MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Condamnation de l'Eglise de scientologie

F
37 ans Lorraine 791
Citation:
Pas de dissolution pour la Scientologie en France. Le tribunal correctionnel de Paris a condamné mardi l'association spirituelle de l'Eglise de Scientologie-Celebrity Center à une amende de 400.000  
euros et la librairie scientologue SEL à 200.000 euros pour "escroquerie en bande organisée". Mais la cour n'a pas demandé l'arrêt de poursuite de l'activité car celle-ci "risquerait de se poursuivre en dehors de tout cadre légal".

Quatre des six personnes physiques de la Scientologie ont été condamnées pour "escroquerie en bande organisée" à des peines de 10 à 24 mois de prison avec sursis. L'un des principaux responsables de la Scientologie en France, Alain Rosenberg, a écopé de 24 mois de prison avec sursis pour "escroquerie en bande organisée" et "complicité d'exercice illégal de la pharmacie". Les deux autres ont été condamnées à des peines de 1.000 et 2.000 euros d'amende.

Me Patrick Maisonneuve, avocat de l'Eglise de Scientologie, a annoncé son intention de faire appel. "Nous allons bien évidemment interjeter appel de cette décision car nous plaidions la relaxe et nous contestons le principe même de la condamnation", a dit l'avocat.

"C'est une décision historique", s'est félicité de son côté Me Olivier Morice, avocat des parties civiles. "C'est la première fois que l'Eglise de Scientologie est condamnée pour escroquerie en bande organisée et que deux structures de la Scientologie sont condamnées pour cela", a-t-il dit. "Le tribunal a condamné quatre personnes physiques à des peines d'emprisonnement avec sursis importantes, le responsable principal étant condamné à 24 mois de prison avec sursis", s'est réjoui Me Morice.

Le parquet avait notamment requis le 15 juin la dissolution de la branche française et de la librairie scientologue SEL, réclamant aussi une amende de deux millions d'euros contre chacune d'elles.

Or, "le tribunal a décidé aujourd'hui que l'Eglise de Scientologie pouvait et devait continuer son activité, même si le tribunal a invité à une plus grande vigilance et une plus grande transparence notant en passant d'ailleurs que cet effort dans la communication de l'Eglise de scientologie existait déjà", a noté Me Maisonneuve.

"Le tribunal a expliqué pour quelle raison il n'avait pas prononcé l'interdiction", a répondu l'avocat des parties civiles. "En réalité, s'il n'a pas prononcé cette interdiction, c'est pour pouvoir mieux contrôler la Scientologie. C'est-à-dire, il explique d'une part qu'il faut que le jugement ait un retentissement non seulement national, mais international en ordonnant la publication dans certains journaux internationaux. Et puis d'autre part, il explique parce que c'est en maintenant les structures de la Scientologie, qu'on pourra d'avantage les contrôler parce que sinon elles continueront des activités occultes", a-t-il dit. AP


Source de l'article: http://tempsreel.nouve...nee_pour_escroquerie_en_b.html
R
35 ans 15384
C'est une bonne chose dans les faits,mais ils ont tellement d'adeptes dans le Monde entier que ce sera vite remboursé,tout cet argent perdu ...
49 ans strasbourg 6049
NSP parce que c'est pas suffisant à mon avis. la dame à la tv disait qu'on était des nazis dans ce pays. elle aurait eu à faire à moi je pense qu'elle aurait dit qu'on est au pays des bisounours :lol:
S
31 ans 3465
J'en sais rien...
Je connais trop peu les précèptes de la scientologie pour affirmer une telle chose.

Et je suis une personne qui aime voir les choses par elle-même, donc ce n'est pas parce qu'on me dit que c'est une secte, que je vais être contre ça.

De toute manière pour moi, toutes les religions sont des sectes, si on regarde ça.
F
37 ans Lorraine 791
Je m'étais renseignée par curiosité il y a quelques années (je voulais me faire ma propre opinion), j'ai passé environ une vingtaine d'heures sur Internet pour finalement ne pas trouver grand chose. Je vous transmet mes conclusions et observations:

Les informations sont systématiquement discutées et discutables, on ne retrouve pas de sources fiables, les témoignages sont douteux... que ce soit dans un sens ou dans l'autre.

Ce qu'on peut cependant remarquer c'est une absence de clarté de la part de la scientologie: on ne trouve pas une liste de leur préceptes, de leurs croyances, de ce qu'ils prônent et comment y parvenir; comme on peut trouver pour des religions plus classiques (Judaïque, Chrétienne, Musulmanne).

Certaines choses mettent la puce à l'oreille pour me faire dire que ces personnes peuvent être dangereuses: ils utilisent des méthodes de psychologues, de psychiatres mais sont absolument contre les psy qu'ils disent dangereux!

Le statut d'"Eglise" demandé ou non en fonction de la législation des Pays, quand ça les arrange ils se proclament Eglise et religion, quand ça ne les arrange pas, non: ça ne me parait pas être très honnête, c'est encore un flou de plus. Parfois religion, parfois commerce, parfois association à but non lucratif, savent-ils eux même ce qu'est la scientologie?
35 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
NSP car selon moi, il y du bon, comme du mauvais et surtout, on a le choix entre "c'est bien" et "c'est pas bien" mais que pour moi, il aurait fallut un "c'est bien mais pas assez" et un "c'est pas bien mais effectivement, il faut sanctionner".

Le soucis majeure dans l'histoire c'est cette histoire de loi voté "on ne sait comment". Comment c'est possible? On leur a pas expliqué à nos parlementaires comment on vote une loi (bien que certains se plantent soit-disant de bouton :roll: )? Y'avait personne qui surveillait l'hémicycle et ça s'est voté de nuit sans que personne n'en sache rien ni ne voit rien? :shock:
36 ans Paris 1810
J'ai répondu que c'est une excellente chose, pour avoir enquêté "de l'intérieur" pendant plus de 3 mois sur la Scientologie (le "celebrity center parisien", comme ils appellent ça pudiquement).

Je ne rentrerai pas dans les détails car cette petite aventure m'a valu suffisamment de problèmes, mais cette secte, malgré son apparent "glamour" (célébrités membres, etc...) a tous les pendants qui vont avec son statut :

-endoctrinement de personnes fragiles (enfants, personnes divorcées, isolées, ayant subi un grave traumastime...)
-abus de confiance (on tente de vous faire signer des contrats scandaleux, on tente de vous faire croire que la scientologie est juridiquement régie par un tribunal indépendant, notamment...)
-escroquerie financière (on vous propose des formations, des cures "à crédit" à des taux usuriers)
-violation de l'intimité (collecte de données, passage obligatoire par le test de QI et de personnalité, appels récurrents...)
-pratiques sanitaires douteuses (on vous fait ingurgiter des boissons interdites en France, vous envoie en cures très particulières...)
-harcèlement dès que vous essayez de partir
- etc

Bref, je me réjouis que, pour le moment, la France se montre ferme. Même si je ne me fais aucune illusion sur le fait que c'est une goutte d'eau dans un océan de dollars...
B I U