MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

"Devoir de mémoire" ?

41 ans 04 5576
Bonjour,

Un sujet qui me trotte dans la tête suite à une discussion sur un bouquin et une autre sur un documentaire de guerre...

Je me rend compte que dans le  
choix des livres que je lis, des vidéos que je regarde, ou des documentaires, j'ai tendance à éviter ce qui est une vérité peu agréable.

J'évite naturellement tout ce qui parle de guerres contemporaines (les autres, j'ai étrangement moins de mal peut être parce que je trouve cela plus abstrait), de tortures, de viols, de famines etc etc.

Je me dis que quelque part, c'est me mettre la tête dans le sable mais que d'autre part, ce que je considère comme uen activité de loisirs doit rester un plaisir pour moi, donc que je n'ai pas à me forcer.

Beaucoup ont l'air de dire / penser que c'est un devoir de regarder et d'apprendre sur ce genre de choses. Je n'arrive pas à me positionner vis à vis de cette opinion. D'un côté, je trouve qu'ils ont raison, d'un autre, que c'est dicter à quelqu'un ce qu'il doit savoir et qu'il y a tellement de choses à apprendre dans notre monde qu'on ne peut pas tous avoir les mêmes priorités.

Je sais pas si je suis claire là :lol:

Et vous alors ?

Regardez/lisez vous naturellement ce genre de témoignages ?
Vous sentez vous obligés de le faire ?
Les évitez vous ?
Pour quelles raisons, tout cela ?
34 ans Liège - Belgique 1516
Je pense que chacun est différent et a ses propres goûts, centres d'intérêt...

Personnellement, je lis / regarde beaucoup ce qui touche aux deux guerres mondiales. Par contre, je n'y connais rien sur les autres guerres.

A vrai dire, ce qui me "passionne" dans l'histoire, c'est le 19e siècle et la première moitié du 20e. Je ne sais pas expliquer pourquoi, mais c'est ce qui m'intéresse. La révolution industrielle, les deux guerres, les années folles... Et du coup, tout m'intéresse dans cette partie de l'histoire, de la musique à la mode, de la politique au sport. Les guerres sont dedans.

Par contre, je ne crois pas qu'il faille que tout le monde connaisse tout sur tout. C'est tout bonnement impossible, et puis on ne peut forcer personne ;)

Je pense qu'il y a un "minimum" de "connaissances" à avoir, concernant les évènements dramatiques. J'adhère partiellement à la pensée "il faut savoir de quoi le passé a été fait pour ne pas recommencer les mêmes erreurs".
Je dis Partiellement, car je ne crois pas que tout le monde doive tout savoir sur les horreurs de la guerre en détail. Connaître le nombre de morts, le pourquoi du comment, les méthodes d'extermination... pourquoi faire? Connaître la base (dans le cas de la 2nde guerre, Hitler, le nazisme, le régime de Vichy, Staline, les camps de concentration...)

Bon, par contre je suis un peu comme toi, Toad, pour le reste (hors période historique précitée) j'essaye d'éviter ce qui m'est désagréable.

J'ai une amie qui ne trouve son plaisir littéraire que dans les ouvrages dramatiques. Dans les histoires terribles. Dans les larmes et la douleur.

Moi, c'est tout ce que j'essaye d'éviter! Je trouve la vie bien trop pleine de toutes ces choses que pour me les imposer encore dans mes loisirs.

Moralité de cette histoire, le "devoir de mémoire" certes, mais pas jusqu'à la nausée. Dégouter les gens de sert à rien. Ceux que ca intéresse poursuivront dans cette voie, les autres en sauront juste assez. Tout le reste est une question de goûts :-)
35 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Personnellement, je lis/regarde pas mal de trucs et justement plutôt du contemporain car j'ai des points de repère sur ces choses là mais chacun est différent. Les livres témoignages de rescapés de viols, inceste, génocides... j'en ai plein de je dévore littéralement ce genre de livres car je me dis que si ces gens ont pris la peine de témoigner, il faut bien que les gens les écoutent (et je trouve ca bien plus intéressant d'avoir le point de vu de gens qui ont vécu les choses personnellement).

