MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

les conséquences d'un protocole FIV, concrétement ?

45 ans sous le soleil 300
Bonjour à toutes,

Pour re-situer le cadre, j'ai 34 ans, mon ami 36.
Nous sommes suivis en PMA à Toulouse, nous habitons en Gironde.
Notre dossier avance gentiment mais surement.
Une autocongélation du sperme  
de mon ami est prévue pour le 23 décembre, nous avons vu la gynéco, le psy et l'andrologue. Notre dossier doit passer en commission médicale le 17 décembre pour approbation par l'équipe technique de l'hôpital. Donc, nous nous approchons du but ..

En parallèle, professionnellement, je viens d'accepter une "promotion". Je suis actuellement ingé commerciale, mon secteur est la moitié sud de la France et la Suisse romande. A partir du 1er janvier, je serais responsable commerciale et technique de la France entière, la Suisse Romande et la Belgique. Avec 2 commerciaux (nord de France et Belgique) à gérer et à épauler en plus de gérer mon secteur. Je me déplace souvent. Dans l'idéal, je suis absente de chez moi une semaine sur deux, l'autre semaine, je travaille en home office.

Le cadre étant posé, je me demande comment on va gérer les stims notamment. J'aurais voulu savoir (même si je sais que chacune est différente et qu'on ne peut pas généraliser), comment se passent concrétement les stims, la ponction, le transfert et la période post transfert.
En gros, quelles sont les contraintes en terme de temps, est-on capable physiquement de travailler, de se déplacer ? Qu'est-ce que je dois prévoir comme absence du boulot pendant la stim, durant les ponctions et transferts et après le transfert ?
Quelle est la fréquence des pds et échos pendant les stims (comment ça se passe le WE ? )? Faut-il toujours tout faire dans un centre PMA ?

Merci pour votre éclairage

Viginie
109 ans 6176
les protocoles peuvent différer suivant les medecins et les medicaments qui te sont prescrits mais généralement ça donne quelque chose comme ça

- blocage des ovaires pendant une dizaine de jours (par injection de décapeptyl le plus souvent mais ça peut varier).
- rdv un matin dans ton centre pma pour effectuer une echo afin de verifier que les ovaires ont bien stoppé toute activité et qu'il n'y a pas de kyste
- si tout va bien, début de la stim avec une injection chaque soir.
- le 6eme jour environ, rdv le matin dans le centre pma pour une echo et une pds. l'après midi même tu contactes ton centre pour connaitre la suite des evenements ( dosages, et date du prochain rdv).
- 48 ou 72h après, rdv le matin dans le centre pma pour une pds ( et eventuellement une echo). rebelote l'apres midi, ton centre t'informe de la suite, au vu de tes resultats.

etc etc etc... toutes les 24 ou 48h, jusqu'à ce que les ovocytes soient assez murs et gros pour etre ponctionnées .

Quand ce sera le cas, ton centre t'indiquera à quelle heure tu dois faire ton injection pour declencher l'ovulation ( il s'agit d'une injection d'ovitrelle le plus souvent). L'heure doit impérativement etre respectée car tu ovuleras ( et sera donc ponctionnée au bloc ) 36h après. La ponction se fait le plus souvent sous ag ( sauf si tu as une contre indication qui oblige a faire une anesthesie locale) et donc tu restes à l'hopital la journée. Le transfert, s'il y en a un, a lieu generalement 48h après ( mais ça peut etre 72 voir 96h après), prévois la matinée de libre pour ça.


Pour te repondre:
- oui tu peux bosser pendant la stim et après. en revanche pour les deplacements longs après le transferts si c'est en voiture,mieux vaut eviter ( si c'est en train ou avion pas de souci).
- en general il faut faire les pds et echo dans son centre pma mais compte tenu de votre contexte particulier, vois avec ton centre si ce sera obligatoire pour vous ou si vouspouvez les faire dans un centre pma proche de chez vous eceptionnellement (plutot que de devoir rester à paris).
- en pma, y'a pas de we qui compte car tout peut aller très vite d'un jour à l'autre. tu peux donc avoir des pds ou echo le samedi comme le dimanche. pourles ponctions, en general, ils evitent de les faire le dimanche car y'a moins de personnel (ils ne gerent donc que les urgences gynécologiques style accouchement, GEU, etc...)

Voilà a peu près comment ca se passe.

si tu as d'autres qustions , hesites pas j'y repondrais demain (heure de hong kong donc +7h ;) )
45 ans sous le soleil 300
Merci beaucoup pour tes explications Trisss.

Est-ce qu'on peut considérer que les injections durent environ 14 jours, comme le délai classique pour ovuler ?

Si on veut reprendre sur un cycle :
J0 : début des injections pour blocage des ovaires
J10 : écho et début de la stim
J16 : pds, écho
J18 : pds, écho
J20 : pds, écho
J22 : pds, écho
J24 : pds, écho
J25 : ovitrelle
J27 : ponction
J29 : transfert
Donc, en gros, il faut rester près de son domicile environ 2 semaines complètes ?

Je viens de voir les stats du CHU de Toulouse :
"Au total, les taux d’accouchements sont de 18% par stimulation, 22% par ponction et 23% par transfert."
C'est flippant :roll:

Merci encore pour tes éclaircissements

Virginie
109 ans 6176
Pour les injections à proprement parler, c'est même plus si le blocage des ovaires pendant les 10ers jours se fait egalement par injection quotidienne.

