MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le bonheur n'est aparament pas fait pour moi :(

29 ans 17
bonsoir a tous.

Ce soir j'ai un petit coup de blues et personne a qui parler... a 20ans se sentir déja si fatiguée par la vie, ne plus penser a rien  
d'autre que la fin de tout ca, se dire qu'on sert absolument a rien, qu'on est seule, qu'on a une vie pourrie, que personne peut me comprendre car je suis trop différente, sans cesse penser que "de l'autre coté" tout serai tellement plus simple...
Je sais pas si c'est une sorte de dépréssion ou simplement de nature, car depuis mes 13ans je suis comme ca, je vois plus aucun intéret a rien!! Les cours? j'ai arrété parce que j'avais grossi et que je supporté pas le regards des autres, vraiment débile hein! Les amis? jen ai aucun! seulement des connaissances qui se fichent pas mal de moi! Les amours? oui j'ai un copain, depuis bientot 3ans, mais que j'ai trompé une 20ène de fois! et pourquoi? jen sais rien... Il est vraiment génial mais j'en veu toujours plus plus plus! J'ai besoin de tellement d'amour qu'un seul homme n'arriverai pas a m'en donner suffisament!! ma famille? une mère qui m'étouffe et qui me rappel sans arret a quel point je suis horrible avec mes kilos en trop! Un père qui me parle pas (mes parents ne sont pas divorcés et je vis toujours chez eux), il fait come si j'existé pas, il s'en fou de moi, mais par contre pour me critiquer la il répond présent!!! J'ai 2 grands frères qui sont comme des inconnus pour moi.
Je sais qui a certaines personnes qui penseront que j'ai un toit, une famille, que je suis en bonne santé ect... Oui biensur mais le bonheur n'est pas la pour autant, et ca ne s'invente pas ca... Je me suis toujours dis qu'il y avait des gens fait pour etre ici et d'autres pas... moi je fais partis de ces gens pour qui la vie est un calvaire et un suplice chaques jours qui passent... Un mal etre qui me ronge de plus en plus, une vie tellement loin de celle que j'aurai aimé. Et pour combler tout ca, cette bouffe qui m'empoisone mon existence! C'est mon seule réconfort mais c'est ma pire ennemie aussi!
Je sais que vous allez me trouver complètement folle mais je suis vraiment a bout...
C
38 ans 139
mmmh,ma pauvre petite poussinette, je vois juste une demoiselle étouffée progressivement par le manque d'amour familial, c'est un truc qui marche vachement bien le manque d'amour, aussi sûr qu'un noeud coulant autour du cou, et qui est invisible aux yeux du monde.
effectivement on a besoin d'amour toute sa jeunesse pour pouvoir grandir et se développer normalement.J'ai connu le même décalage que toi par rapport aux autres, la sensation d'être pétrifiée/glacée/alourdie dans un chagrin incompréhensible tandis qu'autour de moi les camarades d'étude avaient l'air si forts et légers face leur vie.
Bon, ....on en guérit, on se répare. A 19 ans tu as tous les possibles devant toi, à commencer par le sentiment de "légitimité à vivre" à développer
j'ai mon café qui chauffe, je reviens si j'ai d'autres commentaires qui me viennent à l'esprit
29 ans 17
Tu as raison carafon, j'ai un gros manque d'amour familiale, pourtant jusqu'à mes 10ans j'étais toujours avec mon père on était super proches!! mais ensuite il y a eu comme un fossé qui s'est creusé entre nous sans vraiment comprendre pourquoi, et je voyais que je le décevais en beaucoup de choses ( les études, les petits copains que j'ai eu trop jeune, les mauvaises fréquentations que j'avais...) et les mots gentils et les calins se sont ensuite transformés en critiques et en indifférence, mon dieu que ca fait mal, rien que de l'écrire j'en ai les larmes aux yeux... Et ma mère, oui je suis trèèès proches d'elle, elle est géniale, le problème c'est que je vois que c'est pas une relation saine que j'ai avec elle car elle veut tout controler de ma vie, elle me prends trop de place, j'arrive meme pas a me retrouver tellement elle est toujours dérière mon dos...
Et j'espère qu'on en guerrit comme tu dis, j'espère que ce n'est pas trop tard, parce que je me sens tellement usée de tout ca, je trouve plus rien d'intéréssant, meme sortir en boite me dit plus rien, meme les rapports sexuels avec mon copain... Je passe toutes mes journées chez moi a rien faire, a regarder la télé et a manger. Je trouve plus d'issue, c'est lamentable! J'aimerais tellement etre une jeune fille de 20ans comme toutes les autres...
31 ans 940
marilyn34 a écrit:
Ce soir j'ai un petit coup de blues et personne a qui parler... a 20ans se sentir déja si fatiguée par la vie, ne plus penser a rien d'autre que la fin de tout ca, se dire qu'on sert absolument a rien, qu'on est seule, qu'on a une vie pourrie, que personne peut me comprendre car je suis trop différente, sans cesse penser que "de l'autre coté" tout serai tellement plus simple...