Je comprend qu'on puisse ne pas aimer ça mais bon, chacun fais comme il préfère
108 ans 6176
j'sis curieuse de nature donc apprendre sur l'histoire n'a jamais été une obligation. j'avoue une grand passion pour la 2nde guerre mondiale car au delà des faits, j'ai toujours été stupéfaite qu'on ait pu en arriver là. Je suis donc particulièrement curieuse d'en apprendre toujours plus sur le pourquoi du comment tout ça a pu se faire - que ce osit les bouquins ou les documentaires ) et ça n'a rien à voir avec un devoir de mémoire.

Là où je me positionnerai dans le "devoir de mémoire", c'est si un jour j'emmène mes enfants ( quand il seront assez grands bien sur) à Verdun ou au Struthof par exemple. On le fera une fois peut-etre, qu'ils prennent bien conscience que ce ne sont pas que des noms dans un livre d'histoire mais en revanche, jamais je ne leur imposerai de lectures ou de documentaires à voir sur le sujet.
109 ans Bretagne 1920
Moi ça dépend des périodes.

Par moments je vais regarder systématiquement les documentaires sur les guerres, lire des articles, des livres sur le sujet et par moments, parce que je me sens plus fragile, je vais au contraire les éviter.

Dans le passé, j'ai beaucoup étudié les périodes des deux guerres mondiales, maintenant, je lève un peu le pied sur ce genre de sujet car je suis dans une période négative, où tout ce que je vois et peut lire ne fait que renfocer ma vision pessimiste du monde et de la nature humaine :roll:

En ce moment, j'ai besoin de choses plus légères, besoin de rire, de rêver...
30 ans lot et garonne 93
Moi j'ai toujours été très proche de mon arière grand-mère qui a vécue pendant la seconde guerre mondiale depuis toute petite le sujet ma toujour interessé. Je pence que ces important de savoir ce qu'il ces passé la cruauté dont certain on pu faire preuve pour eviter qu'un jour sa recomence puis faut pas oublier que beaucoup on payé de leur vies pour qu'on soit aujourd'hui libre .

Mon arière grand-mère me dit toujours :" Tu c quand notre generation sera partie toute ces histoire ce perdront "
Moi je pence que ce "devoir de memoire" et important faut jamais oublier ...
40 ans 77 5703
oh je comprends ce que tu veux dire...

de même, j évite certains sujets mais de façon extrême car je connais ma réaction par rapport à ça et me plonger dans une grosse mélancolie alors que la lecture est plutôt comme une "fenêtre sur papier" pour moi, c est bof.


sur un autre post je parle de devoir de mémoire (le post de Gurgle, je ne sais pas si tu fais réferance à celui là) surtout par rapport aux scolaires. Dans le sens ou les Guerres font partie du programme scolaire et qu il serait bien plus ludique de les emmener visiter un bunker et le mémorial de Caen que rabacher des dates et leur expliquer une "mécanique de Guerre" qui est basée sur des comportements et des idées glauques, pas forcement logiques pour un ado.
j ai constaté moi même et pour les deux classes avec qui j avais faitce voyage que les choses ont paru plus claires, tout en mettant en avant l absurdité de la Guerre. Alors qu en cours c etait brouillon, chargé, rien compris! ou alors ça rentre mais ça sort aussitôt!
alors que là, j ai eu une approche passionelle et pas purement scolaire.

bon je pense que vous avez compris ce que je voulai dire.



concernant les loisirs, chacun croque la pomme qu il veut. et il ne faut pas culpabiliser de ne pas s interesser au sujet.

je suis du genre à pleurer devant les infos, à prendre à coeur, et on nous envoie des informations horribles chaque jour! même si c est "banalisé" car on vit pas ces catastrophes, ces famines, ces guerres et qu elles restent derrière des frontières, des écrans etc
bien souvent j évite des sujets, des sujets graves, mais c est difficile de changer le cours des choses, je suis consciente de ces horreurs, mais pourquoi m enivrer dedans sans pouvoir rien y faire concrètement? bon je suis peut être pas trés claire la...
36 ans 92 103
Perso, je lis beaucoup sur les sujets contemporains (guerre/pb de déplacement de populations suite à des combats dans certaines régions)...

