MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

La solitude

30 ans Suisse 527
Que pensez-vous de se texte sur la solitude? Je dois faire un travail pour l'école là dessus!
(désolée pour les fautes d'ortho, si qqun veux me corriger les fautes et la  
tournure de phrase je suis preneuse )


Petite fille de 12ans, beaucoup de difficulté scolaire et personnel.
La semaine elle rentre, faire ses leçons avec sa maman. Cela lui prend du temps beaucoup de temps, elle ne sort jamais. C’est difficulté scolaire, lui fait du mal et elle subie sans le vouloir la solitude.
Elle reste seul tout les jours, enfin seul non, elle reste avec sa maman.
Même en classe, elle a l’impression d’être appart. Elle a du grandir tellement vite dans sa tête à cause de ses problèmes. Elle n’a pas les mêmes centres d’intérêt que les autres jeunes de son âge. Les seuls rare amis qu’elle a sont de 3 ou 4ans son aînés.
Dans l’année de ses 14ans, elle est sa sœur ont acheter un cheval. Un cheval qui lui sauvera la vie.
Depuis ce jour là, elle ne sera plus seul.
Elle alla tous les jours au cheval, voir son propre cheval.
Alors que les autres jeun n’on que « sorti, shoping, boire et draguer » elle n’a que son cheval et cela lui suffi.
Au cheval, elle se fait des amis et donc elle n’a plus besoin de s’en faire en dehors. Elle part en balade avec ses amis du cheval, elle sors en ville, dort chez elle.
Elle découvre au fur et a mesure se que c’est l’amitié et la joie d’un groupe sur qui compter.
Certaine fois, elle se rappelle autre fois, comment elle se sentait, cela lui fait mal car elle à l’impression d’avoir rater un bout de la vie d’une jeune fille ordinaire. Mais comment avoir une vie ordinaire quand on est une petite fille hors du commun ? Comment pouvoir avec une vie normale si l’on n’arrive même pas à avoir une vie scolaire normale, avec une vie à côté de son travail scolaire ?
A l’âge de 16ans, elle commence son apprentissage, un apprentissage qui sera plus un défi pour elle. Personne ne nous voulait qu’elle fasse employée de commerce. Comment être employée de commerce avec une dyslexie profonde ?!
La jeune fille pensait que les mentalités seraient plus élevées et qu’elle trouverait des amis hors de son cercle équitation. Hors elle a eu tort, les procurations des autres n’étaient que les sortis et leurs exploits avec le sexe opposé.
Comment ce fait accepter alors qu’on ne sort jamais le soir, qu’on a jamais eu de copain et qu’en plus nous sommes un monstre pour eux ?!
Un monstre car nous ne sommes physiquement pas adapté au monde actuel.
A l’âge de 17ans, elle rencontra un homme qui l’aima comme elle était, physiquement et mentalement. Bien sur il avait 4ans de plus qu’elle, mais il était mentalement évoluer.
Avec lui elle découvrira l’amour et l’amitié.
Depuis, elle ne supporte plus d’être seul, elle a besoin de parler au genre et de se faire des amis. Malgrais qu’elle n’a jamais eu de difficulté à parler au gens, la vie est plus facile depuis quelque année.


Black_Angel
A
35 ans Caen 6651
désolée j'avais fait toutes mes corrections en couleur mais ça a planté donc j'ai dû le refaire deux fois et pas la patience de remettre tout en couleur... y a des fois où c'est juste des oublis de "s" ou de conjugaison et des fois j'ai rajouté ou changé les formulations

A+

Almarita

Petite fille de 12 ans avec beaucoup de difficultés scolaires et personnelles, voilà comment elle se définit.
Chaque soir d'école, elle rentre et fait ses leçons avec sa maman. Cela lui prend du temps, beaucoup de temps, elle ne peut jamais sortir jouer. Ses difficultés scolaires lui font du mal surtout parce qu'elles l'entoure d'une profonde solitude.
Elle reste seule tous les jours, enfin seule non, elle reste avec sa maman.
Même en classe, elle a l’impression d’être à part. Elle a dû grandir tellement vite dans sa tête à cause de ses problèmes. Elle n’a pas les mêmes centres d’intérêt que ses camarades. Les seuls rares amis qu’elle a sont de 3 ou 4 ans ses aînés.

