MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Déprime douloureuse à cause... d'une ptôse

35 ans Paris 1810
Je me fais pitié à moi-même à poster un message aussi pathétique... L'année commence bien :?

Mais je me sens si mal, et mon compagnon ne parvient pas à  
me soulager car il ne "voit pas le problème"...

La cause de mon désarroi, c'est ce qui m'a frappé violemment en me voyant tout à l'heure torse nu dans le miroir : j'ai les seins tombants, ou plus précisément "ptôsés", c'est à dire qui descendent bas, et qui sont comme "vidés" de leur contenu en haut.

Ca m'a choqué d'un coup, paf. Je me suis vue de profil, et j'ai halluciné.

Bien sûr il y a une explication... Mes successives pertes de poids. Moi qui me réjouissait d'avoir maigri... si j'avais su que je me retrouverais avec des seins de maman à 25 ans seulement... :(


Je ne sais pas vraiment expliquer pourquoi cela me fait aussi mal, mais je me sens complètement désespérée et dégoûtée de mon corps, là. L'impression d'être vieille. Que me soutien-gorge est un "cache-misère". Moi qui est toujours eu ma poitrine comme atout séduction (le 90D est généralement apprécié par ces messieurs...) je me sens dénuée d'intérêt physique.

J'ai envie de chialer, p*tain je suis stupide c'est pas possible... Mon seul espoir : que le jour où j'aurai un gamin, mes seins se re-remplissent un peu... Mais je n'y crois pas trop... Vraiment, je ne sais pas pourquoi ça me touche autant...
La poitrine est un atout féminin par excellence comme les cheveux je pense. Je comprends que ça te touche énormément. J'avais une très jolie poitrine avant ma prise de poids et j'avoue que je ne le vis pas très bien. Alors j'évite de la regarder trop souvent et je garde souvent mon soutien gorge lors de nos rapports intimes avec mon homme.
Je pense à la chirurgie esthétique. J'aimerai ne pas avoir à en arriver la mais je me dis que je suis encore jeune pour renoncer à avoir une jolie poitrine.
10361
tu sais , c'est un peu comme le tablier que l'on peut avoir quand on a trop de ventre et qu'il tombe . sous certaine conditions et nottament si cela s'avere etre une cause de déprime donc de mauvaise santé, c'est pris en charge par la sécu. Peut etre devrais tu te renseigner ? ;)
Bon courage
Effectivement je pense que ce genre d'opération peut être pris en charge comme de la chirurgie réparatrice...
R
35 ans 15384
Si c'est purement esthétique,ce ne sera pas remboursé par la Sécurité Sociale,viens de me renseigner ;)
Par contre,si leur volume ( a partir de 300g ) par seins te cause des soucis d'ordres médicaux ( douleurs de dos,etc ),l'opération te sera remboursée,partiellement ou totalement selon ton cas.
Consulte un chirurgien plasticien a l'hopital pour des infos plus précises,sauf si bien sur tu n'a pas l'intention de te faire opérer ...

Bisous :kiss:
35 ans Paris 1810
Oh non, ce ne serait absolument pas pris en charge, car c'est purement esthétique : rien d'handicapant, rien à "réparer".
C'est une coquetterie, dirons-nous. J'ai perdu ma poitrine bien gonflée et haute d'il y a deux ou trois ans, pour une poitrine moins... orgueilleuse.

Je sais bien qu'au fond ce n'est "rien", mais cela me touche énormément, me fait perdre beaucoup du peu de confiance en moi que j'ai péniblement réussi à engranger.

J'ai l'impression que cela me renvoit la réalité en plein visage, à savoir que malgré tous les efforts que je peux faire pour améliorer mon corps, d'une part je ne serai jamais parfaite, d'autre part tout à une contrepartie (ex. : c'est ma perte de poids, chose apparemment positive, qui a engendré ça.

Cela me rend très triste car j'ai 25 ans quoi, ne suis-je pas censée être au top physiquement parlant? Je suis donc condamnée à avoir un corps toujours plus imparfait, l'âge aidant, alors même qu'au moment où je devrais me sentir super bien je me trouve horriblement pleine de défauts. Comme si je n'avais pas le droit à mon "heure de gloire" physique.

Bon, j'imagine que ça à l'air très futile et confus à lire, mais c'est mon ressenti sur le coup...
48 ans strasbourg 6049
Zoetincelle a écrit:
Cela me rend très triste car j'ai 25 ans quoi, ne suis-je pas censée être au top physiquement parlant? Je suis donc condamnée à avoir un corps toujours plus imparfait, l'âge aidant, alors même qu'au moment où je devrais me sentir super bien je me trouve horriblement pleine de défauts. Comme si je n'avais pas le droit à mon "heure de gloire" physique..


ben enlève toi ca de la tête parce que mon heure de gloire physique je l'ai eu à 33 ans soit l'année de mon divorce!!! à 25 j'avias encore mes kilos, je me sentais mal, j'avais des soucis de santé toutes les 3 min et gt vraiment pas bien.

c'est propre à chacun le meilleur du physique... et les seins ben... c'est comme ca. je vas pas te dire qu'ils vont remonter parce que ca c juste pas possible. mm en grossesse, ca va pas les regonfler à bloc non plus. mais bon. au pire si tu veux passer par la case opération, attends d'avoir fini tes allaitements. parce que juste après tu pourras recommencer sinon.
P
31 ans 858
Ma poitrine tombait déjà quand j'avais 11ans et un 75A (j'ai une peau très fine qui n'accepte pas vraiment les changements et qui cicatrise mal, une tonne de vergetures sur les hanches depuis mes 10ans). J'ai appris à l'accepter et a prendre soin de ce qu'il reste. En fait, cette forme "ptôsée" est plus courante qu'on ne le pense et est naturelle, ce n'est pas forcément moche.

