MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mes aventures avec le médecin conseil de la cpam

56 ans calvados 16079
Non elles ne sont pas coquines ces aventures ... :oops:
Je vais finir par déposer une plainte pour harcèlement si cela continue !

Comme certaines le savent , je suis  
en arrêt depuis pas mal de temps déjà :
http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_132355.htm

    arrêt maladie janvier 2008
refus de paiement ij maladie :3 mois sans revenus donc chomage en novembre 2008
    re- arret maladie accepté en début 2009

    ça c'est en gros l'historique administratif , je passe les détails (entretien psy fait par le médecin conseil/culpabilisation , dénigrement de mon suivi psy actuel, aucune prise en compte de ma reconnaissance MDPH ...) et il y en a d 'autres dans ce style ...

    Donc pour en revenir à mes aventures avec ce cher dr x ,
    j'ai été convoquée dernièrement pour un contrôle . Comme d'habitude , fidèle à lui-même , il contredis mon état , ce que fait et entreprend mon psy, veut me remettre au travail , etc etc

    Je lui dépose directement ma demande d'ALD , il me répond :
    "vous y êtes déjà depuis 2008 , ça c'est pas la peine !"

    Je demande une attestation à la sécu prouvant ses dires et là on me répond qu'il n'y a pas de trace d'ALD ...
    :!:
    Je passe sur le fait qu'il veut encore me faire passer devant son expert psy (le mien est spécialisé dans le spt mais il a tort voyons ...)

    Vu que je commence à en avoir marre de chez marre de ce ..., ça va mal finir , j'ai l'impression d'être harcelée et de ne pas pouvoir me reposer moralement et me soigner .
    A chaque fois il me pose des soucis et embûches , ça me met dans des états pas possible alors que j'ai déjà du mal à aller mieux .

    J'avais besoin (encore une fois ) de vider mon sac , c'est brouillon désolée .

    Je tenterai d'y voir plus clair et de poser mes questions plus clairement .

    Biz les filles et merci d'être là .
F
37 ans Lorraine 791
Bon courage.

Est-ce que tu ne peux pas en demander un autre en disant que celui-là essaye de casser ta relation thérapeutique avec ton psy en n'arrêtant pas de le contredire?
46 ans Face au vent 5339
Amalia si tu n'arrives pas à obtenir gain de cause (parce que là vraiment d'après ce que tu décris, il réagit bizarement ce médecin conseil), le mieux est d'en référer au correspondant du Médiateur de la République (voir ici).

Pour bien connaître le système (de l'intérieur), je peux t'assurer qu'ils seront très réactifs, et sauront appuyer ta demande de la meilleure façon qui soit.

Tu as déjà passé suffisamment d'énergie à tout celà...

Plein de courage à toi ;)
56 ans calvados 16079
Disons que ce médecin conseil a sa propre idée de la façon de traiter les malades : ils doivent travailler ! Il est réputé pour cela , j'en ai eu des échos de la part du corps médical et social .

A la fin de ma dernière convocation , il m' a clairement dit "c'est moi qui décide " à propos de mes arrêts de travail ... que du bonheur ce type !

Je vais tenter de retrouver un peu d'énergie pour faire ce que tu me conseille . J'en gaspille un peu plus à chaque fois que ce toubib à la noix me démonte le moral (déjà plus que bas ) et je t'avoue que ça m'use sérieusement .

J'ai déjà assez de mal avec mes douleurs de mère et la maladie sans devoir me justifier de ne pas être apte à travailler .

Bref , se battre, encore et toujours :!:

Merci beaucoup pour ton soutien et les infos .

Bises
56 ans calvados 16079
Le coup final aujourd'hui : courrier reçu de la cpam

Ce cher médecin conseil ne m'indemnise plus à dater du 1er novembre ...ben voyons ... il m'a dit qu'il demanderait une expertise pas qu'il me supprimerait les IJ comme à une malpropre !
Deux années de suite qu'il me fait le coup : il me dit un truc et agit de cette sorte !
J'en ai marre de chez marre !

Alors ça veut dire : réinscription au chomage, mentir pour dire que je suis apte à bosser (avec le suivi psy et le traitement de cheval que j'ai ...et je ne sais pas mentir )
C'est ça ou être sdf , et après mes droits au chômage épuisés, je fais quoi ?

P..... , y a des jours où j'ai vraiment envie de sauter le pas .

Désolée les filles, mais il fallait que je m'exprime, je n'ai personne à qui en parler sous la main :cry:
F
37 ans Lorraine 791
Je suis désolée pour toi.

Isonami à l'air de s'y connaitre, tu ne peux pas voir pour ce qu'elle te disait avec le médiateur?
Courage, ne te laisse pas faire, va voir son responsable, aller, courage.
56 ans calvados 16079
Merci pour ton message

j'en ai vraiment marre de ce harceleur .


je tente de penser à autre chose , peut être que demain j'aurai le courage de demande conseil à isonami .

bises
M
46 ans 29
AmaliaEMMEND a écrit:
Merci pour ton message

j'en ai vraiment marre de ce harceleur .


je tente de penser à autre chose , peut être que demain j'aurai le courage de demande conseil à isonami .

bises


ou en es tu avec cette expertise?
Je me retrouve dans la même situation que toi....
56 ans calvados 16079
Bonsoir

En étant à la deuxième bataille en deux ans, j'ai laissé tomber ... faute de paiement d'IJ maladie il me fallait bien des revenus, je suis donc réinscrite au chômage .

