MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Envie et interdits...

K
42 ans Hettange Grande, Lorraine 5130
Je ne sais pas si le sujet a déjà été abordé, le moteur de recherche n'a pas l'air d'etre très coopératif aujourd'hui ;)

Voilà, ce matin, en discutant avec mon kiné  
de la rééducation alimentaire (c'est le seul qui a le "droit" de me dire que mon poids est un probleme, c'est vrai que sur le plan méchanique, mon dos en souffre, mais il ne m'a jamais embetée ni fait de réflexion méchante, il le prend juste en compte en toute neutralité.) et en lui expliquant les principes, il m'est venu une réflexion qui peut paraitre toute bête comme ça, mais ça m'a "choquée" sur le coup (dans le sens positif du terme ;))

Voilà, depuis que j'ai commencé la rééduc, depuis que je sais que j'ai droit à tout, que tout aliment a son utilité, que le gras, le sucré, sont des choses parfois nécessaires... Ben j'en ai plus envie :D

Non pas plus du tout envie, mais je n'ai plus ces envies-masos d'une raclette, ou d'une grosse meringue au chocolat, d'une fondue bourguignonne, de bonbons, que j'avais quand j'étais restreinte à 1200kcal/jour, et privée de gras !

Pour midi, je me suis achetée une salade, et quand la vendeuse m'a proposé leur liste de sauces, je n'en avais aucune idée, parce que les sauces, j'en mets plus, sur mes salades ! Pas parce que c'est "light", mais parce que j'ai appris à apprécier le goût de la salade elle-même, de ses ingrédients, et je trouve même que l'ajout de vinaigrette huileuse gache un peu la texture croquante de la salade, des tomates, maïs, etc.

J'ai encore envie de gateaux, de viandes rouges, de choses autrefois interdites, mais plus au point d'en "crever d'envie" comme avant. Si je prends un gateau en dessert, c'est que j'ai faim, qu'il me fait envie, et je le savoure... et j'ai pas forcément envie de rab !

Bref, tout ça pour dire : tout comme on dit qu'interdire la cigarette ou le canabis aus jeune incite justement à la consommation pour braver l'interdit, est-ce que les régimes ne nous poussent pas justement aux "craquages" par ce même jeu d'interdit et de transgression ? (Ok, question stupide, mais c'est pas vraiment une question, hein :D)
43 ans bdr 1353
C une évidence, j'en suis convaincue au plus haut point.

L'interdit amène l'envie, il l'impose même.

Soit dit en passant, c un peu l'histoire de la pomme, d'Adam et d'Eve, non?!! (bon je suis pas super branchée religion même si j'ai dit que oui au curé pour qu'il accepte de me marier à l'Eglise mais bon, je crois que c pas con.....).
43 ans bdr 1353
:onfire:

ça y est je suis passée hyper papillon wouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

trop méchant :multi:
37 ans 4422
Pareil que Kat !
J'ai plus des envies de gros trucs bien gras, bien caloriques.
Ou alors des envies tres fugasses.

C'est un vraiment chamgement. Ces plats autrefois tabous, qd je les mange c'est parce que 1. j'ai faim et 2.ca me fait vraiment plaisir.
Mais contrairement à avant, j'arrive à me restreindre sur la quantité. Mais ce n'est meme pas me restreindre, puisque je vois naturellement et sans frustration quand j'ai suffisament mangé.

Par contre comme je le disais dans un autre post, mon corps me réclame parfois du tout sucré. Et c'est là que ca me déstabilise. J'écoute mes envies, mes besoins. Mais quand j'entends mon estomac me dire qu'il a envie de tout sucré, j'ai du mal à l'accepter.

Mais ca change, ca progresse..
Ca va bien ! :D
43 ans bdr 1353
Dans quel sens tu as envie de sucré?


Chocolat, bonbon glace ect...

ou fruits?
37 ans 4422
Parfois des fruits, mais ca j'en mange déjà beaucoup, j'adore ca!
Mais là qd je parle d'envie de sucré c'est des envies d'un bon gateau fondant au chocolat, ou une petite brioche..

