MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Centres d'amaigrissement : une réelle efficacité ?

37 ans 4422
On voit fleurir sur le forum des demandes d'ados (pour la plupart) qui sont la recherche d'un centre d'amaigrissement.
C'est une démarche louable, car elle démontre une prise de  
conscience de leur probleme de poids, et la possibilité de le résoudre en modifiant leur alimentation.

Je me pose toutefois une question : pourquoi une telle 'ruée' sur les centres ?:
- Est-ce vraiment une solution ? Où va-t-on vers une solution à rebond (avec une reprise de poids presque systématique à la sortie).
- Est-ce dû à une médiatisation de ces pratiques ?
- Est-ce que les médecins, les parents poussent par derriere ? (les copains aussi !?)
- Est-ce que ce n'est pas une recherche de la facilité : un amaigrissement "pret à la consommation", puisqu'il n'y a plus à réfléchir, les programmes sont pres, il ne reste plus qu'à suivre ?
- Encore autre chose ?


Que ceux et celles qui ont suivi ce genre de cure ou pensent le faire ne voient pas dans mon message une quelconque critique de leur choix ! C'est juste un avis, et des questions auxquelles j'aimerais des réponses !
38 ans Erstein 1317
coucou
moi j'etais en cure en septembre.
pour repondre a tes questions oui je pense que c un peu du a la mediatisation : j'ai vu plein de reportage sur le centre de sanary sur mer (jcrois que c ca!) et ca m'a donné envie! j'ai pensé que c'etait LA solution. mais malheureusement, passé 17ans, on a plus acces a ce genre de centre ou on reste plusieurs mois, c'est seulement des cures de 3 semaines. alors deja l'entourage c bof (meme si le grpe avec qui j'etais etait cool, c pas pareil) et puis ca manque de suivi, a mon gout.
le medecin qui m'a envoyé la bas m'a demandé de revenir un mois apres, mais c tout.
resultat :
depart en cure: 110kg
retour de cure : 102kg
maintenant:120kg
effectivement la cure c une methode "prete a la conso" comme tu dis et le probleme est la.c facile on est ds le centre, on mange ce qu'on nous donne, on assiste aux conferences, a qq cours de cuisine, on fait du sport , c nickel! mais une fois rentré a la maison , c plus pareil!
enfin bref! si vous partez en cure, faites bien gaffe au retour! moi j'ai merdé, carrement, +18kg! j'ai pris + du double de ce que j'ai perdu! et ca me met le moral tres bas!
alors si vous partez en cure, faites pas cette betise!
et bon courage!!!
39 ans Paris même 105
bah exactement pareil, je suis entrée dnas un centre à Niort en 99 où je suis restée pendant 3 mois... j'y ai perdu 13 kg et puis j'ai bien maintenu et perdu encore 7 kg pendant les vacances mais à la rentrée, j'étais paumée, personne pour me soutenir et j'ai tout repris...

c'est bien le centre mais pour un "enfermement" à long terme je pense... de plus, les méthodes pratiquées par l'équipe ne sont pas vraiment "sympa"..; maintenant, si c'était à refaire, je foncerais de nouveau avec juste un séjour plus long!
G
38 ans 744
Les centres, qu'on y reste longtemps ou pas, ça revient au même... leur gros problème, c'est qu'ils ne tiennent pas compte de notre environnement familial, de la façon dont on vit et bouffe chez nous... c'est très facile de maigrir dans un centre (en un mois, j'ai perdu 8 kilos, par exemple), mais dès qu'on rentre chez soi, aïe, aïe...

Pour "démarrer" un amaigrissement, c'est bien, ça permet de se sortir momentanément de ce qui nous bloque, mais le mieux, ça serait de tout gérer soi-même dès le départ, car dans les centres, on te sert la bouffe à heures fixes, tu peux difficilement grignoter, tu fais du sport, bref on t'incite à faire tout ce qu'il faut pour maigrir, mais dès qu'on est livré à soi-même...
Là, il faut avoir une volonté sans faille pour ne pas craquer et reprendre les mauvaises habitudes...
37 ans 4422
Merci pour vos réponse les filles, c'est super interessant.

Ptit Louloutte, toi tu recommencerais si tu en avais l'occasion ? Qu'est ce que tu changerais ?

