MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Quelle poussée est la plus efficace ?

45 ans Lyon 1299
Encore moa :lol:

En prépa ce matin nous avons vu 2 types de poussée au moment de l'expulsion : la poussée inspirer et pousser sur l'expiration et la poussée  
inspirer/bloquer/pousser/expirer.

Hormis le fait que visiblement je ne pousse pas très bien car mes poussées font bouger le haut de mon ventre et non le bas (dixit la sf), j'avais l'impression que pousser en bloquant était plus "efficace".

J'ai lu sur d'autres forums que la poussée en inspirant était plus douce pour le périnée, néanmoins.

Quel est votre avis ? Comment avez vous poussé ? Avez vous essayé les 2 ? Si oui quelle a été la plus efficace ?

Mon 1er accouchement il y a 7 ans a fini en césa, donc les poussées me sont complètement étrangères :oops:

Est il possible de ne pas savoir pousser, surtout sous péri, ou bien cela vient il "instinctivement" au moment M ?

Je voudrais bien m'entrainer un peu mais à 1 mois du terme j'ai peur que ce ne soit pas très judicieux...
S
97 ans 4480
Euh je ne suis pas SF mais.... pourquoi veulent ils à tout prix vous faire pousser en bloquant la respiration ?

J'ai toujours lu qu'il y avait la poussée réflexe et que la maman poussait à ce moment là...
Ce qui évite bien des soucis (déchirure, etc...)

Enfin je dis ça mais je n'ai pas accouché donc voilà.. Mais en tous cas, si tu te tournes du côté des accouchements physiologiques (cf accoucher sur le côté, pas en position gynéco, pas de monito en permanence...), autant laisser faire ton corps et pousser quand TU le ressens, COMME tu le ressens ;)

Donc bloquer ou non ta respi, peu importe, selon comme tu es le mieux ;)
69 ans 3528
J'ai accouche a la maison (donc accouchement libre et non medicalise) et la prepa que j'ai suivie se base sur l'idee que toutes les femmes savent accoucher qu'il faut se preparer psychologiquement et a se detendre pour gerer la douleur (visualisation, positions etc.) mais niveau respiration, aucun exercice, cela est naturel. Du coup je n'ai pas de point de comparaison mais je n'ai rien fait de special si ce n'est attendre les contractions.

Je suis un peu mitigee malgre tout car, dans ma propre experience ca s'est tres bien passe, mais j'ai fait beaucoup de natation + jeune et la, l'exercice de la respiration est essentiel. Je me demande donc si on respire vraiment toutes "naturellement" de la maniere la plus efficace ? Enfin, dans tous les cas il faut te trouver une "methode" qui te convienne a toi, qui est assez spontanee, parce qu'au moment m je t'assure que je ne pensais pas a ma respiration du tout ;)
38 ans 4907
J'ai eu 2 accouchements et je ne peux pas te dire comment j'ai poussé...j'ai juste suivi l'instinct. En plus on ne voit même pas ça dans les cours de prépa ici... on voit plus les trucs comme les soins du nouveau né, on parle de nos peurs, de à quoi ressemble un nouveau-né - ils ne sont pas toujours tout rose - on visionne des accouchements naturels, on parle d'allaitement, etc. Suis ton instinct au moment voulu, il te guidera.
39 ans mantes la ville(78) 4522
ben moi faustine est sortie toue seule sans que je pousse :lol:
38 ans 4907
paindemie a écrit:
ben moi faustine est sortie toue seule sans que je pousse :lol:


:D

C'est environ ça ici aussi je crois, mes fils sortaient d'eux-même, mon corps poussait de lui-même.
41 ans lyon 1868
pareil pour mes jujus que j'essayai de retenir pour que la SF mette ses gants mais j'ai pas pu mon fils est sorti sans poussée, ma fille aussi.

