MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Que pensez vous du planning familial ?

E
38 ans ICI 1394
Au dela de cette question un peu simpliste (quoi que...)
c'est plus une réponse de fond que j'attends.
le mouvement du planning familial.
le connaissez vous déjà (j'entends de maniere personelle) ?
Vous as  
t il déjà apporté son aide ?
Quel est votre opinion sur les valeurs defendu par celui-ci ?
Que pensez vous que le planning familial apporte de maniere concrete aux jeunes femmes ?

malgre mon parti pris un peu evident... (pour, vous l'aurez comprise)
certaine question plus delicate
- le trouvez vous feministe ?
- Connaissez vous les differentes philosophie (si je peux dire) qu'il peut y avoir entre different centre ?

[url]http://www.planning-familial.org/ [/url]
E
38 ans ICI 1394
http://www.planning-familial.org/
R
35 ans 15384
Je trouve ca très bien,excellente initiative du gouvernement pour une fois ... Ca a bien aidé une de mes amies,pour la pilule.
Perso,je n'y suis jamais allé,pas encore besoin,mais si jamais,je n'hésiterais pas une seconde.
E
38 ans ICI 1394
le mouvement du planning familial n'est pas une iniative du gouvernement (je dirais presque helas.Quoi que...) en tout cas c'est une association non gouvernementale loi 1901. ;) et qui souvent luttre dur pour obtenir des subventions.
R
35 ans 15384
Ah ben zut :oops:
Merci de m'avoir reprise ;)
233
Je trouve ça très important, ça m'a beaucoup aidé pour avoir la pilule (tabou dans la famille), pour demander des conseils et des examens.
Malgré les semaines d'attente pour avoir un rdv gynécologique, j'y vais ce qui me permet vu mes faibles revenus de ne pas avoir à payer un gynécologue.
Et un plus je trouve qu'ils sont 10 fois plus sympa et ouverts que les gynécos normaux.(en ce qui concerne ma ville,après je fais pas de généralité)
34 ans 2879
J'ai une seule petite expérience avec le planning familial.
Je voulais pareil éviter la dépense médicale pour avoir la pilule car je n'ai strictement aucun revenu, et que je n'avais pas de médecin traitant.

Mais voilà, je suis majeure et encore couverte par la sécu (prolongation de droits de la sécu étudiante) donc elle n'a pas voulu me prescrire de pilule et m'a dit d'aller voir le médecin. Ca m'est resté en travers de la gorge car personne ne m'avait prévenue quand je suis venue une première fois le mauvais jour (on m'a dit de revenir le mercredi) et le mercredi suivant où on m'a annoncé qu'elle était en vacances.

Une chose à savoir c'est qu'il n'y avait strictement personne, que ça lui aurait pris 2 min de me faire une ordonnance. Donc, non, mauvaise impression.
E
38 ans ICI 1394
Okapi a écrit:
J'ai une seule petite expérience avec le planning familial.
Je voulais pareil éviter la dépense médicale pour avoir la pilule car je n'ai strictement aucun revenu, et que je n'avais pas de médecin traitant.

Mais voilà, je suis majeure et encore couverte par la sécu (prolongation de droits de la sécu étudiante) donc elle n'a pas voulu me prescrire de pilule et m'a dit d'aller voir le médecin. Ca m'est resté en travers de la gorge car personne ne m'avait prévenue quand je suis venue une première fois le mauvais jour (on m'a dit de revenir le mercredi) et le mercredi suivant où on m'a annoncé qu'elle était en vacances.

Une chose à savoir c'est qu'il n'y avait strictement personne, que ça lui aurait pris 2 min de me faire une ordonnance. Donc, non, mauvaise impression.


juste une question c'était un (centre de planification ?)