Laura louly, ca avait l'air d'avor super bien marché pour toi, tu as continué à perdre apres etre rentrée chez toi. Tu saurais dire ce qui t'as manqué pour que tu puisses continuer ?

Glyss, tu ne crois pas qu'on a le temps de changer ses habitudes si on reste longtemps en centre ? Il n'y avait pas de sensibilisation aux bonnes habitudes pendant ton séjour en centre ? Je veux dire, des moments ou on vous faisait prendre conscience de ce que vous faisiez, ou vous étiez toujours guidés ?
44 ans Salon de Provence (13) 617
Le problème des centres, justement, c'est qu'ils sont extérieur à ta vie, ton environnement quotidien. Donc, bien sur, extrait de ton quotidien et soumis à une discipline sévère, tu maigris. On te donne des conseils d'hygiène alimentaire, d'hygiène de vie. Mais l'expérience prouve qu'une fois replongé dans ton environnement, ces bons conseils sont difficiles à suivre.

Je pense que ça peut être bien pour des personnes, en particulier des jeunes, qui n'ont aucune éducation alimentaire (abonné à la junk food) de connaitre d'autres gouts, d'autres façons de cuisiner, des exercices de sport... Et de connaître de nouvelles personnes, car on se sent souvent isolé, enfermé dans ses kilos quand on est ado.
Mais bien souvent, les personnes qui arrivent en centre ont un surpoids très important, qui est le signe d'une relation malsaine avec la nourriture. Et, ça, ce n'est pas traité dans les centres. Sans travail sur soi, difficile à faire à cet age, et sans soutien psychologique à long terme, je ne donne pas cher des recettes diététiques apprises au centre...
37 ans 4422
J'ai trouvé un post de Pennylane78 dans le forum Santé, et je trouve que c'est pas du tout bete comme idée :

Pennylane78 a écrit:
Bonjour Je suis nouvelle ici mais ce post m'a fait tilter, mon médecin parle de m'hospitaliser à Ennery en septembre et je voudrais savoir si c bien. J'ai déjà été dans des "cliniques diététiques" et je n'y suis pas restée tellememt ça m'énervait d'être prise pour une demeurée. Pis trois semaines je trouve que c'est trop long, c comme une peine de prison ! Moi ce que je voudrais c faire une semaine par mois, ça me permettrait de me remettre sur les bons rails à chaque fois que j'en dévierais !
Enfin bon Ennery mon médecin dit que c bien et toi qu'en pense tu nana banga ???


Vous qui avez testé les cures, vous pensez que ca peut etre une solution d'y aller une semaine par mois ?
Ca permet de se remettre sur les rails comme elle le dit.

Mais je me demande s'il n'y a pas un risque de manger n'importe comment entre les semaines passées en centre ?

Si le suivi est continu sur les périodes ou on n'est pas en centre, je me dis que c'est une bonne alternative, non ?
K
42 ans Hettange Grande, Lorraine 5130
Mon endocryno voulait me faire faire un séjour d'une semaine, avec bilan psy, évaluation kiné et nutri, programme sportif, cours de cuisine... J'ai trouvé l'idée pas si mal, puisque c'était plus pour apprendre sur soi et sur les méthodes que pour réellement perdre...

Les formulaires d'inscription ne sont jamais arrivés...

Tant pis !
43 ans bdr 1353
Il ya 8 ans je suis rentrée en cure un mois dans un centre d'amaigrissement, j'ai perdu 10 kg dans le mois et alors que je n'avais pas fait un écart du mois et que je n'avais pas le sentiment d'etre frustrée, dès le lendeamain de ma sortie, je me suis ruée sur un paquet de gateau et après, je n'ai fait que déconner.

Résultat, j'ai repris 8 kg dans l'hiver et après j'ai fait ww, -28 kg en 4 ou 5 mois (je sais plus trop) et en 4 ans + 65 kg, depuis je fais crise sur crise, je ne peux plus faire de régime même si je le voulais car je n'ai plus confiance, je sais que ce n'est pas la solution.

Il y a 2 ans et demie, pose d'un anneau gastrique et là encore echec, je n'ai pas perdu plus de 6 kg et pourquoi: l'anneau été défectueux, donc fin avril nouvelle tentative de pose d'un anneau gastrique et là le chirurgien en m'enlevant le premier anneau me sectionne une artère, donc il n'a pas pu me remettre l'anneau.