J'ai eu l'impression de lire mes propres pensées dans ton message, c'est impressionnant... (Je ne prétends pas pouvoir te comprendre étant donné que nous ne vivons visiblement pas les mêmes choses, mais si tu as envie de me contacter en mp, n'hésites pas.)

Mais pour en revenir à toi, compte tenu de ce que tu écris dans ton dernier message, j'aurais tendance à dire que oui, c'est peut-être bien une dépression que tu es en train de vivre.
Tu dis que tu as arrêté les cours, tu ne fais donc plus rien d'un point de vue professionnel?
Est-ce que tu arrives à imaginer des solutions/scénarios (où tu ne te fais pas de mal, évidemment) qui te permettraient de te sortir de cet état, d'aller mieux? Est-ce que tu arrives à dire à ta mère que tu l'aimes profondément mais qu'elle t'étouffe?
Désolée si je t'embête avec mes questions, j'essaie juste de lancer des pistes de réflexions :roll:
29 ans 17
Non tu ne m'embète pas du tout avec tes questions Tribulations.
Oui je fais rien point de vue professionnel... J'ai pourtant déposer des CV à pas mal d'endroit mais sans résultat puis peut etre qu'au fond ca m'arrange d'un coté, parce que j'ai pas envie de voir du monde et de sortir de mon petit "cocon".
Pour etre franche, j'ai qu'une seule chose qui semble pouvoir me sortir de tout cela, c'est la mort. Mais sinon apart ca... rien du tout! J'arrive pas a imaginer aller mieux en étant celle que je suis et en ayant la vie que j'ai. En gros faudrai que je sois quelqu'un de totalement différent avec une vie qui n'a rien avoir avec la mienne pour arriver a etre heureuse. C'est donc impossible...
Ensuite pour ce qui est de ma mère,oui j'arrive a lui dire que je l'aime et qu'elle m'étouffe, mais sur un ton tellement gentil que ca doit pas la faire réfléchir... Puis j'ai peur que ca lui fasse de la peine :( c'est la dernière personne que j'aime réelement et j'ai pas envie de la "perdre"...
29 ans 17
Au fait je n'arrive pas à te contacter en mp, je n'ai pas assez de messages, un truc comme ca :(
31 ans 940
Ah oui, j'avais pas vu que tu n'étais pas encore à 10 messages, mais ça va venir ;).

Même si, à nouveau, nous n'avons pas le même parcours de vie, par certains côtés j'ai l'impression de comprendre ce que tu ressens par "il faudrait que tout soit complètement différent". Je n'ai pas de recette miracle, me battant régulièrement avec ce genre de pensées, mais as-tu déjà penser à consulter un psy afin de pouvoir en parler à quelqu'un de "neutre" et peut-être envisager d'autres possibilité que la mort?
Pour ta mère je comprends tout à fait. Lui écrire une lettre alors peut-être, où tu puisses mettre tout ce que tu ressens tout en répétant toutes les lignes s'il le faut que tu ne veux pas la blesser, mais que tu as besoin qu'elle comprenne pour être mieux (et puis ça permet d'y réfléchir posément, de ne pas se laisser emporter par la discussion, etc.)?
29 ans 17
Pour les psy, j'en ai déja vu 7, et ca n'a rien changé. Je suis allée voir des psychiatre, mais sincèrement le fait de parler dans le vide sans avoir de conseils ni de réponses c'est pas du tout mon truc!! ensuite les psychologue ou psychotérapeuthes auraient pu m'aider, mais financièrement je ne pouvais plus continuer.
Oui écrire une lettre est une bonne idée, mais il me faudrais un certain courage que je n'ai pas encore...