Dans l’année de ses 14 ans, sa soeur et elle investissent dans un cheval. Un cheval qui lui sauvera la vie quelques mois plus tard.
Depuis ce jour là, elle ne sent plus seule.
Elle va tous les jours au poneyclub voir son cheval, son ami.
Alors que les autres adolescents n’ont que « sorties, shopping, alcool et drague » en tête, elle, elle a juste son cheval et cela la comble.
Au poneyclub, elle se fait bientôt des amies et ne se sent plus exclues ou obligée de sortir pour s'en faire. Elle part en balade avec ses amies du haras, elles sortent en ville toutes ensembles puis à tour de rôle elles dorment chez l'une ou l'autre.
Elle découvre au fur et a mesure ce qu’est l’amitié et la joie d’être dans un groupe sur qui on peut compter.
Quelques fois, elle se remémore son passé, comment elle se sentait et cela lui fait mal car elle a l’impression d’avoir raté un bout de la vie d’une jeune fille ordinaire. Mais comment avoir une vie ordinaire quand on est une petite fille hors du commun ? Comment pouvoir avoir une vie normale si l’on n’arrive même pas à avoir un niveau scolaire normal avec une vie à côté de tout le travail fournit ?

A l’âge de 16 ans, elle commence son apprentissage, un apprentissage qui sera plus un défi pour elle qu'un plaisir. Personne ne voulait qu’elle devienne employée de commerce (c'est quoi ce métier ?). Comment être employée de commerce avec une dyslexie profonde lui rétorquaient-ils ?!
La jeune fille pensait que les mentalités seraient plus ouvertes et qu’elle trouverait des amis hors de son cercle d'équitation. Or elle a avait tort, les préoccupations des autres n’avaient pas évoluées et n'étaient que les sorties et exploits amoureux.
Comment se faire accepter alors qu’on ne sort jamais le soir, qu’on n'a jamais eu de petit ami et, qu’en plu,s on passe pour un monstre aux yeux de tous ?!
Un monstre, oui, juste parce qu'on n'a un physique différent (la dyslexie donne pas un physique différent si ?) et que le monde actuel ne veut pas le tolérer.

A l’âge de 17 ans, elle rencontre un homme qui l’aime comme elle est : physiquement et mentalement. Bien sûr, il a 4 ans de plus qu’elle, mais il est ouvert et mure.
Avec lui elle découvre l’amour et la confiance.
Depuis, elle ne supporte plus d’être seule, elle a besoin de parler aux gens et de se faire des amis. Elle n'a jamais eu de difficulté pour parler avec les gens mais la vie est tellement plus légère par rapport à avant qu'elle en ressent le besoin permanent.
45 ans Suisse 768
Almarita a écrit:

Petite fille de 12 ans avec beaucoup de difficultés scolaires et personnelles, voilà comment elle se définit.
Chaque soir d'école, elle rentre et fait ses leçons avec sa maman. Cela lui prend du temps, beaucoup de temps, elle ne peut jamais sortir jouer. Ses difficultés scolaires lui font du mal surtout parce qu'elles l'entourent d'une profonde solitude.
Elle reste seule tous les jours, enfin seule non, elle reste avec sa maman.
Même en classe, elle a l’impression d’être à part. Elle a dû grandir tellement vite dans sa tête à cause de ses problèmes. Elle n’a pas les mêmes centres d’intérêt que ses camarades. Les seuls rares amis qu’elle a sont de 3 ou 4 ans ses aînés.

