MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment faire quand on aime un homme très violent?

37 ans 20
Constat nunéro 1 : je l'aime plus que tout au monde. Ensemble depuis 3 ans. Demande en mariage faite. Je l'aime, je l'aime, je l'aime.

Constat numéro 2 : il est  
devenu progressivement violent. Des insultes d'abord, des menaces, des gifles. Puis des bras tordus, des coups de pieds sournois sous la table. Et ensuite des coups de poings dans la tête. Jusqu'à ce soir. Ce soir il a mis ses mains autour de mon cou et il a serré. Puis il a pris une batte de baseball et j'ai réussi à m'enfuir.

Constat numéro 3 : je n'ai pas vraiment d'amies (elles vivent à l'étranger) et peu de famille. Fille unique de parents eux même fils et fille unique. Peu de personne constituent mon entourage. J'ai fait de lui le centre de ma vie. Actuellement au chomage depuis 4 mois, j'ai puisé dans mes économies pour garder notre train de vie. Je suis maintenant dépendante financièrement de lui. L'appart est à lui, les meubles sont à lui. Il paye les courses et les factures en attendant que j'ai du travail.

Constat numéro 4 : je l'aime malgré tout. J'ai l'espoir qu'il puisse changer et redevenir comme avant. J'ai pardonné son infidélité, sa violence, son humiliation. Je l'aime. Je ne peux pas vivre sans lui, je n'imagine même pas vivre une seule soirée loin de lui. Je fais tout pour le rendre heureux, la cuisine, le ménage, je me fais belle, j'essaye de ne jamais le mettre en colère, je veux qu'il soit heureux avec moi. Je pense au suicide, à la mort, s'il m'arrivait d'être séparée de lui. C'est mon petit homme d'amour. L'homme que j'aime à la folie.
45 ans calvados 1616
Pfiouuuuuuuuuuuu
Je sais pas trop quoi te dire, je suis partagée entre désolation et colère :
1- comment un homme digne de ce nom peut il oser frapper/étrangler une femme qu'il prétend aimer? :shocked!: ...il appelle ça de l'amour?
2- et plus il te frappe et plus tu l'aimes? t'as t'il à ce point formatée que tu ne peux/veux pas ouvrir les yeux sur ta situation et que tu l'appelle mon petit homme d'amour? (...j'en ai froid dans le dos...)
Si je dois te donner un conseil c'est déjà de porter plainte au commissariat car mm si tu l'aimes rien ne justifie de tels actes de violences et tu dois lui faire comprendre!
ensuite je te dirais de prendre du recul pendant qq temps: vois si un centre d'hébergement peux t'accueillir qq temps pour que tu puisses faire le point et trouver des gens pour t'aider et te soutenir.
Courage...
37 ans 20
D'après lui, c'est moi qui le met en colère. J'essaye pourtant d'éviter les sujets facheux, les embrouilles, mais il dit que je le met à bout et qu'il est tellement en colère qu'il me frappe. Après sa "crise", il redevient adorable. Il me caline, me dit qu'il m'aime, que je suis sa femme. Alors comment ne pas espèrer un changement? Il est capable d'être adorable, et c'est cet homme là que j'aime et que je ne veux pas quitter. C'est comme si il avait deux personnalités en lui.
Je ne sais pas s'il ma formatée mais ce qui est sur c'est que je suis affectivement dépendante de lui et que je ne peux pas le quitter.

Si quelqu'un a déjà connu cette situation, merci de bien vouloir me dire comment on s'en sort. Est ce possible de le changer?
36 ans Montréal 1666
Tu sais, il a un problème et tu en es consciente, je crois. Souvent, ces hommes là ont besoin de contrôler, c'est viscéral et très profond, difficile à changer. Et typiquement, il a réussi à être le centre de ton monde. C'est typique qu'il redevienne adorable après. On appelle ça le cycle de la violence...

Mais tu peux vivre sans lui. Tu dois, même, pour pouvoir vivre sans te perdre.

Si tu ne peux pas envisager le quitter, pourquoi ne pas prendre un pause dans un centre spécialisé en violence conjugale, histoire de mettre de l'ordre dans tes pensées avec des gens qui sont habitués de voir cette situation et qui ne te jugeront pas?