Je dois ajouter que je vais mieux , si cela n'avait pas été le cas je n'aurais pas laissé tomber ... il aurait fallu écrire au médiateur de la CPAM , au supérieur du médecin conseil , et trouver de l'aide auprès d'une bonne AS de la CRAM

Il t'arrive quoi, c'est ton 1 er refus d'IJ ?

Je te souhaite bon courage
M
46 ans 29
AmaliaEMMEND a écrit:
Bonsoir

En étant à la deuxième bataille en deux ans, j'ai laissé tomber ... faute de paiement d'IJ maladie il me fallait bien des revenus, je suis donc réinscrite au chômage .

Je dois ajouter que je vais mieux , si cela n'avait pas été le cas je n'aurais pas laissé tomber ... il aurait fallu écrire au médiateur de la CPAM , au supérieur du médecin conseil , et trouver de l'aide auprès d'une bonne AS de la CRAM

Il t'arrive quoi, c'est ton 1 er refus d'IJ ?

Je te souhaite bon courage


Je suis en ALD 30, arret de travail depuis 20 mois.
J'ai été reçu fin janvier 2010 par un médecin conseil que je voyais pour la premiére fois.Elle n'a pas cherché a savoir où j'en étais...elle m'a annoncé d'office ma mise en invalidité catégorie 1, sans tenir compte de la lettre de mon médecin qui l'informait que mon état progresse et que la mise en invalidité est prématuré.
J'ai donc reçu le 3 février un courrier m'informant de la fin de versement de mes IJSS à partir du 1er mars et de l'étude de mes droit à l'assurance invalidité, suite à l'avis du médecin conseil qui considére mon état "stable".
J'ai donc renvoyé le 04 février une lettre de contestation de la fin de versement de mes indemnités avec lettre d'appui de mon médecin et demander le réexamen de mon dossier ou l'expertise médicale.
Je suis donc dans l'attente.
56 ans calvados 16079
Bonsoir

Oui, comme d'habitude le médecin conseil fait ce qu'il veut ... ils se croient plus compétents que nos médecins qui nous traitent !

Le souci ce sont toujours ces fameuses IJ maldie dont on a besoin pour subsister et le fait que durant les demandes de recours il n'y pas d'autre revenu ! Cemme cela les malades abandonnent leur requête puisque plus de revenus ... !!!

Et en invalidité , même si c'est accepté tu risques d'y predre sériusesement côté financier ... pas fous à la CPAM ... on se demande pourquoi on cottise quand on travaille .

Je te conseillerais de demander conseil à isonami sur le forum, car elle s'y connaît bien dans ce domaine .

Bon courage
M
46 ans 29
es tu aller jusqu'a l'expertise médicale?
56 ans calvados 16079
oui, et le psy a conclu dans le sens du médecin conseil

j'ai pu voir son rapport après et ne suis pas du tout ok avec ce qui était indiqué ...

il faut toujours lutter, pas facile !
E
36 ans 105
Amalia et MarieTendresse, je vous envoie tout mon soutien, vivant avec quelqu'un dans cette situation je comprend à quel point ça peut etre dur..

Mon amoureux est en arret longue maladie depuis septembre 2008 (precisons qu'il se bat avec la medecine du travail depuis des années suite à un accident).
Il a été indemnisé au lance pierre à chaque fois pour des motifs divers et variés, et personne pour expliquer comment ça allait se passer...jusqu'à cette semaine ou il a reçu une lettre lui notifiant la mise en invalidité. Demain, rdv avec la medecine du travail.

On a tendance à ne plus y croire, on s'est très souvent découragés ces longs mois, j'ai tenté de le soutenir du mieux que je pouvais meme si des fois j'ai été sur le point de craquer.

J'espère que vous aussi vous verrez très bientot le bout de ce tunnel.

La situation n'est peut etre pas aussi brillante, mais au moins maintenant on sait ou on va, et sortir de l'incertitude.
M
46 ans 29
eyhidiaze a écrit:
Amalia et MarieTendresse, je vous envoie tout mon soutien, vivant avec quelqu'un dans cette situation je comprend à quel point ça peut etre dur..

Mon amoureux est en arret longue maladie depuis septembre 2008 (precisons qu'il se bat avec la medecine du travail depuis des années suite à un accident).
Il a été indemnisé au lance pierre à chaque fois pour des motifs divers et variés, et personne pour expliquer comment ça allait se passer...jusqu'à cette semaine ou il a reçu une lettre lui notifiant la mise en invalidité. Demain, rdv avec la medecine du travail.

On a tendance à ne plus y croire, on s'est très souvent découragés ces longs mois, j'ai tenté de le soutenir du mieux que je pouvais meme si des fois j'ai été sur le point de craquer.

J'espère que vous aussi vous verrez très bientot le bout de ce tunnel.

La situation n'est peut etre pas aussi brillante, mais au moins maintenant on sait ou on va, et sortir de l'incertitude.




Heureusement que mon conjoint est la et qu'il me soutient, je trouve cela vraiment dur a vivre.Soit disant que le médecin conseil est la pour s'assurer du suivis du protocole de soins.Ma thérapie avance et j'ai droit à 3 ans d'arret en longue maladie, j'en suis a 20 mois laors je demande encore quelques mois pour me stabiliser...apparement c'est trop demandé...Je suis dan sl'attente toujours et encore...insoutenable...
B I U


Discussions liées