MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Totalement perdue! Svp les filles, donnez-moi votre avis!

36 ans Suisse 8
Bonjour à tous et à toutes.


Je viens de m'inscrire sur ce forum, même si je le parcours en lectrice anonyme depuis quelques années déjà.

La raison qui me pousse à écrire  
est mon besoin d'aide, un besoin d'avis, de réponses. Je suis perdue dans ma vie et j'ai besoin de regards extérieurs pour reprendre pied.

J'en profite aussi pour remercier tous ceux et celles qui voudront bien me répondre et me donner leurs avis...

Alors je commence :

Je vis avec mon homme depuis 1 an. J'ai 25 ans, lui 26. On s'aime. Un joli appartement, une vie saine, des amis. Tout pour être heureux.

Je l'ai rencontré il y a 3 ans et j'ai un peu tout plaqué pour vivre avec lui. J'ai quitté mon travail, mon pays, ma famille pour m'installer avec lui en Suisse. J'ai trouvé du travail et, à défaut des miens, je vois régulièrement sa famille à lui et ses amis.

J'ai toujours été attiré par les voyages, l'étranger, l'aventure, tandis que Monsieur est on-ne-peut-plus casanier et pépère. Mais malgré cela, on s'aimait comme des fous!

Il y a quelques semaines, notre couple a commencé à battre de l'aile. Lui préfère sortir avec ses potes, boire avec eux, s'amuser comme un ado tandis que moi je rêve d'un week end en amoureux, d'une vie plus mature ...

Ca s'est dégradé petit à petit : il a d'abord commencé par me repousser petit à petit, ne me tenait plus la main quand on sortait, puis il a arrêté de me toucher, de me faire l'amour et enfin de m'embrasser.

Je peux vous dire que quand on essaye d'embrasser son homme et qu'il tourne la tête d'un air gêné, ça fait très très mal...

J'ai provoqué une discussion franche pour comprendre sa réaction. Il m'a dit qu'il n'y avait personne d'autre dans sa vie mais qu'il ne me supportait plus. Je suis, c'est vrai, très jalouse et possessive mais je fais des efforts chaque jour pour ne pas mettre mon couple en péril.

Hier soir, il m'a carrément demandé de partir, de quitter notre appartement (depuis hier c'est devenu "son" appart...). Il veut que je reparte en France.

Je me sens vide. J'ai l'impression d'avoir été abusée. On a construit tout un projet de vie ensemble et d'un coup, parce qu'il a un coup de mou (et je soupçonne ses amis de l'encourager dans ce sens), monsieur ne veut plus de moi et me demande de dégager...

Je lui ai demandé s'il voulait du temps, je lui ai dit qu'on pouvait faire une pause le temps de se manquer, pour mieux se retrouver...

Pour lui c'est niet. Envolés les projets de fiançailles, les idées de bébé, de maison, pschitttt, plus rien.

Je suis totalement perdue. J'hésite entre partir très vite et rester pour essayer d'arranger les choses.

Chaque minute je change d'avis.

Dès fois je me dis que ce n'est qu'une mauvaise passe, que dans quelques semaines il reviendra sur sa décision, que je ne dois pas gâcher le couple qu'on s'est créé depuis maintenant un an, que c'est juste temporaire...

Et la minute d'après je me dis qu'il s'est foutu de moi tout ce temps et qu'il en a bien profité, que monsieur me met à la porte de chez nous, me demande de déguerpir de sa vie, que c'est un manque d'amour et de respect pour moi, que je mérite mieux, que je devrais le laisser en plan...

Comme je vous l'ai dit, j'ai tout plaqué pour lui et partir d'ici signifierait pour moi retourner chez mes parents, ou squatter chez des amis, galérer pour déménager mes affaires vers la France, rechercher un nouveau travail en France, un appart... toute une vie à refaire.

La rupture est si simple de son côté, mais pour moi c'est toute une vie à réorganiser, avec en plus le peu de moyens financiers que je possède...

C'est aussi cela qui me pousse à vouloir recoller les morceaux, l'envie d'être comme avant, quand on était heureux et bien...

Que pensez-vous de tout cela?
Que me conseillez-vous?

Je l'aime, c'est terrible...
39 ans chez moi 5070
Ce que j'en pense?
C'est un goujat, il ne t'aime plus et c'est à toi de partir?
Tu n'es pas un objet avec lequel il s'est amusé pendant 1 an et après pfou il s'en lasse...
D'une manière ou d'une autre, trouves tu qu'il te respecte en te disant tout ça?
Moi je te dis non, et tu mérites du respect non!
Alors si on le met en dehors du coup:
*souhaites tu rester en suisse?
*souhaites tu repartir en france?
*veux tu en profiter pour voyager?
Courage! As tu quelqu'un là bas pour t'épauler?
44 ans 17521
Ben écoute, déjà je suis désolée de ce qui t'arrive...

