MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Rupture en étant toujours amoureux?

U
40 ans 42
Bonjour à tous/tes

Je ne suis pas nouvelle sur ce forum, mais j'ai juste pris un pseudo temporaire afin de rester anonyme sur ce qui va suivre.


Je suis avec mon copain  
depuis 7 ans. On s'est rencontré sur internet, nous vivions à plus de 600 kms l'un de l'autre, ce n'était pas évident.
Mon premier grand amour, on a 10 ans de différence, on aime les mêmes choses, sexuellement c'est le pied, on s'aime quoi...et au départ c'est assez fusionnel.

A l'époque je vivais encore chez mes parents et les relations avec mon père étaient très conflictuelles.
Alors, au bout de 3 ans, je suis partie vivre avec lui... le bonheur de la vie à 2, même si nous n'avons pas la même éducation... moi je suis quelqu'un de sentimentale alors que lui trouve ça "débile" par exemple... il n'est pas très tendre et ne l'a jamais été.

Lui n'a pas de famille, enfin si, mais ils ne se voient jamais, tandis que moi j'ai tout quitté pour venir vivre avec lui, alors que ma famille est tout pour moi... c'est difficile à expliquer, mais je ne peux pas vivre sans eux, aller boire un café chez ma soeur, chercher ma nièce à l'école, faire les magasins avec ma petite soeur, aider ma maman, allez voir mes grands parents, les oncles et tantes, mes cousins... tout ça me manque depuis 4 ans, et je pense être en dépression, une grosse dépression qui dur!

Je reviens 3 ans en arrière, on s'était beaucoup discutés (comme souvent) et je devais partir avec ma soeur en vacances. D'ailleurs la dispute c'était parcequ'au départ il devait venir, mais ne voulait plus au dernier moment... il m'a souvent fait ça d'ailleurs...
Bref, alors avant de partir je lui ai demandé ce qu'on allé faire, que ça pouvait pas continuer, et lui d'accord de dire qu'on a qu'à se séparer... ça m'a mis un coup :( et puis je suis partie 1 mois dans ma famille, et pour moi c'était ok, fini, basta... mais je ne réalisais pas...je ne pouvais pas et puis il m'a appelé plusieurs fois, et me disait qu'on ne pouvait pas se séparer, qu'on était trop fait l'un pour l'autre, etc... et je lui ai bien expliqué que ma famille était importante pour moi, qu'il ne fesait jamais d'efforts, qu'il ne venait pas souvent avec moi les voir, alors il m'a dit "ok, je te promet qu'on viendra plus souvent et quand on va acheter la maison, on en profitera pour se rapprocher" ça m'a convaincu.

Depuis quelques mois... la maison est achetée mais à 1h30 de chez lui (oui pas "chez nous" parceque je ne me suis jamais sentie chez moi vu qu'on vit au dessus de chez ses parents), et il faut 6 heures de route pour voir ma famille, beaucoup trop pour moi...
Je suis malade depuis longtemps, et je pense que ce que j'ai, vient du fait que je suis malheureuse malgrès le fait que je me convaint du contraire.

Alors voilà, j'ai craqué! il y a 3 jours, il voyait que ça n'allait pas, et je me suis mise à fondre en larme en lui expliquant que j'étais malheureuse, extrèmement malheureuse, et que ça n'allait plus... oui bien sûr je l'aime, et lui aussi... mais que c'est difficile.

Je lui ai dis que je voulais retourner dans ma région, que ce n'était plus possible que je me ronge comme ça. Mais comment faire ça quand on aime quelqu'un?
Alors qu'on vient d'avoir la maison, qu'on avait pleins de projets, et le chien que j'aime comme mon gosse...comment vais-je faire pour surmonter tout ça?
comment faire pour se séparer de quelqu'un en sachant qu'on s'aime encore, mais que pour ma santé physique et psychologique je n'ai pas le choix?

Me voilà devant une situation difficile, très difficile à gérer.
Je me doutais que ça finirais comme ça un jour, il est trop égoiste, méchant parfois dans ses mots envers les autres...mais malgrés ça, j'ai des sentiments moi... et je n'ai jamais vécu ça avant.

Alors voilà, ce pavé pour me lâcher, attendre vos conseils, vos réactions.

Je vous remercie d'être là, et merci à VLR d'exister. :kiss:
C
46 ans 121
Bonjour ma souris verte!

Ma situation n'est pas tout à fait comparable à la tienne mais je me suis aussi séparée de mon mari quand j'étais en dépression noire :? ... et on s'aimait toujours. J'ai suivi une thérapie de mon côté, seule, et fait un grand coup de ménage dans ma vie.
Les sentiments étant toujours là entre nous, moi allant mieux, nous avons repris la vie commune, mais nous sommes allés voir un psy ensemble pour mettre les choses à plat.

Je pense que si tu es en dépression, il faut d'abord et avant tout que tu t'occupes de toi, que tu traites ta maladie. Lui ne peut rien faire pour toi, cela relève du cadre médical. Cela te permettra d'avoir une soupape, de te libérer de plein de choses, sans peser sur ton couple. Quand tu seras plus au clair avec toi-même, que tu te sentiras mieux, tu pourras savoir si tu souhaites rester avec lui ou si tes sentiments pour lui ont évolué, où sont tes priorités...