Pour BB1 j'avais pousser 3 fois. pas de prepa pour ca, ma SF m'avait dit d'éviter la poussée en bloquant la respiration. En salle la SF a voulu faire un "essai", j'y arrivais pas trop bien, elle m'a montrer "où" il fallait pousser et ca a été nickel. Je ne sais pas comment j'ai respirer :lol:
45 ans Lyon 1299
ici on nous apprend pas trop à gérer la douleur (hormis au tout début du travail avec les respirations pendant la contraction mais ce n'est pas à ce moment là qu'elles sont les plus douloureuses, et être assise sur un ballon) car on accouche quasi toutes avec la péridurale (en tout cas sur 10 mamans différentes en cours à chaque fois que la question a été posée c'était ça, sauf une qui avait un pb de coagulation).

donc au moment M, on n'a pas forcément mal, mais on ne ressent pas non plus forcément les contractions si la péri a été trop dosée du coup niveau poussée "instinctive" je m'interroge.

pour la position sur le côté nous avons un monito en continu également, et ce dès que la péri est posée (environ à 3 ou 4 cm de dilatation).

je suppose que si je fais mal une sage femme sera là pour me corriger de toute façon ;)
L
41 ans 192
Ne te poses pas trop de questions, tu verras que le moment venu, tous les cours sont oubliés et tout cela vient très naturellement, même avec une peri ;)
Ton envie de pousser est très forte, donc tu pousses, point. :lol:
42 ans le mans 1525
ben moi il a bien fallu que je fasse un peu comme je le sentais, guidée par la sf qui etait la a l'accouchement.. et oui, j'ai accouché avec 6 semaines d'avancet et j'allais justement commencer a voir les poussées.. bon par contre je savais super super bien respirer, c'est deja ça!

je pense qu'il faut aussi faire a l'instinct sur le moment, parce que de toute façon meme si je savais bien faire toutes les repirations, y a des moments ou c'etait un peu a l'arrache tellement c'etait dur.. jusqu'a l'arrivée de mon amie la peridurale!!
S
97 ans 4480
Karine1880 a écrit:
ici on nous apprend pas trop à gérer la douleur (hormis au tout début du travail avec les respirations pendant la contraction mais ce n'est pas à ce moment là qu'elles sont les plus douloureuses, et être assise sur un ballon) car on accouche quasi toutes avec la péridurale (en tout cas sur 10 mamans différentes en cours à chaque fois que la question a été posée c'était ça, sauf une qui avait un pb de coagulation).



Petit HS :oops: En fait dans ta maternité, comme dans plein d'autres tu me diras, ils n'envisagent même pas que vous accouchiez sans péri...

C'est votre choix à toutes les 10 apparemment et ça ne regarde que vous ;) C'est votre décision que je respecte tout à fait ;)
Cependant, ça m'interroge qu'en cours de préparation à l'accouchement, on n'aborde pas avec vous la manière de gérer la douleur de façon naturelle...

PArce qu'après tout, aujourd'hui tu souhaites la péri (je dis tu mais ça ne s'adresse pas qu'à toi ;)) mais qui te dit que le jour J, tu n'auras pas envie d'essayer sans ? ;)

Ou alors, si le travail se fait très vite, ce qui arrive... Si tu arrives avec un col dilaté à 7 ou 8... c'est souvent trop tard pour poser la péri...

Ou alors si le jour J, l'anesthésiste est bloqué ailleurs...

Bref, il y a toujours un risque de ne pas pouvoir avoir sa péri (même si c'est rare, c'est clair :lol: )...

Donc je ne comprends pas que les SF n'abordent pas ce sujet avec vous, histoire de vous donner qq pistes pour gérer la douleur, que ce soit en attendant la péri ou jusqu'à la naissance s'il est impossible de l'avoir...

Parce qu'il y a tellement de moyens de gérer les contractions (de ce que j'ai lu sur divers forums et blogs) ;)

Enfin, voilà, c'était juste une remarque en passant :lol:
Je vous laisse reprendre le sujet initial...