Ensuite, il est vraiment difficile de donner un avis comme ça, quand on ne connait pas les dessous de la situation...

Mais en fait, à chaud, comme ça, je vais te dire ce que m'inspire ta situation... je pense que je partirais rapidement, dans un cas comme le tien... parce que les choses se dégradent depuis longtemps, jusqu'à ce point de non-retour (pour lui) : il t'a demandé de partir... Toi, tu l'aimes, et je pense que depuis longtemps les signes de son détachement étaient là, mais tu n'as pas voulu les voir ou du moins, tu n'as pas voulu les interpréter de manière négative... Mais en regardant bien, tu es toujours celle qui a fait les efforts depuis le début, qui a tout sacrifié, alors que lui n'a rien fait de tout ça... tu as changé de pays, de travail, tu ne vois plus ni ta famille ni tes amis (ou peu), et maintenant il te demande de rentrer en France ? Tu dis être interessée par tout un tas de choses, et lui non, il sort avec ses amis, te laisse seule, te refuse le moindre geste tendre ? Il te demande de partir, tu essaies de discuter, de proposer des solutions, etc...

Voyons... est-ce bien raisonnable de s'oublier à ce point ?

Alors oui, toute une vie à refaire, mais en même temps, tu as vu que tu étais capable de le faire, quand tu as tout quitté pour lui... tu devrais réussir de nouveau...

Je te souhaite bien du courage en tout cas...

Karen (qui a recommencé sa vie un nombre incalculable de fois... )
48 ans Villebon sur Yvette (91) 606
Je comprends ta peine, ta déception, ton angoisse...
Je comprends que ta situation te donne l'impression de te retrouver au bord du vide.
Et je sais très bien que ce que je vais écrire est beaucoup plus facile à dire qu'à faire.

Mais à mon avis, l'attitude la plus sage (mais comment parler de sagesse dans une situation pareille) est de partir, de soigner ses blessures et d'essayer de tourner la page.
J'ai déjà tenté de m'accrocher à un gars qui voulait me quitter, et de retrouver "notre vie d'avant". Après un mois de rupture, on s'est même remis ensembles. Pour quelques mois. Puis il a re-rompu. Je crois que ça a duré près de deux ans, ce petit jeu. J'en sortais à chaque fois plus dévastée.
Avec le recul, je lui en veux beaucoup de ne pas avoir rompu les ponts définitivement la première fois. Je lui en veux de ne pas avoir résisté à la facilité et d'avoir recouché avec moi à chaque fois qu'on se revoyait après une rupture. Car à chaque fois, c'est lui qui prenait l'initiative. Et moi j'étais trop amoureuse pour refuser, bien sûr.
A la vraie rupture définitive, j'étais à ramasser à la petite cuillère.

Là, ton gars a le mérite d'être honnête avec toi.
Alors même si c'est très douloureux pour toi, ça pourrait être une bonne chose de partir dignement. L'avantage, c'est que retournant en France, tu n'aurais aucun risque de le croiser par hasard à un coin de rue. Retrouve tes amis. Fais-toi bichonner quelques temps par ta famille...

Ce n'est peut-être pas les conseils que tu voulais entendre, mais je crois sincèrement que même si c'est un choix difficile sur le moment, c'est celui qui te fera le moins souffrir à l'avenir.

Et quoi que tu choisisse de faire, je te souhaite plein de courage dans cette épreuve.

Bizz
36 ans Suisse 8
C'est tellement injuste.
Je vais devoir quitter mon taf, notre appartement que j'ai pris gout à décorer depuis des mois, et débarquer en France sans rien et le coeur brisé...
Le pire dans tout ça, c'est que lui ne semble rien ressentir. Il est toujours aussi bien, il n'a pas l'air déçu, triste, contrarié. Comme si après avoir été la seule à faire des efforts et des compromis dans notre couple, je devais être aussi la seule qui souffre.
Ya pas à dire, l'indifférence c'est terrible.
Je me rends compte que j'ai été une vraie serpillère et qu'au final je n'ai pas beaucoup d'estime et de dignité pour me ramper à ses pieds comme ca...
53 ans 14650
Clicline a écrit:
C'est tellement injuste.
Je vais devoir quitter mon taf, notre appartement que j'ai pris gout à décorer depuis des mois, et débarquer en France sans rien et le coeur brisé...
Le pire dans tout ça, c'est que lui ne semble rien ressentir. Il est toujours aussi bien, il n'a pas l'air déçu, triste, contrarié. Comme si après avoir été la seule à faire des efforts et des compromis dans notre couple, je devais être aussi la seule qui souffre.
Ya pas à dire, l'indifférence c'est terrible.
Je me rends compte que j'ai été une vraie serpillère et qu'au final je n'ai pas beaucoup d'estime et de dignité pour me ramper à ses pieds comme ca...


