MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment reconnaitre la satiété

A
36 ans 3124
Bonsoir,

Je suis en train de me ré imprégné des principes de la RA, seul Hic : je n'arrive pas du tout à savoir quand je n'ai plus faim, j'ai toujours  
ce besoin de petit + pour finaliser un repas.

Comment avez vous réappris à reconnaitre la satiété?

Merci !
C
45 ans là 2187
Une des choses qui m'a aidé à la reconnaître, c'est le goût. Lorsqu'on a faim, le plat est savoureux, on se régal, mais lorsqu'on n'a plus faim, ce même plat est moins bon, voir même sans goût.
S
33 ans Expat 1409
Passiflore a écrit:
Une des choses qui m'a aidé à la reconnaître, c'est le goût. Lorsqu'on a faim, le plat est savoureux, on se régal, mais lorsqu'on n'a plus faim, ce même plat est moins bon, voir même sans goût.


Exact, c'est pareil pour moi.

Quand le goût d'un plat ne m'attire plus, j'essaie de savoir si autre chose me ferait envie... Si je n'ai envie de rien (si je pense qu'aucun aliment me ferait plaisir), alors c'est que j'ai plus faim...

Après cela dépend des personnes, mais au début, c'est sûr que c'est difficile.
G
42 ans Haute-Garonne 14
Bonsoir,

Moi mon problème c'est qu'il me faut des quantités astronomiques de nourriture pour me sentir repue. Par exemple tout à l'heure en rentrant du travail, j'avais un peu faim mais pas énormément non plus, et il a fallu que je mange deux pots de riz au lait, 4 carrés de chocolat noir, la moitié d'une plaquette de Milka (6 carrés), un cappucino, la moitié d'un fromage de chèvre avec du pain pour enfin avoir la sensation de satiété. Et même là je voulais continuer à manger, et ça me stressait de devoir arrêter. Une sorte de frustration.

Ce que je remarque c'est que je ne prends pas le temps de manger, j'avale très vite; sachant qu'il faut attendre 15 à 20 minutes pour que la sensation de satiété parvienne au cerveau, ceci peut expliquer cela. Mais mon problème quand j'ai ces compulsions, c'est que justement je ne peux pas attendre, c'est frénétique.

Je n'arrive pas trop à trouver de solution, j'ai l'impression que le RA ne marchera pas pour moi...
60 ans Au bord de la mer 15536
Il y a une énorme différence entre se sentir repu et arriver à satiété.

Mais il ne faut pas partir perdante.... si tu décides que ça ne marchera pas, évidemment, il y a des grandes chances pour que ça ne marche pas.

La RA n'est pas la panacée universelle.

Et pour arriver à te réconcilier avec la nourriture, il faut avant tout que tu arrives à comprendre le pourquoi de tes compulsions. Sinon tu vas droit à l'échec, évidemment.
38 ans Montréal 1666
Ah la satiété... Pas évident pour tout le monde à trouver, moi la première! Même encore maintenant, après plus de 2 ans, ça reste un peu nébuleux!

Je veux juste t'inviter à ne pas en faire tout un plat et faire tourner ta RA en un cauchemar ou tu es toujours en train de te demander si c'était ça, ou si c'était trop, ou pas assez. Ça ne devrait pas être une source d'anxiété.

Ma nutritionniste me dit souvent que la satiété, c'est comme du Jell-o. Il ne fait pas essayer de saisir le concept. On le devine sur les empreintes des doigts.

L'important, c'est de sentir ta faim et de la respecter. Personellement, je mange souvent un peu moins dans le doute que je suis peut-être rassasiée. Quand j'ai re-faim, je re-mange et si j'ai un peu exagéré, c'est simplement un peu plus long!

Respecter ta satiété, c'est optimal, et c'est là où on en vient je crois quand on a maitrisé le reste, mais la base de tout, c'est la faim!
B I U