Mais c'est pas souvent. Si l'envie est forte, que je l'interprete comme un besoin de mon corps, ben je me laisse guider, je mange !
Si je sens que c'est une envie (pas dans le sens ou je ne ressens pas de besoin), je prends rien ou un tout petit morceau pour le plaisir et j'essaie de savourer.
46 ans 95 353
bravo à vous ! j'aimerais en être là mais j'alterne entre des périodes où comme Katcal tout me satisfait et des périodes-pulsions où je ne mange que sucré et gras. mais il faut dire que je suis "boulimique/hyperphage" pas tout à fait sortie d'affaire.
1488
Bon alors je suis d'accord avec katcal ( et dieu sait que ça me coute d'etre d'accord avec une anglaise, un pays qui s'est acharné à couler tous nos bateau pendant des siècles et à concourir à la deforestation des forets françaises :bad-words: ).

Donc la privation forcenée et irréfléchie entraine la frustration et la frustration entraine le pétage de plomb irréfléchi qui entraine la culpabilité qui entraine à nouveau la privation qui..brefl.

L'avantage du rééquilibrage alimentaire c'est que ça réapprend le palais à connaitre des saveurs basiques, comme celle d'une laitue ( quoique une laitue c'est pas forcément très goutue)

Donc ça apprend à apprendre à ne plus apprécier tous les aromes artificiels dont sont bourrés les plats cuisinés, les over dosages de mauvais sucre dans les patisseries industrielles, les mauvais gras dans ..tous ce qui est gras.

Bah oui. C'est totologique mais toto et logique tombent à l'eau, il reste quoi ? la logique.

Donc le R.A ça apprend à ne plus céder à des gouts faciles et primaires ( salé, sucré à outrance) et en contrepartie à découvrir les aromes subtils et autres mélanges de saveurs parfois très simples: quoi de meilleurs qu'une pomme tranchée en quartiers fin, passée au micro onde puis légèrement saupoudrée de canelle ? C'est tout simplement génial.

Et le plus meilleurs de tout ça, c'est que le jour ou l'on se tape une orgie de (vrai !!) cassoulet maison ou une bonne patisserie faite avec amour et sans aspartame, bah on l'apprécie au centuple et on a plus envie d'engouffrer car on est rassasié de bonnes saveurs.

Tout ça faisant dire, et je pèse mes mots, que les régimes favorisent la mal bouffe ( et dans la mal bouffe il n'y a pas que Mac Do mais aussi tous les sandwich poulet/mayonaise que vendent les boulangerie françaises bien de chez nous ou le poulet est industriel, la mayo...erkkk..et le pain ..j'en parle meme pas), rendent les gens accrocs aux produits de l'industrie agro-alimentaires.

Pour finir, le régime c'est mal, la R.A, c'est bien, mangez en.

gawan - Et c'est pour qui ce carré de chocolat à 78% de cacao sans adjonction de sucre ??
46 ans 95 353
gawan, ne parles pas de chocolat, j'en ai mangé 8 CARRES après le déjeuner et j'en suis malade. (cela dit j'adore cette réaction de mon corps car d'habitude c'est plusieurs plaquettes...!!)
43 ans bdr 1353
Coffexe a écrit:
Parfois des fruits, mais ca j'en mange déjà beaucoup, j'adore ca!
Mais là qd je parle d'envie de sucré c'est des envies d'un bon gateau fondant au chocolat, ou une petite brioche..

Mais c'est pas souvent. Si l'envie est forte, que je l'interprete comme un besoin de mon corps, ben je me laisse guider, je mange !
Si je sens que c'est une envie (pas dans le sens ou je ne ressens pas de besoin), je prends rien ou un tout petit morceau pour le plaisir et j'essaie de savourer.


Et ben voila tout va bien, à mon avis tu gères super bien, t pile poil dans ce qu'il faut faire.

Et peut etre que si ton corps t'en réclame autant c parcequ'il en a été privé et que quand il aura eu sa dose, il arretera d'en demander.(oui je sais je ne suis pas médecin mais si on y réfléchi ça parait logique).

Biz la belle
43 ans bdr 1353
gawan a écrit:
Donc la privation forcenée et irréfléchie entraine la frustration et la frustration entraine le pétage de plomb irréfléchi qui entraine la culpabilité qui entraine à nouveau la privation qui..brefl.



