MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Douleurs dorsale

32 ans A l'envers du Miroir 2133
Alors voilà .. Ça a commencé il y a deux semaines le lendemain d'un repas de famille où j'avais passé la journée mal assise dans le froid. Au réveil le  
lendemain j'avais atrocement mal au dos, au point d'avoir des difficultés à me tenir debout correctement. L'impression d'être cassé en deux et de ne pouvoir me redresser, j'avais encore plus mal allongé à plat sur mon lit, le seul moyen de me soulager étant de rester assise bien enfoncé dans le canapé. En trois jours la douleur a diminué puis a disparue, j'ai mis ça sur le compte de ma mauvaise position assise durant ce fameux dîner, et j'ai zappé.
Mais voilà que c'est revenue ! Et sans raisons cette fois, puis pire que la première fois .. Ça fait trois jours et j'ai toujours aussi mal. Quand je suis dans mon lit, j'ai du mal à me retourner, et quand je me lève je suis toute courbé, incapable de me redresser sans souffrir beaucoup. Et le pire c'est que ça me fais boiter ! J'ai remarqué que j'ai mal dans le haut de la cuisse droite et que ça semble remonter jusqu'au niveau de mes reins. Du coup j'ai du mal à m'appuyer sur la jambe en question et je passe mes journées assise le plus possible en espérant que ça passe comme la première fois.

Je sais que je devrais aller chez le médecin, mais ayant des soucis de sécu (pour l'instant pas couverte ni rien) je ne suis pas remboursé donc ça me freine étant donné que je dois aller le voir dans quelques temps avec les résultats d'une prise de sang. Pas les moyens d'y aller deux fois, et avec le dos péter en deux ça risque d'être dur parce qu'il est assez loin. Donc j'aimerais savoir si vous aviez des idées sur ce que ça peut être ? Aurais je fais un faux mouvement en me bagarrant amoureusement avec l'homme ? Ou est ce que ça peut être mon stress et mon angoisse maladive ? Comment me soulager ? Du synthol ? Du paracétamol ?

Merci d'avance :oops:
Z
58 ans Parc régional du haut jura 59
Bonjour,

Je compatis à ta douleur car je la connais bien depuis de très nombreuses années. :cry:

Je te conseille de prendre du paracétamol, n'hésites pas à prendre un cachet toutes les 4 h dans la limite du maxi autorisé par jour.
Tu peux aussi frictionner avec du voltarène en gel (je crois qu'il est sans ordonnance).

Essaie d'économiser ton dos en évitant de soulever des choses lourdes, quand tu te penches en avant reste toujours bien droite dans l'axe de ta colonne, (je me suis bêtement coincée une fois en voulant ramasser un bouchon tombé par terre et juste en étant un peu tournée de côté)

Le stress et l'angoisse jouent aussi beaucoup dans le mal de dos, ne dit-on pas "en avoir plein le dos" ?

Il faut aussi muscler sa sangle abdominale et son dos pour éviter les problèmes.

Dès que tu pourras vas voir un médecin qui fera le point sur ton problème et t'éviteras comme pour moi de gros soucis plus tard.

Bon courage ;)
32 ans A l'envers du Miroir 2133
Merci de ta réponse :)

Alors je ne peux même pas me baisser tellement j'ai mal, et malgré les jours qui passent ça ne s'arrange pas. J'ai essayé le Voltarène dès le début sans résultat, quant au paracétamol l'effet n'est vraiment pas probant :?

A force je n'en peux plus, j'ai envie d'en pleurer, alors ce matin, à bout j'ai appelé le médecin, trop tard pour une visite à domicile. Du coup pour palier au plus urgent mon copain est à la pharmacie avec le numéro du médecin qui fera une prescription par téléphone. L'idée me réconforte, et j'espère que les médicaments me soulagerons vraiment.
Au final je ne sais toujours pas quelle est la cause de ces douleurs, je crois que c'est l'effet couplé du stress et d'un faux mouvement. Dans l'absolu je voudrais juste que ça s'arrête .. Évidement quand j'irai chez le médecin pour mes résultats de prise de sang, je lui en parlerai pour essayer de trouver les causes, mais dans l'immédiat être soulagé durablement me suffira. Je vais également songer à me muscler le dos, si ça peut éviter que ça se reproduise, c'est bon à prendre.
P
41 ans 610
Effectivement te muscler le dos peut être une bonne idée mais essaye de voir ça avec un médecin ou un kiné qui vérifiera qu'il n'y a pas de contre-indication et qui t'indiquera comment faire.
En attendant vas-y mollo!