Mon beau-père était comme ton mari. Ma mère est toujours avec lui et elle a réussi à effacer sa propre existence pour éviter les coups et les rabaissements. Elle est une ombre de la femme qu'elle a pu être. Ça marche... partiellement! Le temps n'arrangera pas les choses. Souvent, il les aggrave. Même les hommes qui veulent changer et qui font des démarches pour (sincèrement, ce qui va plus loin que les promesses après coup...) n'y arrivent pas toujours alors ton mari ne changera probablement pas spontanément.

As tu des enfants? Espères tu en avoir dans ce contexte? Des enfants, c'est souvent du stress supplémentaire et de la violence supplémentaire. Même s'il ne les frappait pas, ce n'est pas sain pour un petit de voir sa mère constamment rabaissée... Tu mérites mieux que ça.

Tu l'aimes... Ça je comprends. Mais tu dois t'aimer aussi, assez pour ne pas accepter qu'on te traite comme ça. Tu aimes un homme qui a surement ses bons coté mais il est malade et c'est toi qui écopera.

N'hésite pas à revenir nous parler!

xx
47 ans 35 10308
Quel que soit le degré de fatigue ou d'énervement qu'un homme puisse avoir, il est inadmissible qu'il se "défoule" en frappant sa femme. C'est anormal. L'amour, ce n'est pas ça. La vie en couple, ça n'est pas ça. Et le problème, ce n'est pas toi, c'est lui.

Ce que tu racontes est vécu (hélas) par de nombreuses femmes et on y retrouve beaucoup de choses typiques des cas de violences conjugales : le fait qu'il te fasse croire que c'est de ta faute, le fait que tu craignes les coups et que donc tu changes ta personnalité en sa présence, le fait que tu n'as pas d'autres interactions sociales qu'avec lui, le fait qu'il redevient super gentil après les coups (et qu'il te refrappe ensuite...), le fait que malgré tout tu lui pardonnes et tu l'aimes et tu espères... Vertige a dit beaucoup de choses sur les possibilités pour ton mari de changer (et statistiquement, elles sont malheureusement assez faibles dans un cas comme le tien).

Si tu veux pouvoir parler avec des gens qui pourront t'écouter et te conseiller (aussi bien au point de vue personnel qu'au point de vue administratif) tu peux aussi appeler le 3919 (numéro national gratuit de l'Etat, contre les violences conjugales).
S
30 ans 3465
J'ai vécu ça, il n y a pas ci longtemps. Certes, ça ne s'est produit qu'à une reprise, et c'était beaucoup moins violent...

Mais un conseil...Fuis! Casse toi! N'essaie pas de le changer, parce que si changement, il y a, ça doit venir de lui ( je tiens quand même à préciser, qu'un homme violent change que très rarement).

Et ce n'est pas en restant avec lui et en disant amen à toutes ses conneries que tu l'aideras. Barre-toi! Excuse moi d'être aussi dure, mais tu attends qu'il te tue?

T'étais là avant lui...Tu seras encore LA après lui.

Certes, ça peut être difficile au début, comme toutes les ruptures. Mais crois-moi, je suis sortie avec un type violent, qui me disait aussi que c'était pour mon bien, que c'était de ma faute et blablabla...

Toujours est-il que toi, quand tu es en colère, est-ce que tu te mets à le frapper? NON! Parce que tu as conscience que peu importe ce qu'il a fait, tu n'as pas le droit de lever la main sur lui...Pour lui c'est pareil.

J'ai un père violent, il a fait trois mariages et il a cogné ses trois femmes...Alors s'il te plaît crois-moi, vaut mieux que tu partes.

Tu t'en remettras, on s'en remet toujours d'une rupture!

Courage et tiens nous au courant stp.
C
108 ans 438
Bon, je n'arrive pas trop à rassembler mes idées pour être claire mais je vais essayer.

Tu l'aimes d'accord mais tu sais aussi que l'amour n'autorise pas ce genre de comportement, tu risques de perdre la vie, ce n'est pas un jeu là.

Pour ton homme, je pense que les personnes qui font subir cette violence peuvent changer car la violence n'est pas innée c'est un comportement appris. Malgré tout ça demande énormement de temps, ça demande de reconnaitre qu'on a un problème et les rechutes sont fréquentes. Même si il a des possibilités pour qu'il change, ça doit se faire dans un environnement adapté, encadré avec des personnes compétentes.

Il faut que tu acceptes que tu ne peux pas le changer, ce n'est pas le rôle d'une compagne. Il va falloir que tu penses à toi car là l'engrenage est en marche, il te frappe, il t'accuse et tu pardonnes. Il se réfugie derrière ta pseudo responsabilité pour ne pas voir que le problème vient de lui. Sans cette prise de conscience aucun changement n'est envisageable.