Dans l’année de ses 14 ans, sa soeur et elle investissent dans un cheval. Un cheval qui lui sauvera la vie quelques mois plus tard.
Depuis ce jour là, elle ne sent plus seule.
Elle va tous les jours au poneyclub voir son cheval, son ami.
Alors que les autres adolescents n’ont que « sorties, shopping, alcool et drague » en tête, elle, elle a juste son cheval et cela la comble.
Au poneyclub, elle se fait bientôt des amies et ne se sent plus exclue(pas de s) ou obligée de sortir pour s'en faire. Elle part en balade avec ses amies du haras, elles sortent en ville toutes ensemble(pas de s, ensemble est invariable) puis à tour de rôle elles dorment chez l'une ou l'autre.
Elle découvre au fur et a mesure ce que sont l’amitié et la joie d’être dans un groupe sur qui on peut compter.
Quelquefois, elle se remémore son passé, comment elle se sentait et cela lui fait mal car elle a l’impression d’avoir raté un bout de la vie d’une jeune fille ordinaire. Mais comment avoir une vie ordinaire quand on est une petite fille hors du commun ? Comment pouvoir avoir une vie normale si l’on n’arrive même pas à avoir un niveau scolaire normal avec une vie à côté de tout le travail fourni(pas de t) ?

A l’âge de 16 ans, elle commence son apprentissage, un apprentissage qui sera plus un défi pour elle qu'un plaisir. Personne ne voulait qu’elle devienne employée de commerce (c'est quoi ce métier ?). Comment être employée de commerce avec une dyslexie profonde lui rétorquaient-ils ?!
La jeune fille pensait que les mentalités seraient plus ouvertes et qu’elle trouverait des amis hors de son cercle d'équitation. Or elle a avait tort, les préoccupations des autres n’avaient pas évolué(pas d'accord avec l'auxiliaire avoir) et n'étaient que les sorties et exploits amoureux.
Comment se faire accepter alors que l'on ne sort jamais le soir, que l'on n'a jamais eu de petit ami et, qu’en plus on passe pour un monstre aux yeux de tous ?!
Un monstre, oui, juste parce qu'on (pas de n')a un physique différent (la dyslexie donne pas un physique différent si ?) et que le monde actuel ne veut pas le tolérer.

A l’âge de 17 ans, elle rencontre un homme qui l’aime comme elle est : physiquement et mentalement. Bien sûr, il a 4 ans de plus qu’elle, mais il est ouvert et mûr.
Avec lui elle découvre l’amour et la confiance.
Depuis, elle ne supporte plus d’être seule, elle a besoin de parler aux gens et de se faire des amis. Elle n'a jamais eu de difficulté pour parler avec les gens mais la vie est tellement plus légère par rapport à avant qu'elle en ressent le besoin permanent.


Voilà, j'en ai trouvé encore quelques-unes, mais si j'en ai laissé et que quelqu'un passe par là... ;)
A
37 ans Nice 21965
je mettrais plutot equitation à la place de poneyclub
A
35 ans Caen 6651
merci de m'avoir corrigé :D
30 ans Suisse 527
MERCI MILLE FOIS!!!

Que pensez-vous de se texte?
C'est pour montrer les bons et mauvais côté de la solitude??
30 ans Suisse 527
Pour répondre au question qui sont dans le texte ...
Alors je suis employée de commerce (en gros je suis secrétaire ;) )
Et non la dyslexie ne change pas le physique directement! Mais moi avec mon manque d'amis quand j'était jeun (d'où mon histoire) ben je me suis réfugier dans la nouriture, c'est pour cela que je dis que je suis un monstre au yeux des gens!
A
35 ans Caen 6651
d'accord d'accord merci pour les réponses hihi

il faudrait ptet développer un peu le côté "physique différent" parce que, si le lecteur est comme moi, il s'imagine plutôt un problème du visage (genre mâchoire déformée qui a causé la dysléxie) ou je sais pas quoi d'autre

par exemple, tu pourrais l'amener en expliquant un peu les "difficultés personnelles qui l'a font grossir parce qu'elle est enfermée chez elle devant la télé et les bonbons" (même si j'ai bien aimé n'apprendre qu'à la fin que les problèmes scolaires étaient liés à la dyslexie)

en revanche si c'est pour l'école et que ça parle de toi... ça va pas faire un peu bizarre pour tes correcteurs ? ou tu fais juste ce que tu veux comme tu veux et puis c'est tout lol ?

