MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

dur d'avoir un bébé le docteur dit que je suis trop grosse

S
46 ans belgique 41
bonjour je voulais savoir si vous aussi vous avez eu dur pour être enceinte moi je suis obliger de faire une fiv
les inséminations n'ont pas marcher merci bisous
et bon  
courage aux autres dans ce même combat
108 ans 6176
Le poids n'aide pas pour les traitements pma mais si tu en es a ce point ( passer au fiv) c'est que les medecins ont dû diagnostiqués un problème autre que celui du poids. Quel est-il ? peux-tu nous en dire plus ainsi que sur les inséminations que tu as fait ( quel produit? quel quantité pour combien d'ovocyte produits?) ?
S
46 ans belgique 41
pour les incéminations 1 clomid 1 follicule parfois 2 mais très rarement je dois commencer la fiv mais il veut que je perde du poids car il dit qu'on a de meilleur résultat tout mes examens étaient bon c mon mari qui a un problème donc c chaque fois avec donneur et çà coûte cher rien que pour les incémination + donneur 3500 € qui sont pas remboursé par la mutuelle sans les examens avant.
mon désir de devenir maman est si fort que je suis en déprime total je mange presque rien est je perds pas mon mari m'engueule que je dois manger sinon je vais devenir malade.je suis très nerveuse + ne pas manger je devrais maigrir non !
34 ans LYON 2434
trisss a écrit:
Le poids n'aide pas pour les traitements pma


à bon? je ne le savais meme pas? peux tu m'en dire plus?
108 ans 6176
effectivement même si c'est le mari qui a un souci, il n'empêche que c'est sa femme qui doit suivre les traitements et que le poids de celle ci peut avoir un impact.

pour te répondre, Papillotte, compte tenu du manque de répondant de son organisme au traitement pour les iad, il risque de falloir à syl976 de fortes doses de stimulant pour esperer lui faire produire suffisamment d'ovocytes pour une fiv. Or la quantité de stimulant quotidienne est limitée et il existe un dosage (450UI par jour) au dela duquel on ne peut aller. Si on veut esperer améliorer la réponse de son organisme au traitement, les medecins doivent lui demander une perte de poids car celle ci peut vraiment faire la différence ( en effet, surpoids ou à l'inverse problème d'anorexie donnent en general de mauvais rsultats lors des stimulations, même lorsque la patiente ovule habituellement de manière naturelle sans souci)

Mais attention, Syl972, le but n'est pas de t'affamer et de te carencer ( un organisme epuisé ne donnera pas de bon résultats non plus à une fiv). As-tu essayé de prendre contact avec un nutritionniste pour t'aider dans ta démarche etqui puisse trouver un moyen de t'aider à perdre du poids sans épuiser ton organisme ?
45 ans 91 2672
triss, tu peux m'en dire plus sur la quantité de produit nécessaire
je crois que c'est par kilo non?
44 ans sous le soleil 300
Voici un lien expliquant l'impact du surpoids sur le cycle menstruel et les stimulations.
C'est un document disponible sur le site de la clinique Jean Vilar de Bruges :
http://www.fivbordeaux.../PDF/Desir_Enfant_Surpoids.pdf

Virginie
108 ans 6176
Si c'etait une question de kilo, ça faciliterait bien la vie des medecins qui n'auraient pas à tatonner pour trouver le bon dosage ( celui qui donne un max d'ovocytes, en limitant les risques d'hypertimulation) mais non c'est fonction de la reponse de l'organisme de la patiente.

