MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Entre filles ... C'est pas toujours simple !

R
35 ans 15384
Coucou les filles ...

Ce soir,ca va pas fort. J'ai passé une journée pourrie.
Je m'explique : dans ma classe,de véritables clans se sont formés,et là je me sens vraiment seule.  


Je me fait insulter de conne parce que j'ai eu une note moins bonne que certaines en maths,d'intello coincée parce que j'adore les cours d'histoire,d'anglais de francais et que je m'y débrouille bien,y'a de la jalousie,des tensions,des rumeurs,ca parle beaucoup dans mon dos,tout ca est difficile a supporter.

J'ai l'impression qu'elles me détestent toutes,a part quelques exceptions ... :?
Elles sont vraiment méchantes et j'en souffre,parce que sans vouloir jouer les victimes j'ai rien a me reprocher,malgré parfois un comportement assez renfermé,j'avoue,mais j'essaie d'etre polie et gentille avec toutes.

Bosser qu'avec des filles c'est loin d'etre simple je m'en apercois.

- En avez vous déjà fait l'expérience ? Ca s'était bien passé ?
Merci d'avance de vos réponses :)
P
31 ans 858
Ce n'est pas une question de sexe mais de personnalité. Tu es tombée sur une mauvaise classe malheureusement. J'ai vécu ça dans une classe de fille, dans des classes mixtes mais j'ai aussi eu de très bonnes classes "féminines" dernièrement. Je ne peux que te dire "courage", les gens comme eux ne sont pas intéressants, tu trouveras mieux par la suite, je peux te l'assurer pour avoir vécu 8ans de calvaire !
A
34 ans Caen 6651
coucou

depuis le lycée je suis dans des filières avec 5% de garçons (bac L puis psychologie à la fac)

et heureusement qu'il y avait ce 5% car l'ami avec qui je passe le plus de temps est un pote du lycée et la seule personne a qui je suis vraiment attachée de ma fac est également un garçon (je précise que je cherche pas à draguer puisque j'ai mon chéri depuis 5 ans c'est juste que je déteste les filles)

donc voilà comme toi... les rumeurs ou plutôt les coups bas ou l'irrespect je connais et surtout les embrouilles à propos d'un rien qui font que Madame s'enflamme parce qu'elle supporte pas qu'on ne s'intéresse pas à sa life

donc en effet "entre filles" si tu rentres pas dans le moule c'est pas simple et la seule amie fille que j'ai à la fac est une copine qui vient d'une île à plus de 4000Km de la France (donc qui n'est pas influencé par ce que j'appelle le "moule français de la parfaite pouf")

j'ai aucun conseil à te donner à part qu'on est mieux seule que mal accompagnée... j'ai mis du temps à le comprendre, j'ai pas mal flippé d'entrer et de m'assoir seule dans un amphi de 600 personnes et puis quand j'ai vu que toutes ces personnes se rassuraient dans des "clans" juste parce qu'elles étaient seules comme moi et bien je me suis dit qu'au moins j'étais plus forte qu'elles

au bout d'un an de fac, j'en avais déjà marre des conversations sur la pluie et le beau temps, je parle même pas des soirées lamentables que je me suis fait subir pour "être dans un clan"... vraiment ma première année de fac a été pourri à cause de ce "moule" donc l'année d'après j'ai été moi-même, quand les gens qui me parlaient s'extasier devant les nouvelles chaussures de Machine, je me foutais d'eux et voilà ils m'ont gardé avec eux parce qu'au fond j'étais sympa et que je pouvais ptet les aider à avoir quelques points de plus en maths ou autre... et puis maintenant y en a plus qu'un qui me parle, le seul avec qui j'avais des passions communes et qui, comme moi, était posé et cherchait pas à se comparer aux autres
48 ans Villebon sur Yvette (91) 606
Pendant toute une période, fin du collège et début de lycée, j'étais la fille la plus détestée de la classe :?
Intello, pas jolie, assez renfermée...
En troisième, je n'avais aucune amie réelle.
Une fille avait même tendance à me persécuter (genre à faire éclabousser son stylo plume sur mes fringues, à dire à la prof de sport que j'avais marché pendant le test d'endurance alors que c'était faux, ce genre là...)

Je l'ai mal vécu, mais ça m'avait été impossible d'en parler. Je me rappelle d'une fois où j'avais eu une gastro, et qu'une fois guérie, quand on m'avait parlé de retourner au collège, mon mal de ventre était revenu à grand pas.
Ma grande hantise était quand on devait se mettre en groupe pour travailler, parce que personne ne voulait de moi.