en fait, je ne m'y interessais pas du tout jusqu'a il y a quelques années, et suite à des déplacements dans des zones du monde sensibles, j'ai commencé à me renseigner... Et maintenant, c'est devenu une habitude/un centre d'interet de lire des bouquins/articles sur ce genre de sujet.
35 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Mon grand-père aussi a vécu ça (il avait une quinzaine d'années au début de la seconde guerre mondiale) et m'a raconté plein de choses à ce sujet. Il a beaucoup de livres qu'il m'a montré avec des photos assez trash mais nécessaires je pense pour prendre réellement conscience de l'horreur que ça a été. Il en avait un sur Oradour sur Glane avec des photos prises par les militaires quand ils sont arrivés dans la ville après le massacre donc très gores, pour autant, j'ai vu ces photos quand j'avais 7/8 ans, ça ne m'a pas choqué mais ça m'a fait prendre conscience de pas mal de choses. J'ai eu l'occasion d'aller visiter les ruines à Oradour cette année (ma mère habite à côté maintenant) et c'est très impressionnant, on avait les larmes aux yeux en sortant.

Le copain de ma mère a souvent entendu son père lui raconter comment c'était arrivé et ce qu'ils avaient tous vu ou fait ce jour là (du haut du clocher de leur village qui est à 25km d'Oradour, ils voyaient les flammes) et me disait que les touristes allemands qui visitent les ruines sortent choqués, en larmes parfois et en s'excusant du comportement de leurs ancêtres alors qu'eux n'étaient souvent même pas nés.
R
35 ans 15384
Moi je suis une passionnée d'histoire,donc bon ...
Je m'intéresse beaucoup aux guerres,anciennes ou comtemporaines.
Au contraire,je lis beaucoup d'histoires vécues,de témoignages,je ne sais pas pourquoi mais ca m'a toujours intéressée. Meme sur des sujets "tabous" comme le viol,la torture. Ce genre de choses ne sont jamais faciles a lire,je peux comprendre que certaines personnes refusent d'y etre confrontrées. Ca n'a rien d'anormal.
40 ans Nord 717
Je pensais être une exception..mais en fait non!!Je suis une passionnée d'histoire,à tous les niveaux, et j'explore époque par époque. J'ai fait le tour de la première guerre mondiale, en visitant des musées et des lieux de bataille( musée d'Ypres,très bon et pédagogique, Verdun, le chemin des dames...).
J'ai attaqué suite au film "2soeurs pour un roi" l'époque Tudor, que je "visite" peu à peu.
Et la seconde guerre mondiale, encore et toujours, jusqu'à ce que je n'apprenne plus rien. But que je vois d'ici 6 ans, car (pour celles que ça intéresse, je conseille fortement) j'ai découvert une revue d'histoire consacrée à la 'Dernière Guerre", dont j'ai acheté récemment le premier numéro,et qui sortira tous les 2 mois un numéro pendant 6 ans, suivant chronologiquement les événements de la guerre. Impossible de vous donner le nom exact, je n'arrive pas à remettre la main dessus,mais les quelques articles que j'ai lu portaient une lumière très intéressante sur l'arrivée au pouvoir et la personnalité d'Hitler. Et les films "max" et "la chute" donnent un bon aperçu de son charisme et de son emprise sur les autres.

Après, en ce qui concerne le devoir de mémoire, je crois qu'en effet qu'il soit intégré au programme scolaire est suffisant, ensuite à chacun d'approfondir s'il en a envie, et qu'il y ait des documentaires ou des programmes à ce sujet me semble une bonne choses, surtout quand il y a des témoignages intelligents (je me souviendrais toujours du témoignage de Simone Veil dans une émission de Mireille Dumas..clair, touchant,mais pas larmoyant, elle ne cherchait pas la pitié,mais on prenait la mesure de l'horreur). L'idéal étant de pouvoir se rendre sur un lieu "dramatique", mais tous ne peuvent se le permettre. Auschwitz m'a faite pleurer d'angoisse, et on ne peut pas rester insensible dans un tel lieu.
38 ans Montréal 1666
Chacun fait ce qu'il veut mais je crois qu'il ne faut pas se voiler la face sur la réalité du monde et que s'informer sur le passé et le présent fait de nous de meilleurs citoyens et prépare l'avenir. Je comprends aussi que certaines personnes aiment mieux éviter certaines réalité. C'est correct.