Voilà, en tout cas je te souhaite beaucoup de courage et surtout occupe-toi bien de toi :kiss: .
U
40 ans 42
Merci de ta réponse Croquette.

Le soucis est que je ne peux pas rester ici, je n'en peux vraiment plus... 4 ans que je supporte une vie, un quotidien qui je pensais normal, ou qui s'arrangerait... mais là je n'ai plus de patience... je fais des crises d'angoises, donc je suis sous xanax, je n'ai plus envie d'aller au boulot, j'ai envie d'autre chose, et malheureusement je sais que ce n'est pas avec zhom que j'y arriverais...

Moi je veux une vie simple, fonder une famille, avec les chiens qui nous courent après... lui trouve ça débile et c'est pour les prolos!

Je pense que le soucis est toujours venu de ce fait : j'aime plus ma famille que cet homme... que c'est dur...

Et le psy ensemble? ma pauvre... impossible pour lui... pareil c'est pour les prolos... (il m'énerve d'ailleurs avec ce mot! pour lui ça a une grosse connotation négative, plus que pauvret)
109 ans 2475
une-souris-verte a écrit:
j'aime plus ma famille que cet homme...


N'as-tu pas déjà la vraie réponse tout au fond de ton coeur ?

Si tu sens que ton bien-être passe d'une part par l'éloignement de cet homme qui n'a pas tout à fait les mêmes rêves que toi et d'autre part par ton rapprochement de ta famille, fais le.

Comme je dis toujours les conseilleurs ne sont pas les payeurs, mais tu sembles avoir la chance de savoir ce qui pourra te rendre le sourire.
29 ans paris 708
a mon avis tu devais aller passer des vacances chez tes parents.. tu vas chez eux, tu reste là-bas et après quand tu vois k tu t sens mieux tu retourne chez toi..

tu sais, avant d venir en France, j'étais un peu comme toi chez tes parents, je sortais avec mes amis, mon frère et sa femme, avec mes parents, comme toi et après un jour j'ai décidé de venir en France donc ça c'est fini. ça me manque beaucoup, parfois j'ai même envie de retourner là-bas, mais c'est la vie, il faut k je m'habitue. c'est un peu comme toi je pense. tu aimes bien ta famille comme moi mais tu as ta vie, tu peux pas tout quitter parce qu'ils te manquent.. c'est trop difficile je sais, peut-être tu vas dire que je suis folle etc mais je sais pas.. je te comprends bien sur mais il faut que tu comprenne aussi que tu as ta vie avec ton mec et ta famille la sienne. c'est dur mais c'est la vérité...
un conseil, quand tu sens que tu as vraiment besoin de voir ta famille, va chez eux prend des vacances et bonne voyage..

j'espère que ça t'aide un peu au moins...
bon courage
U
40 ans 42
Ossiane a écrit:
une-souris-verte a écrit:
j'aime plus ma famille que cet homme...


N'as-tu pas déjà la vraie réponse tout au fond de ton coeur ?

Si tu sens que ton bien-être passe d'une part par l'éloignement de cet homme qui n'a pas tout à fait les mêmes rêves que toi et d'autre part par ton rapprochement de ta famille, fais le.

Comme je dis toujours les conseilleurs ne sont pas les payeurs, mais tu sembles avoir la chance de savoir ce qui pourra te rendre le sourire.


Oh que si je l'ai la réponse... mais que c'est difficile :cry:
U
40 ans 42
soraia a écrit:
a mon avis tu devais aller passer des vacances chez tes parents.. tu vas chez eux, tu reste là-bas et après quand tu vois k tu t sens mieux tu retourne chez toi..

tu sais, avant d venir en France, j'étais un peu comme toi chez tes parents, je sortais avec mes amis, mon frère et sa femme, avec mes parents, comme toi et après un jour j'ai décidé de venir en France donc ça c'est fini. ça me manque beaucoup, parfois j'ai même envie de retourner là-bas, mais c'est la vie, il faut k je m'habitue. c'est un peu comme toi je pense. tu aimes bien ta famille comme moi mais tu as ta vie, tu peux pas tout quitter parce qu'ils te manquent.. c'est trop difficile je sais, peut-être tu vas dire que je suis folle etc mais je sais pas.. je te comprends bien sur mais il faut que tu comprenne aussi que tu as ta vie avec ton mec et ta famille la sienne. c'est dur mais c'est la vérité...
un conseil, quand tu sens que tu as vraiment besoin de voir ta famille, va chez eux prend des vacances et bonne voyage..

j'espère que ça t'aide un peu au moins...
bon courage


Non, les vacances ne suffisent pas, je le fais déjà... et je travaille, je ne peux pas me permettre de me taper 600 bornes pour 2 jours, de plus je n'ai plus de voiture pour le moment... donc...

