MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Appartement thérapeutique... quelqu'un connaît?

45 ans Paris 9866
Je suis à la recherche de renseignements concernant les appartements dits thérapeutiques, c'est-à-dire aménagés pour les grands dépressifs ou troubles bipolaires. Je crois qu'il s'agit d'un appartement normal, mais situé  
dans une structure où une présence médicale est assurée (et peut-être davantage type restauration et ménage, mais je ne sais pas trop).

Quelqu'un en a déjà entendu parler? Comment y accéder? où et à quel prix? etc, etc.

Tout renseignement est le bienvenu, merci! ;)
42 ans Toulon 3947
Regarde là, y'a des infos:

http://www.cadredesante.com/spip/spip.php?article194


Et là, y'a des adresses, ils pourront peut être t'envoyer des tarifs: http://etablissements....%E9rapeutique&region=&x=33&y=5
45 ans Paris 9866
merci thyde ;)
B
41 ans Là ou nous sommes pauvres mais fiers lol 2300
La psychiatrie francaise etant divisée par secteur geographique d'habitation, a toi de voir avec le secteur dont tu depends.


Chaque secteur a son medecin chef et sa propre politique en terme de suivi, d'accompagnement, d'accueil en appartement therapeutique ou tout autre unité de soin.
Ce genre de suivi se fait sur prescription medical et avec contrat de soin personnalisé ( durée limitee en temps, activités a suivre, prise du traitements)

Certains secteurs ont des appartements plus cadrants que le secteur voisin: exemple presence paramedical constante ou visites jounralières; repas pris en commun ou appartement plus individuel....

As tu deja un contact quelconque avec le secteur de psychiatrie dont tu depends? Qui t'en a parlé?
45 ans Paris 9866
Merci Boubou. C'est pour une personne qui est suivie et en effet "sectorisée" comme on dit maintenant.
La discussion à ce sujet est en cours avec son psy, mais j'essaie juste de voir si je peux recueillir des infos complémentaires.
Je me demande s'il n'existe pas également une possibilité d'hébergement par des associations qui aident les handicapés (physiques et psy).
Quelqu'un a entendu parler par exemple de l'APAJH (association d'aide aux handicapés mais qui gère également des appartements thérapeutiques)?
35 ans rouen 76 1559
alors, par chez moi (aucune idée si c'st pareil partout), les appartements thérapeutiques sont gérés par un service de l'hopital psychiatrique...
ce système permet la réintégration/resocialisation bref la vie "hors des murs" de personnes souffrant de patho psychiatriques, pour qui un retour à domicile simple n'est pas possible...
A rouen, les appartements thérapeutiques sont plus ou moins regroupés... dans un immeuble, par exemple...

Au début, la personne pour qui le projet personnalisé est d'aller en appartement thérapeutique, y passera quelques heures tous les jours pendant 1 semaine, puis une demie journée (1 repas compris), puis la journée, puis la journée et la nuit puis des semaines de cinq jours, pour aboutir, au bout de quelques semaines, voire quelques mois, à y rester tout le temps... ca se fat hyper progressivement!!! et parfois, des "retours en arrière" sont nécessaire... mais pas à prendre comme un échec!!!c'est juste qu'on est peut etre allés trop vite!

Bien sur, pour pouvoir intégrer ce genre d'appart, il faut pouvoir:
- gérer un budget, donc faire ses courses et prévoir des repas +/- "équilibrés"
- gérer son traitement
-gérer ses déplacements seul
-prendre soin de soi
-être capable de se tenir à son "emploi du temps" (travail, atelier, "hopital de jour", rdv médicaux, thérapies...

c'est pour cela que ce genre de projet ne se fait pas du jour au lendemain, mais est envisagé par le psy ET léquipe pluridisciplinaire (infirmière, kiné, ergo...) ET le patient!!!
la période entre la prise de décision et l'arrivée en appart thérapeutique, peut prendre quelques semaines..
semaines durant lesquelles la personne est prise en charge pr les ergo, les kinés... pour voir si elle est capable de faire les choses que j'ai sitées plus haut, seule...


Lorsque la personne est dans l'appartement thérapeutique,elle n'est pas "abandonnée"... Des infirmiers et les ergo passent régulièrement, voir si tout va bien...

Je sais pas si j'ai été assez clair... et si j'ai répondu à toutes tes iterrogations...

hésite pas si tu veux plus d'infos, etc... meme par mp, ya pas de problème!! ;)
45 ans Paris 9866
merci edwige pour ces précisions ;)
ce que tu décris c'est le passage progessif de HP vers appartement thérapeutique (transition vers la vie "normale" si je comprends bien)... le cas auquel je pense c'est plutôt quelqu'un qui vit en appartement (normal) avec séjours réguliers en HP et qui peut s'assumer de moins en moins... comme l'HP ne peut être que temporaire (même si plusieurs mois par an) son entourage cherche une autre solution... d'où mes questions sur l'AT.

tu bosses dans ce secteur?
35 ans rouen 76 1559
je suis élève infirmière... et j'aimerais travailler en psychiatrie après...

sinon,il y a une autre solution qui pourrait peut etre être plus adaptée:
les famille d'accueil...
tu connais?
45 ans Paris 9866
non jamais entendu parler...
35 ans rouen 76 1559
en fait, les familles d'accueil thérapeutique, c'est plus ou moins vaste...^^
Elles peuvent accueillir aussi bien des personnes handicapées, des personnes âgées, des personnes souffrant de troubles psychiatriques...

C'est un accueil qui peut etre temporaire ou permanent. à temps plein ou temps partiel.
La personne est hébergée dans cette famille, qui a préalablement reçu un agrément (et qui est suvent rattaché à l'hopital psy). Elle fait partie intégrante de la famille...
c'est, pour faire un raccourci, le milieu entre hopital (qui est bien pour les périodes "à risque", de crises...enfin, ca dépend de la pathologie) et les appartements thérapeutiques (qui nécessitent une ertaine capacité d'autonomie)
45 ans Paris 9866
merci encore pour toutes ces précisions ;)
35 ans rouen 76 1559
si tu veux d'autres renseignements, hésite pas... même par mp!!
(et si bsoin, je serai en stage en psychiatrie en janvier, donc si tu as des questions, ya pas de problème!!) ;)
45 ans Paris 9866
t'es un ange :kiss:
B
41 ans Là ou nous sommes pauvres mais fiers lol 2300
le soucis des familles d'accueil est de savoir si le secteur en a; cela n'est pas encore le cas et cela depend de la politique de secteur.
B I U