pour finir, ce que je pense du texte sur le thème "la solitude", bah c'est pas désagréable à lire malgré le thème justement et je pense qu'il exprime bien le ressenti du protagoniste sans donner au lecteur l'envie de se suicider donc c'est plutôt un chouette texte à mon avis mais ptet trop autobiographique pour du scolaire

:?
60 ans Au bord de la mer 15536
La dyslexie n'a rien à voir avec un problème physique, c'est un disfonctionnement cognitif ;)

Ton texte est pas mal. Mais je trouve que ça ne traite pas réellement du sujet...
40 ans 685
Ne le prend surtout pas mal (je commence comme ça maintenant parce que sinon les personnes se fachent :/)

- Essaie de trouver des synonymes (pas évident je sais bien) ou de tourner tes phrases pour éviter la redondance de "seul" et "solitude". ça rend le texte lourd.

- Développe ton idée sur la solitude. Tu n'en fais qu'une breve esquisse et finalement, tu passes à coté de ton sujet.
30 ans Suisse 527
Merci pour vos réactions!
Tkt pas je me fache pas du tout ;)
Je vais essayé de développer plus mon sujet alros¨!
mici beaucoup
A
37 ans Nice 21965
je sais bien que la dyslexie n'a rien a voir avec le physique, mon frere l'est et mon mari aussi et physiquement, ils se debrouillent pas mal :lol:

par contre mon avis... bof bof ca fait tres ado comme texte, désolée
30 ans Suisse 527
Athy a écrit:
je sais bien que la dyslexie n'a rien a voir avec le physique, mon frere l'est et mon mari aussi et physiquement, ils se debrouillent pas mal :lol:

par contre mon avis... bof bof ca fait tres ado comme texte, désolée

Ben sais ton chois ;) moi j'ai choisi de faire comme cela ;)
A
35 ans Caen 6651
je suis d'accord que ça fait "texte d'ado" mais en même temps ça raconte l'histoire d'une ado donc ça me paraît le ton juste (et c'est pas forcément facile à rendre quand on n'est pas ado enfin ça dépend sûrement des gens hihi)
44 ans Dans le Tarn 413
Black_Angel a écrit:

[...]
Dans l’année de ses 14ans, elle est sa sœur ont acheter un cheval. Un cheval qui lui sauvera la vie.
Depuis ce jour là, elle ne sera plus seul.
Elle alla tous les jours au cheval, voir son propre cheval.
Alors que les autres jeun n’on que « sorti, shoping, boire et draguer » elle n’a que son cheval et cela lui suffi.
[...]
Black_Angel



Ca a bien changé le collège depuis mes 14 ans :shock: :lol: ;)

Black_Angel a écrit:

[...]
A l’âge de 17ans, elle rencontra un homme qui l’aima comme elle était, physiquement et mentalement. Bien sur il avait 4ans de plus qu’elle, mais il était mentalement évoluer.
[...]
Black_Angel


Je trouve qu'on ne comprends pas le "biensûr" il avait 4 ans de plus, ça sonne comme une évidence qui n'est expliqué nulle part. Et le "mais" qui suit, je trouve qu'il donne comme une notion de contradiction hors je ne vois pas cette notion entre les arguments "il est plus agé" et " il est mentalement évolué/ouvert/mûr".

Que voulais tu exprimer, que pour la jeune fille les garçons de son age n'étaient jamais assez mûrset qu'il ne voyait en elle qu'une personne n'entrant pas dans les normes de la société/magazines ? et qu'il est naturel qu'elle ait choisi une personne plus agé/donc plus mûr donc plus ouverte à accepter les différences à cause de cela ?
B I U