MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Besoin de parler

40 ans Lyon 1372
Depuis quelques jours, ça ne va pas trop bien et j'ai besoin d'en parler. :oops:
Je ne sais pas trop par où commencer: ma relation cahotique avec mon copain, ma  
mère, mon poids?
Tout est lié et pourtant c'est si compliquer de mettre tout ça à plat.

Je me traîne une vieille dépression depuis 5 ans. Mon copain m'a presque toujours connue comme ça mais je crois que cette année ça commence à lui peser. Depuis le mois de Septembre, je reste à la maison faute d'avoir trouvé qqch à faire de ma vie et mon moral a commencé à faire de la chute libre, déjà qu'il était bien bas... je me suis renfermée sur moi-même, si bien qu'il ne me reste plus beaucoup d'amis. Rares sont ceux qui comprennent les ravages de la dépression. Mais je ne leur en veux pas, c'est la vie.
Parallèlement à ça, j'ai pris énormément de poids pendant les 6 premiers mois. Je suis arrivée à 56Kg pour 1m62 et en Février j'ai décidé de me reprendre en main.
La chasse aux calories a commencé ainsi. J'ai commencé à 1000 Kcal/ jours, puis 900.... pour en arriver à plus ou moins 500 au bout de 4 mois. C'en est devenu obsessionnel si bien que j'ai perdu 7 kilos en 4 mois. J'étais très contente mais toujours pas satisfaite.
Puis est arrivée une série de bonnes nouvelles qui ont fait que mon moral est un peu remonté et mon obsession de maigrir s'est un peu estompée si bien que ça fait près d'1 mois que je stagne à 49kilos.
Aujourd'hui, je subis une sorte de rechute et je me sens très mal.
Mal de ne pas maigrir, mal de manger autant, mal de voir mon anorexie s'éloigner de moi, je ne veux pas la laisser partir, j'en ai encore besoin et j'ai peur de ne pas pouvoir la retrouver. Je me sens si nulle sans elle, tellement dénuée d'intérêt.
Je ne grossis pas, pourtant je me vois de jour en jour de plus en plus énorme dans le miroir, je n'y comprends rien.
J'ai recommencé à m'automutiler.
Je déteste mon corps, je veux le faire souffrir de ce qu'il me fait et l'automutilation semble être le seul moyen qu'il me reste pour me sentir maître de moi-même.
Il faut absolument que je perde ce poids, je dois absolument atteindre les 40 kilos sous peine de devenir cinglée.
Aujourd'hui, je n'ai rien avalé d'autre qu'un verre de jus d'orange et j'ai faim alors que je ne devrais pas. Pourquoi est-ce que j'ai toujours faim? Comment je suis faite? J'ai honte d'être aussi faible et de laisser mon corps me dicter ma conduite.

Mon copain ne me soutient pas, il me traite de folle et s'énerve à chaque fois qu'il voit les entailles sur mon bras. Il dit qu'il va me faire enfermer (pas mal, hein, pour un futur infirmier!)
Ma mère me trouve grosse et s'entête à me comparer à elle, elle qui est anorexique depuis toujours, elle a qui je dois à tout prix ressembler pour gagner son estime, la mienne, et l'attention de mon copain.

Je suis désolée, j'ai fait long.
Je ne sais pas si c'était une bonne idée d'écrire tout ça, je me sens encore plus mal et minable et je suis en larmes...

Merci à ceux qui ont lu jusqu'au bout.
13610
Ben d'abord t'excuse pas de venir nous parler hein, on est là pour ça.

Tu n'es pas grosse, mais ça on a déjà dû te le dire.
Un jus d'orange seulement?
Mais, à force de ne boire que ça tu vas finir par tourner de l'oeil ma belle.

Est-ce que tu te fais suivre par quelqu'un?
Si ce n'est pas le cas, envisages-tu de le faire?

Je suis pas vraiment bonne à te remonter le moral, je suis moi-même atteinte de TCA et je ne sais pas comment m'en sortir. Mais en te lisant, j'ai eu bcp de peine, et je voulais que tu sache que tu n'es pas seule dans ton mal-être, et que si tu veux parler, on est là ma belle ;)
838
ne le prends pas mal Lucy mais c'est un médecin que tu dois voir et très vite,quelqu'un qui n'aie pas de lien affectif avec toi,donc ni famille, ni ami,quelqu'un qui ne te jugera pas , quelqu'un dont c'est le métier.
Bien sur tu vas trouver ici des gens merveilleux à ton écoute mais sincèrement là ce n'est plus de la petite déprime, tu es en danger .
Je t'en supplie ne joue pas avec ta vie Lucy.
gros gros gros bisous


