MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Assister à l'incinération de son compagnon ?

41 ans 04 5576
Bonjour,

J'ai choisi de faire incinérer mon chat, Marcus. Je ne peux plus supporter l'idée qu'il est dans la chambre froide du vétérinaire.
Je souhaite récupérer ses cendres, et pour  
cela, donc, le faire incinérer individuellement. J'ai une enorme peur qu'on ne maltraite son corps mais je viens de chercher sur le net. Le centre qui s'occupera de lui a l'air vraiment bien et... propose de faire l'incinération en présence du propriétaire.
Si j'y vais, je devrai y aller seule, et j'ai peur de ne pas le supporter. Mais en même temps je me sens tenue d'y aller. Avez vous été confronté à cette décision ? qu'avez vous fait ? quelqu'ait été votre décision, qu'avez vous ressenti ?
merci de vos réponses.
34 ans Liège - Belgique 1516
Je n'avais jamais entendu parler d'incinérer son chat. Le mien est enterré près de la maison, et je m'en suis occupée, c'était crucial de ne pas le laisser partir à l'écarissage (dieu quelle horreur!)

Tu n'as personne qui puisse t'accompagner, dans ce moment difficile?
44 ans 17521
Je n'ai jamais été confrontée à l'incinération d'un animal, mais de personnes de mon entourage oui, et je me fais un devoir d'y assister... J'ai perdu deux rats, que j'ai enterré moi-même... je pense que c'est important, l'accompagnement aux défunts, qu'ils soient humains ou non... tu auras le sentiment d'avoir été au bout de votre chemin commun, c'est important pour faire son deuil, d'avoir le sentiment d'avoir accompagné...

Mon frère a fait incinérer son chat, et ça a été tout un rituel pour lui, car il était très attaché à son chat (c'est d'ailleurs ce qui le retenait de se séparer de sa compagne, car il ne voulait partir et devoir laisser le chat qui était à elle, à la base)... son chat était très malade, il le veillait tout le temps les derniers jours, et l'accompagnement à l'incinération était juste une évidence...
41 ans 04 5576
non, le peu d'amis que j'ai ici sera au travail ou en déplacement.

je les ai appelés, ils passent chercher Marcus lundi et l'incinération aura lieu mardi matin, à 9h30. C'est à une heure de route de chez moi à peu près et pas très près du boulot non plus pour le copain qui m'a aidée à tenir le coup jusque maintenant.

Je lui en parlerai ce soir. Je ne peux pas m'en occuper moi même, d'abord parce que c'est trop dur, et ensuite parce que je ne suis pas propriétaire de mon terrain. Je n'ai donc pas le droit de faire ça. De toute façon, je ne veux pas que marcus reste dans un endroit que je veux quitter.

En reprenant ses cendres avec moi, je me dis que quand j'aurais mon endroi à moi, il pourra y reposer. En attendant, cela ne m'ennuie pas, au contraire, d'avoir ses cendres à la maison.
41 ans 04 5576
karen a écrit:
je pense que c'est important, l'accompagnement aux défunts, qu'ils soient humains ou non... tu auras le sentiment d'avoir été au bout de votre chemin commun, c'est important pour faire son deuil, d'avoir le sentiment d'avoir accompagné...


c'est ce que je me dis. Je n'étais pas là quand il est mort, et même si j'ai passé plusieurs heures avec lui après, je n'ai pas réussi à lui dire au revoir. Je focalise peut être trop là dessus mais je ne peux pas admettre de ne pas être sure qu'il sera traité dignement, et de ne pas savoir où il repose. Ce serait mal de ma part, après tout c qu'il m'a apporté.
Ce que j'espere, c'est l'apaisement.
Je craignais que ma maison soit vide, mais si ses cendres sont là, ça ira peut être mieux.
Je ne sais pas, je vire peut être barge, mais je ne suis pas prête à ce qu'il disparaisse de ma vie maintenant.
40 ans 77 5703
je suis désolée Toad...

je ne savai pas que ça existait avant la disparition de ma Petite Nenette d Amour.
j étais éffondrée, 3 jours que je pleurai à ses côtés à sursauter à chaque mini bruit, jour comme nuit...

à bout de force un dimanche matin nous somme allées au véto avec Ma Mère, j étais dansun tel état que j ai pa eu le temps de comprendre (et j avais peut être pas envie...) ce qui se passait.
quand le véto nous a demandé si on voulait la rammener ou pas, j ai cru qu on me retirait un poumon.
il a parlé de cette solution. et j esperai qu on aurait pu l enterrer dans le jardin de mon Père mais il n a pas donné signe. elle a été incinerée et ses cendresont été dispersées sur une terre prévue exclusivement à cet effet, c est un lieu de receuillement. j etais horrifiée de devoir m en séparer mais elle était déjà partie auparadis des chats... ma Mère apris la decision, elle en pouvait plus de le voir détruite.

je m en suis voulue à mort. j avais l impression qu elle penserait qu on l a abandonnée. je me suis sentie trés mal.

je ne sais pas ce qui se passe quand le coeur s arrête de battre.

d en parler je suis en larmes, je déteste la mort!

mais si tu ressens le besoin de l accompagner, fais le.
je pense que malgrè tout, l incineration doit être trés pénible. je ne sais pas à quel point tu es sensible...

fais nous part de toutes tes inquiétudes, tes certitudes, tes tristesses...

courage
57 ans à la campagne 771
J'ai fait incinérer ma chienne. Je n'ai pas assisté à l'incinération, j'ai juste récupéré l'urne ( je l'ai toujours d'ailleurs et ça fait 12 ans).