Si tu veux mon avis
Comment que ce soit les animateurs et animatrices du pf qui sont formes a exercer des activités d'informations et de consultation et de conseil en matiere de sexualite sont en general pour mon experience trés humain.

et non le Pf n'acceuille pas que des filles en urgences pecunieres (loin s'en faut meme si il y en a enormement)
je pense qu'elle aurait dut prendre le temps d'au moins te guider quel que soit ta demande.

bien qu'il faille considerer qu'il y a aussi des benevoles (et que c'est souvent tres booké) c'est pas une excuse je sais...
108 ans 6176
D'un autre coté le planning familial n'est pas fait pour eviter d'aller voir un gynéco ou médecin quand on bénéficie d'une assurance santé. Et ne pas te faire l'ordonnance, même si ça avait pris 2 minutes, c'est aussi ne pas encourager ce genre de pratique (leur budget ne leur permettrait pas...Déjà qu'il a fondu comme neige au soleil). Imagines que tout le monde fasse comme ça .... :roll: ( ça me fait penser aux services d'urgences qui souvent débordent de monde parce que les gens préfèrent aller là , où ils sont soignés sans avancés de fond, plutot que chez un medecin de ville qui pratiquent très rarement le tiers payant).

Je n'ai jamais eu à bénéficier du PF mais je reste persuadée que c'est une bonne chose en particulier pour les ados qui ne peuvent pas parler de certains sujets chez eux ( problèmes gynécologiques, sexe, avortement, contraception...). J'ai plusieurs de mes amies, adolescentes à l'époque, qui ont pu profité des bienfaits du PF et ça leur a evité ben des crises familiales.
S
40 ans ... 66
personellement j'y suis allé une seule fois... mais j'y allai pour avoir des renseignement sur les IVG car en cours on devait choisir un théme qui fesait débat et recolter des informations pour pouvoir faire une présentation et en débattre en cours
Les dames qui y travaillaient on été trés aimables et accueillantes et elles nous ont bien informées et ne sont pas arrétée juste sur une idée (pour la question, sont elle trop féministe).
Bon aprés je ne saurais pas dire si dans d'autre circonstace elles sont parreils.
59 ans Au bord de la mer 15536
Je n'en ai jamais eu besoin, mais j'ai toujours connu l'existence du Planning.
Rappelons que son origine remonte à 1956, avec le mouvement Maternité Heureuse et qu'ils ont été en première ligne pour la légalisation de la contraception et de l'avortement.
E
38 ans ICI 1394
absolument provence
M’étant apercu que tu soutenais cette action et avais toute les connaissances si tu passe n’hesites pas à m’aider en cas de lacuneCitation:
idem si il y a parmis vlr des animatrice du planning.


au depart le but étant je crois de creer une association de femmes pour promouvoir le contrôle des naissances.
Il faut savoir que le nombre d'avortements en France a l'époque pouvait atteindre les 600 000 par an.
quant au mouvement maternite heureuse que tu cites il s'est ouvert en quasi clandestinité.
Entre 60-67 les premiers centres du Planning familial etait il me semble clandestin. Belle lutte non...

et meme si a l'heure actuelle on est loin de la clandestinite ( le combat semble loin d'être fini quant ont peut voir par exemple les énormes problemes de subvention qu'on put se produire ces dernieres années. Et plus particulièrement en debut d’année 2009.

Il faut savoir que les bénévoles dans de nombreuse villes se concentre sur les permanences, tandis que le ou les salariés assure le rayonnement du planning dans le département à travers des actions de formation dans les écoles et dans les associations
Et dans de nombreuses autres villes le MFPF a besoin de bonnes volontés pour arriver à tenir les permanences.
34 ans 2879
trisss a écrit:
D'un autre coté le planning familial n'est pas fait pour eviter d'aller voir un gynéco ou médecin quand on bénéficie d'une assurance santé. Et ne pas te faire l'ordonnance, même si ça avait pris 2 minutes, c'est aussi ne pas encourager ce genre de pratique (leur budget ne leur permettrait pas...Déjà qu'il a fondu comme neige au soleil). Imagines que tout le monde fasse comme ça .... :roll: ( ça me fait penser aux services d'urgences qui souvent débordent de monde parce que les gens préfèrent aller là , où ils sont soignés sans avancés de fond, plutot que chez un medecin de ville qui pratiquent très rarement le tiers payant).