PS : j'espère que vous ne prenez pas mal mes interventions... :oops:
45 ans Lyon 1299
pas de souci petitemiss !

et effectivement même celles qui ne veulent/peuvent pas avoir la péri on la même prépa que nous, dans cet hopital.

après peut être faut il se tourner vers une sf libérale pour avoir une prépa plus axée sur la gestion de la douleur, je ne sais pas.

et tu as raison, rien ne dit que je n'arriverais pas trop tard ou qu'il n'y aura pas un pb avec l'anesthésiste ou autre.

j'ai été plutôt traumatisée par mon 1er accouchement, pas tant par la douleur mais plutôt par la sur médicalisation (on m'a posée la péri dilatée à 1 en me disant c'est maintenant ou rien car après je m'en vais :? ) et ensuite je n'ai plus pu bouger et je me demande si ce n'est pas en partie cela qui a stoppé la dilatation, aussi là j'ai bien insisté dans mon projet de naissance pour que le cathéter soit placé mais pas le produit, qui lui sera injecté à ma demande quand j'aurais trop mal, car je ne me sens pas de vivre cette douleur, même si je suis assez résistante.
la sf est ok car le geste de la pose du cathéter pourra être fait tranquillou par l'anesthésiste.

pour en revenir à la prépa, ils nous ont présenté les gros ballons, montré comment on pouvait faire des mouvements dessus pour faciliter la descente du bb dans le bassin, ou se mettre à 4 pattes et posée dessus, montré comment respirer (inspiration profonde et expiration lente, comme si on soufflait dans une paille) et montré comment pousser.

rien de plus à ce niveau là, le reste c'est le déroulement d'un accouchement, les signes d'urgence, les forceps, les ventouses, la césa, etc.

évidemment il ne forcent pas à la péri (et encore heureux !) mais je pense que c'est plus confortable aussi pour eux que les mamans fassent ce choix...
32 ans Fécamp 1045
Je n'ai jamais accouché, mai j'avoue que je me suis toujours demandé comment on pouvait sérieusement appliquer de la théorie quand un truc de 50 cm nous passait entre les jambes :lol: , bref : si les cours servaient réellement ou si c'était histoire de nous rassurer :roll: .

Ceci dit je suis un peu perplexe quand je vois le nombre de personnes qui ont choisi la péridurale... c'est un choix, donc je le respecte évidement, mais c'est devenu tellement "banal" ! Pourtant c'est un acte qui est très loin d'être anodin. C'est comme les épisiotomies à tout va, ça me fait bondir.

Mais je suis hors sujet...

Ceci dit j'adore vous lire, ça m'apprend un peu à me sentir "enceinte" je crois. :oops:
S
97 ans 4480
Ta réponse confirme mes doutes...
Effectivement, ils préfèrent une maman sous péri qui n'a pas mal à une maman sans péri, qu'il faut soutenir, soulager, écouter pendant des heures... C'est triste mais c'est comme ça, hormis dans certaines maternités axées physiologiques...

Concernant ton premier enfant, c'est quasi sur effectivement que la péri a retardé la dilatation.. posée à 1cm, c'est super tôt !
Et c'est apparemment fréquent qu'elle arrête le travail...
D'où ensuite une maman qui fatigue, les soignants qui injectent des ocytocines, un gynéco qui s'impatiente, qui fait épisio + forceps sous prétexte de souffrance foetale...

Bref je n'en dirai pas plus car ça m'énerve... Et de ce que j'ai vu dans mon entourage, ça me rend encore plus méfiante...
(une amie, bébé de 2.5 kg né par épisio / forceps car elle poussait depuis trop longtemps... soit 30 minutes... dans les naissances physiologiques, les mamans poussent parfois plus d'une heure et l'enfant s'en porte bien...)

Je t'invite Karine à aller faire un tour sur divers forums tels que Doct******, dans les rubriques accouchement ou encore accouchement naturel ou bien épisio, césarienne, péridurale, etc...

Je passe souvent lire les sujets là bas et j'ai appris pas mal de choses...Même si je n'ose pas encore trop participer...

Et c'est assez édifiant de lire ce que certaines mamans subissent dans les maternités, sous prétexte que bébé doit sortir vite car il "souffre"...

En tous cas, j'aime beaucoup échanger sur ce sujet et lire ce qu'il s'y rapporte... Même si je suis loin d'être enceinte (faudrait déjà trouver un papa), je sais déjà ce que je souhaite et surtout CE QUE JE NE VEUX EN AUCUN CAS le jour de la naissance... ;)
44 ans 1805
+14 avec Muriel
Je suis à + de 6 mois de grossesse et je viens de m'inscrire aux cours pour début avril. C'est loin et c'est vrai que je me demande aussi si ils servent vraiment ces cours pour le jour J. Ca vous a vraiment été utile?
B I U