Bon courage pour affronter ce moment difficile.
109 ans 2475
C'est un très beau geste. J'en serai bien incapable, je crois que je ne tiendrai pas le coup. Il serait effectivement bien que tu puisses être accompagnée ce jour là.

Tout ça me bouleverse énormément, vu qu'en ce moment il est question d'emmener le chat que j'ai laissé chez mes parents chez le véto pour... enfin voilà quoi.

Bon courage à toi.
43 ans chez nous 1844
En juin j'ai du faire piquer ma fille ( photo du profil). Véto très compréhensive. Elle m'a expliqué.J'ai donc pris ma fille dans mes bras pour lui dire au revoir le temps qu'elle s'endorme. Après je suis partie. J'ai laissé le soin au véto de s'occuper de tout le reste. Je pense qu'elle a été incinérée avec d'autres animaux. Pour moi le principal étant que je l'ai accompagnée et que j'ai pu lui dire au revoir.
Personnellement d'une j'avais pas les moyens de faire l'incinération en individuel et puis après garder ou répandre ses cendres ben je peux pas :oops:
Si toi tu ressens le besoin de l'accompagner fais le sinon tu le regretteras après.
En tout cas bon courage
54 ans 251
Je n'ai pas encore été confrontée à la mort de mon animal, et je ne sais pas comment je réagirai quand cela arrivera.
Mais déjà rien qu'à te lire et à l'imaginer j'ai les larmes aux yeux.
Je pense qu'il est important effectivement de l'accompagner jusqu'au bout, pour arriver à faire le deuil, même si c'est très dur et si on pleure tout le long.
Par contre moi je ne pourrais pas garder les cendres chez moi, je crois que j'aurai envie de les disperser dans un endroit qu'il aurait aimé. Mais je comprends quand tu dis que tu ne veux pas le laisser dans un endroit que tu vas quitter. Tu n'es pas prête encore à faire ça. Un jour peut être. Ou peut être pas. Peut être que tu arriveras à vivre sans Marcus, mais pas sans ses cendres.
Je te souhaite beaucoup de courage et surtout ne culpabilise pas, et il n'est pas mort en se sentant abandonné, je suis sûre que les vétos ont fait tout ce qu'ils pouvaient, et qu'il sont même su donner de l'amour dans leurs gestes pour essayer de le sauver.
En tout cas, toi, tu lui as donné plein d'amour, et ça c'est important, ça reste pour toujours.
108 ans 6176
si tu te sens de le faire alors vas y, sinon tu le regretteras.

perso, je n'ai pas pu physiquement et moralement, j'etais dans mon 2nd trimestre de grossesse et c'etait impossible de supporter ça en plus de la seance de l'euthanasie ( je culpabilisais déjà à mort d'avoir dû la faire piquer). La véto m'a confirmé qu'ils prenaient bien soin des animaux confiés. Elle m'a recontacté quelques jours après que je puisse récupérer les cendres de ma pepette. Depuis les cendres sont à la maison, j'attends le printemps prochain pour planter un arbre dans le jardin dans un coin ensoleillé et enterrer les cendres en dessous, là où je serai sûre que ma doucette aurai aimé s'étendre pour prendre le soleil.

:kiss:
40 ans Belgique / Brabant Flamand 3984
Bon courage à toi. :kiss:
41 ans 04 5576
C'est fait, depuis mardi matin.

La société d'incinération était dans la campagne. Ils ont été très gentils et très pro. Le corps de Marcus était encore congelé, j'avais raison de penser qu'in ne le respecterait pas, il était tout tordu, et avait des traces de grille incrustées dans le dos. Comme si on l'avait poussé au fond d'une étagère, sur un tas de chiffon. Cela m'a choquée et brisé le coeur de voir cela.

La crémation a duré une heure à peu près. Je n'ai pas pu regarder la dépose du corps dans le four, même s'ils me l'ont proposé. J'ai attendu dehors, je ne pouvais pas rester à l'intérieur. Ils ont une espece de jardin très calme où on peut attendre.

Je l'ai ramené à la maison, maintenant, et c'est idiot mais maintenant je sais que c'est fini. Je n'ai plus rien à faire pour lui, concrètement. J'ai fait imprimer et reçu les photos de lui, je les ai disposées dans la maison, j'ai son urne. Il me reste à enlever et à ranger sa gamelle et son bol d'eau mais ça je n'y arrive pas encore. Mais je tourne un peu en rond à ne plus savoir quoi faire pour lui, à part penser à lui, rire ou pleurer à son souvenir. J'aurai besoin de m'occuper de lui mais je ne vois plus quoi faire.

Je ne peux plus parler de lui non plus. Même ceux qui l'ont connu ou qui savaient à quel point il comptait pour moi ont tourné la page et sont genés quand j'en parle, même si c'est pour raconter ses conneries. Ils changent de sujet et moi je ne peux plus prononcer son nom.. alors que pour moi, tant que je prononce son nom il vit encore.

Merci à toutes en tout cas pour vos messages.
108 ans 6176
Ma chloro est partie en fevrier dernier et au début j'ai eu beaucoup de mal à parler d'elle s'en avoir les larmes aux yeux et la boule dans la gorge, rien que de penser à elle. Mais le fait de pouvoir reparler d'elle m'a aidé à pouvoir faire enfin la paix quant à son départ. Je pense encore tous les jours à elle, mais avec plus sereinement.

Tout ça pour dire qu'à défaut de pouvoir en parler à tes proches qui te semblent avoir tourner la page, si ça peut t'aider, alors n'hésites pas à nous parler de lui. Perso, je serai heureuse de te lire me raconter les souvenirs que tu as de ton marcus.

:kiss:
51 ans 735
tout pareil, et je suis heureuse de voir sa frimousse sur ton chavatar...
B I U