MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Besoin de votre aide...

35 ans Lyon 51
Voilà je m'adresse à vous parce que mes amies et moi ne savons plus comment faire et que nous sommes un peu désespérées...

L'une de nos amis à quelques problèmes de  
poids depuis la fin du Lycée ( nous nous connaissons depuis le dernier jour de sixième au collège)... Elle était plutôt mince avant et dès la fin du lycée elle a commencé à prendre pas mal de poids...

Je sais que pendant cette période elle a eu pas mal de problèmes avec sa mère (elles ont une relation très conflictuelle au point que ma propre mère a du intervenir parfois pour calmer les choses et jouer les médiateurs)....

Elle est très coquette et nous sentons bien qu'elle vit très mal le fait de ne pas pouvoir mettre tous ce qui est à la mode...

Le problème est que depuis quelques temps nous la sentons très en colère envers le monde entier au point de nous dire parfois des choses blessantes... Pour ma part j'essaie de relativiser mais je sais que l'une de mes amies a très mal pris les remarques qui lui ont été faite sur le ton de la rigolades ( anorexie, trop mince, ect)...

J'ai essayé d'aborder le sujet avec elle pour comprendre ce qui ne va pas, mais ça a dérapé en disant que je ne suis pas dans sa situation, donc je ne peux pas comprendre...


Depuis quelques temps elle refuse toutes sorties avec nous (resto, ciné), cet été nous sommes allées au bord de la mer entre filles pour quelques jours de détentes, nous avions prévu de le faire depuis très longtemps, mais elle a refusé de venir...

Je ne sais pas, je ne comprends plus, parce que s'il y a bien des personnes qui ne la jugerons pas, c'est bien nous ... Nous la connaissons depuis très longtemps, et ce n'est vraiment pas des kilos en plus ou en moins qui changeront ce qu'on pense d'elle.

En faite ce qui nous a fait le plus peur est que la semaine dernière elle a fait un malaise à son travail et il a fallu que j'aille la chercher.
Elle n'a pas tout voulu me dire mais du peu que j'ai compris elle saute des repas...

Ce n'est pas du tout sain pour sa santé, et notre amie est vraiment très têtue, nous ne savons pas vraiment de quoi elle est capable et ça nous fait très peur ...

Mais, je ne sais pas si nous sommes les mieux placées pour lui parler de ça, ou l'obliger à l'écouter, mais elle n'est pas très proche de sa famille ( son père est loin et elle ne parle plus du tout à sa mère)...

Pour ma part, comme elle accorde pas mal d'importance à son apparence, j'ai pensé que faire les magasins avec elle (dans des boutiques spécialisées) pourrait peut être l'aider, mais sur Lyon je ne connais pas du tout les bonnes adresses, j'aimerais savoir s'il y a parmi vous des lyonnaises qui pourraient m'en donner quelques unes...

Mais surtout, j'aimerais vos conseils ... Comment faire pour communiquer avec quelqu'un qui refuse de vous parler ? Et surtout quels mots utiliser ? Car pour l'instant c'est vraiment ce qui nous bloque le plus ... Qu'est-ce qu'on pourrait faire pour qu'elle se sente mieux ?
47 ans Luxembourg 31390
hello

sincerement si elle n a pas envie de vous parlez,pourquoi vouloir continuee a le faire,pkoi ne pas respecter son envie,p etre a t elle ses raisons

p etre est ce mieux d attendre qu elle soit ou est envie de vous en parler non ?

je me mets a sa place je crois que je penserais que vous vous melez de se qui ne vous regarde pas et que vous essayee de me forcer a faire quelques chose que je ne veux pas...

relacher la pression et soyez la pour elle au besoins comme de bonnes amies je ne vois que ca ;)
35 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Malheureusement, je ne pense pas qu'il y ai de technique parfaite pour aborder le sujet avec elle. Pour les boutiques, tu peux faire une petite recherche ici. Tu peux aussi tenter l'option de la journée cocooning genre maquillage, ou coiffure ou soin du corps (lidéal étant la coiffure car ça reste le plus facile à faire sans se dévoiler) pour lui faire prendre conscience que son seul obstacle ce n'est pas son poids mais sa perception d'elle-même.