En fait, il a sa vie, et moi je n'ai pas de vie depuis que je suis ici... personne à aller voir ou boire un café... personne!

Je lui ai déjà dis que je me sent comme une fleur qu'on laisse se flétrir dans un coin, j'ai perdu mon caractère, ma répartie, mon engouement... et je veux redevenir comme avant!
109 ans 2475
Tu me sembles effectivement souffrir d'une terrible solitude. Solitude que ton homme n'arrive apparemment pas à combler. D'ailleurs, une seule personne peut-elle réussir à remplacer une smala familiale ? Je ne le crois pas...

Hélas, l'amour du conjoint ne suffit parfois pas, encore moins lorsqu'on n'a pas le sentiment d'être vraiment comprise par lui... Je comprends combien la décision est dure à prendre. Savoir lancer les mots qu'il faut pour lui faire comprendre sans tout "foutre en l'air" (pardon pour l'expression un peu familière). Je te souhaite de réussir à trouver le courage pour faire partager ta décision...
29 ans paris 708
comme Ossiane a dit. tu as déjà ta réponse.. si tu peux pas rester comme ça, il faut que tu changes donc si tu crois que c'est mieux..

est-ce que tu l'aime vraiment? tu veux continuer ta vie avec quelqu'un qu a pas les mêmes rêves que toi? avec quelqu'un que est trop égoïste et méchant comme tu dis. quelqu'un que dit que ton rêve de fonder une famille avec les chiens c'est débile...

"oui pas "chez nous" parce que je ne me suis jamais sentie chez moi"... c'est toi qu a dit ça et a mon avis tu te sens pas bien avec lui...
U
40 ans 42
soraia a écrit:
comme Ossiane a dit. tu as déjà ta réponse.. si tu peux pas rester comme ça, il faut que tu changes donc si tu crois que c'est mieux..

est-ce que tu l'aime vraiment? tu veux continuer ta vie avec quelqu'un qu a pas les mêmes rêves que toi? avec quelqu'un que est trop égoïste et méchant comme tu dis. quelqu'un que dit que ton rêve de fonder une famille avec les chiens c'est débile...

"oui pas "chez nous" parce que je ne me suis jamais sentie chez moi"... c'est toi qu a dit ça et a mon avis tu te sens pas bien avec lui...

Oui, je ne me sens pas bien avec lui enfin ma vie avec lui ne me convient pas... mais je l'aime quand même... alors est ce de l'amour ou une habitude?
C'est ce qu'il m'a demandé... "est ce que tu m'aimes ou est ce par habitude, le train train de la vie?" je lui ai dis que je l'aimais, parceque c'est ce que je ressens.
29 ans paris 708
une-souris-verte a écrit:
soraia a écrit:
comme Ossiane a dit. tu as déjà ta réponse.. si tu peux pas rester comme ça, il faut que tu changes donc si tu crois que c'est mieux..

est-ce que tu l'aime vraiment? tu veux continuer ta vie avec quelqu'un qu a pas les mêmes rêves que toi? avec quelqu'un que est trop égoïste et méchant comme tu dis. quelqu'un que dit que ton rêve de fonder une famille avec les chiens c'est débile...

"oui pas "chez nous" parce que je ne me suis jamais sentie chez moi"... c'est toi qu a dit ça et a mon avis tu te sens pas bien avec lui...

Oui, je ne me sens pas bien avec lui enfin ma vie avec lui ne me convient pas... mais je l'aime quand même... alors est ce de l'amour ou une habitude?
C'est ce qu'il m'a demandé... "est ce que tu m'aimes ou est ce par habitude, le train train de la vie?" je lui ai dis que je l'aimais, parceque c'est ce que je ressens.


il faut k tu pense bien si c'est même l'amour ou si c'est l'habitude..
42 ans Toulon 3947
Coucou,

Pour moi, ça n'a rien de contradictoire. La vie est une balance. Tu as d'un coté l'amour pour ton homme et le bien être qu'il t'apporte, de l'autre le mal que cela te fait.
Il faut juste que la balance ne penche pas du mauvais coté.

Et puis, comme tu les dis toi même, ta décision est prise..... Je te souhaite tout le courage du monde et pense très fort à toi
U
40 ans 42
Merci Thyde :kiss:
S
31 ans 3465
J'ai toujours pensé qu'aimer une personne, ne signifie pas que celle-ci nous convient, forcément.

A ta place, je ne mettrais en tout cas pas ma santé et mon bonheur en cause, par amour.
48 ans strasbourg 6049
ca me rappelle des tas de choses... pas agréables.

en fait j'ai expérimenté pour vous ce genre de sentiments. mais moi j'ai pas voulu partir, j'ai voulu rester envers et contre tout parce que je disais : je l'ai choisi alors je reste parce que. ben c'est pas terrible hein. ca fait plus que mal et finalement je me suis méchament perdu là dedans. et donc... je pense qu'il est temps de laisser l'autre partir. parce que aimer c'est aussi le laisser vivre pourqu'il soit plus heureu(se)x.

enfin courage et j'espère que ca va aller.
B I U


Discussions liées