ton message me touches beaucoup et je suis surprise de t'entendre dire que tu es anorexique.....mais malheureusement, je vois que la douleur de ton image est aussi forte que pour moi qui suis plutot "obèse" aie aie aie, je déteste ce mot....pour avoir un tel comportement envers toi, l'automutilation, prouves combien tu te rejettes et comme tu ne parles pas de suivi psy, je me demande si tu en as un....si pas, fait le geste d'aller en voir un, pas parce que tu es folle, sinon, nous le serions tous, mais parce que cela peut énormément t"'aider, à condition de tomber sur le bon ou la bonne psy....et tu n'es pas obligé de "suivre ta mère" dans sa maladie....tu as besoin de t'occuper de toi, fais toi un "relooking" maison, sort, essaye de te confier d'avantage à ton copain, et ne le vois pas comme un infirmier mais comme ton copain....son travail se situe à l'extérieur, pas dans votre vie à deux!!! :P
en tout cas, si tu as envie de te confier davantage , je restes à ta disposition, mais n'étant pas médecin....je ne te promets pas de miracle ni de traitement....moi, j'ai perdu plus de 70 kg en 3 ans, et pourtant , je me vois toujours "avec", je ne vois pas la différence physique, ou plutot je ne veux pas la voir,même si je constate qu'au niveau vétements les tailles ont baissées... :x :x

ha, quand on s'acceptera telles que nous sommes , les poules auront surement des dents.... ;)
54 ans Vielsalm, Belgique 535
Ben et alors ma belle ? Tu t'excuses de venir parler aux copines qui sont là pour ça maintenant ??

Ceci dit, ton message m'a beaucoup touchée. J'y ai lu du désespoir et en même temps un appel à l'aide.

Comme les autres, je ne suis pas médecin. Je ne connais pas les ravages de la dépression et de l'anorexie mais ce que je peux t'offrir, c'est une oreille plus qu'attentive et une épaule virtuelle réconfortante. N'hésite pas à t'en servir.

Je m'associe aux autres pour te dire qu'il faut absolument que tu ailles voir qqun car tu es en train de bousiller ta vie en partie à cause de la maladie de ta mère. Si tu vois déjà qqun, peut être n'est-ce pas la bonne personne, alors il faut en changer.

N'hésite surtout à revenir nous parler dans un forum ou en mp si tu préfères.

Je t'envoie plein de gros bisous et des milliers d'ondes positives.

Lilibel
50 ans belgique/arlon 11975
pareil que les autres, arrête de te détruire,va voir une medecin stp :?

bisous à toi ma belle


Mina
R
45 ans ...in my mind.... 351
hello,

tu dois effectivement consulter, ms plutôt que de tomber sur qqu'un qui ne t'apporte pas grand-chose, essaie de trouver un psy spécialiste des TCAs, je crois qu'un pratiquant une thérapie comportementale et cognitive c'est le mieux (et le plus urgent, pour arrêter l'auto-destruction).
Il y a aussi les causes profiondes à traiter (depression, mauvaise estime de soi), mais cela prend du temps...

Dans la rubrique "lecture", il y a des bouquins sur ce sujet (anorexie)...peut-être que les lire t'"aiderait" (au moins, pour un temps), à te sentir comprise et te montrer la voie de celles qui s'en sont "guéries". Et perso, j'ajouterais : "aime-toi et la vie t'aimera" de C. Bensaïd...
et le site français www.enfine.com !

ps : si tu lis l'anglais, de très bons bouquins sont référencés à www.amazon.com.

courage !
41 ans Bruxelles 533
Je vais rejoindre moi aussi les autres...

Pas besoin de t'excuser de nous parler de toi et de ton mal être, on est là pour ça!

Tu as une image fausse de toi, tu te vois grosse, alors que tu ne l'es pas.
Tu as besoin de parler, afin de pouvoir extérioriser tous ces "maux" qui te gachent la vie.

L'automutilation, je connais un peu car une amie très chère en souffre également...
Et ce que je peux te dire, c'est que tu dois trouver une oreille attentive.
Une oreille qui va petit à petit t'aider à te voir réellement comme tu es, à avoir confiance en toi, à accepter ton corps...

Tu ne dois absolument pas avoir honte de ta faiblesse! Jamais!
Chaque être humain a ses faiblesses et toi, comme les autres!
En parler là sur ce forum est déjà un grand pas en avant, car tu reconnais que tu as un problème et que tu as besoin d'aide.

Je pense que ton copain et ta mère sont désemparés devant ta dépression et devant ton automutilation...
Quand c'est qqn de très proche, de notre entourage qui souffre pareillement, on ne sait jamais très bien comment réagir, à part par l'énervement, les cris, les menaces...
Tu ne dois pas leur en vouloir et encore moins t'en vouloir à toi même.

Mais tu dois vraiment trouver une aide extérieure, pour t'aider à surmonter ces obstacles.

Un planning familial, ton médecin traitant, un chu...
Ne reste pas seule avec tes idées noires et surtout, n'hésites pas à venir nous reparler

Courage à toi, ne te laisse pas abattre!
66 ans près des Sucs ! 53
Bonjour petite Lucy

Mais non tu n'es pas grosse, j'ai vu tes photos,tu es jolie comme coeur mais il ne faut plus maigrir !!! Ne mets pas ta vie en danger
Ton message me touche beaucoup car tu as l'âge de mon fils .... et je sais que la dépression est une maladie difficile à vivre, j'en souffre moi aussi depuis plusieurs années!
Non tu n'es pas folle mais malade et il faut te faire aider, te faire soigner. On ne peut pas s'en sortir toute seule !
J'ai même accepté pour pouvoir aller mieux d'être hospitalisée. Il n'y a pas des fous dans une clinique psy, il y a surtout des gens qui comme toi et moi ont "mal à la vie".
Ton copain devrait savoir cela puisque maintenant les infirmiers doivent tous faire des stages dans des services psy.


