le 24 août, il faut que je parle de tout ça avec un spécialiste, car c'est trop usant à la longue. Je compte aussi reprendre l'activité physique car je vais mieux dans ma tête quand je me dépense physiquement.
53 ans Out of Africa... 4355
J'ai vécu ça pendant des années.

Quand j'arrêtais de penser, je ressentais un grand vide qui me fichais la trouille, alors je préférais encore penser, même si ça me pompait en énergie. ;)
602
ça pourrait etre un toc, ou se qu'on appelle "la rumination mentale".

c a d penser, repenser, rerepenser exct...

pour te rassurer, on pense tout le temps, quand on parle, on pense a ce qu'on dit, quand on lit, on pense a ce qu'on lit, quand on ecoute de la musique exct...

le soucis avec les gens comme toi, c'est que la pensée est devenue une obsession.

c'est pour ça qu'on parle souvent de "obsessions ruminations".

en faite, ces personnes pensent a ce qu'ils pensent. et pour eux le fait de trop penser n'est pas normale, donc ça devient une obsession.

il faut essayer de te detacher de ça, de te dire que c tout a fait normal de penser a ce qu'on a fait dans la journée au moment de dormir. il ne faut pas que ça te bouffe.

si vraiment tu n'arrives pas a te debarrasser de ça, je te conseil d'aller voir un psychologue, avec de la cognition, va surement t'aider a te detacher de tout ça.
39 ans La Rochelle 329
Et bien je m'ajoute à cette liste, je suis pareil c'est du non stop chez moi aussi et c'est vrai que je suis une angoissée! Mais j'ai pas de solution miracle, à part apprendre à se détendre, mais encore faut'il trouver comment se détendre!! :roll:
44 ans 1805
et bien le moins que l'on puisse dire c'est que je ne suis pas la seule....J'ai lu toutes vos réponses avec grande attention et j'ai trouvé beaucoup de choses vraies dans ce que vous dîtes.

Câline: c'est tellement ça!!!! Ta peur du grand vide a disparu comment alors?

Madden: ta remarque sur les tocs m'a fait pensé qu'il y a quelques années j'avais des TOCS...je ne sais pas s'il y a un lien mais en tout cas cela mérite méditation (flûte encore :lol: :lol: :lol: )...

Damesophie: oui ça m'intéresserait bien!

En fait dans vos réponses il y a souvent le terme d'angoissé qui revient. Je crois qu'effectivement il y a à chercher aussi par là.
2630
C'est peut-être une peur du vide, le fait d'arrêter de penser créé un vide dans la tête qui nous angoisse, et on le comble automatiquement avec des pensées récurrentes ...

Et d'ailleurs la peur du vide est souvent une des causes des troubles alimentaires, on a peur de se sentir vide, alors on se remplit l'estomac (moi c'est mon cas en tout cas)
B
44 ans 87
Bon alors, 3 exercices pour apaiser l'esprit :

1 - Charger la barque aux soucis (par Lise Bartoli, auteur de " Je me libère par l'hypnose " (tout un programme !)

Installez vous confortablement, fermez les yeux détendez vous et respirez profondément. Ensuite, visualisez-vous au bord d'une rivière. L'endroit est baigné d'une lumière blanche ou bleue.
Visualisez une barque qui vogue vers vous. Fiable et solide, elle vous est envoyée pour vous soulager.Observez-la en détail avant de la laisser accoster près de vous.
Pensez à ce qui vous préoccupe le plus (petits ou gros soucis). Ils peuvent prendre la forme d'objets, d'images, de sensations... Déposez-les dans la barque et ressentez votre soulagement.
Observez la barque chargée de vos soucis qui s'éloigne et ressentez la légèreté que cela vous procure. Suivez-là des yeux jusqu'à ce qu'elle disparaisse. Revenez ici et maintenant, progressivement.

Je mets les autres exercices dans les posts suivants
B I U