MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Suivi d'allaitement, merci

56 ans Région parisienne 2154
à toutes celles qui répondent aux nombreuses questions à ce sujet.
Perso, c'est ici que j'ai appris à ne pas changer de sein systématiquement à chaque tétée (à la mater j'avais  
appris : le bb mange les 10ères minutes, après c'est du plaisir. Alors moi, à la pause, hop, je changeais de sein. Pas dû arranger les coliques, ça...)
et à me méfier des PLV ++, au lieu de juste éradiquer les produits laitiers.

Grâce à un autre post j'ai aussi enfin compris pourquoi certaines tétées virent puching-ball et pas d'autres. Et sûrement d'autres trucs que j'oublie.

Je m'étonne quand même qu'on prône autant l'allaitement maternel tout en nous renseignant si peu. Et pourtant Dieu sait si les puers de la maternité ont été patientes !

Même l'osthéo m'a dit, "laissez tomber si vous êtes trop fatiguée" J'y ai pensé... Si on passe le cap des deux mois, avec loulou, c'est vraiment grâce à ce forum. Merci !
40 ans toujours dans la lune 150
On a peu de renseignements parce que l'allaitement maternel, c'est naturel donc tout est sensé couler de source.
Pour le 1e, je me souviens qu'à la maternité, une puéricultrice était passée dans la chambre pour me proposer de participer à une réunion "allaitement" avec d'autres mamans, si on avait des questions à poser.
Sur le coup je me suis dit "mais à quoi ça va servir? Allaiter c'est tout bête quand même". Sauf que non, c'est pas si bête que ça. Et avec le recul je me dis que j'aurais du y participer à cette réunion.
41 ans lyon 1868
on a peu de renseignement sur l'allaitement c'est vrai. Les informations ne se transmettent plus par les femmes de la famille, nous sommes de la generation tout bib (aseptisation, controle, calcul etc...). De plus les professionnel de sante n'ont pas de formation sur l'allaitement malgre leur X années d'etudes, c'est dommage mais il faut que ce soit une demarche personnelle pour qu'ils ait une formation.

Du coup quand on a un peu allaiter on essaye de transmettre quelques infos, quand on s'est retrouvée dans des situations difficiles on apprend beaucoup, par la force des choses, et perso j'espère que de temps en temps ca aide un peu :)

Bisous
38 ans 4907
tam a écrit:
on a peu de renseignement sur l'allaitement c'est vrai. Les informations ne se transmettent plus par les femmes de la famille, nous sommes de la generation tout bib (aseptisation, controle, calcul etc...). De plus les professionnel de sante n'ont pas de formation sur l'allaitement malgre leur X années d'etudes, c'est dommage mais il faut que ce soit une demarche personnelle pour qu'ils ait une formation.

Du coup quand on a un peu allaiter on essaye de transmettre quelques infos, quand on s'est retrouvée dans des situations difficiles on apprend beaucoup, par la force des choses, et perso j'espère que de temps en temps ca aide un peu :)

Bisous


effectivement avant l'avènement des biberons, c'est les mères qui transmettaient les informations sur l'allaitement à leurs filles. Comme la majorité de nos mères n'ont pas allaitées, elles ont perdues ces notions.

La mienne a allaitée et sur tout le département elles étaient 2 femmes à allaiter. Alors que maintenant 90% des femmes qui sortent de l'hôpital (où j'ai accouchée la dernière fois) allaitent. Ça veut dire qu'environ 85% d'entre elles n'ont pas d'informations sur les problèmes et solutions possibles d'un allaitement.

C'est pourquoi il est très important de se trouver une marraine d'allaitement, surtout si nous n'avons personne proche de nous qui a déjà allaité.

Allaiter c'est "naturel" mais pas toujours sans problèmes/complications.
B I U


Discussions liées