Il y a de nombreux exemples de filles rondes voir très rondes ici qui sont magnifiques surtout car elles osent se mettre en valeur et n'ont pas peur de s'afficher telles qu'elles sont.
35 ans Lyon 51
Nefertiti121 a écrit:
hello

sincerement si elle n a pas envie de vous parlez,pourquoi vouloir continuee a le faire,pkoi ne pas respecter son envie,p etre a t elle ses raisons

p etre est ce mieux d attendre qu elle soit ou est envie de vous en parler non ?

je me mets a sa place je crois que je penserais que vous vous melez de se qui ne vous regarde pas et que vous essayee de me forcer a faire quelques chose que je ne veux pas...

relacher la pression et soyez la pour elle au besoins comme de bonnes amies je ne vois que ca ;)


C'est ce qu'on s'est dit aussi, qu'il faudrait peut-être laisser faire le temps, mais d'un autre côté, comme je disais, elle commence à avoir un comportement inquiétant et on n'a pas envie que quelque chose de grave arrive parce qu'on aura attendu trop longtemps.

-> MaryMorgane
C'est vrai que je n'avais pas pensé à cela, en plus c'est le genre de truc dont on sort super détendu. Merci pour la bonne idée.
35 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Comme le dit Nefertiti, il faut y aller doucement et la laisser venir car elle pourrait mal le prendre et se fermer complètement. Déjà, si vous passez la journée ensemble, le midi, il faudra bien déjeuner donc à ce moment là, en fonction de son comportement, tu amène gentiment et avec tact la remarque et tu vois ce que ça donne.

Après, il existe des boutiques très bien en grandes tailles et puis, grandes taille ne veut pas dire sac à patate, mais ça, c'est à elle de s'en rendre compte et d'intégrer ça dans sa tete, vous ne pourrez pas le faire pour elle.
35 ans 92 121
Je ne pense pas que la laisser seul soit bonne idée
parce qu'elle risque de ne pas le comprendre et penser que ses amies s'éloignent d'elle justement parce qu'elle à prit du poids et qu'elles ont honte d'elle.

Je pense que l'idée de MaryMorgan très bonne :)
une journée avec ses amis serait une bonne solution même si elle ne réglerait pas complètement le problème.

jpense que tu a déjà du tenter d'en parler avec elle
mais si elle est décidée et motiver à perdre du poids peut être faire du sport avec elle le week end par exemple ça pourrait l'aidé à voir que tu la soutien.
P
41 ans 610
En y allant tout doucement, comme si tu marchais sur des oeufs. On t'a donné de très bons conseils (prendre soin de soi, faire les magasins, des masques, s'occuper de ses cheveux...).

Toutefois, si tu sens que le moment se présente, qu'elle fait un premier pas, tu peux lui expliquer que tu as l'impression qu'elle souffre, qu'elle ne va pas bien, qu'elle a l'air triste. Si elle s'ouvre à toi alors tu pourras peut être lui signaler qu'il y a des personnes dont c'est le boulot d'aider les personnes qui souffrent. Quand on s'est blessé on va voir un médecin, quand c'est l'âme/l'esprit qui souffre il n'y a aucune honte à aller voir un psy.

Le problème c'est qu'il ne semble pas avoir que l'alimentation qui est perturbée, y aurait-il en parallèle un problème de dépression et d'agoraphobie?

Si elle se sent mal dans sa tête elle n'ose peut être pas partager avec vous sa douleur de peur d'être prise pour une folle. Les maladies qui touchent à la psychée souffrent encore de tabou, même s'il s'agit de dépression. Évite de la secouer, sois patiente (pendant un certain temps, il ne faut pas non plus que tu deviennes une martyre), essaye de lui communiquer le fait que tu veux la comprendre et l'aider sans jugement (sans la juger), si c'est bien ce que tu ressens.
S
31 ans 3465
On ne peut pas aider, quelqu'un qui ne veut pas se faire aider!

Elle en veut à tout le monde? Elles vous reprochent d'être minces? Eh bien laissez la faire. Un jour elle s'épuisera et se rendra compte, que vous n'y êtes pour rien dans sa prise de poids.

