MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

quelqu'un vit avec une personne qui a des TOC mentaux ?

32 ans narbonne 2199
voila, tout est dans le tite, je voudrais savoir si il y en a qui vivent avec quelqu'un qui a des toc mentaux ou quelqu'un qui en a.
car mon homme  
en a enormement et je sais jamais comment reagir et tres souvent il se vexe et me dit que je comprend rien.

donc j'aimerai bien avoir des temoignages pour savoir comment m'y prendre.
50 ans 734
j'ai un ami qui avait des TOC qui rendaient sa vie, si... compliquée, et si usante :(

à l'origine, les TOC sont venus le rassurer, et après... après ils ont commencé à l'envahir.

c'est un psy qui l'a aidé à en venir à bout. il a fallu qu'il accepte qu'un TOC n'est pas une attitude normale, trouver pourquoi il en avait besoin, et comment se rassurer autrement (ou ne plus avoir peur)

j'espère qu'il va s'en sortir ton copain ;)
32 ans narbonne 2199
Ellispoire a écrit:
j'ai un ami qui avait des TOC qui rendaient sa vie, si... compliquée, et si usante :(

à l'origine, les TOC sont venus le rassurer, et après... après ils ont commencé à l'envahir.

c'est un psy qui l'a aidé à en venir à bout. il a fallu qu'il accepte qu'un TOC n'est pas une attitude normale, trouver pourquoi il en avait besoin, et comment se rassurer autrement (ou ne plus avoir peur)

j'espère qu'il va s'en sortir ton copain ;)


merci c'est sympa, ben lui c'est pareil ca lui gache la vie et la mienne aussi car je le vois souffrir et je peux rien faire pour l'aider.
il va voir un psy depuis qu'il est petit et il accepte ses toc et prend un traitement mais ca le fatigue beaucoup et disons que moi je fais pas trop ce qu'il faut pour l'aider.
37 ans 303
Salut,

Un petit témoignage car j'ai une formation de psycho.
Pour conseil, si je me souviens bien de mes cours (ce n'est pas ma spécialité mais quand même) le trouble obsessionnel compulsif (TOC) est un trouble anxieux du fait de pensées obsessionnelles liées à une phobie, une peur.
Généralement les personnes qui développent ce genre de trouble christalisent finalement un problème sous le TOC. (je ne veux pas prendre conscience de ça donc je développe un autre problème pour fixer mon conscient dessus)

Je sais que ton copain voit un psy mais le mieux c'est de faire une thérapie spécifique: généralement le traitement le plus adapté c'est une TCC ( thérapie cognitivo-comportementale) et un traitement médicamenteux (mais bon si ça le fatigue faut voir pour réadapter le traitement pour améliorer votre quotidien.)

Le mieux c'est de regarder les témoignages sur Internet (si c'est pas déjà fait) , sur Internet il y a une liste de psychologues (reconnus par leur diplômes c'est important !!!) qui exercent ce genre de thérapie.

Bon courage
bises :D
A
34 ans Caen 6651
bah pareil je suis en psycho donc oui c'est une définition tout à fait valable

sauf que donner la définition ne va pas vraiment vous aidez... y a que ton homme qui peut savoir de quoi il a peur à la base qui lui a fait développer ses TOC

donc y a que le psy qui peut l'aider et lui-même bien sûr... si ça commence à envahir le couple, tu devrais demander à ton homme de venir avec lui chez son psy la prochaine fois pour en parler à deux, pour qu'on te rassure et qu'on te donne des pistes pour l'aider et le rassurer lui que "non la maison va pas exploser, t'inquiète tu as fermé le gaz"

enfin c'est un exemple... il a quoi comme TOC précisément ?
32 ans narbonne 2199
merci d'avoir repondu, alors pour ce qui est de TCC son psy est contre.
les toc il les acceptes mais comme il en a chaque minute c'est fatiguant moralement.
lui c'est surtout des toc ou il va repeter plusieurs fois des choses, quand il marche il doit pas marcher sur des ecritures par terre ou alors d'un coup il repart en arriere et repasse.
apres c'est la peur d'etre mauvais ou de faire du mal, toucher plusieurs fois les objets et encore pleins d'autres la liste est longue.

pour ce qui est d'aller voir son psy aven lui j'ai voulu mais son psy ne veut pas que quelqu'un d'autre rentre avec son patient donc voila.

alors la maintenant que je suis enceinte c'est encore pire il veut tout faire et galere et il se sous estime en disant qu'il merite pas le bonheur...
T
43 ans Pas-de-Calais 60
Moi, je vis avec mon fils qui souffre de trichotillomanie, j'en ai parlé justement dans un post ce matin le voici :

Aujourd'hui 12:21 Avez-vous un enfant différent?