Pour les truc de pharmacie haituelle: les anti-inflammatoires (type Brexin), les crèmes de type kétum ou flector: tout ça fonctionne très bien mais je préfère les méthodes moins "chimiques" et plus douces:
Huile Essentielle de Gaulthérie (ou de Térébenthine si tu ne trouves pas) diluée à 20% maximum en massage sur la zone douloureuse un peu plus étendue et chauffage de la zone avec des bouillottes (les bouillottes à pastilles sont très pratiques ainsi que les bouillottes sèches (comme celles faites avec des noyaux de cerise), si tu n'as pas de bouillotte à la maison une bouteille d'eau en plastique fera l'affaire mais attention à ne pas la faire fondre).

Les massages sont très efficaces, mais il faut guider la personne si ce n'est pas un/une professionnel: toujours commencer doucement et augmenter la pression au fur et à mesure sans "forcer".

Bon courage.
32 ans A l'envers du Miroir 2133
Merci également pour ta réponse Prudence :)

Alors les massages l'homme a essayé mais ça a empiré même en y allant doucement. Je ne peux pas m'allonger sur le ventre sans souffrir beaucoup, et de toute façon la zone douloureuse est très sensible même au touché. Ça me donne l'impression qu'on m'enfonce des aiguilles à tricotés dans le dos.

Le médecin m'a donné un anti-inflammatoire, du Dafalgan et un myo-relaxant. Ça m'a soulagé un peu, mais ce n'a pas encore disparu, j'espère que d'ici demain ça ira vraiment mieux. J'ai pu dormir allongé sans avoir trop mal, pourvus que ça dure ! Je note le nom des crèmes pour en acheter.
J'avais pensé à la bouillotte aux noyaux de cerises qui marchait bien sur ma mère, mais elle l'a gardé donc il faudrait que j'en achète une. Je vais essayer le coup de la bouteille, car j'ai constaté que j'avais moins mal quand j'avais bien chaud à la partie concerné.

Je ne vais pas tenter le diable tout de suite en faisant du sport, j'attends d'aller vraiment mieux pour essayer de faire de la piscine doucement, puis je n'essayerais pas sans aller chez le médecin auparavant. J'aurai trop peur que ça recommence !

Merci encore :D
P
41 ans 610
De rien.

Si tu as une baignoire penses aussi aux bains chaud (et avec un peu de sel, ça détend mieux). Essaye de préserver au maximum ton sommeil: on ne guérit pas bien quand on est fatigué. Bon courage
32 ans A l'envers du Miroir 2133
Des petites nouvelles : alors les médicaments font leurs effets, ainsi que la "bouillotte" chaude. Mais ils me donnent des nausées et d'importante brûlures d'estomacs très douloureuse, du coup je suis incapable de manger. D'après la notice des anti-inflammatoire c'est normal mais franchement je suis tellement mal, ça m'empêche de dormir ou ça me réveille, je me demande si je ne devrais pas les arrêter :?
On va me dire que je n'arrête pas de me plaindre mais ça me fais le même effet que quand j'ai eus un ulcère d'estomac alors ça m'inquiète. Et comme tu le dis Prudence, le sommeil c'est important, malheureusement à cause des brûlures je n'ai dormis que 3h cette nuit, je n'arrête pas de me lever pour aller boire en espérant que ça arrête de me décaper l'intérieur :? Je n'ai pas l'habitude de prendre ce genre de médicaments et j'ai l'estomac capricieux et fragile donc j'ai le cul entre deux chaises : souffrir du dos, ou du ventre ?
C'est déjà arrivé à quelqu'un ?
P
41 ans 610
Pavot a écrit:
D'après la notice des anti-inflammatoire c'est normal mais franchement je suis tellement mal, ça m'empêche de dormir ou ça me réveille, je me demande si je ne devrais pas les arrêter :?