Ca rassurera pas forcément mais : http://www.007b.com/breast_gallery.php

Voici des seins de toutes formes et de toutes tailles !

Juste comme ça : beaucoup de mes amies ont des seins en poire (sauf celle qui la plus petite poitrine, d'ailleurs ils sont magnifiques) et qui tombent plus ou moins et nous avons entre 19 et 24ans. Les mecs s'en fichent et ça ne fait pas particulièrement laid. La plupart des femmes n'ont pas des seins de type "sillicone".
31 ans Vie de... (-_-)' 1067
coucou,

mon com ne va pas t'aider mais bon...

Je fais du 100D, poitrine ptosée depuis que j'ai des seins, faut dire aussi que je suis passée de rien à du 100C en un rien de temps et seulemnt à 12 ans!!! Alors bon, les autres filles qui me disent "whoa t'as une belle grosse poitrine" me font rire car je me trouve hypocryte, elles ne savent pas combien c'est laid sans soutif.

Resultat je ne prends pas soins de mes seins à quoi ça sert? c'est comme ce conseil donné régulièrement: mettre un beau soutif qui à un bon maintient, tu seras canon... ouai bof, en dessous t'as toujours des seins moches!! Donc à quoi ça sert?

Et puis bon les hommes s'en foutent de la forme des seins, oui mais souvent les qui de l'expérience dans la vie, donc 30 ans et plus, car le petits jeunes de mon âge, c'est niet (j'en ai parcouru des forums, et ce n'était pas necessairement des qui manquaient de respect au filles comme moi, mais ils affirmaient juste leurs goûts)

Pour être un minimum positif, toi t'as un mec qui t'aime fort et qui ne voit rien 8) ce niveau là, alors profite!!!! Moi je voudrais bien être à ta place, je complexerais un peu moins.

Biz
35 ans Paris 1810
Merci pour vos messages les filles.

Toutes ces choses très censées que vous dites, je me les suis déjà dites 100 fois.

Mais j'avoue, avec honte et regret, être très conditionnée quant à l'image de la femme.

Je me retrouve beaucoup dans le sentiment d'imposture décrit ci-dessus. Moi aussi, on me complimente, on m'envie ma "belle poitrine".

Sauf que moi je sais comment elle est en vrai.

Je ne souhaite pas en changer pour plaire d'avantage, car mes seins n'ont jamais déplu à aucun homme avec qui j'aie été intime.

C'est simplement que je ne les supporte plus. Ou plutôt, devrais-je dire, je ne "le" supporte plus. Car c'est particulièrement un de mes seins qui me pose problème : c'est lui qui est très ptôsé, et il est plus gros que l'autre d'un bon bonnet.

J'ai passé l'après-midi à chialer à cause de ça (oui oui je sais, c'est pathétique, il y a tellement de gens qui ont de vraies raisons d'être malheureux, etc, etc) et ce n'est pas la première fois.

Je veux que ça cesse. J'ai discuté avec mon chéri, et même s'il désapprouve le recours à la chirurgie me concernant, il me soutiendra si je décide de me faire opérer.

Je pense prendre rendez-vous avec un chirurgien, pour voir ce qu'il me dira... J'avoue que je suis un peu paumée, stressée, mais je me sens si mal qu'il faut que j'en parle à un spécialiste.

Enfin voilà, je ne fais pas du tout l'apologie de la chirurgie, et je ne sais même pas si je vais décider ou non de recourir à une intervention, tout reste très flou pour le moment... Mais ce mal être, je ne le supporte pas. Ou plutôt, je ne VEUX pas avoir à le supporter.

Allez, j'arrête de m'apitoyer sur mon sort ;)
R
35 ans 15384
Si tu as les moyens de pratiquer l'opération et si ca peut te faire te sentir mieux,pourquoi pas ?
Mais avant,tu devras surement en discuter longuement avec le chirurgien et un psy ...
31 ans Vie de... (-_-)' 1067
En tout cas quoi que tu décide, si tu te sens bien, c'est le plus important. C'est chouette que ton chéri te soutienne!! Allé courage.
C'est bien que ton chéri te soutienne ! Je ne suis pas non plus une pro chirurgie esthétique mais je comprends que tu puisses en ressentir le besoin... J'ai toujours eu un sein beaucoup plus gros que l'autre que ce soit avec mon 95C ou maintenant avec mon 115F.
P
31 ans 858
J'ai déjà pensé à la chirurgie comme beaucoup de femmes qui complexent mais je me suis rendue compte que supprimer un complexe ne fera qu'en ajouter ou en réveiller d'autres (que j'ai déjà et qui seront plus prononcés). Je soutiendrai davantage le travail psychologique que la chirurgie malheureusement, surtout que ta nouvelle image peut ne pas te plaire et qu'il y a des ratés.

Mais bonne chance quelque soit ta décision.
52 ans 45
Je m'interdis toute relation amoureuse depuis 4 ans à cause de ma grosse poitrine ptosée et le chirurgien que j'ai consulté refuse de m'opérer tant que je n'aurai pas perdu du poids.

Mais Petite_lubie, tu as raison, supprimer un complexe fera surgir un autre.
B I U