C bref et ça dit tout.

Bravo Gawan, les hommes ont parfois cette faculté de dire les choses brièvement et simplement là où la femme met 6 jours à dire la même chose mais c bien connu les hommes et les femmes ne parlent pas le même langage.
43 ans bdr 1353
navy a écrit:
gawan, ne parles pas de chocolat, j'en ai mangé 8 CARRES après le déjeuner et j'en suis malade. (cela dit j'adore cette réaction de mon corps car d'habitude c'est plusieurs plaquettes...!!)


C bien, moi je sais pas si je serai prete à ne pas manger la tablette entière.

Je vois pas pourquoi tu en est malade car si tu les a savouré et que tu n'a pas fini la plaquette, ce que tout va bien.
37 ans 4422
lolimars a écrit:
Et ben voila tout va bien, à mon avis tu gères super bien, t pile poil dans ce qu'il faut faire.

Et peut etre que si ton corps t'en réclame autant c parcequ'il en a été privé et que quand il aura eu sa dose, il arretera d'en demander.(oui je sais je ne suis pas médecin mais si on y réfléchi ça parait logique).

Biz la belle


Ca va, je le vis pas trop mal. :oops:
Je vous tiens au courant !
1488
lolimars a écrit:

Bravo Gawan, les hommes ont parfois cette faculté de dire les choses brièvement et simplement là où la femme met 6 jours à dire la même chose mais c bien connu les hommes et les femmes ne parlent pas le même langage.


C'est totalement en dehors du sujet mais ça devait etre signifié, hommes et femmes parlent le meme langage mais dans un ordre différent, et heureusement, car ils sont complémentaires.

Exemple d'une discussion agitée entre un homme et une femme:

:arrow: A la femme qui :bad-words:, l'homme répond en :sleeping:
:arrow: A l'homme qui :sleeping: , la femme poursuit en :bad-words:
:arrow: L'homme dérangé dans son activité est un peu :morning: alors qu'elle continue à :bad-words:
:arrow: L'homme décide de passer à un dialogue plus constructif: :drinking: , ce qui provoque chez la femme la réaction suivante: :bad-words:
:arrow: Puis l'homme propose alors de faire la paix donc devient :pig:, ce à quoi la femme répond par :multi:
:arrow: Epuisé, l'homme retourne à ses :sleeping: , ce qui provoque chez la femme la réaction suivante: :bad-words:

Et ainsi de suite.

Donc l'un sans l'autre, franchement, les 2 s'ennuiraient.

gawan - simple dans sa tete
43 ans bdr 1353
gawan a écrit:
lolimars a écrit:

Bravo Gawan, les hommes ont parfois cette faculté de dire les choses brièvement et simplement là où la femme met 6 jours à dire la même chose mais c bien connu les hommes et les femmes ne parlent pas le même langage.


C'est totalement en dehors du sujet mais ça devait etre signifié, hommes et femmes parlent le meme langage mais dans un ordre différent, et heureusement, car ils sont complémentaires.

Exemple d'une discussion agitée entre un homme et une femme:

:arrow: A la femme qui :bad-words:, l'homme répond en :sleeping:
:arrow: A l'homme qui :sleeping: , la femme poursuit en :bad-words:
:arrow: L'homme dérangé dans son activité est un peu :morning: alors qu'elle continue à :bad-words:
:arrow: L'homme décide de passer à un dialogue plus constructif: :drinking: , ce qui provoque chez la femme la réaction suivante: :bad-words:
:arrow: Puis l'homme propose alors de faire la paix donc devient :pig:, ce à quoi la femme répond par :multi:
:arrow: Epuisé, l'homme retourne à ses :sleeping: , ce qui provoque chez la femme la réaction suivante: :bad-words:

Et ainsi de suite.

Donc l'un sans l'autre, franchement, les 2 s'ennuiraient.

gawan - simple dans sa tete


Ouais ok

Je retire mon bravo Gawan en fait il est mysogine.

Non mais franchement Gawan TU VAS PAS DIRE QUE LES FEMMES NE FONT QUE GUEULER QUAND MEME.

Par contre éffectivement les hommes ne font que :sleeping: c clair.

Aller sans rancune. :lol:
B I U