Essaie de te trouver un bon psy, quelqu'un avec qui tu te sens en confiance et n'hésite pas à changer si tu ne te sens pas à l'aise ... il y a des médecins avec qui on n'arrive pas à parler.

Courage, nous ne te laisserons pas tomber
mon Alex, je t'en ai parlé hier soir......je vais pas tout te repeter mais tu sais en gros ce que j'en pense....je suis là si t'as besoin (et en plus jte filerai plin d'autre chanson ma louloute ;) )

je t'embrasse.
40 ans Lyon 1372
Merci pour toutes vos réponses, ça fait chaud au coeur de se sentir écoutée et comprise.

Je suis effectivement suivie par une psy depuis le mois de Mars alors peu de choses se sont mises en place encore, mais ça avance doucement.
Elle sait que je veux maigrir, et elle sait aussi que je m'automutile, mais en fait, je ne lui en parle pas trop.
J'évite le sujet et si elle m'en parle, je lui dis que j'ai arrêté le régime parce que j'ai pas envie d'en parler. Elle me sermonne. Et j'ai pas envie de ça.
Je la vois demain. Je vais lui parler de ma rechute. Je pleure non-stop depuis que je suis réveillée, les gens me regardaient comme une folle dans la rue...
J'ai envie de mourir, j'ai plein d'idées noires.
Je sais vraiment pas ce qui se passe.

anais-nin: merci pour ces infos. Ca m'interesse effectivement. je lis pas mal de bookins sur les TCA. J'ai commencé La Biographie de la Faim d'A. Nothomb, j'ai lu Jusqu'aux Os de chaipuki. J'aimerais lire Thornitorynx aussi, mais il est un peu cher...
Emma: merci beaucoup pour ton soutien, je t'adore

Merci encore de m'avoir lue et répondu... :oops:
K
42 ans Hettange Grande, Lorraine 5130
Pitite lucy des étoiles... ça fait 4 fois que je repasse sur ce topic sans savoir comment répondre à ça, quoi dire qui ne sera pas terriblement bateau ou qui passera pour du donnage de leçons... Finalement, d'autres ont dit de belles et bonnes choses, alors au lieu de les copier, je vais juste te faire un énorme poutou virtuel, te dire que ton histoire me touche vraiment beaucoup et te souhaiter de trouver un jour la paix dans ton corps et dans ton coeur et de connaitre le bonheur que tu mérites...
lucyinthesky a écrit:
. Nothomb, j'ai lu Jusqu'aux Os de chaipuki. J'aimerais lire Thornitorynx aussi, mais il est un peu cher...
Emma: merci beaucoup pour ton soutien, je t'adore




j'ai acheté THORNITORYNX......et je n'ai pas reussi à le lire....j'ai lu 15 pages et c'etait tellement......"moi" que je chialais tout le temps.Bref jsuis pas encore prete, mais je l'ai il est ds ma chambre...je le lirai...un jour....
R
45 ans ...in my mind.... 351
lucyinthesky a écrit:

Elle sait que je veux maigrir, et elle sait aussi que je m'automutile, mais en fait, je ne lui en parle pas trop.
J'évite le sujet et si elle m'en parle, je lui dis que j'ai arrêté le régime parce que j'ai pas envie d'en parler. Elle me sermonne. Et j'ai pas envie de ça.


...si je peux me permettre... :roll: ...entre le psy et la patient, il faut qu'il y ait confiance et compréhension...et bien-sûr empathie. J'ajoute que ce n'est pas parce que une personne a le titre de psy qu'elle est forcément douée :!:
J'en ai fait quelques uns...et ce que tu me décris comme relation n'est pas propre à faciliter la guérison :? ...Rien ne t'empêche d'en chercher une autre..essaie le bouche à oreilles (sur les forums spécialisés)...et puis ensuite, c'est une question de feeling. Un thérapeute doit t'aider sinon (lapalissade) il ne sert à rien !!

bises :)
40 ans Lyon 1372
J'en ai déjà fait 2 avant elle et vraiment, ça allait pas du tout.
Avec elle, ça a l'air de mieux se passer. Mais c'est moi qui suis chiante aussi de n'accorder ma confiance à personne.
Je me laisse encore un peu de temps, après tout, ça ne fait que 3 mois à raison de seulement 30 minutes toutes les 2 semaines...
Je l'ai revue ce matin.
Je lui ai dit que je n'avais rien avalé depuis 2 jours et elle ne m'a rien dit. Elle m'a juste encouragée à boire beaucoup et à peut-être avaler un yaourt en plus de mes jus d'orange. :)
B I U


Discussions liées