MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

prix des psychologues

A
34 ans Caen 6651
coucou

si ça peut vous éclairer... je suis étudiante en psycho donc j'essaie de devenir psychologue

les 45€ correspondent à pas mal d'argent à filer à l'état parce que le psy est  
en cabinet tout seul donc la loi fait qu'il doit des sous (loyer du cabinet, etc. comme tous les indépendants je suppose)

et sinon... pour être psychologue, il suffit de faire 5 ans d'étude (ce que j'essaie de faire sauf qu'entrée en 5ème année donc avoir le droit d'être psychologue c'est pas facile hihi)

et sinon je te conseille de dire à ta psy que tu trouves ça trop cher pour toi ou plutôt pas assez long par rapport au prix (bah vi les psy sont là pour tout entendre hein ?) mais en même temps si tu es un "cas urgent" ça vaut sûrement le coût pour aller mieux à long terme

A+
R
35 ans rhône alpes 282
je n'en peux plus je ne pense qu'à mourir, à me suicider et de toute façon ce sera dans l'indifférence générale, tout le monde s'en fout, ne me crois pas il faut vraiment que je passe à l'acte et que j'y reste cette fois-ci pour être entendue

on m'a dit de renoncer, mais renoncer donc à attirer l'attention, que l'on s'occupe un minimum de moi, je ne vais pas bien du tout !!!! c'est insupportable!
35 ans 1347
amalinefee a écrit:
je n'en peux plus je ne pense qu'à mourir, à me suicider et de toute façon ce sera dans l'indifférence générale, tout le monde s'en fout, ne me crois pas il faut vraiment que je passe à l'acte et que j'y reste cette fois-ci pour être entendue

on m'a dit de renoncer, mais renoncer donc à attirer l'attention, que l'on s'occupe un minimum de moi, je ne vais pas bien du tout !!!! c'est insupportable!



T as pensé à aller voir un psychatre? parcequ a ce point là je pense que tu aurais besoin d un traitement pour te redonner un coup de fouet, certe c est pas ze solution mais ça pourrait te faire une "béquille" pour rester debout.
R
35 ans rhône alpes 282
j'ai déjà un traitement, je suis sous stablon, deux par jour, je suis allée l'année dernière en clinique psy pour m'en sortir mais je n'y arrive pas, ça va pas du tout!
35 ans 1347
Si tu as des idées comme ça je ne pense pas que ton traitement soit suffisant, va voir ton psychatre ou ton généraliste pour lui en parler parceque là ça a pas l air d aller du tout, quitte à retourner en clinique, tu n es peut etre pas restée assez longtemps
R
35 ans rhône alpes 282
ce qui me pèse c'est surtout que je vois que mon entourage s'en moque, personne n'essaie de m'aider, personne s'intéresse à moi, je n'arrête pas de faire des appels au secours et je n'ai que des paroles blessantes en face... je n'en peux plus d'être seule chez moi et que personne ne se préoccupe de moi, ne prenne de mes nouvelles, être seule,...
R
35 ans rhône alpes 282
j'en peux plus tout ce que l'on m'a fait subir, j'ai toujours ete là pour eux, je n'arrête pas de me sacrifier et tout ça pour être sans cesse rejeter... eux profite de leur vie... moi pas... depuis toute petite je ne vais pas bien et je n'en peux plus d'être laissée de côté et que personne ne soit là pour moi
35 ans 1347
amalinefee a écrit:
ce qui me pèse c'est surtout que je vois que mon entourage s'en moque, personne n'essaie de m'aider, personne s'intéresse à moi, je n'arrête pas de faire des appels au secours et je n'ai que des paroles blessantes en face... je n'en peux plus d'être seule chez moi et que personne ne se préoccupe de moi, ne prenne de mes nouvelles, être seule,...


J ai connu aussi, mais dis toi que tu es jeune, tu vas fonder une famille (ou un couple) tout est loin d etre perdu. Meme si je sais que c est dur de se projeter dans cette situation, comme on dit "tant qu il y a de la vie il y a de l espoir", il faut que tu t accroches, l espoir c est tout ce qui nous reste
35 ans 1347
amalinefee a écrit:
j'en peux plus tout ce que l'on m'a fait subir, j'ai toujours ete là pour eux, je n'arrête pas de me sacrifier et tout ça pour être sans cesse rejeter... eux profite de leur vie... moi pas... depuis toute petite je ne vais pas bien et je n'en peux plus d'être laissée de côté et que personne ne soit là pour moi


Tu vas trouver ma belle, fais peut etre un peu de ménage dans ton entourrage si ça te fait du bien, je m apperçois que je vais nettement mieux depuis que je ne vois plus ma mere et que j ai fait le "deuil" de cette relation (c est un exemple bien sur, je ne dis pas que tu dois tourner le dos à ta mere, ça dépend des situations)
46 ans Dans mes pensées trop souvent... 6188
Ah l'entourage... :roll:

J'ai fait une dépression grave de 4 ans et encore, là je ne pense pas en être vraiment sortie. Et l'entourage, même les plus aimants, souvent ne comprennent pas et enfoncent parfois avec des remarques qui nous blessent mais ils ne s'en rendent pas compte.

Ne pense qu'à toi. C'est le principal. Laisse les dans leur coin avec leurs idées préconcues, bien pensantes...