Il faut en reparler avec ton médecin, certaines personnes sont plus sensibles que d'autres vis à vis de cette catégorie d'anti-inflammatoire (AINS?), tu peux lui demander de te changer tes médocs.
C
38 ans 139
(peut-être que je vais dire une connerie mais je me lance)
On dirait que ton nerf sciatique s'est coincé, c'est un truc qui arrive aussi à des coureurs (douleur au dos irrradiant sur la cuisse)
donc osthéo nécessaire :roll:
32 ans A l'envers du Miroir 2133
Alors des petites nouvelles, ça va mieux au niveau du dos. Ca reste douloureux quand je m'allonge, toujours impossible sur le ventre, et quand je me lève le matin. J'ai également des douleurs quand j'ai froid, ou quand j'ai un pic de stress/angoisse. J'ai rappelé le médecin, il pense à un lumbago :shock: ou à un déplacement de vertèbres à cause du stress (c'est de famille ça). Il m'a ordonné de me reposer, de ne pas sortir (à cause des escaliers et du froid) tant que je ne suis pas totalement remise. Après quoi c'est rendez vous chez lui immédiatement.
Pour les brûlures d'estomac j'ai voulu arrêter les anti-inflammatoire, il m'a dit de continuer mais de ne prendre que la moitié d'un comprimé de 150mg et d'essayer d'anticiper pour avoir l'estomac le moins vide possible au court de la journée. Du coup ça brûle moins, c'est supportable sauf au réveil. Je continue les bouillottes, ça fait vraiment du bien.

Mais non ce n'est pas forcement une connerie Carafon même si j'espère que tu as tord, parce que payer un ostéo je ne vais pas pouvoir.
Merci pour tes conseils Carafon <3
57 ans 63 609
Pavot, je ne veux pas t'alarmer mais
avant d'avoir ces douleurs, tu n'as pas eu une infection urinaire? les néphrites et infections rénales font trés mal au dos aussi et seules les antibio guérissent çà.
Avais tu de la fièvre?
Sinon, un lumbago, peut être, oui, ou alors, une cruralgie, c'est vague tout çà, ton médecin finira par te le dire.
Pourquoi ne fais tu pas les démarches pour bénéficier de la CMU?
ou bien, pourquoi ne demande tu pas de l'aide à ta famille ( parents), il ne faut pas jouer avec ta santé comme çà.
Bon courage.
32 ans A l'envers du Miroir 2133
Luna : Parce que je n'ai pas vraiment de famille, et que ma mère ne me verse une pension qu'à cause d'une injonction du juge.
Et non je n'ai pas eus d'infection urinaire, ni de fièvre, juste le dos coincé, incapable de me tenir debout.

La CMU je ne sais pas comment ça fonctionne, ni comment en bénéficier. L'an dernier j'étais étudiante avec la sécu étudiante donc, et l'an prochain je reviendrai au régime étudiant, en attendant je ne sais pas ce que je suis censé faire à ce niveau là.

Le médecin pense à un lumbago et à du stress parce que je suis très sujette au stress, à l'angoisse (Je suis bipolaire) et qu'au moment où je me suis retrouvé coincée la première fois j'étais en grosse période d'angoisse et de stress, avec en plus une mauvaise posture et du froid pendant toute une journée.
57 ans 63 609
Ben si tu ne ssais pas comment faire pour avoir la CMU, va voir l'assistante sociale de secteur qui t'aidera pour les démarches.
Sinon, normalement, aprés avoir cotiser comme tu l'as fait en étudiante, tu dois bénéficier encore pendant 1 an de la Sécu.Par contre, je ne sais pas pour la mutuelle, faut voir avec elle.
Une infection rénale, çà te coince aussi, j'en ai eu une et parfois l'infection urinaire passe inaperçue, çà arrive.
Mais seul le médecin saura.
Bon courage.
P
41 ans 610
Autrement les séances de kiné sont remboursées, au moins en partie, si tu veux tu peux demander une ordonnance à ton médecin pour des séances de kiné.
30 ans Lille 906
Bonsoir Pavot,
J'espère que tes douleurs au dos et à l'estomac se sont estompées.. Si tu souffres toujours à cause des anti-inflammatoires, tu pourrais demander à ton medecin de te préscrire des anti-acides. Je suis moi même très fragile de l'estomac, j'ai eu une érosion de l'estomac et mon médecin me prescit de l'Oméprazole à chaque fois que je dois prendre des anti-inflamatoires. Le seul bémol étant que ce médicament n'est pas remboursé et il est quand assez honéreux mais d'une efficacité redoutable. Peut-être pourrait-il trouver quelque autre médicament dans le meême esprit mais remboursé..

Bisous et Prends soin de toi
B I U