Je n'ai jamais eu à bénéficier du PF mais je reste persuadée que c'est une bonne chose en particulier pour les ados qui ne peuvent pas parler de certains sujets chez eux ( problèmes gynécologiques, sexe, avortement, contraception...). J'ai plusieurs de mes amies, adolescentes à l'époque, qui ont pu profité des bienfaits du PF et ça leur a evité ben des crises familiales.


Coucou,

Oui, je comprends l'idée de l'engorgement...Mais pour moi c'était ouvert à tous sans porter préjudice (contrairement aux urgences), comme le dépistage VIH par exemple, ou le CIO pour l'orientation. J'ai donc été très surprise et déçue de voir que non. Et que surtout malgré le fait qu'il n'y ait pas un chat elle a refusé de me faire cette ordonnance.

Je ne suis pas fermée à ces arguments, mais à sa place j'aurais fait l'ordonnance en disant qu'il faudrait à l'avenir aller voir le médecin...
Non, je n'ai pas trouvé ça humain, j'ai trouvé ça rigide. Mais je m'en remettrai ;)
J'aurais effectivement du aller voir le médecin...Tant pis, je saurai pour la prochaine fois !
36 ans Menton 848
Perso j'y vais depuis que j'ai 17 ans :)

J'y suis allée pour la pillule parce que chez nous c'était tabou, et après un premier rapport non protégé bah j'ai paniqué et mes amies m'ont emmené là bas, vu qu'on était au lycée et que je pouvais pas en parler chez moi ... Et après j'ai continué à y être suivie parce que pas de gynéco attitré ailleurs et surtout pour des raisons financières.

J'ai déménagé plusieurs fois et j'ai changé de planning familial à chaque fois ... Maintenant je suis suivie par la gynéco de l'hopital pour ma grossesse vu les complications (hypertension) mais sinon j'avais commencé par le planning, vu que j'y étais suivie pour les consultations gynéco normales.

Ma sage femme est au planning familial aussi, et c'est près de chez moi, et je trouve les gens moins pressés et plus à l'écoute qu'à l'hopital où ma gynéco m'expédie toujours parce qu'elle a jamais le temps de parler :)
A
34 ans Caen 6651
Provence a écrit:
Je n'en ai jamais eu besoin, mais j'ai toujours connu l'existence du Planning.
Rappelons que son origine remonte à 1956, avec le mouvement Maternité Heureuse et qu'ils ont été en première ligne pour la légalisation de la contraception et de l'avortement.


alors ce que je sais du Planning Familial est de cet ordre c'est-à-dire comment il a été créé et dans quel contexte

parce qu'en fait j'ai étudié l'histoire de la sexologie et bien évidemment le Planning Familial a été une énorme avancé par rapport aux recommandations de l'état et de la moral religieuse : "faites des enfants parce que les soldats meurent pour la guerre", "la femme sert qu'à ça et à travailler dans les usines quand il y a la guerre", "la liberté sexuelle c'est pas bien, l'avortement c'est un accès direct à l'enfer", etc. sur plusieurs générations et plusieurs gouvernements il est un des aboutissements des réflexions sur la sexualité et la famille de mon pote Freud et d'autres médecins de l'époque (vi vi je sais personne ne l'aime mais personne ne sait pourquoi alors moi je l'aime bien)

alors comme la famille ça se compose principalement de la mère... y a une connotation féministe obligatoire et totalement machiste donc (bah vi femme = mère c'est pas très évoluée comme pensée même si ça reste une évidence lol rah que c'est compliqué)

voilà j'en sais pas plus mais je vais suivre la conversation pour apprendre des choses :D
B I U


Discussions liées