Je pense sincèrement que c'est un psychiatre qu'il te faut. Pourquoi ne pas aller à l'hôpital ? Tu auras une consultation rapide vu l'état de détresse dans lequel tu es.

Ne reste pas isolée dans ton coin, avec une psychologue qui ne semble pas te faire avancer.

Gros gros :kiss:
A
34 ans Caen 6651
bah c'est pas facile pour l'entourage de comprendre la dépression je peux vous le dire

j'avais un cousin qui faisait plus rien de sa vie ou bien des erreurs grosses comme lui parce qu'il avait plus goût à rien

mais à nos yeux c'était juste une grosse féniasse pas capable de se bouger ou de faire des choix dans sa vie du coup il laissait tout aller jusqu'à l'excès (il a fini sans eau et sans électricité parce qu'incapable de ne serait-ce que payer ses factures donc prendre un chèque, une enveloppe et aller à la poste)

bref vraiment j'ai mis du temps à comprendre qu'en fait il était en dépression de boulet (bah vi désolée mais de mon point de vue c'était vraiment grave d'être aussi bête quoi) donc au bout d'un moment il a réussi à comprendre la gravité de son inaction et il s'est remis en scelle, il a fait des choix

c'était pas forcément les bons... au moins il a pris le risque de vivre et d'aimer ça ! au moins il peut être fier de lui d'avoir un boulot en CDI même si c'est clairement en dessous de son niveau scolaire c'est à la hauteur de ses capacités avec cette maladie

alors voilà c'est pour donner un exemple de l'autre côté de la dépression... c'est pas facile de voir ceux qu'on aime se détruire ou arrêter d'exister parce qu'ils ont eu une enfance difficile (comme tout le monde donc même si eux ont vécu ça vraiment mal ou que vraiment c'était pas juste, etc.)

donc courage amalinefee !! te suicider signerait vraiment ta démission face à ton problème et il aura gagné et donc ton entourage aura eu raison de pas te prendre au sérieux

bien sûr parce qu'ils n'ont pas compris mais bon... c'est pas à eux de résoudre TON problème en même temps, ils peuvent t'écouter mais peuvent pas agir à ta place, ils peuvent pas aller chez le psy ou à l'hôpital à ta place, ils peuvent pas savoir ce que tu as dans le coeur (parce que ça c'est intime ça les regarde pas donc ils s'y intéressent pas)

je suis pas sûre d'aider mais vraiment la dépression c'est facile pour personne et l'entourage, je vois toujours pas ce qu'il peut faire pour toi, à part oui te faire des remarques "méchantes" pour te faire réagir parce qu'ils peuvent pas agir à ta place de toute façon
39 ans 102
surtout , il faut vraiment que tu arrête de te sacrifier pour les autres !

vis ta vie à toi sans t'en occuper.

pour ma part mon père est alcoolique et dépressif. quand je voyais mon psy , je lui en parlais et lui disant que j'essayait de le faire consulter et il ma fait prendre conscience que cela ne servait à rien car au final ce serait moi qui tomberait en dépression. Donc depuis j'ai arrêter de m'en occuper , il se débrouille , j'ai aussi fait le deuil de la relation idéale que j'aurait voulu entretetenir avec lui et je vais bien.

Quand au prix du psy ; le mien avait un tarif assez spécial : 15 30 ou 45 euros. Les gens choisissait leur tarif en fonction de leur moyen . Il estimait que tout le monde avait le droit aux soins psychologiques.

Courage à toi et ne desespère pas , la vie est belle et tu t'en sortiras !
A
37 ans France 2875
Si vraiment ça ne va pas, appelle ta psy, dit le lui au tel.

Sache également que tu peux aussi être prise en charge aux urgences psychiatriques.
46 ans Dans mes pensées trop souvent... 6188
angelic a écrit:
Si vraiment ça ne va pas, appelle ta psy, dit le lui au tel.

Sache également que tu peux aussi être prise en charge aux urgences psychiatriques.


Je vais dans le sens d'Angelic.

Ne reste pas seule avec tout ça dans la tête. Ca va trop loin là, et ta psy te prendra, si elle t'a déjà suivi y'a pas de raison.

Courage & tiens nous au courant...
53 ans Out of Africa... 4355
amalinefee a écrit:
Bonsoir, je voudrais savoir ce que vous pensez du prix de mon psychologue (cela fait seulement la troisième fois que j'allais le voir)

ce psychologue me prend 45 euros pour 30 minutes alors que mon ancien psy mais dans une autre région le même prix mais pour une heure...

merci bcp


L'important est de savoir comment tu te sens avec ton psychologue et si les séances t'apportent quelque chose. Le prix varie suivant les régions un peu comme les salaires d'ailleurs.

Pour ce qui est des tarifs, si tu es dans la gêne tu peux en discuter avec lui : la plupart sont capables de baisser leurs tarifs si c'est justifié.

PS : pour ce qui est de la "gratuité" des psy, ce n'est pas totalement vrai puisqu'ils sont salariés de la collectivité donc payés par l'argent des contribuables. Ca permet aux gens qui n'ont pas les moyens financiers de se faire soigner quand même parce qu'ils le "méritent" eux aussi.
B I U