Pour ce qui est de sauter des repas...Je suppose qu'elle a le même âge que toi...C'est donc une grande fille, vous ne pouvez pas diriger sa vie. Là aussi, j'ose espérer qu'elle se rendra compte de sa bêtise.

En attendant reprenez votre rôle d'amies et arrêtez de jouer les mamans, pour elle. Elle sait que vous êtes là, si un jour elle a besoin de votre aide, elle sait qu'elle peut vous appeler.
35 ans Lyon 51
Bonjour,
désolée pour cette longue absence mais ja'ai eu quelques soucis avec mon fournisseur d'accès internet personnel et au travail l'accès à certain site est restreint.
J'ai suivi vos conseils, de ne pas trop brusquer mon ami, de lui laisser le temps de nous parler si elle en a envie ou pas ...
Par contre mes amies et moi avons pris la décision de ne plus laisser passer de remarques blessantes, et nous pensons que c'est quand même une question de respects les un des autres (et puis surtout nous ne voulons pas de rancœurs, de non dits accumulés).

Notre amie a fêter son anniversaire récemment et nous lui avons offert un pack de soins du corps en espérant que cela lui permettra de se vider la tête, de se sentir bien et relaxée même si ce n'est que pour un moment.
34 ans 2879
Bonjour mimicracra,

Je ne sais pas si ça te sera utile mais au collège j'ai également fait un régime draconien. A noter que je l'ai débuté car ma soeur le faisait, par imitation puis compétition.

Et j'étais aussi extrémiste, obsédée par l'idée de perdre. J'ai eu de nombreux étourdissements et je suis devenue artiste dans le fait de se raccrocher à temps à quelque chose.

J'ai maigri, et maigri, et j'ai inquiété tout le monde (copines, CPE, prof de sport...) sauf mes parents et particulièrement ma mère, pour qui j'étais "très bien".
Rien de ce qu'on a pu me dire dans le cadre de ces inquiétudes ne m'a touchée, même si je comprenais qu'on voulait mon bien. Pour moi ça me regardait et je n'avais pas besoin d'aide : j'étais dans ma bulle.

J'ai maigri jusqu'à atteindre 47kg. J'étais partie de 81.
Et je me souviens comme si c'était hier du jour où ma mère m'a dit que j'étais trop mince, que ça n'était pas joli.
J'ai arrêté net le jeûn constant que je m'imposais, j'ai repris du poids jusqu'à atteindre le poids normal que j'ai aujourd'hui. (Ca se finit bien heureusement mais j'ai eu beaucoup de chance, tout ça était très dangereux)

Tout ça pour dire que l'affectif et les relations avec la famille ont un rôle énorme dans tout cela à mon sens. Peut-être le mieux serait de secouer les parents, et de leur expliquer qu'il faut recréer le lien avec leur fille, qu'elle puisse avoir plus d'équilibre et entendre enfin raison...car le regard des parents est celui qui touche le plus, et de loin.
J'ai pas mal pris de poids en peu de temps moi aussi... Et j'ai eu moi aussi ma période d'ermite des bois et de j'en veux aux minces... Je pense que ton amie a beaucoup de problèmes persos à régler. Le mieux que tu puisses faire c'est de rester à son écoute. Je sais que cela doit être dur pour toi mais c'est un travail à faire sur elle même.
28 ans Vienne, Lyon 521
Si j'étais toi, j'essayerai de lui propser de l'aide...
Même si c'est pour un régime, je pense qu'il est très important d'avoir un soutient et de la compation...

Ou tout simplement lui rappeler que toi tu es là, pour elle et pas pour le chien du voisin..
35 ans 24
sibell ta pas de coeur ou quoi ???
S
31 ans 3465
Si, jusqu'à preuve du contraire, j'ai un coeur...C'est ce qui me permet de vivre, comme tout le monde. :lol:

Je ne comprendsa pas trop ton message.
35 ans 24
a cause de ton message ou tu disai de laisser son amie se debrouiller c'est mechant et c'est pas comme sa qu'elle pourra l'aider
B I U


Discussions liées