Certaines, parfois très rondes (même si c'est moins fréquents) répondent très favorablement à un dosage moyen, d'autres en revanche pourtant plus légères ont besoin du dosage max car leur organisme réagisse moins bien (voir pas du tout) à dosage léger.

chacune est différente , et il n'y pas de règles en la matière.
45 ans 91 2672
ok, merci de l'info
je me demandais si un barème existait, mais je vois que non
108 ans 6176
bah comme chacune réagit différemment aux traitements, et qu'en parallèle, les medecins doivent faire attention a ne pas provoquer d'hyperstimulation, ils ne peuvent pas appliquer un barême. Ils commencent toujours par un dosage moyen ( sauf si la patiente a déjà subi des stimulations qui permettent de prévoir comme elle va reagir) et il adapte en fonction des 1ers resultats des echos et pds.
46 ans marseille 882
tout ce que je peut te dire c'est que cette histoire de poids me poursuit depuis le debut de la pma , meme avec une reaction satisfaisantes aux stim en fivs !!!!!
S
46 ans belgique 41
Oui j’ai vu une diététicienne j’ai tout essayé si je te donnerais la liste par ou je suis passée sais chez les dépressif total que je serais.
J’ai pris du poids après 7 ans quand on m’a enlevé mes amygdales diagnostic dérèglement hormonales je pouvais faire tout les régimes rien ne changeait.
J’ai du apprendre à vivre avec mes kilos et le regard des autres j’ai réussis à m’accepter grâce à mon mari j’allais avoir 32 ans.
Aujourd’hui je déteste mes kilos car il m’empêche d’arriver à notre rêve temps de temps pour m’accepter pour être aussi vite dégoutée d’être aussi grosse
48 ans quelque part sur la route du bonheur 621
le poids est très difficile à vivre en pma, puisqu'à chaque rdv, perso, j'y ai droit : perdez 15 kilos. C'est un stress et un source de culpabilité qui vient s'ajouter aux autres déjà nombreuses (dans mon cas l'infertilité vient de moi). Perso j'y arrive pas, à tel point que mes crises d'hyperphagie sont revenues, et ma boulimie me tourne autour sans arret.
Les médecins veulent mettre toutes les chances de notre coté, ils veulent éliminer tout ce qui pourrait peut-être interférer avec le traitement et donner de moins bons résultats, intellectuellement je le comprends, émotionnellement je ne l'accepte pas.

Alors Syl il va falloir que tu te prépares à cela, et à chaque fois, tu devras réexpliquer pourquoi tu es en surpoids, et pourquoi tu ne peux pas maigrir, c'est éprouvant. Et s'il le faut maigrir, mais à ton rythme pas au leur. Et parce que c'est un choix de ta part, que tu acceptes de faire cet effort (qui par ailleurs est en totale contradiction avec les principes de la RA que je m'efforcais de suivre :roll: : impossible d'etre en paix avec son alimentation et son image quand on te met la pression sur le sujet)

Toutefois, j'imagine que les femmes trop minces ont un autre type de "harcelement", et les femmes minces d'autres problèmatiques, que nous n'imaginons meme pas...

La pma est quoiqu'il en soit une épreuve, une course de fond genre marathon, mais en plus mélée à la course d'obstacles ;) Faut avoir la forme.

Bon courage
108 ans 6176
minouchette2007 a écrit:
Toutefois, j'imagine que les femmes trop minces ont un autre type de "harcelement", et les femmes minces d'autres problèmatiques, que nous n'imaginons meme pas...


le même mais à l'inverse on les oblige a prendre du poids ( la fille qui partageait ma chambre lors de ma 1ere fiv a eu le probleme et elle, en outre, on l'a culpabilisé d'avoir fait une fc suite à sa fiv, à cause de son manque de kilos). Pas plus évident pour des filles qui sont minces naturellement( si si y'en a ). Les voilà donc contraintes de manger des aliments hypercaloriques ou de manger au de la de leur faim pour esperer prendre 10 grammes.

ce n'est pas plus simple à gerer me semble -t-il, d'autant plus que les gens ne comprennent pas plus les "fils de fer" qui n'arrivent pas à prendre du poids que les "grosses qui n'arrivent pas a en perdre. les "gens bien sous tous rapports" considèrent toujours que c'est un manque de volonté :evil:
C
44 ans belgique 24
salut a quel pma va tu?
moi jai 33 ans et je suis en gros surpoids et jai tjr bien repondu au stimulation.tu sais chaque personne est differente .vila je te souhaite bon courage et bonne continuation . moi je vais a saint luc bruxelles bis
B I U


Discussions liées