Ca s'est un peu arrangé en cours de lycée, d'une part parce que je pense qu'on avait tous muri, et aussi grâce à une véritable amie que je m'étais faite. Même si certaines filles de mon ancien collège ne pouvaient toujours pas me sentir, je m'en fichais, parce que j'avais un petit groupe de bons copains/copines.

Mais je t'avoue que j'ai été bien contente une fois le bac en poche d'aller continuer mes études dans une autre ville. J'avais gardé contact avec ma meilleure amie (elle est toujours maintenant ma meilleure amie ; je suis même la marraine de de sa première fille), et j'ai pu me créer de nouvelles amitiés sur des bases plus saines.

Ce que je peux te conseiller, mais c'est plus facile à dire qu'à faire, c'est de ne pas faire gaffe à ce qu'elles disent sur toi. Toi tu sais que tu n'es pas comme elles disent, et c'est bien le principal. Et celles qui feront l'effort de vouloir te connaître vraiment le verront aussi.
Mais si jamais tu sens que ça commence à influer sur tes notes, ou sur ton sommeil, peut-être pourrais-tu en parler à l'infirmière scolaire ?

En tout cas, je te souhaite beaucoup de courage. Soit forte !
R
35 ans 15384
Merci,merci beaucoup de vos réponses,vous ne pouvez pas savoir comme ca m'aide !!

Et demain,on va devoir travailler en groupe en cours,j'espere que ca va bien se passer ... :?

Au collège,j'étais principalement rejetée a cause de mes kilos en trop,sans etre enorme j'étais assez enrobée,et les moqueries fusaient,j'étais sans amis,détestée,c'était difficile.

En seconde générale,ca s'est bien arrangé,j'ai trouvé des amis,tout allait bien,et maintenant que je suis enfin dans une voie qui m'intéresse ca se passe mal,donc ca me touche.

A la fin du cours,j'ai fondu en larmes,j'en ai parlé avec ma prof d'arts,qui m'a dit de ne pas preter attention a leurs moqueries,que c'était de la jalousie et que le plus important était de bosser pour avoir mon diplome ...
Dans une telle ambiance,dur de se concentrer ... !!

En tout cas,si je constate que l'ecole devient insupportable et que ma santé en patit,je suivrais ton conseil Claire et en parlerait a l'infirmière ..
60 ans Au bord de la mer 15536
J'ai été dans ce cas moi aussi, très longtemps, pendant ma scolarité.
Je ne dis pas que c'est ton cas, mais quand même, lorsque tout le monde nous déteste, il faut aussi envisager de se remettre en question.
Il y a peut-être aussi des choses dans ton attitude qui "dérangent", qui rebutent les autres.

Parce que je n'avais pas confiance en moi, parce que je ne m'aimais pas, je ne paraissais pas sympa. De plus j'avais tendance à prendre un peu les gens de haut, sans m'en rendre compte...
Le jour où j'ai compris tout ça, que je suis allée vers les autres, que je n'ai plus pensé que les autres étaient des cons... et bien tout s'est arrangé :lol:
R
35 ans 15384
Déjà,mon look est lui aussi décrié ... C'est vrai que je m'habille assez différement des autres,alors les insultes genre satan,sale gothique je me les tape aussi ( alors que je ne suis pas gothique,meme si j'adore ce style ! )
Je n'écoute pas la meme musique qu'elles ... Elles sont très branché Rnb/Rap quand j'adore le métal/rock.

En cours,je participe beaucoup,je pose des questions,je m'intéresse,je reste souvent discuter avec les profs,j'ai une image de "lèche botte" auprès des filles ...

C'est vrai que je suis assez renfermée,a la récré je reste sur un banc a lire,a écrire,mais bon les rares fois ou j'ai tenté de discuter avec certaines d'entre elles ne m'écoutaient pas ...
B
35 ans 9
CuteVengeance a écrit:
Coucou les filles ...

Ce soir,ca va pas fort. J'ai passé une journée pourrie.
Je m'explique : dans ma classe,de véritables clans se sont formés,et là je me sens vraiment seule.

Je me fait insulter de conne parce que j'ai eu une note moins bonne que certaines en maths,d'intello coincée parce que j'adore les cours d'histoire,d'anglais de francais et que je m'y débrouille bien,y'a de la jalousie,des tensions,des rumeurs,ca parle beaucoup dans mon dos,tout ca est difficile a supporter.

