MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Fini le harcèlement moral j'ai quitté mon emploi!!

37 ans Saint Etienne 428
Bonjour,
Tout d'abord j'espère poster dans la bonne rubrique si ce n'est pas le cas je m'en excuse par avance.

Voilà,
ce post est en fait pour moi un véritable cri de  
soulagement car après 6 mois de harcèlement moral et autres misères j'ai enfin réussi à prendre la décision de partir de cette entreprise.

Je viens d'entamer une démarche de rupture conventionnelle avec mon employeur. De plus mon médecin étant au courant de ce que je vis je suis en arret pour dépression jusqu'à la fin officielle de mon contrat.

J'ai vraiment l'impression de revivre car le stress subi ces derniers mois m'a fait beaucoup de mal ainsi qu'à mon entourage ( je pense notamment aux répercussions sur ma vie de couple).

J'avais déjà entendu parler de harcèlement au travail mais concrètement je ne savais pas vraiment ce que c'était. Maintenant pour l'avoir vécu je peux dire que c'est vraiment horrible et que c'est très difficile voire impossible à prouver.

Voilà,
juste pour dire que ça fait du bien d'en parler.
35 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Félicitations alors pour ta "nouvelle vie" :lol:

Ca fait plaisir de voir qu'il y en a qui en sortent
37 ans 22/29 2570
C'est bien que tu es réussi à en echapper. Tu dois être soulagée non? "Rupture conventionnelle" dans ton cas ça veut dire quoi? C'est un arrangement avec ta direction, tu auras des indemnités chomage???
J'espère pour toi en tout cas.

Le harcèlement moral est souvent exercé pour faire démissionné les personnes gênantes. :roll:
Je suis un peu de ce cas là. J'ai refusé d'être mutée en province. Depuis, on essaye de m'emmerder. Mais jusque là, ça n'a pas trop marché. Ils ont trouvé un système qui là ne me va pas du tout. J'arrive même à perdre en salaire. :evil:
La question sera vite réglée la semaine prochaine : soit ils me certifient que mon salaire sera au même niveau soit ils me virent. Point barre, je ne partirai pas! :twisted:
S'ils attendent que je démissionne, ils pourront toujours se gratter. S'il le faut, je les pousserai à bout pour qu'il me vire. :twisted:

Franchement, c'est horrible de subir un harcèlement moral au travail, mais ça en devient même normal de nos jours. :roll:
37 ans Saint Etienne 428
Pour répondre à Moune,
dans mon cas c'est une rupture conventionnelle c'est à dire un arrangement à l'amiable entre mon employeur et moi. Mon employeur voulait me licencier pour "incomptatibilité d'humeur avec une collaboratrice" mais comme je n'avait que 2 ans d'ancienneté ça me faisait partir avec rien et je ne me sentais pas le courage de les attaquer en prud'homme.

Dans le cas de rupture conventionnelle il y a un délai de carence maximum de 75 jours au niveau des Assedics (en plus du préavis, des congés restants et des 7 jours de carences normaux).

Mais mon patron étant dans tous ses torts et ayant trop peur que je les attaque d'un point de vu pénal ( car j'ai eu des menaces de violence) qu'ils me donne une compensation financière très très largement supérieure aux 75 jours de carences.

Dans mon cas le harcèlement à commencé parce que j'avais eu des graves ennuis de santé qui ont fait que j'ai été en arrêt pendant pratiquement 3 mois consécutifs et ils me l'ont reproché.
37 ans 22/29 2570
Contente pour toi que se soit un arrangement à l'amiable. Tu es donc gagnante dans cette histoire, c'est bien pour toi dans ce cas là. :D
Je te souhaite donc plein de bonne choses pour la suite car tu as dû morfler.
37 ans Saint Etienne 428
Bonsoir,
je remonte ce post pour donner des nouvelles:
après 4 mois sans emploi j'ai enfin retrouvé un poste dans une autre société et je revis aussi bien d'un point de vue moral que financier.

Mon bilan après tout ça: je ne regrette absolument pas d'avoir pris la décision de partir même si en cette période de crise les emplois ne courrent pas les rues.
37 ans 22/29 2570
Félicitations! Tout est bien qui fini bien! :P
B I U


Discussions liées