Comme l'ont conseillé les filles prend contact avec un centre d'hébergement afin d'assurer ta propre sécurité et de te sentir écouter.

Plein de courage donne nous des nouvelles!
A
35 ans 3124
Franchement...je n'ai pas pu retenir mes larmes en lisant ton sujet...ça me fend le cœur et doublement car j'ai l'impression que j'aurais pu écrire la même chose il y a 6 mois à quelques choses prêt.

Au fond, je ne pense pas que ce soit avec les doigts de l'amour que tu nous écris, mais avec ceux de la détresse et de la solitude...avec le recul et quand on sort de son aveuglement, on comprend mieux les choses.

Mon ex ne m'a pas souvent frapper, mais il suffi d'une fois...c'est inacceptable, tu n'as pas a te faire subir ça...je reviendrais plus tard, je suis émue, je ne trouve pas les mots,j'ai juste envie de hurler "par pitié, sors toi de cet enfer avant qu'il ne soit trop tard".

Un gros bisou à toi...
A
35 ans 3124
En_detresse a écrit:

Si quelqu'un a déjà connu cette situation, merci de bien vouloir me dire comment on s'en sort. Est ce possible de le changer?


Comment on s'en sort? En cessant d'être aveugle...l'amour n'a aucune compatibilité avec la haine et la violence, ça je l'ai compris bien après...

Il a fallu que des personnes me raisonnent et m'ouvrent les yeux sur ma situation pour que je me décide à partir, la mort dans l'âme car j'étais éperdument amoureuse de cet homme (enfin a ce moment là, je le croyais, avec le recul...) et j'étais comme toi : dépendante de lui a tous points de vu...le "pire", c'est qu'ils ont conscience de notre dépendance et en profitent encore plus, car pour eux, c'est impossible qu'on s'en sorte autrement...crois moi que mon ex ça lui a fait tout drôle quand j'ai pris mes cliques et mes claques et il s'en mord les doigts encore aujourd'hui.

Tu ne mérite pas ça, personne ne mérite ça...tu as peur de la solitude, ça se sent, mais au moins cette solitude même si elle peut sembler effrayante, elle ne te rabaisse pas, elle ne te blesse pas...
34 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Juste une simple question : et quand il t'aura tué et qu'il ira pourrir en prison, tu seras heureuse pour vous deux?

C'est la seule chose à garder en tête.

Tu imagine avoir un enfant dans ces conditions? Accoucher d'un gamin handicapé car le père t'aura prise comme punching ball pendant la grossesse (si le gosse arrive à terme :roll: )? Tu t'entend devoir expliquer à ton enfant que s'il a tel ou tel handicape c'est parce que toi, sa mère, tu n'as pas eu le courage de le défendre pendant ta grossesse? Tu te vois le laisser subir ça chaque jour? Tu te vois enterrer un petit cercueil et mettre ton mari en prison car ton enfant n'aura pas aussi bien résisté aux coups que toi ou que lui n'aura pas eu le temps de fuir avant que la batte de baseball lui fracasse le crâne?
47 ans strasbourg 6049
on peut le changer? NON, quoi faire? partir. question de survie. et je sais de quoi je parle... bon ct pas mon homme donc je ne l'aimais pas. mais rien que la violence morale suffit à me faire partir alors la physique...

et sinon comme mary morgane.
37 ans Le Havre 2722
Acide-Lyrique a écrit:
En_detresse a écrit:

Si quelqu'un a déjà connu cette situation, merci de bien vouloir me dire comment on s'en sort. Est ce possible de le changer?


Comment on s'en sort? En cessant d'être aveugle...l'amour n'a aucune compatibilité avec la haine et la violence, ça je l'ai compris bien après...

Il a fallu que des personnes me raisonnent et m'ouvrent les yeux sur ma situation pour que je me décide à partir, la mort dans l'âme car j'étais éperdument amoureuse de cet homme (enfin a ce moment là, je le croyais, avec le recul...) et j'étais comme toi : dépendante de lui a tous points de vu...le "pire", c'est qu'ils ont conscience de notre dépendance et en profitent encore plus, car pour eux, c'est impossible qu'on s'en sorte autrement...crois moi que mon ex ça lui a fait tout drôle quand j'ai pris mes cliques et mes claques et il s'en mord les doigts encore aujourd'hui.

