MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Récit d'un by pass cauchemardesque

K
66 ans 19
j'espère que tu finiras par accepter ton corps et j'espère que ma fille finira par ne plus avoir peur de ne pas maigrir, car en fait elle ne mange pratiquement  
rien et surtout elle ne prend pas la bonne quantité de complément alimentaire que le médecin lui a donné. Pour le moment elle est fachée car elle ne voulait pas que je parle de son opération. Bon courage.
36 ans 151
Internet est anonyme donc elle n'a rien à craindre ici.

Je la comprends car au départ je n'avais pas parlé de l'opération à mes parents, en particulier ma mère car je savais que ça allait faire le tour de la planète avec elle et je voulais l'éviter à tout prix...
J'ai menti pour l'opé, j'ai menti pendant le 1er mois d'hospitalisation quand ils voulaient passer à la maison... quand j'ai fini en réanimation mon conjoint a été obligé de leur dire...
Depuis, ils le savent mais je refuse d'en parler avec eux.

Il faut que ta fille se remette physiquement et psychologiquement. J'ai eu beaucoup de chance, tout s'est enchaîné pour m'aider au mieux à "tourner la page" à ma sortie de l'hôpital (changement d'emploi, changement de région, déménagement, coupure avec l'entourage quotidien de mon "ancien moi"...). Ça a rajouté et rajoute encore des difficultés supplémentaires pour se reconstruire sereinement après tant de bouleversement mais je pense que cela m'a été salutaire malgré tout.

Par contre, il faut qu'elle suive les recommandation des médecins. J'espère qu'elle réagira vite pour se remettre sur de bons rails. Après, tu as peut-être l'impression qu'elle ne mange pratiquement rien alors que ce sont les quantités "normales" dans son cas. Dans tous les cas, il faut vraiment qu'elle se fie à son équipe médicale. A-t-elle une nutritionniste qui la suite depuis sa sortie pour lui indiquer ce qu'elle doit manger (quoi? quand? comment? etc...)?

J'espère que tout ira au mieux pour votre fille.
K
66 ans 19
Oui, moi aussi j'espère qu'elle finira par aller mieux, car même si elle me dit que cela va, je n'ai pas vraiment l'impression que tout va si bien que çà.
A
50 ans 1
slt ton histoire ma toucher j ai vecu apeu pret la meme chose ue toi esque par la suite tu a porter plainte pourrez tu me contacter a +++@++++.com meri
31 ans Epinal 1907
des frissons et les larmes aux yeux ...
une boule en travers de la gorge

ton récit m'a boulversé, 5 ans plus tard

j'ai énormément de mal à perdre du poids ; je veux avoir un bébé mais n'y arrive pas alors je remets mon obésité en cause
en dehors de ça, je suis bien dans ma peau et aimée

j'ai toujours dit qu'une telle opération était très lourde mentalement, et après ce récit, je crois que je n'envisagerai jamais ceci

c'est la société qui nous fait être mal dans notre peau ; les médecins n'ont pas trouvé mieux que charcuter pour nous aider à perdre du poids autrement qu'avec des régimes bien loin d'etre miraculeux

tu es bien courageuse
j'espere que pour toi maintenant, tout va bien
B I U


Discussions liées