Maintenant c'est mon copain qui veut que je maigrisse, il ma sortit ca tout a l'heure... qu'il fallait que je redéssende a 65kg (j'en fais 72) et que si je continuais a grossir jusqu'à les 80kg il me quitterai et que si je redéssendais a 47kg comme je l'ai déja été il me quitterai aussi... La j'ai le morale a zéro quoi! depuis 2h je fais que pleurer et il s'en fou, et ma mère qui vient en rajouter une couche il a pas tort quand meme il faut que tu t'y mette parce que la c'est trop, et moi j'ai dis et si je m'aimais comme ca moi? tout le monde s'en fou ou quoi??? et elle me dis mais arrète tu t'aime pas comme sa je le sais très bien! ya juste mon père qui m'a défendu(pour une foi!) en disant si elle s'aime comme ca je vois pas pourquoi elle devrait maigrir! et ma mère qui en rajoute mais non c'est imppossible qu'elle saime comme ca, elle a des gros bras elle a pris trop de poids... Non mais la vraiment ca me soule, désolé je me défoule mais pendant que mon con de copain jou a sa playstation moi je suis toute seule entrain de pleurer et après il ose dire que c'est moi qui le soule! pfouuu... Si j'avais autre part ou allé ca ferai longtemps que je me serai tirée et que j'aurai tout laissé derière moi!!!
31 ans 940
Ouch, je comprends que tu sois mal là, et attends, 72kg c'est rien, faut arrêter le délire là!

Après, je trouve ta réaction exemplaire: c'est tout à fait normal que tu te sentes mal vu ce qu'on vient de te dire, mais au moins tu as réagi, il faut que tu sois fière de toi, d'avoir osé dire "et si moi je me plais comme ça?", parce que c'est ça qui compte finalement. Affirmes-toi: tu as peut-être plus de force et de courage que tu le penses :kiss:

Et excuse-moi, mais si ton copain te parle comme ça, ben zut quoi, t'es pas un morceau de viande non plus.

Et ne sois pas désolée de te défouler, au contraire, si ça peut te faire du bien, parles ^^
29 ans 17
Bin 72kg pour 1m64 quand meme... mais bon c'est rien d'alarmant quoi!!! C'est les autres qui dramatisent tout.
Et oui mon copain c'est n'importe quoi toute facon... Je crois qu'on est plus ensemble par habitude que par amour!
C'est vrai que ca me fait du bien de parler puis je me sens écouté et comprise en meme temps et ca c'est génial!! merci beaucoup en tout cas Tribulations :D et si c'est pas trop indiscret tu es dou?
31 ans 940
Rien d'alarmant, c'est ce que je voulais dire (j'ai été un peu maladroite :roll:). Après, le fait de les assumer ou pas ces kilos, c'est une autre question, mais on comprend qu'avec ce genre de commentaires tu aies de la peine à te sentir bien...

Et pour ton copain, je vois le truc, pas évident.

De rien de rien, si ça te fait du bien c'est ce qui compte. Et pour répondre à ta question, je viens de Suisse, et toi? =)
29 ans 17
oui oui j'avais compris que toi aussi tu trouvais pas c'été alarmant lOl tkt pas.
Je viens de montpellier dans la France je sais pas si tu connais...
31 ans 940
Alors tant mieux ^^
J'ai regardé sur une carte donc je vois à peu près où c'est, et j'ai sans doute dû y passer une fois dans ma vie lors de quelque voyage en France :lol:
Et si jamais, normalement, tu peux envoyer des mp à présent ;)
32 ans Montpellier 3
Salut marilyn,

Je me suis également retrouvé dans tes pensées même si certaines choses diffère. C'est pas une période facile, et on se sent tellement inutile et sans aucune envie, on oublie tout même si une merveilleuse chose nous arrive. Toute nos actions deviennent des combats... J'ai vu que tu étais de montpellier, et moi également, si tu veux en parler, qu'on se voit :)
Bisous
B I U


Discussions liées