Tu ne mérite pas ça, personne ne mérite ça...tu as peur de la solitude, ça se sent, mais au moins cette solitude même si elle peut sembler effrayante, elle ne te rabaisse pas, elle ne te blesse pas...


Je suis d'accord avec Acide Lyrique.
Tu as tellement peur de la solitude que tu te mets avec n'importe qui. Même s'il te tape, même s'il te prends pour une merde, tu l'aimera parce que tu pense que tu aura personne d'autre pour t'aimer (ce qui est faux). Il en a conscience que tu as un manque affectif et il en profite pour faire de toi sa "chose", d'autant plus que tu me paraît très dépendante de lui financièrement.

La solution ? fuir dès que tu le pourra et que tu aura enfin ouvert les yeux sur sa perversité. N'attend pas qu'il "change", il ne changera pas et n'attend pas d'avoir un pied dans la tombe pour le quitter.
35 ans paris 517
es tu serieuse ???

moi aussi je suis une mec, moi aussi je m'enerve mais je leve pas la main sur une femme mm si elle me tape sur le systeme.

tu l'aime, c'est manifiqueeee et tu va l'épousé laisse moi te donner une vision de ton future
tu aura des enfants tres beau sympas et plien de vie mais un bruyant se qui va encore une fois mettre ton cherie ... et la boom tu mangera des coups et peut etre mm l'enfant pk pas le gosse va grandire et la boule qu'il a dans son ventre aussi au point de se faire dessus de peter un cable a force de voir maman ce faire taper dessus par papa mais maman aime papa mais papa aime voir d'autre fille qu'il ramene a la maison
maman me protege de papa quand il devient rouge faut que je protege maman
et devine quoi l petit bb va te proteger avec 5 coup de couteau dans le dos de papa prison pour le petit doudou qui devenu un grand durdur
pour finir pose toi une question c'est ce que tu veut pour tes enfants qu'ils vivent et grandisse dans ce climat ??
et dit pas qu'il va changer, car rien vas changer
C
48 ans 1965
Tu es à tout niveau dépendante de lui... et cet homme violent en profite... il SAIT que tu ne peux pas te sauver et lui en renvoyer une parce qu'il sera plus violent que toi : et tu risques de mourir par strangulation ou par coups... Plus qu'un risque, une évidence.

Citation:
J'ai pardonné son infidélité, sa violence, son humiliation


Il te trompe, il te bat, il t'humilie...

:shock:

Et tu le pardonnes? :shock: :shock:

Que faudra t il qu'il fasse pour que tu ne le pardonnes pas?


C'est un sadique, un méchant, c'est pas un homme aimant, il ne peut pas t'aimer et en tout cas personne ne peut considérer cela comme de l'amour. L'amour, c'est tout le contraire : c'est la tendresse, le respect, la fidélité,...

Il a tous les défauts du monde, le plus énorme : il est misérable et sadique. Il bat sa femme et arrive à se faire pardonner.


Tu as de la merde dans les yeux... et la merde, c'est ton homme. Il ne risque que de te pourrir l'existence, te faire mal, te faire peur. Tu n'es déjà plus que l'ombre de toi même en acceptant cela... Trouve la force en toi, reprend ce qu'il t'a pris : ta liberté, ton intégrité, ton indépendance, ta vie. :twisted:


Il est TOUJOURS possible de s'en sortir... mais faut, je pense, que ça vienne de toi... un jour, faut que t'ai tellement peur pour ta vie que ton instinct de survie te fasse agir...


Moi aussi j'ai les larmes aux yeux quand je te lis... Et j'ai la rage contre cet homme, contre tous ceux qui arrivent à être aussi pourris de l'intérieur à faire souffrir leur demoiselle. Je les voudrais tous cassés sous les coups qu'ils infligent, morts de peur sous les menaces qu'ils profèrent, incapables de fuir l'horreur comme leur demoiselle...
63 ans nice 3117
il n'y qu'une solution : partir et vite !!

il ne changeras pas ! jamais !!!!!!!!

rester avec lui est une forme de suicide, lent et douloureux ! mais par pitié , pas d'enfant pour subir ça ! Eux n'auront pas le choix -

ce que tu decris ce n'est pas de l'amour c'est de l'asservissement - aimer c'est tellement loin de ce que tu decris , des deux cotés -

excuse ma dureté mais pour moi il y pas d'autres mots !
B I U