Je ne crois pas etre le pire des cas, il y a plus grave que moi,des gens sont morts avec des produits miracles, des liposuccions, et finalement je me rend compte que le mieux c de suivre les demandes de son corps, d'arriver à son poids génétique et de s'accepter telle ou tel qu'on est avec ses defauts ainsi que ses qualités.

Les régimes mènent aux troubles du comportement alimentaire, c plus que prouvé, combien de gens qui ont fait des régimes n'ont pas repris de poids et ont une alimentation équilibrée?
37 ans 4422
En centre, ce sonts des régimes qui sont proposés ?
Je pensais que c'était une rééquilibration de l'alimentation ?
43 ans bdr 1353
Ben moi j'avais un régime hypocalorique à 1000 kcal/jour puis après je suis passée à 800 kcal. Certaines descendaient à 600 kcal et elles n'avaient pas le droit de sortir de l'établissement alors que les autres avaient le droit de sortir et comme il y avait une patisserie juste en face, certaines allaient manger des gateaux, mdr, c bien la peine de venir se frustrer!!!

Par contre ils m'avaient dit qu'en sortant à 1700 kcal/jour je continuerai à perdre du poids en fonction de ma masse musculaire et d'autres critères dont je ne me souviens plus!!!
43 ans bdr 1353
Coffexe a écrit:
une rééquilibration de l'alimentation ?
???

Au fait c un nouveau mot ça???
G
38 ans 744
Coffexe a écrit:
Glyss, tu ne crois pas qu'on a le temps de changer ses habitudes si on reste longtemps en centre ? Il n'y avait pas de sensibilisation aux bonnes habitudes pendant ton séjour en centre ? Je veux dire, des moments ou on vous faisait prendre conscience de ce que vous faisiez, ou vous étiez toujours guidés ?

Il y a des trucs comme ça, la diététicienne qui te fait des cours, te montre comment faire son menu, te fait découvrir de nouveaux trucs (j'ai découvert là-bas le germe de blé à mettre sur sa salade, miam :P), mais ça ne suffit malheureusement pas...

La bouffe n'était pas mauvaise, mais c'était comme à la cantine... tu manges ce qu'on te donne, ce qu'on a décidé pour tout le monde, et pas ce que tu aimerais manger.

Ceci dit, l'idée d'y aller une semaine par mois, c'est vraiment pas mal, mais ça doit pas être facile quand on travaille ou qu'on étudie de s'absenter une semaine par mois...
G
38 ans 744
Glyss a écrit:
La bouffe n'était pas mauvaise, mais c'était comme à la cantine... tu manges ce qu'on te donne, ce qu'on a décidé pour tout le monde, et pas ce que tu aimerais manger.

je me réponds à moi-même, lol

Je voulais ajouter qu'on ne mange pas ce qu'on aimerait manger là-bas. Donc, dès qu'on est de retour chez soi et qu'on a le choix... on retombe très vite dans les mauvaises habitudes.

De plus, ce n'est vraiment pas évident de continuer à manger du poisson quand on n'en mangeait presque jamais avant d'aller en centre, de continuer à manger des gratins de légumes quand tu n'en mangeais jamais avant d'aller en centre (en plus, ils étaient bons, mais ils nous ont pas appris à les faire :cry:), d'avoir la même vinaigrette super bonne qu'au centre (ils nous ont bien donné une recette de vinaigrette, mais c'est pas la même :cry:), etc.

Je serais plus pour des "ateliers" de cuisine bio, diététique et de rééquilibration alimentaire, comme on peut avoir des ateliers de sculpture ou de dessin, afin d'apprendre à cuisiner autrement, à découvrir de nouvelles saveurs... car le faire toute seule, c'est dur.
43 ans bdr 1353
Je suis entièrement d'accord avec toi Glyss.

Moi aussi là bas je mangeais ce qu'il y avait et c'était mangeable mais dès que je suis sortie et que j'ai eu le choix, rebelotte et même atout, et j'ai pris le 10 de der.

En plus, c dommage qu'il n'y ait aucun suivi psy dans le centre où j'étais.
B I U