J'ai l'impression qu'elles me détestent toutes,a part quelques exceptions ... :?
Elles sont vraiment méchantes et j'en souffre,parce que sans vouloir jouer les victimes j'ai rien a me reprocher,malgré parfois un comportement assez renfermé,j'avoue,mais j'essaie d'etre polie et gentille avec toutes.

Bosser qu'avec des filles c'est loin d'etre simple je m'en apercois.

- En avez vous déjà fait l'expérience ? Ca s'était bien passé ?
Merci d'avance de vos réponses :)
je dirais pareil ke toi,je préfère djà l'amitié des hoes à celles des femmes car elles st sournises,vilaines et parfois basses en gnral.
et c'est vrai que c'est aussi qstion de milieu et personnalité,maturité.
mais bon,ignore-les,fais ce que tu as à faire et te détourne pas de tes objectifs
60 ans Au bord de la mer 15536
CuteVengeance a écrit:
Déjà,mon look est lui aussi décrié ... C'est vrai que je m'habille assez différement des autres,alors les insultes genre satan,sale gothique je me les tape aussi ( alors que je ne suis pas gothique,meme si j'adore ce style ! )
Je n'écoute pas la meme musique qu'elles ... Elles sont très branché Rnb/Rap quand j'adore le métal/rock.

En cours,je participe beaucoup,je pose des questions,je m'intéresse,je reste souvent discuter avec les profs,j'ai une image de "lèche botte" auprès des filles ...

C'est vrai que je suis assez renfermée,a la récré je reste sur un banc a lire,a écrire,mais bon les rares fois ou j'ai tenté de discuter avec certaines d'entre elles ne m'écoutaient pas ...

Je comprends très bien, j'étais pareille (à part le look goth, ça n'existait pas encore :lol: )
Mais justement, j'ai rejeté tout le monde alors qu'il aurait fallu juste que moi je fasse un effort d'intégration.
R
35 ans 15384
Perso,je ne demande pas mieux,mais si d'emblée elles me rejettent ... Déjà aucune ne s'est excusée pour son attitude,et ses insultes :?
60 ans Au bord de la mer 15536
Si tu attends des excuses évidemment :roll: i lfaut aussi savoir passer l'éponge sur certaines choses.
Et puis je ne te parle pas d'elles précisément, mais d'une attitude générale dans la vie, partout.
31 ans ardennes 340
je suis etonnée de voir que beaucoup d'entre vous dites que entres filles c'est pas la joie...

je suis en école infirmiere il y a 10 mecs pour 90 filles et frenchement j'ai rencontrer des filles génaiales avec qui je m'amuse bien!!

bien sur il y des filles qui aiment critiquées, qui sont des poufs... mais bon on les évite c'est tout!!
5031
coucou Cute :kiss:

je te comprends c'est pas toujours simple. De mon coté, durant mes 3 années de boulot (de 17 à 21 ans en gros) cela a été plus ou moins bien, je travaillais pas mal, mais c'était mixte et surtout j'étais "insouciante".
Ensuite ça s'est gaté durant mes deux ans d'école de coiffure. vraiment, c'était l'enfer. Des clans, des mesquineries, des rumeurs, et meme une bagarre (presque, je l'ai évitée de justesse) et bien sur les insultes.
Grosse vache, salope, pétasse, grosse salope... voilà en gros a quoi se résumait mes journées. Très dur comme situation (c'est résumé dans quelques articles de mon blog)

et depuis que je bosse dans la mode, l'ambiance est super, on s'entend toutes tres bien, pas de clans, pas de groupes... juste de la sincérité, de la tolérance et un véritable esprit d'équipe...

je te souhaite plein de courage, et dis toi que l'avenir leur rendra les mots et gestes qu'elles ont envers toi mais en pire...
courage :kiss:
R
35 ans 15384
Provence a écrit:
Si tu attends des excuses évidemment :roll: i lfaut aussi savoir passer l'éponge sur certaines choses.
Et puis je ne te parle pas d'elles précisément, mais d'une attitude générale dans la vie, partout.


Après avoir été insultée ainsi ... J'estime que c'est normal. Je n'ai rien exigé,d'ailleurs elles ne savent meme pas que j'aimerais qu'elles s'excusent. Je pense garder ca pour moi,ca doit venir d'elles.
R
35 ans 15384
Merci du témoignage MonBonheur ;)

Tu me rassure pas,l'an prochain je compte faire un CAP Coiffure :)
Pis franchement l'ambiance est exactement comme tu l'a décrit,clans,mesquineries,insultes ...
( J'irais faire un tour sur ton blog ;) )

Merci de ton message,ca fait plaisir :)
B I U