--------------------------------------------------------------------------------

Mon fils ainé de 8 ans souffre de "trichotillomanie" (c'est un toc il s'arrache les cheveux) depuis l'âge de 4 ans. Il le fait essentiellement pendant son sommeil et en période de stress. Il lui est déjà arrivé d'arracher une bonne partie de ses cheveux. Cela s'est déclaré quand mon deuxième a commencé à marcher, jalousie ? on ne sait pas... il a été suivi pendant deux ans par un psy et ca n'a rien donné il n'a plus voulu continuer. Lorsqu'il était plus jeune, ca n'avait pas l'air de lui poser problème mais à présent qu'il est en primaire c'est plus difficile il a grandi et se rend compte de son geste il voudrait arrêter mais c'est plus fort que lui, il dort avec des gants de laine pour ne pas le faire. Il en souffre énormément, de plus avec les enfants de l'école c'est très difficle, on se moque beaucoup de lui, il l'appelle "crane chauve" "le moine" ou "gogol" en début d'année scolaire il est revenu plusieur fois en larme, il avait peur de s'endormir le soir et ne voulait plus retourner en classe. Puis, son institutrice de l'année dernière qui connait très bien mon fils est venue m'en parler et a arrangé les choses. Depuis cela c'est calmé. On l'entoure au maximum, nous discutons beaucoup avec lui mais en aucun cas nous le jugeons car nous savons que ce n'est pas de sa faute. Nous nous rassurons en nous disant que ce n'est pas une maladie et qu'un jour peut-etre tout rentrera dans l'ordre. Mais ce n'est pas facile tous les jours.
J'aimerai être aidé par un psy mais voilà lui ne veut plus y retourner il est encore petit et je ne veux pas le forcer peut-être quand il sera plus grand. J'aimerai vraiment connaitre le facteur déclencheur de ce trouble
A
34 ans Caen 6651
alors concernant les TCC en psychologie... mes profs qui sont psychanalystes et psychologues sont également "réservés" on va dire sur ce genre de thérapie

alors je ne peux qu'aller dans le sens du psy de ton mari... le travail sera long pour que ton mari prenne confiance en lui, trouve la source réelle de ce manque de confiance (de quoi il a peur pour devoir toucher ou répéter tel ou tel chose ? pourquoi il en a peur ? et si ça arrivait est-ce que ça serait vraiment la fin du monde ? etc.) mais tout ça y a vraiment que le psy et lui qui peuvent le faire ensemble (et toi tu n'y peux pas grand chose)

si tu as peur que ça nuise à ta grossesse y a ptet moyen d'obtenir un calmant pour ton mari (bon je suis très réservée également sur les médocs surtout pendant qu'on fait une thérapie car généralement ça aide pas trop à réfléchir d'être shooter)

alors j'ai pas trop de conseils "pratiques" à donner... essaie de parler avec son psy pour qu'il oriente leur travail sur la situation de grossesse à la maison

est-ce que ça te stresse-toi parce que tu le vois fatiguer ? parce que tu as peur que ton bébé souffre du même problème ? parce qu'il te rende "folle" en faisant 4 fois la même chose pour "aider" mais qu'au final il ralentit tout ?

je veux dire que c'est pas parce que tu l'aimes que tu n'as pas le droit d'avoir envie de l'enfermer dans un placard parce qu'il t'agace quoi... il faut pas que toi de ton côté tu sois sans arrêt toute gentille parce qu'il est malade/ fragile (ce qui renforcera sa mauvaise estime de lui en plus) mais bon faut pas non plus l'enfermer réellement dans le placard ^^

bon j'espère que je t'aide ou qu'au moins tu comprends ce que j'essaie de transmettre :)
T
43 ans Pas-de-Calais 60
Almirata crois-tu que les toc disparaissent un jour ? Comment l'entourage doit-il se comporter exactement face à ce problème ? On se sent si impuissant. Est-ce que la thérapie vraiment la personne qui a ces troubles ? Aide-t-elle à redonner confiance ? Je comprends Angelika ce n'est pas facile au quotidien on se sent désarmer, on aimerait tant pouvoir faire quelque chose.
A
34 ans Caen 6651
coucou Titerondelette je voulais te répondre pour ton fils mais j'ai pas trouvé ton post (alors j'ai abandonné désolée je suis une fée niasse hihi)

sinon je suis absolument sûre que les TOC se soignent puisque je les ai étudié en cours donc j'ai lu des cas où le psy et le patient réussissaient à démêler le problème (la psychanalyse enfin mes profs en tout cas voit l'esprit comme une grosse pelote de laine/ d'association d'idée et c'est en parlant donc en mettant en mot ces associations qu'on arrive à avancer donc la TCC ne se fondant que sur de l'apprentissage/ du dressage ça s'oppose limite à la psychanalyse dans le sens où ça ne fait que cacher le problème par un nouveau comportement)