Pour la periode de stimulation, ça varie d'une femme à l'autre mais c'est entre 10 et 14 jours le plus souvent ( parfois plus mais c'est moins frequent) donc oui faut rester à proximité de son centre pma pendant 2 semaines et demi/3 semaines.

C'est vrai que c'est assez penible à gerer car on ne peut rien prevoir à l'avance. J'ai eu parfois des stims pendant 12 jours, parfois 13, parfois 15; idem pour le transfert le plus souvent c'etait 48h après la ponction mais ça nous est arrivé que ce soit 72h après.

j'ai préparé une licence en compta-finances pendant les 3eres années de notre parcours pma et j'ai toujours évité à cause de ça, de faire quelque tentatives que ce soit à l'approche des examens.
45 ans sous le soleil 300
trisss a écrit:
Pour les injections à proprement parler, c'est même plus si le blocage des ovaires pendant les 10ers jours se fait egalement par injection quotidienne.

Pour la periode de stimulation, ça varie d'une femme à l'autre mais c'est entre 10 et 14 jours le plus souvent ( parfois plus mais c'est moins frequent) donc oui faut rester à proximité de son centre pma pendant 2 semaines et demi/3 semaines.

C'est vrai que c'est assez penible à gerer car on ne peut rien prevoir à l'avance. J'ai eu parfois des stims pendant 12 jours, parfois 13, parfois 15; idem pour le transfert le plus souvent c'etait 48h après la ponction mais ça nous est arrivé que ce soit 72h après.

j'ai préparé une licence en compta-finances pendant les 3eres années de notre parcours pma et j'ai toujours évité à cause de ça, de faire quelque tentatives que ce soit à l'approche des examens.


Merci encore pour ces précisions.
On ne sait pas trop quand on va nous proposer la première stim. Ceci dit, l'autoconservation du sperme est déjà prévu et datée mais bon.
Le psy et l'andrologue n'ont pas abordé le problème de mon poids. Je pense que ce point sera abordé lors de leur réunion du 17 décembre.
En fonction de tout ça, on essaiera de déterminer les meilleurs moments même si je crains que le CHU ne tienne pas forcément compte de nos contraintes professionnelles !

Et pour les TEC, même combats ?

Merci

Virginie
109 ans 6176
l'autoconservation c'est juste un recueil de sperme donc rien a voir avec ls fiv ( mon mari a fait la sienne bienavant le debut de nos protocoles dans un labo privée).

pour les tec ...aucun idée ...jamais eu la chance d'avoir des embryons en surnombre :roll:
45 ans sous le soleil 300
trisss a écrit:
l'autoconservation c'est juste un recueil de sperme donc rien a voir avec ls fiv ( mon mari a fait la sienne bienavant le debut de nos protocoles dans un labo privée).

pour les tec ...aucun idée ...jamais eu la chance d'avoir des embryons en surnombre :roll:


Dans le cas de mon ami, le dernier spermo n'était pas terrible (moins bien que celui de mai) donc l'andrologue préfère faire une (ou plusieurs) autoconservation en cas de souci lors du prélévement pour la FIV. C'est le CECOS du CHU de Toulouse qui va gérer .. C'est vraiment en préparation de la FIV que l'andrologue a prescrit cela. Mais bien sûr, cela ne donne pas d'indications sur le délai de la première FIV ...

Oki pour les TEC, merci quand même ;)

Virginie
C
47 ans sud 8
En ce qui me concerne on est à 250 km du chu de montpellier
On n'a pas pu débuter la fiv l'an dernier à cause de la disponibilité de mon mari. Par contre on a suivi un protocole long et le plus contraignant c'est au moment du prélèvement . J'ai du faire appel à une infirmière au blocage pour me faire la piqure les injections pour la stimulation je me les suis faites donc tu n es pour ainsi dire pas coincée pour te déplacer et j'ai encore eu besoin des services d'une infirmière pour le déclenchement après le dernier monitorage. Le surlendemain par contre j'ai eu besoin de mon mari pour le transfert et 2 jours aprés pour l'implantation . C'est tout à fait gérable
Bon courage
S
40 ans 1
bonjour virgine , moi et mon mari sommes suivi en pma nos exmaens terminer mon mari doit bientot voir un andrologue car il a une asthenospermie ,comment c est passer ton rdv avec ton andrologue , va til lui faire d autrzes examens ou juste donner son accord pour iac ou fiv merci beaucoup
45 ans sous le soleil 300
sana2631 a écrit:
bonjour virgine , moi et mon mari sommes suivi en pma nos exmaens terminer mon mari doit bientot voir un andrologue car il a une asthenospermie ,comment c est passer ton rdv avec ton andrologue , va til lui faire d autrzes examens ou juste donner son accord pour iac ou fiv merci beaucoup


Le rendez-vous avec l'andrologue s'est bien passé ..
Il a posé des questions et ensuite a ausculté mon ami.
Il a prescrit un dosage hormonal complet et une recherche de microdélétions du chromosome Y (car le frère de mon ami a le même type de pathologie)
On avait déjà le caryotype ..
Vu les résultats du dernier spermo, mon ami a une ordonnance pour faire une autoconservation, pour congeler des zoïdes au cas où il n'y en aurait pas lors de la FIV ..
Dans notre cas, notre dossier a été accepté et c'est la FIV ISCI qui a été préconisée.
Mais je pense que chaque cas est différent ..

Virginie
B I U


Discussions liées