Si tu travail pourquoi tu ne peux pas prendre un appart la bas rien que pour toi et rester

Je suis etrangere en France et quand j'ai eu un rupture au bout de 6 ans et j'etais mis à la porte j'ai voulu rester en France et je suis rester. J'etais payé au smig à l'epoque et je n'avais aucun economies, ni de l'aide d'une famille quelconque

Rien est impossible surtout que tu as une vie la bas et etant en Europe tu as les droits sans soucis.

:D
36 ans Suisse 8
Le problème c'est que je ne connais personne ici, à part lui, sa famille, et sa bande d'amis.

Je sais que si on rompt, ils me tourneront tous le dos. :cry:

J'aime autant ne pas rester seule dans ce pays qui me rappelle cette histoire.
53 ans 14650
Clicline a écrit:
Le problème c'est que je ne connais personne ici, à part lui, sa famille, et sa bande d'amis.

Je sais que si on rompt, ils me tourneront tous le dos. :cry:

J'aime autant ne pas rester seule dans ce pays qui me rappelle cette histoire.


Et tu n'as pas fait amies ? Des colleagues avec lesquels tu as des affinities ?

Si c'est le cas que tu ne veux pas rester seule je ne vois pas eu est le pb pour revenir en France...ou pourquoi pas partir à l'aventure dans une autre pays ?

Ca peux etre un nouveau depart, un adventure ou tu pouvais decouvrir plein choses. D'autant plus dans ton op tu parle justement de ca J'ai toujours été attiré par les voyages, l'étranger, l'aventure,

Rien ne sera comme avant mais si demain il te disais qu'il y avait fait un erreur, que c'est avec toi il veut etre etc etc . Ca va faire mal mais après ca va se passé, c'est un cliché mais c'est vrai ;)
E
99 ans Occitanie 3854
Voilà une situation difficile... Une rupture n'est déjà pas simple... mais quand pour se mettre avec la personne on a tout quitté c'est encore plus compliqué.

Je vais là être très terre à terre, mais à quel nom est le bail de votre appart ? car si il est au deux noms, pense avant de partir à te faire enlever du bail... Je suis terre à terre là dessus à cause d'une connaissance qui a eu de gros problème avec ça. Quand elle est partie (pareil il l'a mis à la porte) il y avait toujours leur deux noms sur le bail, et le jour où il n'a plus payé, c'est contre elle que le proprio s'est retourné :?

Là ou c'est le plus dur je pense que c'est le boulot... effectivement ça veut dire repartir en recherche d'emploi. Après tout dépend du poste, certains emplois sont plus simple à retrouver.

J'avoue que moi je pourrai pas rester... c'est un peu se torturer tous les jours :? et l'ambiance va vite être totalement "pourri".

C'est sûr que retourner squatter chez les parents donne pas envie, mais est ce qu'il est mieux de subir son comportement tous les jours ?

En tout cas bon courage
36 ans Suisse 8
Merci.

Pour répondre aux questions, je n'ai pas vraiment d'amis ici. Lui a une bande d'amis très soudés, qui m'ont bien accepté dans leur groupe. Mais je ne suis au final qu'une pièce rapportée, la copine de leur pote. Je ne me suis fait aucune amie en dehors de ce groupe...

Quant au bail, il est à son nom. Je n'avais pas encore obtenu mon permis de séjour quand on a pris cet appart donc on l'a tout naturellement mis à son nom.

D'après vos messages, je devrais laisser tomber et tourner la page. Comment partir quand on aime encore... c'est tellement dur... Il connait tout de moi, me connait par coeur, et réciproquement. Je ne pense pas que j'aurai la force de recommencer depuis le début avec quelqu'un d'autre et d'atteindre ce degré d'intimité... Je risque de perdre le seul homme qui m'aura jamais aimé.
E
99 ans Occitanie 3854
Clicline a écrit:
D'après vos messages, je devrais laisser tomber et tourner la page. Comment partir quand on aime encore... c'est tellement dur... Il connait tout de moi, me connait par coeur, et réciproquement. Je ne pense pas que j'aurai la force de recommencer depuis le début avec quelqu'un d'autre et d'atteindre ce degré d'intimité... Je risque de perdre le seul homme qui m'aura jamais aimé.