pour ton fiston... déjà que toi tu connaisses la source du problème ça ne l'aidera pas vraiment puisque le problème vient de lui (en quelque sorte dans le sens où il a peur de quelque chose, y a que lui qui peut savoir de quoi, pourquoi, etc.) même si ça se comprend que tu veuilles faire quelque chose pour lui et tu le fais déjà en parlant avec lui (mais attention faut pas non plus le rendre dingue en lui demandant tous les matins "bon tu t'es pas tiré les cheveux cette nuit j'espère" parce que c'est pas ça le vrai problème c'est juste une conséquence... qui entraine d'autres conséquences : les moqueries qui rejoint la cause : le mal être, etc.)

c'est affreux de dire qu'à 4 ans, ton bébé était déjà souffrant mais à part si lui demande à revoir un psy (un autre ou le même, est-ce qu'il préfère une dame ou un monsieur, etc.) tu peux pas faire grand chose... la demande doit venir de lui, l'ennui c'est qu'à 8 ans, on a plus envie de jouer au foot avec les copains (mais a-t-il des copains malgré tout ? je veux dire la vie est ptet pas toute noire pour lui mais il s'en rend pas compte)
37 ans Montréal 1666
Citation:
malors pour ce qui est de TCC son psy est contre.

Citation:

pour ce qui est d'aller voir son psy aven lui j'ai voulu mais son psy ne veut pas que quelqu'un d'autre rentre avec son patient donc voila


Ça fait combien de temps qu'il voit ce psy? Il est de quelle orientation? Est-ce qu'il y a des résultats? Je serais bien curieuse de savoir pourquoi il est contre la TCC. Si la thérapie avec lui ne fonctionne pas, ce serait peut-être une bonne idée d'aller voir quelqu'un de plus ouvert.

La TCC a fait ses preuves avec les TOC...
40 ans Basses-Laurentides 9
J'ai personnellement des TOC. Je ne peux pas dire qu'ils sont partis mais je les contrôle plus maintenant. J'ai vu plusieurs psy et ce qui m'a le plus aidé, ça été de faire un cheminement personnel. Qu'est-ce qui se passe en moi pour que je fasse telle ou telle action et est-ce que je me sens vraiment mieux une fois que je l'ai faite, etc.

Pour ce qui est d'aider ton mari, juste lui faire savoir que tu es là s'il a besoin de toi et que tu l'aimes. Les TOCS pour une personne qui n'en a pas sont TRÈS difficiles à décrire et à expliquer. C'est une action qui est difficilement maitrisable et qu'il nous faut faire pour se sentir en sécurité, pour se sentir à la hauteur, pour se sentir bien, bon, gentil, meilleur, etc.

C'est peut aussi être une action que l'on fait pour détourner notre attention du véritable problème. Je ne sais pas ce qui pousse ton conjoint à en avoir mais il est important d'essayer de lâcher prise (je sais, plus facile à dire qu'à faire) et se pardonner soi-même.

Il est important aussi qu'il sache qu'il n'est pas le seul à avoir ce "problème"...
A
34 ans Caen 6651
Larinna a écrit:
J'ai vu plusieurs psy et ce qui m'a le plus aidé, ça été de faire un cheminement personnel.


je cite juste ce passage pour confirmer que le psy de ton mari a certainement raison en "refusant" la TCC

le TOC (à mon niveau théorique) vient vraiment d'une peur, d'une angoisse d'une chose qui se produira si on ne réalise pas telle action (d'où le lâcher prise donc parle Larinna)

donc c'est un travail sur soi et pas un travail sur ses comportements qui sera le plus efficace à long terme

bref je défends le psy de ton mari... c'est un pro, il connait ton mari, il sait ce qu'il doit faire

mais bon le message de Larinna qui elle-même a des TOC est certainement plus parlant
32 ans narbonne 2199
oui son psy est specialiser des toc donc je pense qu'il sait ce qu'il fait.
mon mari accepte ces toc, il arrive a vivre avec mais bon c'est pas tous les jours facile mais je me dis que peut etre quand le bébé viendra ca l'aidera car j'ai remarquer que quand on garde nos neveu il a pas le temps d'en faire beaucoup.

titerondelette je te souhaite beaucoup de courage car de voir son enfant souffrir ca ne doit pas etre facile du tout.

merci aussi Larinna, il sait que je suis la d'ailleurs je fais meme plus attention a lui quand il fait ces toc mais defois je lui dit non ca sert a rien et il arrrive a se retenir une fois mais pas souvent. apres il sait que je l'aime et que jamais je critique sa maladie c'est pas de sa faute.
B I U


Discussions liées