Là où ça m'énerve au plus haut point, c'est lorsque certaines personnes qui ne s'informent pas se permettent quand même de donner leur opinion à tous vents alors que visiblement, ils ne savent pas de quoi ils parlent... A un certain niveau, je crois que ces personnes là devraient même s'abstenir de voter...
S
33 ans Expat 1409
Oui et non.

Je pense que le devoir de mémoire est important, mais je pense aussi que le raisonnement est plus important que les faits. J'ai eu la chance d'étudier l'histoire des deux dernières guerres mondiales sous trois points de vue différents, et pour chacun, si les évènements à retenir étaient différents, la logique expliquée était toujours la même... à savoir, la facilité avec laquelle les peuples sont manipulables et le fait qu'ils ont également la mémoire courte.

D'un autre côté, je trouve certaines choses très "limite" voire qui ne devraient pas avoir leur place, comme le fait de fêter le 8 Mai en France. Cela ne regarde que moi, mais je trouve qu'un devoir de mémoire comme celui-là, qui concerne plusieurs peuples de plusieurs nations se doit d'être un minimum objectif.
Le fait est que, si on ne connait pas la guerre et si l'on a pas eu la "chance" de l'avoir vécu soi-même ou à travers des témoignages de proches, on ne peut pas comprendre et par conséquent, on ne se sent pas directement concerné. Je pense aussi que ma génération est plutôt indifférente et, je peux comprendre qu'elle n'a pas envie de se casser la tête avec le passé.
46 ans albertville 1799
Toad, je pense que tu as finalement déjà participé à ce devoir de mémoire que tu dis éviter.

En effet, tu sais ce que tu vas y trouver, et, comme la plupart d'entre nous, tu sais, au moins dans l'ensemble, ce qu'il s'est passé pendant ces guerres.
Par conséquent, tu as cette mémoire qu'il faut véhiculer car le but de ce "devoir de mémoire" n'est-il pas tout simplement de "savoir pour que cela ne se reproduise jamais"? Et à ce compte là, c'est gagné de ton côté.

Pour ma part, je me suis beaucoup intéressé à la deuxième guerre mondiale, d'abord parce que je suis né à une date historique de cette guerre et puis aussi parce que mon père et ses frères sont nés pendant cette guerre et que mes grands-pères l'ont vécue.

Tous les actes de barbarie ne m'ont pas vraiment touché lorsque j'étais jeune. maintenant je ne peux plus. Et je crois que cela suffit comme ça pour moi. Je n'en cherche pas plus.
34 ans Plus loin vers l'ouest 3057
djaga a écrit:
sur un autre post je parle de devoir de mémoire (le post de Gurgle, je ne sais pas si tu fais réferance à celui là) surtout par rapport aux scolaires. Dans le sens ou les Guerres font partie du programme scolaire et qu il serait bien plus ludique de les emmener visiter un bunker et le mémorial de Caen que rabacher des dates et leur expliquer une "mécanique de Guerre" qui est basée sur des comportements et des idées glauques, pas forcement logiques pour un ado.
j ai constaté moi même et pour les deux classes avec qui j avais faitce voyage que les choses ont paru plus claires, tout en mettant en avant l absurdité de la Guerre. Alors qu en cours c etait brouillon, chargé, rien compris! ou alors ça rentre mais ça sort aussitôt!
alors que là, j ai eu une approche passionelle et pas purement scolaire.


Dans le cadre d'un voyage scolaire en 3e nous avons été dans un camp de concentration en alsace, je ne me souviens plus du nom, mais je me souviens du petit traumatisme que ça m'a fait. J'ai vu un ancien detenu pleurer en nous racontant son histoire et celle de ses amis morts torturés, alors. A ce moment là je me suis dis "suis je assez vieille pour supporter autant de douleurs?" Parce que oui c'était douloureux de voir tout ça à mon age.

Cela dit ça a eu un sacré impact sur nous plus que par des livres en tout cas.

Devoir de mémoire, pour moi c'est lire certains livres, regarder des documentaire etc...

C'est important de garder à l'esprit que ça a existe tout ça, mais ce n'est pas faire l'autruche si on ne fais pas de devoir de mémoire, niveau cursus scolaire on en apprend pas mal quand même et si le prof est interessant ça evite les blablas incoherants et barbants...

Après chaque personne est différente et on est aps obligés de faire un devoir de mémoire pour tout.
B I U