Hola... stop t'as que 25 ans, t'as le temps d'être aimé à nouveau ;)

Y a toujours un temps difficile où on se dit qu'on y arrivera jamais... mais pour l'avoir vécu on y arrive et on finit par rebondir... et à rencontrer quelqu'un d'autre, et à retomber amoureuse, et à tout recommencer dès le début...

Pourtant moi aussi je m'était dit que jamais plus jamais ça m'arriverait... :roll:
40 ans hardricourt 21
salut!oui pas facile de tout remettre en question quand on se sépare mais en meme temp si ton homme n'a plus envie faire d'éffort pour vous le mieux et que tu tourne la page c'est sur ça fait mal de plus que tu aime encore ton homme mais bon voilà si y a vraiment plus rien entre vous mieux vos partir que faire de plus? s'il ne veus plus que votre amour soi peu etre aussi d'être séparé un moment lui fera réalisé certaine chose ;) puis oui tu devrait resté en suisse si tu aime ce pays de plus ta un travail mais dans tout les cas je te souhaite du courage.
35 ans 1248
Ta situation ressemble ou plutôt ressemblait beaucoup à la mienne..

c'est moi qui ai bougé pour lui, la maison est à son nom, on fréquente sa famille et ses amis.. il est casanier, j'aime les voyages.. il adore passer du temps avec ses potes et je préférerai du temps en amoureux!

donc ca fiche un peu la trouille quand même..

Je sais que ce que tu vis n'es pas facile et que tu as l'air de tenir à lui mais si lui ne veut plus de toi tu dois faire ton possible pour tourner la page et avancer..

je sais que je vais être dure.. mais tu as 25 ans seulement donc toute la vie devant toi pour trouver qqun qui te mérite vraiment.. et entre nous en 1 an de vie commune tu n'as pas le temps de connaître qqun..

la preuve tu ne l'imaginais pas aussi indifférent et froid, tu n'imaginais pas qu'il finirait par se lasser si vite de toi et te balancer comme une vieille chausette..

même moi après 5 ans je ne suis pas sure de connaître mon chéri par coeur c'est pour dire!

Bref.. oui c'est dommage mais peut etre vaut il mieux que cela se termine maintenant plutôt que de se rendre compte après, une fois que les projets de mariage et de bébé seront concrétisés, que vous n'êtes pas fait l'un pour l'autre.

Bon courage pour la suite et si jamais tu as besoin de parler en live.. y a une série de petites suisses sur VLR qui sont peut être proches de chez toi, dont moi ;)
107 ans 3096
C'est vraiment pas cool ce qu'il t'arrive... :?

Mais je pense à quelque chose, tu dis avoir envie de voyager ? C'est peut-être l'occasion, tu laisses ton boulot, tu déposes tes affaires encombrantes chez tes parents et voilà, tu en profites pour partir un peu (ou beaucoup) ! Puisque tu n'as pas vraiment d'attaches en Suisse et pas très envie de retourner vivre chez tes parents en France... C'est peut-être le bon moment pour ça ?

Enfin voilà j'essaye de voir le verre à moitié plein...
111 ans 2413
D'abord, pour le côté couple, on ne peut que compatir à ce que tu vis. C'est un terrible coup de massue que de voir ce que l'on imaginait de sa vie s'envoler en un éclair, et presque du jour au lendemain, sans signes annonciateurs.
Vu de l'angle sous lequel tu décris, il semble bien décidé à te sortir de sa vie.
Quoi qu'il arrive, cet épisode restera gravé de toute façon.

Pour le côté plus pratique, je ne sais pas dans quel secteur tu travailles, mais avant de laisser ton job en Suisse, je te suggère de bien réfléchir, car ici en France, la situation est peu encourageante, et là j'en parle en connaissance de cause. :?
Bien sûr ça dépend aussi de si tu vas pouvoir trouver à te loger facilement en Suisse au moins quelques mois et subvenir à tes besoins, sinon, bien sûr qu'un retour serait moins nocif.

En fait tu vas devoir trouver non pas la meilleure solution, mais la moins pire.
Et pour ça, il va te falloir quelques jours avant que tu puisses faire la part des choses entre raison et passion.
B I U