MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les escrocs de la gastro

L
38 ans Nice 176
Un petite question que je me pose depuis un moment :

Faire une gastroplastie à une personne qui n'entre pas dans les critères et sans suivre la procédure (suivi pré-opératoire  
d'un an), est-ce répréhensible par la loi ? Un chirurgien qui le ferait pourrait-il être poursuivi en justice ?

lucky :D (qui ne supporte plus les escrocs de la médecine)
38 ans 3372
eh bien non lucky_mike, ce n'est pas répréhensible, à partir du moment où le patient signe le CONSENTEMENT ECLAIRE...

donc oui, bcp d'escrocs opèrent des gens alors qu'ils n'entrent pas dans les critères de prise en charge de la sécurité sociale... la sécurité sociale a créé ces critères de prise en charge (Avoir un IMC ( indice de masse corporelle ) supérieur à 40, avoir déjà suivi pendant 1 an des mesures hygiéno-diététiques contrôlées par des professionnels de santé, n'avoir aucune contre-indication médicale ( hernie hiatale par exemple ) afin de réduire les coûts de santé des personnes en obésité morbides,et afin de limiter et de réguler l'accès à cette intervention.
L'anneau en lui-même coûte déjà presque 1500 euro, rajoutez à cela les frais opératoires, de personnel et de matériels, et vous obtiendrez une intervention dont le montant flirte avec les 6000 euro...

est-ce pour autant que l'intervention peut etre jugée inutile, sur des personnes qui ne rentreraient pas dans ces conditions-là d'accès à l'intervention ?
oui, car alors le patient encoure plus de risques que de bénéfices, face au geste chirurgical que représente la gastroplastie... je rappelle que cette op représente 87% de complications en post-op a long terme, et que dans 50% des cas, elle se solde par une reprise de poids égale ou supérieure à 100%

maintenant, beaucoup de gens payent pour cette intervention,et meme s'endettent, face aux demandes faramineuses de dépassement d'honoraires de certains chirurgiens ( dans le privé, en cliniques), parce qu'ils pensent que l'anneau c'est leur derniere chance, ce à quoi les chirurgiens agréent... forcement, hein, y vont pas dire "non merci madame, gardez vos sous, vous n'avez pas besoin de moi"

ma diet, lors de ma visite bi-mensuelle, m'a confié que l'anneau avait surtout un effet placebo... :roll: eeeeeeh oui... d'ailleurs je le confirme, puisque je crie haut et fort que c'est moi et non l'anneau qui bosse, en ce moment... l'anneau fait 10% du travail, parce qu'il a une action restrictive, mais il n'empechera personne de grignoter toute la journée, ou de manger de la glace, des sucreries, et de boire des sodas si elle en a envie !!!

voilà lucky-mike, j'ai un peu débordé, mais j'espère avoir répondu à tes questions :)
56 ans 91 25732
A ma connaissance les critères (IMC et préparation) ne sont valables que pour la prise en charge financière de l'intervention par la sécurité sociale. Donc rien d'illégal à se faire opérer même si on ne rentre pas dans les critères. (Regarde le chirurgien qui avait posé des implants mammaires à Lolo Ferrari ! :roll: Rien d'illégal là dedans...)

Mais on trouvera toujours des chirurgiens qui, pour l'argent, accepteront de pratiquer une intervention qq soient les critères du moment que le "client" (on ne parle plus de patient) le demande et paye. Le seul problème peut provenir d'un ratage. Mais en général le chirurgien fait signer tous les papiers nécessaires et fait en sorte que son client donne un consentement "éclairé" (en clair, ce type de médecin n'hésite pas à dire : non vous ne rentrez pas dans les critères de la sécu mais je peux vous opérer quand même). Donc en cas de ratage il faudra prouver que le chirurgien n'a pas mis en garde son client, ce qui est quasiment impossible.

Par contre, en cas de ratage, il est fortement possible que la sécu n'accepte aucun remboursement pour les suites, puisqu'elle n'avait pas donné de consentement à l'intervention.
B I U